« Attention aux nouveaux racistes ! | Accueil | La Covid-19 : l'ignorance doit-elle choisir un camp ? »

31 mars 2021

Commentaires

sylvain

@ Isabelle

Non, ce n'est pas un cauchemar mais un souhait profond que d’être gouverné par tous ces charlatans charlots pieds nickelés islamogauchistes, j'adore leurs gags surtout ceux des écolos, les meilleurs. Ça c'est pour mon côté fan de tous ces comiques.

Sinon, mon côté sérieux me ferait pencher du côté des généraux birmans ; cette France poubelle a besoin d’un bon nettoyage !

Isabelle

@ Claude Luçon

Nous avons donc le "Covid long" et avec Macron, la chienlit lente mais qui progresse !

----------------------------------------------------

@ sylvain à 13 : 42

Votre description d'un futur gouvernement dirigé par Macron, Taubira, Noah et Cie : est-ce de la voyance, de la science-fiction ou la triste réalité ?
Dites-moi que c'est un cauchemar, que je vais me réveiller et que tout ce capharnaüm sera effacé.
Un pays sans masque, sans personnage politique qui semble avoir "bouffé" des amphétamines dès potron-minet, un pays avec des individus équilibrés qui cessent de nous parler de leur race noire ou de leur religion rétrograde.

Lodi

@ Catherine JACOB | 01 avril 2021 à 23:13

Merci.

Catherine JACOB

@ Lodi | 31 mars 2021 à 10:18
« Dommage de s'arrêter à l'endroit le plus intéressant ! Je ne sais pas si c'est fait exprès mais cela est si passionnant que je vais me risquer à demander une suite.»

Ce serait un peu long et fastidieux à expliquer, mais on peut déjà citer à propos des métamorphoses ainsi que de l'acte transgressif:
1. le mythe de l’épouse animale comme celui de Mélusine au bain qui se retrouve avec
2. la légende japonaise de « La grue ( l’oiseau Grus japonensis ) reconnaissante », (Tsuru no Ongaeshi),
3. Une gravure sur bois du XVe siècle sur laquelle de même que son mari épie Mélusine ou encore le chasseur japonais son épouse tissant les plumes qu’elle s’arrache, ou encore Actéon, Artémis au bain, un observateur épie des sorcières enfilant leurs bottes pour emprunter le conduit de la cheminée, passage leur permettant de s’envoler dans les airs, à savoir vers 'l'autre / un autre / monde'.
4. Bien que le lien y soit plus lointain et moins apparent, on peut aussi penser à propos de l’explication de Tirésias concernant la différence dans le plaisir retiré de l'acte sexuel, au conte chinois «Les dix soleils» qui évoque une espèce de surpuissance destructrice, laquelle n'est pas non plus sans faire penser au fantasme de la mante religieuse (la femelle est insatiable ou présumée telle) ou du vagina dentata.

Bref, l’intéressant
1. c’est le nombre 10 (9+1), par ex. Mélusine enfante dix fils dont seuls deux ne sont pas porteurs de quelque monstruosité. Or, l'idée de décade, donc un rapport au temps, est également représentée par un dragon.
2. c’est que l’observateur / le voyeur / celui qui dévoile, est puni. Il perd soit la vue (Tirésias / Athéna, Héra, mais il y a cependant compensation), soit carrément la vie (Actéon), soit simplement son épouse qui s’envole (la grue) ou se jette par la fenêtre (Mélusine).
3. c’est encore que Tirésias ayant conservé son don de voyance (divination) jusque dans les Enfers (par-delà la mort donc), où il sera consulté par Ulysse , on a là affaire à des problématiques de plus de trois mille ans qui, d’une certaine façon, ont gardé toute leur actualité notamment en ce qui concerne ce qu'on peut appeler la pulsion scopique ou scopophilie, ou qui mange qui et qui est mangé par qui etc. etc.

sylvain

@ Claude Luçon

Vous semblez accorder naïvement une confiance aveugle à tous ces chiffres fournis par l'OMS, pourtant tout le monde a compris que c'est un organisme de propagande orientée qui diffuse des chiffres différents selon les pays demandeurs de bonne popularité électorale.

OMS : Organisme Mafieux de la Santé, copains et coquins, la routine.

sylvain

@ Claude Luçon | 01 avril 2021 à 19:58
"À chaque époque son virus !"

Vrai, mais le virus qui nous détruit aujourd’hui, le pire que l'humanité aura connu, c’est le virus islamiste ; allié au gauchisme, ce cancer fasciste religieux se répand avec une facilité déconcertante étant donné qu'il ne rencontre aucune résistance sur son passage, et pire tous les peuples qui le subissent collaborent à son expansion sur leurs territoires.

Bienvenue à l'islamovirus, son inquisition, sa charia, sa haine, sa violence, sa terreur, crimes, décapitations, flagellations, terrorisme...

Un retour brutal aux fléaux obscurantistes sanguinaires moyenâgeux de l’humanité.

Claude Luçon

@ Isabelle | 01 avril 2021 à 13:54

Des chiffres Isabelle, des chiffres ! Ils vous remonteront le moral !
Voici ceux de l'OMS pour les pays auxquels nous pouvons nous comparer.
En ignorant la population totale d'un pays et surtout le type de citoyens qui y résident : de disciplinés comme les Allemands à Insoumis comme les Français, le seul moyen de juger de la situation et des mesures prises contre la pandémie me paraît être de savoir combien de malades atteints du Covid en survivent.

Voici ce que nous dit l'OMS dans ce cadre :
ROYAUME-UNI
Malades : 4 345 788 - Morts 126 713 = 4,5 %
ITALIE
Malades : 3 584 899 - Morts 109 346 = 3 %
ALLEMAGNE
Malades : 2 809 510 - Morts 76 833 = 2,7 %
ESPAGNE
Malades : 3 284 353 - Morts 75 459 = 2,3 %
FRANCE
Malades : 4 644 423 - Morts 94 667 = 2 %

Ces chiffres confirment la nature des citoyens entre Allemands et Français, quand on compare le nombre des malades avec celui de la population.
Ce qui ne peut être imputé qu'au sens de la responsabilité, ou son absence, des citoyens !
Mais ils montrent le contraire quand on analyse le pourcentage de survivants !

Alors cessons de blâmer le gouvernement et de geindre, même les citoyens italiens sont plus disciplinés que nous ! Un comble !
La faute est nôtre : ce fameux côté grande gueule gaulois sans doute !
Notre gouvernement et nos soignants s'en sortent plutôt bien !

Par ailleurs nos journalistes et commentateurs s'indignent que tous les ministres ne soient pas tenus au courant !
Ben non !
Dans une situation grave, il faut une hiérarchie claire, professionnelle et efficace sous la coupe d'un leader digne de ce nom. Les autres, ministres ou non, et nos médias, certainement pas, ce sont des pékins comme les autres.
Une notion difficile à comprendre et qui perdure.

Ce que bien sûr nos médias ne comprennent pas : HIÉRARCHIE, COMPÉTENCE !

Il n'y a pas si longtemps nous avions un sénateur qui se prenait pour un pétrophysicien dans le cas du gaz de schiste confondant pétrole et pinard !
Je continue de suspecter que la majorité de nos bavards sont recrutés parmi les cancres de nos universités. Ils pensent que l'information est une sorte de sport où gagne celui qui débite le plus de mots dans le minimum de temps du genre de 800 mots en 10 secondes !

Inversement si l'on en croit les documentaires de RMC, comme celui d'hier soir, nous sommes tous foutus de toutes façons !
Nous serions contrôlés depuis toujours par des extraterrestres qui nous inondent de virus de temps à autre, expédiés par comètes pour ajuster la population aux ressources disponibles et triturer notre ADN pour nous rendre plus intelligents comme eux !
Pourquoi pas ? Après tout nous triturons l'ADN des chiens, des chats, des poules... !

Nous avons survécu à 68, nous survivrons à ce Covid qui se prend pour Cohn-Bendit !
Nos parents ont eu Adolf, leurs parents le Kayser. Plus tôt les Européens ont eu Napoléon, encore plus tôt Attila, etc.
Courage !

À chaque époque son virus !

Isabelle

@ GERARD R.

"Vivre est un métier à risques"

---------------------------------------------------

@ Savonarole

Pas de problème d'adaptation de ma part, 15 ou 16 déménagements à mon actif.

Bien à vous

sylvain

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, je suis pour la victoire en 2022 des islamogauchistes, rien que pour les grosses marrades qui suivront leur avènement, aussi je verrais bien une nouvelle forme de gouvernement plus progressiste, plus gauchislamisée, plus LGBT, plus racialisée, plus indigéniste, plus repentiste, plus décoloniale, plus… etc.

Comme cela par exemple :

- Ministère de la repentance :
Gardons Macron le meilleur pour lécher les babouches des ex-colonisés.

- Ministère de la génuflexion et de la meaculpabilisation :
Griezmann, le footeux brouteur de pelouse.

- Ministère des sports et des minutes de silence avant matchs contre le ouacisme :
Noah, Thuram... y a du choix, frelaté peut-être mais toujours en activité.

- Ministère de la soumission et de l'insécurité :
Piolle à la lutte contre les caméras de surveillance d'esseutrêêême drouâââte.
Avec Herrou, secrétaire d'Etat à l'immigration clandestine.

- Ministère des eaux et forêts… de sapin :
Hurmic.

- Ministère de la mosquéïsation ottomane islamiste du pays : la mairesse EELV fatma islamo-turco-gauchiste du sultanat de Strasbourg.

Première mesure très ferme que je prendrais si j'étais eux pour envoyer un signal fort aux fachos blancs réacs de vieille droite : rebaptiser le porte-avions Charles de Gaulle par Abd El Kader, et libérer le pont prioritaire pour les prières des c*ls en l'air, les avions devront attendre pour se poser ; les sourates matinales du muezzin en haut de la passerelle remplaceront le chant du coq.
Voilà t'y pas une bonne idée, je vois que je ferais un bon islamogauchiste moi aussi, vous m'embauchez ?

Cette liste de ministères que j'ai citée plus haut est non exhaustive, aussi nous comptons sur tous nos chers islamogauchistes, UNEF, LDNA, associations noires, LFI, La France Islamiste de Mélenchon soumise aux envahisseurs et surtout les meilleurs en créations de nouveaux concepts idéologiques extrêmes gauchistes, ces fameux EELV qui détiennent la palme suprême, les César lors des fumeux et hallucinogènes Festival (veaux) de Cames, afghanes, mexicaines, colombiennes, etc.

Seul bémol, je me rends compte sur la liste ci-dessus que… horreur, ils sont tous blancs, ce qui est un crime de lèse-islamogauchisme.

Puisons donc dans ce réservoir inépuisable de racialistes racistes antiblancs indigénistes genrés polysexués interchangeables LGBTQXYZ :

Assa Traoré the Queen of the race supérieure noire, R. Diallo, H. Sy, Camélia Jordana, Obono, Avia, Pulvar la nouvelle recrue, Taubira qui reviendrait bien continuer la vidange des prisons et remettre en liberté toutes les racailles et terroristes injustement condamnés par cette France fasciste raciste qui ne comprend pas que leurs crimes ne sont que des combats de luttes sociales, ainsi que toute une couvée LREM qui passe son temps à caqueter dans les merdias gauchistes, des meufs lèche-Macron qui soutiennent toutes ces furies islamogauchistes.

Pourvu que mes voeux soient exaucés, bidonnages garantis, nombreux morts pliés de rires en perspective ; la galère : faudra trouver un vaccin pour les déplier.

Vivement 2022, l'islamovirus extrême gauchiste plus fort que le coronavirus.

hameau dans les nuages

@ sylvain | 01 avril 2021 à 07:33

Piolle en béarnais signifie la pioche.
Donc vous pouvez dire capbourrut ou capdepiolle... Cap étant la tête.

Savonarole

@ Isabelle | 01 avril 2021 à 10:46
« J'envisage de plus en plus de quitter la France »

Je vous comprends, toutefois n’oubliez pas dans vos bagages votre carte Vitale. Dans la détestation de ce qu’est devenue la France depuis trente ans, on oublie souvent ce qu’elle vous offre en contrepartie. Un EuroMillions social gagnant à tous les tirages, le tout gratuit, l’école, l’université, la santé, et quand ça suffit pas on gueule avec la CGT.

Vivre à l’étranger n’est pas facile, où donc ?
La volupté de vivre ailleurs, le sentiment d’être étranger à tout ne dure pas longtemps. Sauf à se fondre dans une autre vie. Vous y êtes prête ?

Isabelle

@ Robert Marchenoir

Confinez-vous et planquez-vous, tous aux abris !

Robert Marchenoir

@ Isabelle | 01 avril 2021 à 10:46
"De plus en plus envie de quitter ce pays qui ne nous apporte que de la déception et une immense lassitude !"

Oui, partez. Ça nous fera des vacances. Ça nous évitera vos interminables jérémiades de révolutionnaire en carton, qui ne comprend rien à rien de la façon dont fonctionne une épidémie, qui râle sur tout et sur rien, qui mélange tout, qui pense qu'on lutte contre un virus en se "rebellant"...

Où allez-vous vous installer ? Vous n'avez pas la moindre idée de ce qui se passe au-delà de votre nombril. Alors, les pays étrangers, pensez... Tout le monde est logé à la même enseigne, figurez-vous, concernant le Covid.

A moins que vous n'envisagiez Singapour, l'une des rares nations luttant avec succès contre l'épidémie ? Encore faudrait-il qu'ils vous acceptent. J'aime mieux vous prévenir que là-bas, vous comprendrez ce que signifie "raser les murs". Je vous déconseille de tenter de vous "rebeller" dans ce pays... vous vous retrouveriez en prison assez rapidement.

Inutile d'aller aussi loin. Essayez la Suisse, tiens... faites votre comédie franchouille là-bas, et donnez-m'en des nouvelles...

Vous n'avez pas l'air de vous rendre compte que la prétendue oppression dont vous vous plaignez, ici, est considérée comme une anarchie intolérable dans les pays normaux. Il n'y a qu'en France qu'on peut se montrer aussi indiscipliné, tout en hurlant à la mort qu'on est un esclave torturé.

GERARD R.

@ Isabelle | 01 avril 2021 à 10:46

En reprochant au gouvernement ses carences sur l'organisation de la la vaccination, vous intégrez sans vous en rendre compte - j'espère - le groupe des « Français soumis » que vous déplorez au paragraphe précédent.

Car je vous rappelle - ou vous informe - que le nombre de médecins demandeurs d'autres traitements que ces fichus vaccins imposés, ne cesse d'augmenter. Évidemment, ce n'est pas sur TF1 ou son clone LCI, pas plus d'ailleurs que sur les autres médias mainstream, que vous risquez d'apprendre cette info qui, bien que passée sous silence, n'en est pas moins essentielle.

Il ne vous aura pas échappé que près d'une vingtaine de pays ont suspendu le poison AstraZeneca, qui pour la circonstance - vous l'apprends-je ? - vient de changer de nom, afin de court-circuiter la méfiance ô combien légitime de ceux qui refusent de servir de cobayes en se faisant inoculer cette aléatoire mixture. Pour votre information et à toutes fins utiles, le même bouillon de cultures, désormais vendu par AstraZeneca s'appelle : Vaxzevria. Si on vous le propose, vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas.

En espérant vous avoir été utile, je vous prie d'agréer les salutations d'un citoyen à l’instinct de conservation hyper-développé. Ce qui croyez-moi, génère une méfiance des plus salutaires...

Isabelle

Quand je pense Audrey Pulvar, Eric Piolle, les mot indigestion, nausée me viennent à l'esprit. On étouffe, stop.

Parallèlement, la coronafolie continue à battre son plein.
Hier soir, sur CNews, Ivan Rioufol semblait désespéré. Il constate, comme certains d’entre nous, que les Français sont soumis et qu’ils acceptent toutes les lubies de ce gouvernement.

Résumons : ce gouvernement de bras cassés n'a pas été fichu de mettre en place une campagne de vaccination digne de ce nom. Depuis près de trois mois, cette fameuse ou plutôt fumeuse campagne de vaccination était lancée, à grand renfort de tambours et trompettes, avec Mauricette et depuis, où sont passés les vaccins en nombre suffisant ? Mystère !
Tout le monde est servi, tout le monde se sert sauf la France.

Comme la campagne de vaccination démarre à l’allure d’un escargot et ce, malgré tous les moulinets et agitations du Président en exercice, malgré toutes ses phrases alambiquées et ses discours amphigouriques, la France sera à nouveau confinée sur tout le territoire. Tout le monde est puni, y compris les départements qui ne sont pas en difficulté majeure.
Tout le monde aura une laisse courte de 10 km autour de sa niche.

Fermeture des écoles. Comme le disait justement l’un des intervenants hier soir : pourquoi ferme-t-on les écoles alors que les enfants ne sont pas touchés, heureusement ? Pourquoi ne pas fermer uniquement les EHPAD puisque ce sont les plus âgés qui sont impactés ?
Mais non, la politique est de punir tout le monde. Tout le monde doit être muselé le plus longtemps possible pour essayer de pallier l’incurie de ce gouvernement.

Pas de vaccins en nombre suffisant, pas de lits de réanimation alors que nous sommes confrontés à ce problème depuis plus d’une année. On devait en prévoir 12 000 et à présent seulement 10 000 lits seront peut-être mis en place.
Nous serons donc peut-être vaccinés prochainement (je crains de nouveaux retards), nous aurons peut-être des lits de réanimation supplémentaires.

Ce gouvernement n’est pas en Marche, il patauge dans le « peut-être ».

Le plus rude étant de constater la soumission et l’inertie d’un grand nombre de Français. La révolte ne sera pas française, la révolte sera islamiste et diversitaire.
À leur décharge, ce sont les seuls à se rebeller. Ils ont compris qu’en face, il n’y a personne. Seulement des individus qui courbent l’échine et rasent les murs.

Les mots courage, bravoure, fierté sont définitivement à bannir du dictionnaire. L’écriture inclusive hystérique a de beaux jours devant elle.

De plus en plus envie de quitter ce pays qui ne nous apporte que de la déception et une immense lassitude !
J'envisage de plus en plus de quitter la France, comme Ellen vient de le faire.

Tipaza

Le sectarisme dont fait preuve Éric Piolle dépasse largement sa seule personne.
Éric Piolle est maire d’une grande ville de France, élu puis réélu avec un score non négligeable.
Même si l'on tient compte des abstentions nombreuses lors du second scrutin, cela veut dire qu'une partie de la population de Grenoble partage son point de vue sectaire, et considère les sympathisants RN comme des non êtres qu'il convient d'ignorer.

Le rejet pur et simple du FN n'est pas nouveau, Chirac avait en son temps déclaré la mise en place d'un "cordon sanitaire" contre ce parti.
À l'époque cet interdit avait pour avantage d'assurer par le truchement de l'hypocrite front républicain le maintien des notables dans leurs postes et d'éviter le vrai débat sur l'état du pays.
Un entre-soi qui permettait les pires forfaitures et abandon de souveraineté, le sommet ayant été atteint par Sarkozy et le traité de Lisbonne.
Une unité d'intérêts particuliers opposés à l'intérêt national qui confortait les élites dans les privilèges que la mondialisation leur apportait.

La situation est différente à présent, dans la mesure où il y a une amplification des fractures de la société, causées par l'islamisation qui n'est même plus rampante, l'obsession d'une vertu écologique et un déni de la nation dans son passé historique.

La raison semble avoir disparu de la société et même le simple bon sens n'est plus présent dans la réflexion.
Quand on pense qu'une jeune autiste est célébrée par tous les grands qui se sont quasiment agenouillés devant elle alors qu'elle les traitait d'incapables, on est stupéfait.
En d'autres temps et autres lieux, cette autiste aurait été gentiment cloîtrée chez elle, ou pire enfermée dans un asile.
La planète aurait gagné en calme ce que Greta n'aurait pas dépensé en carbone de déplacements.
Cet épisode grotesque de flagellation collective devant celle qu'autrefois on aurait qualifié de malade mentale, est quasi dérisoire à côté de ce qui se passe dans la société où la violence sourde ou affichée se répand partout.

Le mépris d'Éric Piolle est une forme de violence sourde. La négation de l'autre parce qu'il est différent.
Cette violence des sectaires verts s'affiche dans leur volonté d'imposer une façon de vivre contraire à tout ce qu'une société saine demande depuis toujours, le bien-être et la paix intérieure et extérieure.

Au lieu de quoi, Éric Piolle et ses amis verts gauchistes proposent une société de décroissance autrement dit de pénitence, avec la volonté de ne plus être ce qu'on fut, mais d'être un atome de la planète parmi d'autres.

Paradoxalement, cette indifférenciation des individus s'accompagne d'une dévalorisation de ceux qui ont fait le pays, qui devraient se soumettre aux us et coutumes des nouveaux arrivants, et d'une survalorisation de ces derniers qui se prétendent victimes parce que leurs ancêtres l'ont été.

Ces nouveaux arrivants attendent des rentes de situation inédites dans les sociétés humaines jusqu'à présent.
Autrefois on était noble de père en fils et on avait les avantages acquis par le courage et les services rendus des ancêtres.
Maintenant on est victime de père en fils et on espère, avec l'aide des Verts façon Éric Piolle, en tirer des avantages que les ancêtres n'avaient pas.
Et pour cela ils n'hésitent pas devant une certaine violence verbale et physique.

Et le pire c'est que Piolle ayant été élu par une majorité, certes relative, d'électeurs, comme les autres maires verts, il semble qu'une partie de la population participe de ce mouvement à la fois violemment provocateur et suicidaire.
Et c'est ainsi que se met en place un clivage extrême dans la société, où la confrontation méprisante remplace le débat démocratique.
On risque bientôt de regretter la "modération" des manifestations des Gilets jaunes.

sylvain

Ce matin je suis plein de bonne volonté et j’ai envie de voler au secours de Piolle.
Il a dû entendre partout dans les médias que son ami Cédric Herrou a été définitivement blanchi de son crime de passeur et hébergeur de migrants clandestins, par la justice islamogauchiste du coin.

Je lui propose de l’héberger dans sa mairie islamo écolo gauchiste et de contracter un PACS politique avec lui en vue des régionales à venir ; ainsi avec un tel allié, il est sûr de passer haut la main. Les Grenoblois très humanistes généreux solidaires seront ravis d’accueillir toujours plus de migrants et d’augmenter ainsi cette insécurité qui semble leur convenir et qui selon leur gourou n'est qu'un fantasme d’extrême droite.

On avait trouvé l’origine de l’expression crétin des Alpes en se référant à Herrou, on cherchait son confrère pyrénéen, on l'a trouvé en la personne de Piolle, natif de Pau, le crétin des Pyrénées.

Ninive

Comme je n'ai rien à dire, je "colle" un lien en retard d'un billet mais valable pour les deux :

https://ripostelaique.com/apres-la-gauche-pedophile-la-gauche-raciste.html?fbclid=IwAR1hIosQQLgIS6gVIJwEtFmo8RwryN2AUjZuMb_QHkUIT82d-w6G-3UoAXY

Michel Deluré

N'en déplaise à EP, nombre de thèmes abordés par le RN sont au cœur des préoccupations des Français, qu'ils partagent ou non les idées de ce parti, et c'est faire injure à ces électeurs et à la démocratie dont pourtant il se réclame que de refuser de débattre de ces sujets au demeurant essentiels au seul et fallacieux motif qu'il ne faudrait « pas se laisser entraîner dans les débats de l'extrême droite ».

Quelle attitude méprisante, hautaine, de la part de ce monsieur et quelle conception obtuse de la démocratie où ceux qui ne portent pas une parole conforme à la sienne, seule détentrice à ses yeux de vérité et d'humanisme, seraient interdits de débat.

EP voudrait-il nous garder de ce qu'il considère comme « l'extrémisme de droite » pour mieux nous imposer son « extrémisme vert » qui sévit d'ailleurs déjà dans certaines communes avec, comme le démontre fort bien dans son commentaire Achille, quelques déconvenues ? Qu'il sache alors que, pour ma part, son souhait est voué à l'échec.

Yves

Éric Piolle fait des efforts remarqués pour prôner l'anarchie, l'indocilité, le laisser-aller.
Ayons une pensée attristée pour ses parents. Eux, amoureux de l'ordre social et de ses vigiles, croyant d'autre part en la "vérité" des anagrammes, avaient choisi un prénom devant assurer une destinée convenable à leur bébé.

ÉRIC PIOLLE............LE POLICIER.

Exilé

Eric Piolle : non-assistance à Français en danger ?

Philippe Bilger est trop bon de ne voir qu'une non-assistance à Français en danger là où, en fonction du profil du personnage et de ses semblables et de tous leurs faits, gestes et discours, tout porte manifestement à croire qu'ils sont plutôt mus dans leur agitation à caractère révolutionnaire par la haine de la France et des Français, sous une pulsion masochiste de trahison, ce qui explique au passage leur attitude collaborationniste avec tous les mouvements indigénistes ou d'origine étrangère qui se ruent sur notre malheureux pays pour y semer le chaos et parfois la mort.

Giuseppe

Devinette :

"Il adore les belles montres, il adore les belles voitures. Il adore aussi les derniers gadgets", énumèrent-ils avant de préciser toutefois : "C'est quelqu'un qui aime profondément l'argent et qui, en plus, en a besoin. Quand on est Premier ministre à Matignon, on gagne grosso modo 15 000 euros net par mois. Et quand on n'est plus Premier ministre, on perd tout ça. Donc on perd un style de vie et un rythme de vie".

Il faut choisir, aimer ses concitoyens ou aimer le fric, il avait choisi, c'est à se demander si un seul politique mérite notre soin, derrière une façade, il existera toujours le doute du coffre-fort.

Autre devinette, il lavait plus blanc que blanc, de Omo à Persil il les a tous promotionnés et pourtant, plein de taches, même l'eau de Javel a du mal à les faire partir.

Ils nous mentent - rares sont ceux qui sont honnêtes au plus haut niveau -, Rugy et ses bouteilles dignes des rois, Pompili qui pour un maroquin a vendu son âme...

J'en oubliais presque Candy, celui qui aurait été cher à Coluche, la machine à laver, l'essoreuse de nos vies :

https://www.ouest-france.fr/societe/justice/affaire-thierry-solere-six-dirigeants-de-societe-mis-en-examen-en-plus-du-depute-lrem-6916114

Il paraît qu'ils ne sont pas tous comme cela, peut-être est-ce vrai, lorsque l'on passera tous ces élus au peigne fin et non pas des contrôles aléatoires.

On a vu ce qu'était le Vert Jean-Vincent Placé et certains autres, Cécile Duflot et son emploi actuel digne de celui d'un prince, sans compter Najat Vallaud-Belkacem qui a écourté ses séjours dans le privé, payée un temps à faire de la figuration, à un moment donné ça coûte. La gamelle il faut la mériter tous les matins en se levant dans le civil, si je peux le dire ainsi, et les actionnaires, passé le moment d'accueil, veulent du trébuchant, du résultat.

Notre pays est vieux il n'accueille que des rentiers, il régresse - ce n'est pas moi qui le dis -, les mandats sont à vie dans notre pays, les parachutes sont en carbone pur.
De quoi dégoûter l'électeur de base qui ne croit plus à ces parasites, comme aux USA, quatre ans suffisent, une fois renouvelables, ils n'en sont pas morts, la preuve ! ils vaccinent à la vitesse d'un pays organisé et démocratique.

Florestan68

Cher Philippe

Je vous lis tous les jours, notamment les billets de ce blog, et c'est un vrai plaisir pour l'esprit.

Mais concernant Twitter, j'ai bien du mal à suivre avec précision le fil pointu de votre pensée. Tous ces hashtags en bleu sont autant de scories qui nuisent à la compréhension de votre propos.

Il en va de même pour les autres comptes Twitter que je suis régulièrement. Il faut relire plusieurs fois pour déchiffrer. N'est-il pas possible de s'exprimer de façon claire et intelligible, sans faire appel à ces hashtags nuisibles ?

Qu'on mette ces hashtags en fin de tweet s'il le faut !

Faites vous-même l'expérience et demandez à un de vos proches de rendre compte de vos tweets avec précision : vous verrez le résultat.

Achille

« En effet, quand on prend connaissance de la radiographie des Français, de l'image de Marine Le Pen et de l'impact du RN, on doit prendre acte d'un tableau contrasté. MLP baisse tandis que l'influence du RN monte… »

Le problème pour un parti c’est de ne pas avoir un leader à hauteur de ses espérances. C’est manifestement le cas du RN. Même Eric Zemmour l’a dit dans l’émission Face à l’info du 29 mars. Cela est confirmé dans des sondages publiés par le Journal du Dimanche ce samedi 27 mars, en collaboration avec l’Ifop et Sud Radio.

Mais il est évidemment difficile de changer de candidat à un an de l’élection présidentielle.

À trop vouloir racoler à droite mais aussi à gauche, elle finit par perdre toute crédibilité auprès de ses partisans.
Ceci étant, cela ne déplaît pas vraiment à Eric Zemmour qui voit là l’occasion de placer sa candidature. Son programme à lui colle pile poil avec les électeurs « authentiques » du RN. En fait ceux qui votaient pour JMLP…

Robert

De ce billet, Monsieur Bilger, je retiens ce paragraphe qui se suffit à lui-même :
"Cette plainte, cette angoisse, pour qui tente autant que possible d'être à l'écoute du pays, constituent le langage citoyen banal qui de fait domine. On pourrait le résumer vulgairement par l'intuition que "tout fout le camp et que plus rien n'est comme avant" et la crainte qu'il y ait là un mouvement irrésistible entraînant la France vers le bas."

Effectivement, on pourrait même changer le temps du verbe pour écrire "tout a foutu le camp" et considérer qu'une certaine France, la France historique a de facto disparu, y compris sa langue qui n'est plus à présent qu'un borborygme, qu'un globish mâtiné de quelques mots ou expressions françaises. Seuls quelques anciens en sont restés à la magnifique langue dont ils avaient appris la qualité et les subtilités et qu'ils avaient appris à aimer et donc à respecter...

Pour une fois je rejoins Achille dont l'analyse, venant d'un homme revendiqué de gauche, dresse un constat imparable. La liste ne manquera pas de s'allonger encore jusqu'à la chute finale !

hameau dans les nuages

Monsieur Bilger,

J’ai lu avec attention les commentaires de votre précédent billet, quoique me perdant dans le dédale des convictions proclamées.
Cela relevait de la casuistique. Un combat de coupeurs de cheveux en quatre qui aurait pu être titré « Du sexe des anges »...

Et le peuple de France dans tout ça ?

« Cette plainte, cette angoisse, pour qui tente autant que possible d'être à l'écoute du pays, constituent le langage citoyen banal qui de fait domine. »

Oh que oui monsieur Bilger ! Les cochons grognent, couinent et ont deviné où on veut les entraîner.

Monsieur Eric Piolle que vous dites un homme entier (?), convaincu et intelligent croit les cochons castrés et se moque d’eux de derrière la barrière de Paris.

Ce n’est pas la première fois qu’il fait allusion à la gent porcine, déjà en 2019 lors de la cérémonie des voeux. Ce n’est pas anodin, comme un message subliminal adressé à ses amis musulmans pour qui cet animal représente la quintessence de la relégation

Originaire de Pau, avec des attaches à Arette, il n’y a pas pire que ce genre d’individus qui sont « montés à la ville » en reniant leurs origines, les souliers vernis remplaçant les sabots. Son presque voisin Jean Lassalle ayant fait la démarche inverse de s’appuyer sur ses origines. Et brocardé pour ça par « les Parisiens ».
Monsieur Piolle n’étant pas encore né n’a pas senti le tremblement de terre qui avait détruit sa commune. Moi oui.

Il croit ne pas avoir à sentir le suivant, persuadé qu’ayant donné des gages à ses amis musulmans, il sera épargné.

Cochon qui s'en dédit.

boureau

"Eric Piolle, à l'évidence un homme entier, convaincu et intelligent" (PB)

"Qu'en termes élégants ces choses-là sont dites..." Le réel vous fait-il peur à ce point cher P. Bilger pour l'aseptiser à ce niveau ?
J'aurais plutôt écrit: irrespectueux, islamogauchiste, christianophobe, laïcard...

Quant à "l'audace" (diable !) de Laurent Fabius parlant de bonnes questions à propos du FN, que n'a-t-il apporté lui-même les réponses adéquates !

Bref, de la douceur dans un monde de brutes ! Mais gare au réel !

Cordialement.

caroff

"On sait qu'il a affiché ses ambitions présidentielles et qu'un premier combat l'opposera vraisemblablement à Yannick Jadot dont le souci est d'élargir son espace - il vient de lancer un appel à toute la gauche - quand celui d'Eric Piolle est de le maintenir dans son intégrité limitée." (PB)

Piolle n'aime pas les idées trop "libérales" de Jadot et Jadot n'aime pas le gauchisme revendiqué de Piolle.
Au sein d'EELV, Jadot n'est pas en position de force car les militants se rallient plutôt à des positions indiquant clairement leur sympathie pour Mélenchon et Hamon.

Catho de gauche comme Hurmic à Bordeaux, ce bon Piolle est contre les caméras de surveillance, contre les projets culturels un peu trop élitistes - il supprime dès son arrivée à la mairie les 400k€ de subvention à l'orchestre "les musiciens du Louvre" - et se flatte de récompenser d'une médaille Cédric Herrou le passeur de clandestins...

Le maire de Grenoble coche presque toutes les bonnes cases, y compris celle de son refus de vilipender l'islamisme ; alors que Jadot rame comme un fou pour prouver que, lui aussi aime la gauche au point qu'il souhaite la rassembler.
Son objectif est de s'imposer dans la construction d'une sorte de rassemblement de toutes les sensibilités de gauche pour ensuite s'imposer comme candidat naturel EELV en court-circuitant Piolle qui veut recourir aux primaires.
En fait Jadot sait que cette manoeuvre mitterrandienne à la petite semaine constitue sa seule chance de se dégager du magma Vert en apparaissant le sauveur d'une chaloupe en perdition.
Or, beaucoup dans ce phalanstère écologique connaissent la nature profonde de ses "convictions": celles d'un écologiste faisant plutôt confiance au progrès et à la sphère privée, bref un traître potentiel !

Je gage que ses contorsions ne lui rapporteront que l'opprobre. Il lui restera la possibilité de se présenter à titre individuel avec le soutien d'alliés issu de la frange indépendantiste de l'écologie politique (Cap écologie) ?

Xavier NEBOUT

Le problème n'est pas tant que le RN ne donne pas les bonnes réponses, que ces dernières requièrent une sérieuse confrontation avec l'Europe et le Conseil constitutionnel à supposer qu'il se trouve une majorité parlementaire pour soutenir les mesures qui s'imposent : un grand camp de rétention d'où tous les sans-papiers et expulsés ne peuvent sortir que visa pour le retour en poche, un grand bagne éducatif à l'américaine pour les délinquants, la révocation des magistrats en état de forfaiture permanente.
Et 100 000 places de prison pour les corrompus et profiteurs de la ripoublique.

C'est-y pas un beau programme, ça ? Hitler avait sorti son pays de l'ornière en bâtissant des routes, nous ce serait des prisons.

Lodi

@ Catherine JACOB | 31 mars 2021 à 09:32
"Le lien dont il est fait état entre la divination, l’accouplement, son spectacle et sa pratique ainsi qu’à la métamorphose est très intéressant et on le retrouve dans un certain nombre de mythes ainsi que dans l’iconographie, notamment funéraire."

Dommage de s'arrêter à l'endroit le plus intéressant ! Je ne sais pas si c'est fait exprès mais cela est si passionnant que je vais me risquer à demander une suite.

Exilé

Eric Piolle (EELV), à l'évidence un homme entier, convaincu et intelligent - je l'avais déjà remarqué au Grand Jury - a encore manifesté à quel point son idéologie lui occultait le réel et le conduisait à apposer, contre l'évidence, une grille monomaniaque sur la France du quotidien.

Ces gens de gauche plus ou moins extrémistes - ne nous berçons pas d'illusions sur la vraie nature d'EELV - sont murés depuis toujours dans leurs certitudes basées sur des schéma simplistes dont ils refusent obstinément de reconnaître l'inanité et sur la négation des faits et des évidences qui risqueraient de mettre à mal leurs théories et leur fonds de commerce.

Ce comportement qu'il faut bien appeler négationniste n'est pas seulement une offense faite à ceux qui souffrent au quotidien des faits que ces idéologues obtus nient, il est la cause, du fait de ce qui est perçu comme une attitude de provocation visant à se moquer du monde, d'un rejet violent et dégoûté de ce qu'ils représentent et se traduit parfois par une adhésion aux arguments mis en avant par le RN depuis longtemps.

Notons toutefois que ce négationnisme méprisant se rencontre parfois aussi parmi d'autres composantes du spectre politique, et pas seulement à gauche.
Après, il y a encore des gens qui vont se poser des questions sur la tiédeur des Français à l’encontre d'un personnel politique enfermé dans l'entre-soi qui n'a que le mot démocratie à la bouche...

Catherine JACOB

« Il (Eric Piolle) compare le fait de se laisser "entraîner dans les débats du RN" à l'affrontement de deux cochons dans la boue, l'un adorant cela ! » (PB)

Si des combats ont lieu dans la boue entre porcs, c’est que la législation relative à la protection des porcs, par ex. la belge en ses articles 8 & 9, n’est pas respectée.

Que dit-elle ? Elle dit en effet ceci qui ne doit pas être très différent des spécifications législatives de notre pays en matière d’élevage porcin, mais je ne les ai pas trouvées :

« 15 mai 2003 - Arrêté royal relatif à la protection des porcs dans les élevages porcins (M.B. 24.06.2003)
ALBERT II, Roi des Belges,
A tous, présents et à venir, Salut.
Vu….vu….vu…Bla bla bla
Sur la proposition de Notre Ministre de la Protection de la consommation, de la Santé publique et de l'Environnement,
Nous avons arrêté et arrêtons :

CHAPITRE III. - Conditions générales:

Art. 8. § 1er. Les porcs qui doivent être élevés en groupe mais qui sont particulièrement agressifs, qui ont été attaqués par d'autres porcs ou qui sont malades ou blessés peuvent être mis temporairement dans un enclos individuel.

§ 2. Si cela n'est pas contraire à des avis vétérinaires spécifiques, l'enclos utilisé dans ce cas doit être assez grand pour que l'animal puisse s'y retourner facilement.

Art. 9. Les porcs qui sont détenus à l'extérieur doivent disposer d'un abri contre les intempéries. »

Bien. Vu qu’il s’agit de « prendre plaisir à », et m’étant alors intéressée à la physiologie des cochons histoire de parfaire ma culture écologique, j’ai découvert une étude présentée au micro de la Radio Télévision Suisse par Thierry Lodé , professeur en écologie évolutive qui explique ceci :

« Si l'on se prête à un petit jeu de comparaison entre l'orgasme du cochon mâle et celui de l'homme, il est probable que ces messieurs aient envie de devenir des porcs (même si certains le sont, semble-t-il, déjà). Le constat est en effet limpide: en matière d'orgasme, les hommes n'arrivent pas à la cheville des verrats.

Chez l'homme, la durée de l'orgasme, qui s'accompagne d'une éjaculation, varie entre 10 et 30 secondes, bien loin des 6,3 minutes de moyenne du verrat, et à des kilomètres des 31 minutes maximum observées. La femme rivalise à peine plus avec cet orgasme incroyablement long. Chez elle, ce spasme de plaisir qui envahit le corps durerait en moyenne entre 13 et 51 secondes. Là encore, nous sommes très loin du compte. »

Du coup cela m'a rappelé la raison pour laquelle la déesse grecque Héra avait rendu aveugle le devin Tirésias qu'elle avait consulté sur ce sujet précis.

« La deuxième version sur l'origine des dons de Tirésias nous vient du poète latin Ovide (Métamorphoses , III, 316-338.). Celui-ci rapporte qu’alors que Tirésias se promenait en forêt, il troubla de son bâton l'accouplement de deux serpents. Aussitôt, il fut transformé en femme. Tirésias resta sous cette apparence pendant sept ans. La huitième année, il revit les mêmes serpents s'accoupler. « Si quand on vous blesse, votre pouvoir est assez grand pour changer la nature de votre ennemi, je vais vous frapper une seconde fois. » Et, ainsi, Tirésias redevint un homme.

Quand Zeus prétendit que la femme prenait plus de plaisir que l'homme à l'acte sexuel et que son épouse Héra prétendit le contraire, les dieux demandèrent l'avis de Tirésias qui avait l'expérience des deux sexes. Tirésias se rangea de l'avis de Zeus. Il expliqua que si le plaisir de l'acte sexuel était divisé en dix parts, la femme en prendrait neuf alors que l'homme n'en prendrait qu'une. Et Héra, « plus offensée qu'il ne convenait de l'être pour un sujet aussi léger, condamna les yeux de son juge à des ténèbres éternelles ». Zeus ne pouvait aller à l'encontre de la décision d'Héra, alors, pour compenser sa cécité, il offrit à Tirésias le don de divination et une vie longue de sept générations. »

Le lien dont il est fait état entre la divination, l’accouplement, son spectacle et sa pratique ainsi qu’à la métamorphose est très intéressant et on le retrouve dans un certain nombre de mythes ainsi que dans l’iconographie, notamment funéraire.

sylvain

Dites donc cher Philippe, vous avez décidé de nous passer en revue tous les tocards de l’islamogauchisme ?

Après la facho raciste antiblancs Pulvar, voilà que nous avons droit au parrain de Grenoble-Chicago, la capitale du crime et de l'insécurité, reconnaissable entre tous par sa mine de Lou ravi réjoui comme on peut voir sur la photo où il semble nous dire : "oui je suis un escrolo extrême islamogauchiste et je vous emm...".

Evidemment nous ne pouvons que l’approuver quand il dit que toute cette anarchie, cette criminalité, cette insécurité, cette descente aux enfers de la France est imputable au RN et à lui seul.
Faut pas contrarier un âne qui brait pour avoir du son comme disait mon grand-père.

D'ailleurs il ne fait que réciter le catéchisme de la doxa islamogauchiste:
La délinquance, les délits quotidiens, c'est le RN.
Tabassages, caillassages de policiers, pompiers, c’est le RN.
Agressions physiques, viols, crimes, c’est le RN,
Samuel Paty : si le RN ne véhiculait pas des idées racistes, ce prof serait encore en vie.

Y en a beaucoup d'autres tout aussi cocasses, mais ne les accablons pas trop.
Comme Piolle, tous en choeur, crions haro sur le baudet de la fable islamogauchiste : c’est la fôôôte au RN, ces fachos racistes blancs de souche coloniaux etc. !

De tout ce tintouin, je pencherais plutôt pour une lutte interne à savoir qui gagnera le casting du meilleur invité d’honneur au dîner de cons de l’escrologie islamogauchiste, y a déjà un concurrent sérieux avec Hurmic et ses sapins de Noël en allumettes, Grégory Doucet et son Tour de France machiste sexiste polluant, tous élus avec 70 % d’abstentions, sans oublier les défenseurs des punaises de lit du califat de Strasbourg et sa mochequée turque, y a du beau monde en définitive, et du lourd.

Pour ceux qui s’étonneraient de l’attitude de ces pieds nikelés EELV, sachez que leur rôle n’est pas de faire de l’écologie à laquelle ils ne comprennent rien et s’en tamponnent totalement, mais du gauchisme, seule l’étiquette compte pour tromper leurs électeurs cocufiés.

Mais rendons-leur hommage, on ne s’ennuie plus comme dans le temps avec ces vieux partis politiques ennuyeux ; les salles de spectacles, cinémas, théâtres sont fermés, tant pis, y a qu'à allumer la télé et nous pouvons assister à tous les meilleurs scénarios comiques que seuls ces écolos gauchistes savent créer pour notre plus grand bonheur.

Merci Philippe, vous avez égayé ma journée avec le tartuffe de Grenoble.

Achille

Nous avons vu les conséquences de l’élection de maires écolos lors des dernières élections municipales :
- à Lyon où l’on veut obliger les enfants de la cantine à ne plus manger de viande.
- à Bordeaux où le maire ne veut pas d’un « arbre mort » comme sapin de Noël de la ville.
- à Strasbourg où la maire est prête à accorder 2,5 millions de subvention pour la construction d’une mosquée (la plus grande de France) planifiée par une association turque qui refuse de signer la charte de l’Islam.
Rappelons que cette élue est d’origine arménienne, ce peuple qui a été massacré par les Turcs en 1915 et 1916.
- à Marseille où la maire écolo a finalement cédé sa place à son premier adjoint, suite à un tour de passe-passe comme seul il en existe dans le Midi de la France.
- à Paris où la maire de la ville est sous l’emprise des Verts qui lui imposent leurs quatre volontés.
- et donc aussi à Grenoble où Eric Piolle soutient les positions de l’UNEF et d’Audrey Pulvar sur les réunions non-mixtes tout comme d’ailleurs ses compagnons d’EELV Julien Bayou, Yannick Jadot, sans oublier la virevoltante Isabelle Saporta sa compagne.

Gardons-nous de céder le pouvoir à ce genre de fanatiques qui veulent imposer aux Français leur conception du bonheur.
Le bonheur est dans le pré, mais certainement pas dans celui que nous proposent les écolos d’EELV.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS