« J'ai peur des avancées qui sont des reculs ! | Accueil | Même Emmanuel Macron battrait Marine Le Pen en 2022 ! »

06 avril 2021

Commentaires

Achille

@ Patrice Charoulet | 07 avril 2021 à 10:08

C’est cela qu’on appelle un sophisme non ? À moins que ce ne soit de l’humour, bien sûr ! :)

Denis Monod-Broca

@ Aliocha

Ce rêve, ou ce cauchemar, de Raskolnikov, dans Crimes et châtiments, est extraordinaire.
L’allégorie qui s’y déploie est la parfaite illustration du titre du billet de notre hôte, « La France n'est pas atteinte que du virus... » s’est réveillé et sévit en effet un virus pire que le SARS-CoV-2, celui de la violence mimétique. Pas de vaccin contre lui, mais un remède, un seul : faire un pas de côté, prendre du recul, tourner la tête (tendre l’autre joue)...

Patrice Charoulet

Un degré et 5 000 degrés

Sur France Culture, je tombe sur une mission scientifique où devisent des géologues éminents. J'entends ceci : sur notre planète, il y a quatre milliards d'années, on estime que la température était environ de 5 000 degrés !
Les militants d'EELV s'alarment d'une augmentation de la température d'un degré... qui aurait des conséquences effroyables.
L'expression consacrée serait, si j'ai bien compris, le « réchauffement climatique. » De 5 000 degrés aux températures actuelles, il y a surtout eu un refroidissement climatique, semble-t-il.

Isabelle

Pour se poser et réfléchir, enfin ! À étudier d'urgence dans toutes les écoles de France. On peut toujours rêver !

« Il me suffit d’entendre quelqu’un parler sincèrement d’idéal, d’avenir, de philosophie, de l’entendre dire « nous » avec une inflexion d’assurance, d’invoquer les « autres », et s’en estimer l’interprète, pour que je le considère mon ennemi. J’y vois un tyran manqué, un bourreau approximatif, aussi haïssable que les tyrans, que les bourreaux de grande classe. C’est que toute foi exerce une forme de terreur, d’autant plus effroyable que les « purs » en sont les agents.

On se méfie des finauds, des fripons, des farceurs ; pourtant on ne saurait leur imputer aucune des grandes convulsions de l’histoire ; ne croyant en rien, ils ne fouillent pas vos cœurs, ni vos arrière-pensées ; ils vous abandonnent à votre nonchalance, à votre désespoir ou à votre inutilité ; l’humanité leur doit le peu de moments de prospérité qu’elle connut : ce sont eux qui sauvent les peuples que les fanatiques torturent et que les idéalistes ruinent. Sans doctrine, ils n’ont que des caprices et des intérêts, des vices accommodants, mille fois plus supportables que les ravages provoqués par le despotisme à principes ; car tous les maux de la vie viennent d’une conception de la vie. Un homme politique accompli devrait approfondir les sophistes anciens et prendre des leçons de chant – et de corruption…
Le fanatique, lui, est incorruptible : si pour une idée il tue, il peut tout aussi bien se faire tuer pour elle ; dans les deux cas, tyran ou martyr, c’est un monstre. Point d’êtres plus dangereux que ceux qui ont souffert pour une croyance : les grands persécuteurs se recrutent parmi les martyrs auxquels on n’a pas coupé la tête. Loin de diminuer l’appétit de puissance, la souffrance l’exaspère ; aussi l’esprit se sent-il plus à l’aise dans la société d’un fanfaron que dans celle d’un martyr ; et rien ne lui répugne tant que ce spectacle où l’on meurt pour une idée…

Excédé du sublime et du carnage, il rêve d’un ennui de province à l’échelle de l’univers, d’une Histoire dont la stagnation serait telle que le doute s’y dessinerait comme un événement et l’espoir comme une calamité… » CIORAN

Achille

« Avant d'agiter et de bouleverser, il faudra recoudre et guérir. »

Une société est un mouvement qui avance sans cesse, avec les découvertes de la science, les apports de la technologie, bref le progrès.
Ce dernier a changé notre mode de vie, notre vision du monde réel et spirituel.

Aujourd’hui tout le monde sait lire, même si l’orthographe souffre beaucoup dans l’écriture. Tout le monde ou presque s’est rendu dans des pays étrangers, pour son travail ou plus simplement pendant ses vacances.

Recoudre, guérir, ce serait revenir en arrière. Or quand on regarde le passé, il est facile de s’apercevoir qu’il y avait de nombreux points d’ombre pas très gratifiants pour l’Homme. L’histoire de l’Humanité est constellée de guerres, de révolutions, de conflits sanglants.

Cette vision passéiste que veulent absolument nous infliger les réacs de tout poil ne mène à rien. Il faut simplement s’adapter au monde qui bouge et évolue en permanence. C'est cela le progressisme.

Aliocha

@ Denis Monod-Broca

La virtualité aggrave la crise, les corps ne sont plus en relation, mais la perversité des esprits qui s'entraînent au pire. L'heure du châtiment sonne au fossé du crime partagé, aussi universel que le remède proposé :

"Raskolnikoff passa à l’hôpital toute la fin du carême et la semaine de Pâques. En revenant à la santé, il se rappela les songes qu’il avait faits pendant qu’il était en proie au délire. Il lui semblait alors voir le monde entier désolé par un fléau terrible et sans précédents, qui, venu du fond de l’Asie, s’était abattu sur l’Europe. Tous devaient périr, sauf un très petit nombre de privilégiés. Des trichines d’une nouvelle espèce, des êtres microscopiques, s’introduisaient dans le corps des gens. Mais ces êtres étaient des esprits doués d’intelligence et de volonté. Les individus qui en étaient infectés devenaient à l’instant même fous furieux. Toutefois, chose étrange, jamais hommes ne s’étaient crus aussi sages, aussi sûrement en possession de la vérité que ne croyaient l’être ces infortunés. Jamais ils n’avaient eu plus de confiance dans l’infaillibilité de leurs jugements, dans la solidité de leurs conclusions scientifiques et de leurs principes moraux. Des villages, des villes, des peuples entiers étaient atteints de ce mal et perdaient la raison. Tous étaient agités et hors d’état de se comprendre les uns les autres. Chacun croyait posséder seul la vérité et, en considérant ses semblables, se désolait, se frappait la poitrine, pleurait et se tordait les mains. On ne pouvait s’entendre sur le bien et sur le mal, on ne savait qui condamner, qui absoudre. Les gens s’entre-tuaient sous l’impulsion d’une colère absurde. Ils se réunissaient de façon à former de grandes armées, mais, une fois la campagne commencée, la division se mettait brusquement dans ces troupes, les rangs étaient rompus, les guerriers se jetaient les uns sur les autres, s’égorgeaient et se dévoraient."

La pandémie est allégorie des ravages du ressentiment, où chacun de nous voit se décomposer en lui-même le miroir de ses représentations, indiquant le long et pénible effort qui nous est demandé pour passer de ce monde à l'autre, cette nouvelle vie qui ne sera pas donnée pour rien :

"Mais ici commence une seconde histoire, l’histoire de la lente rénovation d’un homme, de sa régénération progressive, de son passage graduel d’un monde à un autre. Ce pourrait être la matière d’un nouveau récit — celui que nous avons voulu offrir au lecteur est terminé."

https://fr.wikisource.org/wiki/Crime_et_Ch%C3%A2timent/%C3%89pilogue/2

Mary Preud'homme

À l'église Saint Eugène/ Sainte Cécile de Paris 9ème, un quidam ayant bien précisé être incroyant a néanmoins assisté à la célébration de la Vigile pascale (prétextant être invité à un baptème) laquelle cérémonie aurait duré selon lui, quatre heures, ce qui au passage ne s'est jamais vu ! Mais passons sur cette première outrance mensongère...

Ce monsieur en outre aurait été choqué par le fait que nombre de participants, prêtres, choristes ou fidèles ne portaient pas de masques. Ce faisant, il aurait filmé illico la cérémonie pour ensuite la mettre en ligne et aviser les autorités de ce qu'il considérait être une intolérable transgression !
Comportement qu'il convient d'assimiler à de la délation pure et simple ! Espérant juste que ce gaillard (héritier des "je suis partout" de sinistre mémoire) ne soit pas le parrain du petit bougre, lequel ne serait vraiment pas gâté avec un tel cafard comme père spirituel !

Achille

« La France est la proie d'une fièvre qu'aucun vaccin ne fera baisser..»

Bien sûr que si, il existe un vaccin contre cette fièvre qui s’est emparée de la population. C’est le vaccin "Macron". Vaccin à ARN messager, fabrication française.
Certes les Français n’ont reçu que la première dose en mai 2017. Il leur faut donc attendre de recevoir la seconde en mai 2022 pour que son action soit véritablement efficace.

Bon il peut certes provoquer quelques effets secondaires chez certaines personnes sensibles aux sirènes du RN et de LFI, mais rien de vraiment inquiétant.
Efficacité garantie à 90 %, même pour les variants d'origine étrangère.

Que l’on se rassure, contrairement à Vladimir Poutine, je ne pense pas qu’Emmanuel Macron sollicitera deux mandats supplémentaires après 2022 pour poursuivre son action. Je crois que cela serait très mal perçu par certains esprits chagrins. Dommage !

Tipaza

"Avant d'agiter et de bouleverser, il faudra recoudre et guérir." (PB)

Vous avez oublié l'amputation indispensable en cas de gangrène comme ici.
On recoudra après désinfection, et lavage sous pression au Kärcher.
La guérison ne viendra qu'après une asepsie de longue durée en chambre stérile, appelée en informatique, chambre blanche.

Ninive

"La future campagne présidentielle imposera le choix d'un médecin présidentiel de haute volée.
Avant d'agiter et de bouleverser, il faudra recoudre et guérir." (PB)

Voilà le résultat de trois présidences crapuleuses successives : Sarkozy-Hollande-Macron.
Pour recoudre et guérir, il faudra d'abord sortir de l'Europe, comme l'on fait les Britanniques.

Denis Monod-Broca

Nous vivons une « crise mimétique ». Heureusement, jusqu’à présent, elle est en bonne partie virtuelle, les violences y restent pour la plupart symboliques. Mais elle a bien les caractéristiques d’une crise mimétique : tout le monde accuse tout le monde, chacun désigne ses coupables, des groupes se forment et se déforment au gré de ces accusations, les injures volent, les haines s’exacerbent...
Et plus on cherche à se distinguer de celui qu’on accuse, plus on lui ressemble.
Le chaos général s’installe.

C’est le moment de citer Paul dans son épître aux Romains : « Ô homme, qui que tu sois, toi qui juges, tu es donc inexcusable ; car, en jugeant les autres, tu te condamnes toi-même, puisque toi qui juges, tu fais les mêmes choses. »
Cette phrase n’est-elle pas étonnamment d’actualité ? Ne sonne-t-elle pas étonnamment juste anthropologiquement parlant ?

- « Raciste ! »
- «  Racisé ! »
En accusant, ne faisons-nous pas exactement la même chose que celui qui nous accuse en retour, avec presque les mêmes mots ?
La seule façon de sortir de cet engrenage mimétique délétère est... d’en sortir, de s’abstenir de juger, d’accuser, de haïr...

Exilé

Avant d'agiter et de bouleverser, il faudra recoudre et guérir.

La France est éclatée, dispersée, ventilée.
Comment avons-nous pu en arriver là ?

Mais cela n'a rien de nouveau, l'esprit gaulois de discorde se manifeste parfois au fil du temps pour susciter des luttes intestines fratricides, mais pourtant notre pays a globalement réussi à se rassembler au fil des siècles et faire bloc en dépit des différences quand il le fallait autour d'un élément fédérateur commun.

« Si tu veux ta délivrance,
Pense clair et marche droit !
Les Rois ont fait la France !
Elle se défait sans Roi. »
(La Royale)

Claude Luçon

Quel pessimisme !
La France a toujours été comme cela ! C'est sa nature !
En remontant le temps, c'était le cas en 1789, et avec quelle brutalité, puis en 1848, la Commune, Dreyfus, le Front Populaire, Vichy, 1968. Les Gilets jaunes n'ont été qu'une pitoyable parodie du passé, leurs ancêtres faisaient mieux en 1936 ! Une révolte qui se termine en barbecue sur des ronds-points, risible !

Seule différence, nous ne dépendons plus des commères et concierges d'antan pour la diffusion mais nous avons un tas de médias pour l'étaler et l'amplifier, scoops et célébrités aidant.
Imaginez un Zemmour sans télévision, murmurant le dernier scandale à l'oreille de Naulleau, pas dans un studio TV devant un micro, une caméra de télévision et une jolie blonde, mais dans une loge de concierge décrépie (la concierge, pas la loge) ?

Faute de défis, genre 1871, 1914, 1940, Indochine, Algérie, les Français s'ennuient alors ils s'inventent des problèmes sociaux ou technologiques bien simples à résoudre, travail et courage aidant bien sûr, en plus des paroles : anti-ceci et cela, vegan, racisme, réchauffement climatique, pollution.
Daech n'était qu'une illusion de désastre.

Le Covid-19 est arrivé à temps pour remettre un peu de bon sens dans notre monde.
Curieusement il n'y a pas de zadistes anti-Covid...
La pandémie est loin d'être sous contrôle à l'échelle de la Terre et grâce à elle la trouille, une vraie sainte trouille, fera l'union, laquelle nous donnera peut-être la force de remettre de l'ordre dans la vieille boutique gauloise où vivait sans doute déjà un Zemmourix heureusement ignoré par Goscinny !

Isabelle

La France n'est, en effet, pas seulement atteinte d'un virus, elle est gravement touchée par les loufoqueries quasi quotidiennes de certains (suivez mon regard avisé) !

Les écolos se plaignent qu’on leur fasse « la chasse » !

« Dès que le concours de cons aura désigné le vainqueur, la chasse prendra fin après remise du trophée au meilleur . Mais c’est que le parti écolo gaucho est giboyeux » G-W Goldnadel
https://twitter.com/GWGoldnadel/status/1379019426301943811

Ce qui est formidable avec ceux qui critiquent, à juste titre, toutes les loufoqueries des uns ou des autres, c’est qu’ils ont une bonne dose d’humour contrairement aux macroniens, aux ELLV, aux islamistes, aux islamo-gauchistes, aux néo-féministes qui n’en ont pas du tout.

Tous ces coincés de l’humour, quand vous leur dites leur quatre vérités, ils sortent le fameux mot : « fachosphère ».

Anne Hidalgo à qui beaucoup reprochent d’avoir enlaidi et sali la capitale de la France, dégaine à tout-va le mot « fachosphère » même si ce sont des personnes plutôt de gauche comme elle qui remarquent que Paris décline dangereusement dans tous les domaines !

Vol d'oiseaux migrateurs, pour rêver !

Pour oublier les fadaises des écolos qui veulent empêcher les enfants de voler et de rêver, vol d’oiseaux migrateurs au-dessus de la Loire. Superbe !

https://twitter.com/Gabriele_Corno/status/1378637814548594690

---

"Avant d'agiter et de bouleverser, il faudra recoudre et guérir." (PB)

Autant dire tout de suite qu'avec la macronie, c'est mission impossible !
Je vous mets la musique pour que ce soit plus gai.

https://www.youtube.com/watch?v=XAYhNHhxN0A

"103 000 contrôles et 10 500 verbalisations ce week-end » selon Darmanin.
Pendant qu’on vous verbalise pour une balade sans masque sur une plage, les voyous sévissent tranquillement et les ministres festoient impunément !

Les "gueux" sont verbalisés et ne peuvent plus rien faire hormis métro, boulot, dodo et les autres (toujours les mêmes) obtiennent les passe-droits habituels. Ils sont également vaccinés avant les autres qui n'ont pas de réseaux et pas avec AstraZeneca qui semble poser quelques problèmes notamment pour les femmes sujettes aux phlébites.

Rien ne change sous le soleil mais tout s’aggrave avec la macronie !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS