« Eric Masson n'est pas mort à cause de la drogue ! | Accueil | De Gaulle, Mitterrand, Onfray et les idolâtres... »

12 mai 2021

Commentaires

Catherine JACOB

« La comparaison avec les résistants de 1940 est absurde et choquante mais il n'en demeure pas moins que cette deuxième lettre ouverte peut s'honorer d'une lucidité rare et favoriser un vrai sursaut. » (PB)

Très clairement en effet, cette comparaison avec un pays ployant sous le joug de forces d’occupation est inepte.
En revanche, peut-être y aurait-il matière à réflexion au travers d’une comparaison avec la fin de la République de Weimar et l’explication suivante à la montée en force du nazisme.

On explique en effet que « le manque de budget pour les forces de l'ordre et l'absence de volonté politique forte avaient rendu policiers et militaires allemands impuissants et frustrés face à la hausse de la criminalité due à la crise économique et à la violence politique. Ce qui eut pour conséquence un mécontentement généralisé parmi les membres de la police et de l'armée alors que les gouvernements successifs de la République de Weimar se voyaient de plus en plus affaiblis et contestés par l'émergence de nouvelles forces politiques violentes et puissantes comme les communistes (KPD) ou les nazis (NSDAP) ».

On explique encore que « le régime parlementaire en place s’avérant incapable d’apporter des solutions à la crise économique, l’opinion publique aspire à un régime fort. La solution présidentielle ne peut plus exister car il y existe une impossibilité de coalition entre les partis extrémistes, qui représentent 38,4 % des voix lors de l’élection du 14 septembre 1930. Les partis politiques de gauche étaient divisés entre eux par une querelle entre le socialisme et le communisme, représenté par le SPD et le KPD. Le Zentrum (le gouvernement de Brüning chancelier entre 1930 et 1932) ne cherchant pas l’écroulement du régime de Weimar, cela devait lui coûter de nombreux votes.
Le NSDAP a alors profité de cette situation. Ce dernier se définit par certains historiens comme un mouvement voulant complètement reformer le Reich et qui parvient à rassembler tous les mécontents du régime de Weimar. La propagande répondait aux besoins de la population, rejoignait les nationalistes, rejetait la démocratie et prônait l’abolition du plan Young qui signé en 1929 mais jamais réellement exécuté du fait de la crise, visait à permettre à l’Allemagne de rééchelonner à la fois le paiement du restant de ses annuités de réparation de guerre et ses remboursements liés à sa dette publique consécutive à de nombreux emprunts.
Dans les années 1950, le sociologue américain Seymour Martin Lipset, spécialiste internationalement reconnu de sciences politiques, écrivait, au travers de sa théorie « Fascisme du centre », que, sous l’influence de la crise politique et économique, les gens ont délaissé les partis libéraux afin de se tourner vers celui qui proposait une solution. En fait, il avait réussi à réunir toute la droite. Reinhard Bendix a, plus tard, constaté que l’électorat de Hitler était constitué d’une mobilisation des abstentionnistes ainsi que de l’entrée en scène des jeunes électeurs qui étaient déboussolés et qui n’avaient rien d’autre à faire que de s’occuper dans une mobilisation permanente. En 1980, on avança finalement la thèse que le NSDAP n’était constitué d’aucun profil social d’électeur, qu’il était tout simplement un parti de rassemblement et de protestation du peuple allemand. »

Voilà. Bon. Jean-Jacques Rousseau ne dit-il pas, grosso modo, que l'Homme n'est pas naturellement mauvais mais qu'il se corrompt sous l'influence du modèle social dans lequel il se trouve empêtré ici ou là.

Il ne sert donc à rien de crier haro sur trois clampins ou encore de tempêter contre le triste constat offert par une tribune de deux mille militaires d'active, mais de tirer profit de leur courageuse sonnette d'alarme en arrêtant de se boucher les oreilles devant ces lanceurs d'alerte, en sortant la tête du sable et en se tournant vers les grandes intelligences de notre temps, il y en a, de formes diverses et qui ne sont pas forcément adeptes du "en même temps".

guzet

Les policiers dans la rue
Les militaires qui s'interrogent
Les préfets mis en question
Les magistrats sans crédit

Que va-t-il rester debout ?

Exilé

Tout est dit et bien.

sylvain

Encore un scandale et pas des moindres : une école dans l’est, apprend à ses tout petits bambins dès leur plus jeune âge deux langues : l'allemand et l’alsacien !

J’ai failli m'estranguler d’indignation ; de quouââââ ?? Y a pas l’arabe, la bientôt première et seule langue obligatoire avec celle du Coran ?? mais c’est du raciiiiiiiisme !

Cé tinouï ! insupportaaaaaable ! ils vont en faire des arriérés ! Pas de tapis de prière non plus dans les couloirs de l’école, ça alors !

Il faut vite sanctionner ces responsables mécréants islamophobes, cé rasssiiisse ! On n'entend pas nos islamogauchisses, que font-ils, ils dorment ?

Tomas

Vous vous surpassez encore en démagogie populiste, on dirait du Chirac dans ses meilleurs moments. Au cas où cela vous aurait échappé, les cités difficiles existent et les groupes de jeunes trublions (ou plutôt perçus comme tels) qui en sortent de temps en temps ne sont pas une nouveauté, puisque cela existe depuis au moins les années 80, l'aggravation que vous pointez datant elle des années 90.

Au cas où cela vous aurait échappé encore, la société devient toujours moins violente, comme l'atteste l'indicateur du nombre d'homicides et de représentants des forces de l'ordre tués en service par des criminels.

Macron se délecte en effet de ces tribunes qui focalisent le débat sur l'insécurité et l'immigration et nous préparent à l'inévitable duel avec Marine Le Pen, annoncé comme certain en 2022. Elles finissent de pousser la droite conservatrice dans les bras de l'extrême droite (ne vous en déplaise, le FN, c'est l'extrême droite) et isolent la droite libérale et démocrate. Macron n'a plus de réserves à gauche et il le sait, donc il va désormais pêcher sans vergogne à droite, n'hésitant pas à cliver artificiellement le pays sur les questions sécuritaires, ce qui présente l'avantage supplémentaire de faire oublier son bilan économique, pas forcément reluisant.

Par vos billets, vous vous faites le complice objectif de cette manipulation. Pascal Praud et Geoffroy Lejeune sont choyés par Macron et son entourage, et je ne puis croire que vous l'ignoriez.

Faut-il le répéter, la France n'est pas dans un état lamentable, vous n'avez pas dû beaucoup voyager pour prétendre cela. Mais elle est en train de se tirer une balle dans le pied à force de débats stériles qui sont les mêmes depuis Chirac et sa campagne axée sur l'insécurité de 2002, qui a décidément laissé un funeste héritage dans la vie politique française.

———————————

@ hameau dans les nuages

Je vous obsède on dirait. Ce n'était pas moi non mais ce n'est pas faux: un guetteur (ou "chouffeur" dans le jargon) gagne effectivement dans les 100 euros par jour pour dix heures d'un travail assez pénible je suppose, surtout en hiver. Ce sont surtout des jeunes qui font ça, pas très longtemps en général (deux ou trois ans), avant de se ranger ensuite.

Pour le reste, vous illustrez à merveille le problème de la France: son corps électoral est toujours plus composé de vieux nostalgiques de leur jeunesse et qui se réfugient dans l'acrimonie et l'amertume. Au lieu d'être satisfaits d'avoir réussi à survivre à cette longue traversée de l'existence et de trouver la paix et le bonheur dans la contemplation de leur oeuvre ou de leur descendance, il s'abîment dans la haine et dans la rancoeur, vissés devant les commentateurs démagogues de leur poste de télé qui manipulent leurs esprits fragiles.

Pas de doute, on se prépare de beaux lendemains avec un tel état d'esprit à la fois revanchard et défaitiste, où la revendication l'emporte systématiquement sur l'action.

sylvain

Moretti au s’cours !

Que vis-je, que lus-je, qu’acoustiquè-je ? Le RN est en passe de remporter la région PACA ?? noooon pas ça !
Mariani du RN vainqueur ?? c’est pas possiiiiiible !!

Vite vite Moretti, descendez de votre terril du ch'nord et foncez d’urgence dans ce sud séditieux félon qui n’a rien compris de votre combat contre le pire danger qui guette le pays, ce RN facho réac sourd à vos messages d’alerte. C’est honteux !

Il faut mobiliser toutes les troupes LREM islamogauchistes pour lui venir en aide, il faut sauver le soldat Moretti !

Avis à la population !

Mobilisation nationale de tous les modes de transport : avions, trains, bateaux pour notre vaillant guerrier en lutte contre les nazis RN car ce genre de scénario risque de se répéter à l’infini et notre héros national risque de faire d’interminables allers et retours du noooord au sud, d’est en ouest, à peine le temps de terminer sa cigarette ; notre baudruche époumonée essoufflée est au bord de l’apoplexie, l’AVC le guette.

Peuple des Hauts de France, des Bas de France et des ailleurs de France, ayez un peu de pitié pour ce malheureux EDM, il a déjà signé un accôôôrd dans le nôôôrd pour y multiplier les mosquées car il est sûr et certain de gagner les élections, vous n’allez pas mettre en l'air tout son travail titanesque contre le chaos fasciste du RN ?

Gens de PACA, vous serez punis pour non assistance à personne en danger et insoumission.

Lodi

"...à l'immigration qui n'est pas maîtrisée"

Et d'abord, pas pensée.
Il faut interdire l'immigration musulmane. Les mutants, je veux dire les premiers immigrés dont certains rendent le bien d'être ici par le mal de l'ingratitude, dehors...
L'illusion de croire au happy end est une illusion, justement : les enfants d'immigrés affligés de la religion musulmane sont pires que leurs parents, donc...

Des gens seront indulgents par culpabilité de la colonisation : j'estime que les musulmans nous ont assez nui pour que la dette soit effacée.
D'autres seront complices parce qu'ils sont monothéistes. Mieux vaudrait des gens qui croient au Chat que d'autres agitant le chat à neuf queues contre nous au nom de leur interprétation de l'unique.

Outre que ce n'est pas quelque ressemblance avec l'autre qui compte mais la loyauté, l'unique n'est pas un bien.
L'unique est un facteur d'intolérance : un polythéiste est bien obligé, lui, de comprendre que la réalité a plusieurs aspects car ses dieux lui servent de pense-bête, et puis, ils voit des points communs avec les autres personnages des autres panthéons.
On a donc paix sociale et créativité.
La liberté.

À défaut de cela, on a dû instaurer la laïcité, mais elle va contre le tropisme des sociétés à mélanger sacré et profane et contre le fanatisme naturel des monothéistes.
Et particulièrement celui des musulmans : ces gens-là voulaient bien, souvent mais pas toujours, tolérer les autres monothéistes s'ils étaient des soumis.

Et ils sont dans tous leurs états parce que loin d'être des dominants, ils sont à la traîne comme des laisses de mer abandonnées par l'océan.

La laïcité n'est pas une hiérarchisation des croyants. Mais elle ne doit pas nous rendre aveugles à la hiérarchie entre croyances : les musulmans sont trop souvent ingrats et facteurs d'arriération.
Nul n'a besoin de gens qui lui rendront le mal pour le bien, si une religion se meut en religion de l'ingratitude, elle mérite que chacun se ferme à ses sectateurs.
Tout être survit en se fermant à ce qui lui nuit, toute justice consiste à rendre à donner à chacun selon ses mérites.

Prohibons l'immigration musulmane.

Xavier NEBOUT

Parfait !

Le seul problème qui se pose maintenant est celui de la capacité de MLP à être à la tête du pays...
Élue, ne devrait-elle pas appeler un LR à la tête du gouvernement ?
Là est la question dont nous devons débattre au lieu de laisser le RN isolé dans sa possible et même probable victoire, car la majorité des Français se diront bientôt : "plutôt crever que voter Macron".

Isabelle

"Immigration suspendue" P. Bilger, nous n'en prenons pas le chemin, bien au contraire.

EDM et Florence Parly "chassent" le Français moyen qui tire la sonnette d’alarme. Pendant ce temps, afflux migratoire en Italie, en Espagne, en provenance des côtes libyennes. Les policiers libyens ne contiennent plus les nombreux djihadistes. Dimitri Pavlenko relatait ces faits hier soir sur CNews. Les faits, rien que les faits.
78 % des «enfants migrants musulmans non accompagnés» sont en fait des adultes – dans la vingtaine, la trentaine, voire la quarantaine:

https://lesobservateurs.ch/2021/05/10/78-des-enfants-migrants-musulmans-non-accompagnes-sont-en-fait-des-adultes-dans-la-vingtaine-la-trentaine-voire-la-quarantaine/

Parallèlement, Kassovitz souffre de bouffée délirante sur le plateau de l'inénarrable Pujadas au sourire débile. Le meurtre de P. Monguillot, chauffeur de bus à Bayonne, tabassé à mort, le crâne fracassé, est un "fait divers" selon ce pipole hors-sol.

Nous avons donc droit à l'invasion migratoire barbare et à un nombre incalculable de collabos de l'islamisme et de la barbarie.

—-

Ô immigration, suspends ton vol !

Révélations sur la suppléante voilée LREM aux élections départementales à Montpellier. La femme voilée sur l’affiche a un sacré pedigree. À part cela, il s’agit d’un petit voile innocent ! Hier soir, sur CNews, Dartigolles nous a fait le festival de la "petite femme voilée inoffensive", avec son fichu sur la tête comme à l'église catholique dans les années 50-60...

« L’association, qui semble bénéficier de locaux par la Caisse d’Allocations Familiales de Montpellier, s’affiche comme un organisme islamique et prosélyte, relayant tour à tour des publications du prédicateur frériste Tariq Ramadan ou de son frère interdit du territoire français, Hani Ramadan. On notera également sa participation et la promotion de l’édition 2016 du RAM-LR, la « Rencontre Annuelle des Musulmans du Languedoc-Roussillon », qui accueillait entre autres les prédicateurs islamistes et frères musulmans Hassan Iquioussen et Hani Ramadan. »

https://www.causeur.fr/revelations-sur-la-suppleante-voilee-lrem-aux-elections-departementales-a-montpellier-200123

sylvain

@ hameau dans les nuages
"Tiens ! à la réflexion, c'est peut-être Tomas !...
https://twitter.com/i/status/1392169008120619012
Ah non !
Les c**s ça ose tout..."

Ah non, pas touche à notre Tomas siouplé, faut pas décourager notre islamogauchiste con vaincu que nos islamistes décapiteurs poignardeurs sont dans leur bon droit et que ce sont ces salauds de poivrots alcoolos qui ne comprennent rien à leur juste combat contre les mécréants que nous sommes.

Tomas par pitié, je réitère mon appel, encore des gags comme vous en avez le secret, vite, on est en manque.

Marc Ghinsberg

On voudrait nous faire croire que cette pétition est apolitique. Elle est publiée dans Valeurs Actuelles qui assume précisément ne pas être un média apolitique, qui en fait la promotion et qui encourage à la signer.

Chaque citoyen, y compris bien sûr militaire, a le droit d’avoir ses opinions, de faire sa propre analyse de la situation, de traduire ses convictions dans ses votes aux élections.
Mais des militaires n’ont pas le droit de prendre l’armée en otage, de prétendre la représenter, de se prévaloir de leur statut pour donner des injonctions au pouvoir civil, pour accuser la hiérarchie de lâcheté, de fourberie, de perversion.

On s’étonne d’avoir à rappeler ces principes démocratiques élémentaires.

Achille

La deuxième lettre parue dans Valeurs Actuelles est la lettre de trop. D’autant que les signataires sont des militaires d’active qui ont préféré garder l’anonymat afin de ne pas subir des sanctions de leur hiérarchie. Il s'agit donc bien là d’un acte d’insoumission. Or l’efficacité de nos forces armées repose sur la discipline, une organisation sans faille. C’est la porte ouverte à l’anarchie si n’importe quel capitaine, même avec trente ans de carrière, se met à dicter ses propres consignes, en particulier lorsque celles-ci sont télécommandées par le RN. Il suffit de voir le zèle avec lequel MLP s’est empressée de soutenir ce mouvement réactionnaire pour s’en convaincre.

Je veux bien admettre qu’un militaire, quel que soit son grade, n’est pas un robot et qu’il a ses propres convictions politiques comme n’importe quel citoyen, à la différence toutefois qu’il ne s’agit pas d’un citoyen ordinaire dans la mesure où il a signé, lorsqu’il s’est engagé dans l’armée, une clause lui imposant un devoir de réserve qui l’oblige à ne pas faire prévaloir son statut de militaire dans toute opération de nature politique, voire politicienne.

Un militaire à toute l’attitude de faire son choix de société dans le secret de l’isoloir lors de l’élection présidentielle. La prochaine a lieu dans moins d’un an, ce n’est pas si loin. Un peu de patience !

Claude Luçon

Emmanuel Macron pourrait au moins dire aux militaires : "Je vous ai compris !"
En ne le faisant pas, en ignorant ces deux appels, après avoir insulté leur ancien chef, ce sont tous les militaires qu'il insulte !
Il aurait peut-être été plus sage de sa part d'accuser réception des deux tribunes en assurant tous les militaires, d'active comme de réserve, qu'il était conscient du problème, qu'il comptait sur eux si besoin était et était heureux qu'ils le lui confirment volontairement !
Récupérer l’événement et profiter de l'occasion pour confirmer qu'il est bien le chef des armées et est fier de leur soutien !
Un proverbe américain dit : "If you can't beat them, join them !"

Quant au petit pow-wow devant l'Arc de Triomphe il était pour le moins ridicule.
Il n'était pas fortuit, il l'avait planifié, les chefs d'état-major ne pouvaient s'y soustraire, c'est une autre erreur, il creuse un fossé entre les chefs des différentes forces et leurs hommes !

N'ayant jamais entendu confirmation, a-t-il déclaré officiellement qu'il se représenterait à la prochaine présidentielle ?
Il me semble qu'il ignore ou évite le sujet en clamant qu'il s'occupe d'abord et seulement de la France.
Les journalistes ne parlent que du face-à-face Macron/MLP, mais sont-ils si sûrs qu'il aura lieu ?

Wilfrid Druais

Peu importe ce que dit Monsieur Bilger contre Macron et son gouvernement et le nombre de billets qu'il écrit pour le dire, d'ailleurs plus il le critique et plus ça ressemble à de la méthode Coué, tout le monde sait très bien qu'à la fin il votera Macron contre Le Pen par peur de l'ostracisation médiatique.

Ninive

"Avant Emmanuel Macron, on a commencé à s'en prendre aux pompiers. Sous ce mandat, il faut protéger les policiers qui sont censés nous protéger et chaque jour sont attirés dans des guet-apens. On est passé d'une France vivable à une France invivable, d'une démocratie du possible à celle de l'impuissance."

"Ou le pouvoir ne connaissait pas l'état profond et lamentable du pays et on le lui apprend. Ou il savait mais restait l'arme au pied. Dans les deux cas, c'est traumatisant pour les citoyens."

"À l'avenir, si on pouvait éviter de se poser la question du courage entre ceux qui en ont fait preuve sur les champs de bataille et ceux qui, dans la conduite des choses publiques, nous privent sans cesse de la concrétisation de cette vertu capitale, ce serait au moins décent." (PB)

En un mot, Macron privilégie le désordre et la cacophonie, c'est un amoral... il ne voit, ne comprend rien, c'est un comédien formé par Brijou très attaché aux gays et au fric qu'il gaspille royalement... il se moque de nous et privilégie son électorat composé principalement de nos envahisseurs et des homosexuels de ce pays... Pour finir c'est un trouillard et un traître... Que voulez-vous faire avec cette engeance ? rien ! Alors décampe !

Mary Preud'homme

Un billet courageux qui vous fait honneur.
Merci Monsieur.

Tout mon soutien aux militaires qui ne font que leur devoir en sonnant le tocsin !

Quant à Marine Le Pen, reconnaissons que certains de ses avertissements étaient fondés, son seul tort étant de porter un nom sulfureux qui la déconsidérait quoi qu'elle dise.

Florestan68

Une seul mot, cher Philippe Bilger : BRAVO !

hameau dans les nuages

Et dire qu'un représentant de LFI a osé dire qu'un dealer ne gagnait pas sa croûte, soit à peine un smic mensuel pour 12 heures de travail journalier et qu'il n'avait donc pas d'autre choix.

Tiens ! à la réflexion, c'est peut-être Tomas !...

https://twitter.com/i/status/1392169008120619012

Ah non !

Les c**s ça ose tout...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS