« Masques, tests, vaccins, communication : amateurisme ou incompétence ? | Accueil | J'aime le café du commerce... »

31 janvier 2021

Commentaires

Jérôme

Bonsoir Philippe,

Ouais, l'humour fin et de ch****es des anciens, je m'en passe.
C'était toujours mieux demain et ce sera toujours mieux hier.
La vieillesse est un naufrage.

genau

À l'audience, le juge, au détenu pour autre cause dans une ville lointaine:
"Monsieur, vous avez fait opposition au jugement du tribunal de police qui vous a condamné.
"Parfaitement, monsieur le Président.
"Voulez-vous me dire ce qui vous a déterminé à faire ce recours ?
"Très simple, je suis incarcéré dans le Nord, et j'avais envie de revoir mon île, et le soleil. C'est juste pour promener.
"Ça se conçoit, bien qu'un peu... gonflé. À votre avis que dois-je faire du jugement attaqué ?
"Si j'étais à votre place M. le Président, je le confirmerais, j'ai sur la tête beaucoup plus que ça, alors, un peu plus, un peu moins."
"Je vous remercie pour ce conseil qui me paraît sensé. Mais, j'y pense, vous rentrez ce soir ?
" Oui, par l'avion de 18 h et accompagné.
" Je n'omettrai pas de vous saluer."
" Je reste votre obligé, Monsieur le Président."

Certifié conforme à l'original. Degré ?

Herman Kerhost

Le problème, si Dieudonné avait exécuté le même sketch, c'est qu'au minimum le public se serait mis à siffler pour manifester sa solidarité antisémite avec leur idole. Je dis au minimum, car je pense qu'on n'aurait pas été loin du cassage de figure. Au sens propre. Du moins... s'il y avait eu un Juif dans la salle...

Quel gâchis tout de même ! Dieudonné fut vraiment très bon durant quelques années. Je ne peux même plus le regarder, tellement il est odieux et vulgaire.

F68.10

@ Robert Marchenoir
"Les humoristes contemporains, que je ne pratique pas, me frappent, à chaque fois que je vais y voir, par leur pratique de la pornographie. Pas dans un sens métaphorique, mais de façon tout à fait littérale. Hommes et femmes confondus."

Cet aspect pornographique n'est souvent qu'une surcouche de facilité. Cela étant, Blanche Gardin, quand elle nous évoque sa première... euh... bref... est quand même assez inimitable. Il y a quand même un art des pieds dans le plat. On peut préférer autre chose. L'humour anglais n'a pas trop ce besoin du pornographique, je trouve. Stewart Lee est un de mes comiques actuels pince-sans-rire préférés.

Michelle D-LEROY

"Parce que notre monde, dans le registre du divertissement, est devenu plus bête, plus lourd, plus grossier, plus immédiat ; inapte à une compréhension qui saurait chercher derrière les mots la dénonciation qu'ils cachent et la dérision sarcastique." (PB)

Personnellement je ne crois pas du tout que notre monde soit plus bête, plus grossier ou plus lourd, je crois surtout qu'il y a toute une horde de gens de gauche bien-pensants, repentants, obsédés par le "bien vivre ensemble" avec leurs lubies indigénistes, féministes, LGBT et autres idées fixes qui monopolisent le débat et surtout l'interdisent. Ces personnes asphyxient peu à peu la démocratie et la liberté de penser et de s'exprimer, alors qu'un fait récent a démontré qu'ils pouvaient à titre personnel se comporter comme les plus vils personnages.

Et dans la période actuelle je ne suis pas si sûre que Desproges ou Coluche même classés à gauche auraient pu s'en donner à coeur joie avec leur humour décalé sans créer des polémiques absurdes.
Les humoristes au ras des pâquerettes et même les plus lourds ou les plus en dessous de la ceinture font aussi polémique avec leurs propos anti-féministes par exemple.
Bientôt, quel que soit l'humour de chacun, second degré ou pas, fin ou lourdingue, on ne pourra plus rire de rien sauf peut-être sur le chapeau de la reine d'Angleterre et encore. Quel monde triste.

Et, pendant que le virus et la crise sanitaire monopolisent le débat et les infos, et donc captent toute l'attention des Français, la "cancel culture" travaille dans l'ombre on ne peut plus tranquillement au changement de modèle sociétal et culturel tous sujets confondus et pas seulement dans le domaine de l'humour.

La liberté d'expression est mise à mal progressivement et en loucedé, c'est un fait et une réalité et seuls ceux qui le nient, le savent et s'en réjouissent parce qu'elle limite ou interdit ce qui va à l'encontre de leurs propres idées ou dans la critique de leurs idoles.

Nous avons encore Gaspard Proust (Claude Luçon), mais il est rarement sur les plateaux télé et comme les salles de spectacle sont fermées...
Nous avons Savonarole sur ce blog avec son humour caustique (Mary Preud'homme) mais aussi dans un registre plus direct d'autres intervenants, c'est toujours ça de pris.

Mais il faut bien regarder la réalité en face, l'heure n'est pas à la plaisanterie et, comme Isabelle, en lisant que le mouvement "Black Lives Matter" sera présenté au Nobel de la paix, cela ne me donne pas envie de rire, tant je constate que notre monde occidental est malade de son incompréhensible culpabilité.

Un clin d'oeil à Olivier Ranson dont j'apprécie les caricatures et son soutien à Charlie Hebdo. Je ne le connais pas personnellement mais j'ai eu l'honneur de travailler avec sa charmante et très professionnelle épouse.

sylvain

Gag à la Desproges, mais bien réel celui-là: mon post sur l'arnaque du réfugié climatique bangladais n'est pas passé, car le reportage du Figaro et d'autres bien-pensants à ce sujet a été tellement bien construit médiatiquement, comme un vrai conte de fées qui a fait pleurer dans les chaumières, que ce que j'avais écrit a choqué par sa brutalité, mais qui reflète la réalité de cette arnaque qui va s'amplifier de pire en pire dans les jours, semaines et mois à venir : il suffira à ces pôv'malheureux de déclarer qu'ils souffrent de la pollution dans leur pays, qu'ils ont des problèmes respiratoires avec un certificat médical en "bonnet difforme" et les cocus de citoyens devront encore et encore accepter des invasions sous n'importe quel prétexte même les plus délirants et ubuesques.

Dans le truc marrant, y a aussi les LGBT maltraités là-bas, donc nos belles âmes islamogauchistes les accueillent à bras ouverts et... accrochez-vous, ceci n'est pas un fake mais la réalité cachée par les merdias : dès qu’ils arrivent, comme les aides et allocs sont plus rentables que celles de l'homosexualité, il deviennent hétéros, polygames et pondent des couvées impressionnantes...

On a quand même le droit de changer de sexualité, c'est prévu par les cons-titutions droit de l'hommistes islamogauchistes et gare aux fachos racistes qui oseraient s'y opposer.

Exilé

@ Achille
« Puis vient le tour du Juif. Il ramasse les billets de 100$ et laisse un chèque de 300$ dans le cercueil ! »

Dans d'autres versions, il s'agit d'un Écossais...
Le Triangle maudit : Glasgow, Tel-Aviv, Saint-Flour.

Robert

De longue date, j'ai manifesté ici le regret de l'époque où c'était un plaisir d'écouter de vrais humoristes avec un esprit si français : je veux dire nos chansonniers.
Ils ont progressivement quitté nos antennes et pourtant le Caveau de la République était un temps une belle référence dans laquelle on faisait de l'humour à de multiples degrés, en prose, en vers et en chansons ! Et les radios ou chaînes de télévision leur offrirent un certain nombre d'années quelques créneaux d'expression. Mais ils seraient à présent interdits d'antenne parce que trop offensants sans doute. Pourtant le général de Gaulle les acceptaient comme il riait du Palmipède.

Quelques noms me reviennent comme Robert Rocca, Maurice Horgues, Pierre Doris, Pierre-Jean Vaillard et autres Jean Amadou, sans oublier l'ineffable Pierre Dac ! Un petit tour par Wiki fera peut-être remonter quelques souvenirs nostalgiques à quelques commentateurs :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Chansonnier_(humoriste)#:~:text=Un%20chansonnier%20est%20un%20auteur%20de%20sketches%20ou,%C3%A9t%C3%A9%20remplac%C3%A9%20par%20les%20termes%20chanteur,%20auteur-compositeur-interpr%C3%A8te,%20parolier.

Certains évoquent les degrés de l'humour en s'arrêtant au deuxième mais sans penser au troisième !
C'est un peu ce que j'ai pensé en matière de communication gouvernementale lorsque j'ai découvert l'attestation permettant de s'affranchir du couvre-feu sanitaire entre 18 heures et 6 heures.
Dans ma jeunesse, c'était à partir de 21 heures, mais toute violation se serait traduite par un tir sans sommation...
À voir ici :
https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/31-12-2020-attestation-de-deplacement-derogatoire-falc.pdf

Humour et graphisme "enfantins" : là aussi Pierre Desproges aurait saisi la balle au bond et délivré quelques pensées profondes. Dommage qu'il ne puisse nous les offrir d'outre-tombe !
Ah, ces Français, de si charmants enfants !

Ninive

Monsieur Philippe Bilger, vous écrivez "Aujourd'hui, Pierre Desproges ne serait plus compris parce que le second degré fin, subtil, cultivé et intelligent a quasiment disparu."

Ne croyez-vous pas que c'est plutôt l'époque de Pierre Desproges qui a disparu, l'inquisition a remplacé la joie de vivre avec son franc-parler, ses plaisanteries tous azimuts et l'absence de préjugés des censeurs. Notre ami Exilé (31 janvier 2021 à 11:42) nous en donne un exemple et si Desproges avait fait le même jeu de mots que Le Pen, tout le monde aurait ri. Dieudonné est un autre exemple de ce que notre société contingentée peut désapprouver. Je n'ose pas ici vous raconter des blagues courantes des années 70 et 80 qui seraient immédiatement mouchardées à la police secrète de Macron.

Cette privation des libertés d'expression a commencé avec Mitterrand auquel "Le Luron" déplaisait fortement.

Le second degré fait partie d'une échelle de valeur qui comprend d'autres degrés, Jean Amadou surpassait Desproges qui n'était qu'un pince-sans-rire.

Les premiers degrés de Sarkozy, de Hollande et de Macron auront eu raison de l'humour français surtout dans cette période de bal masqué.

Patrice Charoulet

Cher Philippe,

J'ai failli mettre cette digression à la suite de vos réflexions d'avant, puis je me suis retenu, en me disant : "Assez de digressions !".
Or, miracle, le début de vos nouvelles réflexions évoque le sujet que je me suis retenu de mettre ici. Du coup, voici mon ancienne digression qui a cessé de l'être :

Collège Samuel-Paty

Dans une commune du Var, le maire propose que le collège s'appelle « Samuel-Paty ». On fait voter les professeurs, les parents et les élèves. Résultat : ont dit « Non » 100 % des professeurs, 89 % des parents, 69 % des élèves. Projet refusé.
« Cela ferait de nous des cibles », a déclaré un professeur.

HX3945

La lecture d'un commentaire de certains qui fréquentent ici est en soi un acte d'humour.

Patrick EMIN

Les degrés, il y en a plusieurs, j'avais même émis l'hypothèse du degré zéro: http://www.libre-pensee.com/2016/01/19/de-lintelligence-et-de-ses-degres/

Mary Preud'homme

Personnellement Desproges me fait toujours rire ! De même que nombre de mes proches et amis. Question d'ouverture d'esprit et non de génération.

Certains sont imperméables à l'humour fin. On le voit sur ce blog à la lecture de certains contributeurs agressifs ou rabat-joie lorsque par exemple, Savonarole, chez qui il y a quelque chose de Desproges, nous livre un de ses commentaires piquants et savoureux sur le billet du jour, ou égratigne et met en boîte l'un ou l'autre d'entre nous.

stephane

@ DAUMONT

Très juste. Le pire c'est que ce sont les défenseurs de la liberté de parole qui veulent le faire taire.
Il a fait fort en faisant ses sketchs avec Faurisson. D'ailleurs j'ai trouvé Faurisson très bon.
C'est comme Marine Le Pen au débat présidentiel. Rien de tel qu'autoriser la parole aux gens dont on pense qu'ils disent des inepties, plutôt que de les censurer.

Isabelle

Faut-il en rire ou en pleurer ? Pierre Desproges serait inaudible aujourd’hui.

Mais il faut ajouter qu’avec ceux qui nous gouvernent, il devient de plus en plus difficile de se marrer. Tous confinés telle est la seule devise.

Tout ça pour ça : la France classée 73e sur 98 pays.

Youpi, nous faisons mieux que l’Iran, quelle prouesse !
Après le fiasco initial des masques, des tests, voici l’allergie compulsive à la fermeture des frontières. Quant à la campagne de vaccination, nous sommes infiniment heureux que Mauricette soit vaccinée. Les autres devront s’armer de courage et de patience.

En résumé : nous sommes excellents pour le confinement. Quant aux hargneux de service qui déclarent que ceux qui ont déjà eu la Covid sont immunisés, pas de chance, il est possible d’avoir la Covid plusieurs fois. En ce qui concerne le vaccin, aucune assurance qu’il nous protégera longtemps et qu’il ne faudra pas se faire vacciner régulièrement.

Alors, on bloque tout le pays jusqu’à quand ? La Saint Glin-Glin !

Autre information qui donne le sourire : les Black Lives Matter racistes, violents et antisémites, nominés pour le Nobel de la paix par un député norvégien et ce n’est pas de l’humour à la Desproges. C’est une réalité.

Une autre nouvelle qui devrait être humoristique mais attention à la susceptibilité de certain(e)s :
Twitter bloque le compte d’un quotidien américain qui a qualifié d’homme le/la vice-ministre de la santé de Biden, à savoir la somptueuse et gracieuse Rachel Levine, qui il/elle se considère comme une femme. Quid de la santé mentale des réseaux sociaux ?!

Ils sont tous fous ces humains !

Robert Marchenoir

"Le scandale scolaire avec un professeur insulté, par certains en langue étrangère, et agressé avec des pierres."

Oui, c'est ainsi que les gazettes ont rapporté les faits. Je me demande bien quelle est cette langue étrangère. L'anglais du Middle-West ? Le Schwyzerdütsch ? Le portouguech ? Un indice peut te mettre sur la piste, cher lecteur : quelle est la langue étrangère qui accompagne en général le jet de pierres ?

Que de question complexes et insurmontables... il est vrai que les Français ne sont pas très bons en langues étrangères. On comprend que le professeur concerné ait voulu rester prudent. Son doute scientifique l'honore.

Quant à l'humour, c'est un art d'élite. Même lorsqu'il est populaire, il nécessite raffinement et subtilité.

J'avais, ainsi, oublié "l'empathie manquante des nazis à l'égard des Juifs", selon Desproges. Et Coluche, qui était incontestablement de gauche, avait aussi des saillies dignes d'un gros facho. En fait, il était un populiste avant la lettre -- mais avec infiniment plus de finesse que les consternants Nicolas Dupont-Gnan-gnan, et autres pénibles pompeux que nous devons nous cogner aujourd'hui.

Les humoristes contemporains, que je ne pratique pas, me frappent, à chaque fois que je vais y voir, par leur pratique de la pornographie. Pas dans un sens métaphorique, mais de façon tout à fait littérale. Hommes et femmes confondus.

Giuseppe

Il aurait été sans doute épinglé, notre Tartarin des tables gastronomiques, son coup de fourchette digne de son périmètre physique.

Les voraces de mandats se ressemblent tous, il faut lui reconnaître une belle carrière, et un portrait dans le Canard digne de sa stature.
Comment peut-il être encore en poste ? Il est sûr que la nursery du Sénat fait bien les choses, fabrique de bébés bien roses pour un viager modeste, où l'on ne demande pas grand-chose en contrepartie.

Quand donc allons-nous nous séparer d'une institution redondante qui fait croire qu'elle est encore utile, alors qu'elle est en état de digestion passive, quelques hoquets de temps à autre pour montrer qu'ils sont encore autour de la table, avant un repos repu bien mérité.

https://www.capital.fr/economie-politique/les-frais-de-representation-de-gerard-larcher-au-plus-haut-depuis-cinq-ans-1357855

Leur inutilité flagrante est bien passée à côté des Benalla, Gilets jaunes, pandémie, et tout le reste, Assemblée en état de léthargie cérébrale, qui ne fabrique que du mauvais gras. Il faudra vite les reconditionner avant de disparaître en confit. Mongénéral avait une vision pour cette tablée, un peu tard et fait dans une urgence dont il avait déjà passé son tour.

Notre pays que l'on aime et que l'on adore a besoin de chèvres des montagnes Rocheuses, souples et fluides et ainsi anticiper tous les prédateurs mauvais qui nous guettent.

Je revois encore le reportage sur la façon dont à l'époque Nicole Bricq avait été renvoyée à propos de la TVA derrière ses buts, le Sénat est inutile sous cette forme, coopté sans légitimité du suffrage universel cher au Général Motor, le mouvement, alors que cette institution transpire la thrombose d'action pour un pays qui se voudrait tonique.

Yves

On imagine un cours d'insulte du siècle dernier.

Il ne faut pas dire: "Ferme ta gueule, espèce de bâtard !"
mais
"Je vous prie de faire silence et de transmettre mes hommages à Mademoiselle votre mère".

Claude Luçon

Ce n'est que trop vrai mais il nous reste un espoir : Gaspard Proust !

Achille

Puisqu’on parle des Juifs, sujet ô combien délicat depuis qu’aujourd'hui on ne peut plus rire de tout et surtout pas avec n’importe qui, je ferai toutefois remarquer que les blagues sur les Juifs les plus drôles et souvent les plus vachardes sont les blagues juives.

Ils ont su tourner en autodérision leur culte de l’argent, l’amour excessif des mères juives pour leur fils (bien moins pour leur fille).

Ci-joint deux blagues juives que j’ai bien aimées :

1-Trois mères juives parlent de leurs fils respectifs.
La première dit: “Moi mon fils, il est si riche qu’il pourrait s’acheter Paris !”
La seconde surenchérit: “Moi mon fils, il a tellement d’argent qu’il pourrait s’offrir Paris et New York !”
La troisième conclut: “Et qu’est-ce qui vous fait croire que MON FILS veut vendre ?!”

2- Un homme riche lègue sa fortune à ses trois amis, un Irlandais, un Allemand et un Juif. La seule condition est que chacun d’entre eux doit mettre un billet de 100$ dans son cercueil juste avant qu’il ne soit placé en terre. Lors des funérailles, l’Irlandais et l’Allemand accomplissent scrupuleusement leur devoir. Puis vient le tour du Juif. Il ramasse les billets de 100$ et laisse un chèque de 300$ dans le cercueil !

Mais il y en a beaucoup d’autres que l’on peut facilement trouver sur Internet.

DAUMONT

Ce qui différencie Dieudonné de tous ces humoristes, c'est son esprit de résistance. Lui qui combattait Le Pen, qui promouvait l'antiracisme, a été stigmatisé pour son sketch du colon juif en Palestine. Il a été ostracisé. Mais il se bat et c'est un formidable combattant.

Alpi

En trente ans, on est tombé de Desproges en Bigard...

Exilé

Aujourd'hui, Pierre Desproges ne serait plus compris parce que le second degré fin, subtil, cultivé et intelligent a quasiment disparu.

Ah, le second degré, quel art difficile et exigeant, tant pour celui qui le pratique que pour celui qui le reçoit et dont il titille l'intelligence  !
Je crois me souvenir qu'un acteur de théâtre de boulevard a dit « le public a été bon ce soir. »

Par ailleurs, qui n'a pas remarqué que pratiquer le second degré sur ce blog même pouvait parfois susciter des réactions violentes et disproportionnées ?

Et de quel droit pouvons-nous par exemple reconnaître à Pierre Desproges celui de pratiquer le second degré tout en le déniant à tel ou tel homme politique parce qu'il a été par exemple décrété une fois pour toutes « antisémite » par une cabale politico-médiatique et empêché de s'en défendre ?

Aussi, qu'on ne dise plus que celui-ci serait interdit aujourd'hui mais qu'il ne serait plus compris : c'est pire.

Plus compris, donc traduit en justice avec un mauvais procès politique à la clé et condamné à payer une amende exorbitante, puis agoni d'injures par le milieu des saltimbanques réuni en soviet et interdit d'antenne et de spectacles.
Bref, une interdiction de travailler équivalant à une mort sociale.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS