« Terre ou Ciel : un mystère... | Accueil | La lutte des places : sous Emmanuel Macron et avant... »

06 mai 2021

Commentaires

sylvain

Finalement cette malheureuse n’est qu'une victime parmi tant d’autres de ce socialovirus qui a détruit l’intelligence humaine depuis plus d’un siècle, leur cerveau étant réduit à l’état de putréfaction, ils se contentent de réciter le catéchisme gauchiste idéologique biberonné par leurs gourous.

Le socialiste n'aime pas les riches mais il est riche ! Hollande n’aime pas les riches.
Le socialiste n'aime pas l'argent mais il en a !
Le socialiste n'aime pas le drapeau tricolore, il préfère le drapeau rouge !
Le socialiste quand il parle d'argent dit : Mon argent c'est mon argent, le tien on le partage ! C'est cela le socialisme.

Le socialisme c'est la politique des envieux.
Le socialisme c'est la politique des menteurs.

Les socialismes divers variés et avariés nous ont apporté les "bienfaits" des bonheurs collectifs aux palmarès mortuaires prolifiques en ossuaires et en millions de morts partout où il a sévi : national-socialisme nazi, léninisme, stalinisme polpotisme, castrisme, etc. les pires serial killers de l’humanité.

Chez nous encore, pays attardé et nostalgique de ces heures sombres épouvantables, nous prônons toujours la chasse aux riches, l’éducation nationale socialiste marxiste option islamogauchiste, la stigmatisation des investisseurs, des créateurs, des financiers, des banquiers, de tous ceux qui réussissent grâce à leur labeur, leur génie, leur audace, leurs prises de risque.
Le socialisme c'est la jalousie, la haine, la division, l'inquisition, la solidarité pour les autres, la liberté d'expression muselée censurée bafouée, la propagande, la dictature de la bien-pensance de gauche etc. etc. ad nauseam ; la justice sociale à sens unique revue et corrigée par le socialisme.

Achille

« J'ai mauvais esprit mais il est plus que probable qu'on a l'intention, si Zemmour est candidat et en dépit du fait qu'il ne serait pas au second tour, de lui en faire baver avant, pour lui proposer un avant-goût de ce qu'il aura à subir. » (PB)

Zemmour candidat à la présidence de la République, cela ressemble à une galéjade qui circule sur la Cannebière.

Je veux bien admettre qu’EZ fait un carton tous les soirs dans Face à l’info. D’ailleurs moi-même je regarde cette émission, mais plus pour les analyses de ses compagnons de plateau et le charme mutin de Christine Kelly que pour ses éditos qui confinent au délire et même parfois au grotesque. Comme hier où il s’interrogeait sur la pertinence de la légalisation de la vente du cannabis, ce qui a fait bondir son comparse Marc Menant.

Que dire encore sur son interprétation très personnelle de certains événements de l’histoire de France. Lui qui reproche à Emmanuel Macron de vouloir "réécrire l’Histoire de France", c’est ce qu’il fait tous les soirs dans ses éditos. Ses visions de l’action de de Gaulle et surtout de Napoléon relèvent carrément de la dévotion mystique.

Alors Zemmour candidat à la présidence de la République, après tout pourquoi pas ?
Il est clair qu’il puiserait largement dans l’électorat de MLP, permettant ainsi à un troisième larron de lui ravir l’accès au second tour.
Dans ce cas je ne comprends pas bien pourquoi Mediapart essaie de lui savonner la planche, ainsi qu’il l’a fait pour François Fillon.

Trekker

@ Mary Preud'homme | 06 mai 2021 à 12:45
"Quand je lis ce genre de témoignage, les bras m'en tombent. Tout ce que vont réussir ces féministes fanatiques pleurnichant pour un rien, c'est que les filles ou femmes qui elles furent vraiment victimes d'agressions ou de viols, soient de moins en moins entendues et crédibles."

Si Eric Zemmour attaquait en justice sa soit-disant victime, au lieu de demander les usuels dommages et intérêts, il devrait demander à la plaignante la lecture en public de l’intégralité, au moins une dizaine de fois, de « La Vie sexuelle de Catherine M. ».

Voire de publier en intégralité le texte, avec mention de l’identité de son accusatrice, dans Mediapart. Mais est-ce qu’un tribunal ferait droit à une telle demande ?

Tipaza

Nous n'avons pas encore atteint le stade le plus sublime de la farce qui se joue, en prévision d'une éventuelle candidature d'Éric Zemmour.

Mediapart n'a pas encore lâché tous ses Pitbull et autres Rottweiler.
Imaginez qu'au lieu d'une brave femme complètement hystérique, ce soit un LGBT, une drag queen par exemple, qui vienne se plaindre d'avoir été agressée. Avouez que ce serait fun.
Rigolez pas, avec une gauche en perdition tout est possible.

Je viens d'entendre sur la 5 ce soir, Jacques Attali annoncer froidement la possible élection de Marine Le Pen, provoquant un frisson sur le plateau, et faisant sursauter Laure Adler.
Il avait l'air sérieux, ce qui ne veut rien dire, il a toujours l'air sérieux. Personne ne lui a jamais dit qu'on pouvait être sérieux sans être ennuyeux.

Après les droits de l'homme, les droits de la femme, il considère que le grand bond en avant de la société sera celui du droit des enfants, avec l'argument que ce sont des adultes en devenir (sic).

Demain sur CNews, duel au sommet Zemmour-Attali, à ne pas rater ;-)

Florence

Tout cela n'est qu'un tissu de mensonges.
C'est assez répugnant pour toutes les femmes qui sont réellement victimes de viol.

Wilfrid Druais

"bibliothécaire, féministe, socialiste"

Une preuve de plus s'il en fallait, que les livres et donc la culture n'empêchent pas la stupidité.
Malgré les fantasmes de certains pseudo-intellos, la culture n'a jamais rendu personne intelligent vu que culture et intelligence n'ont absolument rien à voir.

------

Encore une hystéro, quelle surprise...
Les femmes d'aujourd'hui sont complètement tarées.
Par exemple... encore une fois je vais raconter ma vie, désolé, c'est le sujet que je connais le mieux donc autant qu'il me serve, depuis des années je vais chercher tous les jours ma bibine à environ la même heure au même Monoprix donc je croise souvent les mêmes gens et donc certaines femmes.

Pendant des mois, j'ai souvent croisé une jeune femme très jolie d'environ 25 ans qui souriait pour je ne sais quelle raison quasiment à chaque fois qu'elle me voyait, peut-être ai-je l'air d'un clown ce qui est toujours mieux que d'avoir l'air d'un monstre et de la faire fuir en hurlant, donc ça ne me gênait pas, au contraire.

Et puis un jour, j'ai fait une MONUMENTALE ERREUR.
Je ne sais par quelle folie je fus pris, j'ai osé lui dire bonjour en la croisant (OH MAMMA MIA ! Mais t'es ouf ou quoi ?).
Depuis ce jour terrifiant, je l'ai vu faire en sorte de ne plus me croiser.
Il faut dire que j'avais vraiment dépassé les bornes.

Ellen

En politique tous les coups tordus sont permis. Dans cette affaire, il y a de quoi s'arracher les cheveux. Courage aux enquêteurs pour démêler ce pataquès. Un simple baiser furtif et un compliment sur sa belle robe fait des vagues. On n'a pas fini de parler des bouffées délirantes. Il a suffi d'une seule affiche de la tête d'Eric Zemmour collée sur un panneau public de sa ville d'Aix, comme si c'était sa propriété, pour que subitement la dame se réveille 15 ans après pour attaquer son adversaire pour un simple baiser, même pas mouillé.

Aurait-elle fait autant de cirque si c'était un garçon du PS ou de LFI qui lui avait donné le même baiser furtif ? Oh ben non, entre collègues du même parti, ça ne se fait pas !

Messieurs, vous êtes prévenus. Pas de baisers furtifs et pas de compliments sur la tenue vestimentaire. Vous pourriez être poursuivis en correctionnelle.

J'ai presque envie de faire de l'humour, mais bon, d'autres sont meilleurs dans ce domaine.

 Claude Luçon

"Fait-elle LENFANT ?
Saisie, tétanisée, elle s'était enfuie." (PB)

Allons bon ! Un femme accuse Saint Zemmour !
Prions ! Ô Saint Zemmour ta place est à Constantine, en Kabylie, réfugies-y-toi, les femmes y sont voilées et se taisent !

"Je me demande si ce qui n'était pas apparu répréhensible à GL, en 2005, n'est pas devenu, dans le climat actuel et avec le féminisme militant, une odieuse et intolérable attitude."

Huum !! Ce billet semble avoir un fond de misogynie ?

Denis Monod-Broca

@ Tipaza

Merci pour les vers de Cyrano. Je ne les avais pas retenus. Ils sont très jolis.

Quant au baiser du prince charmant à Blanche-Neige, le plus étonnant dans la critique de ces deux journalistes américaines, choquées par ce baiser non explicitement consenti, est leur totale indifférence à la terrible violence de la méchante reine. Nous nageons en pleine folie. Mais peut-être pas tant que cela : se scandaliser d’une fausse violence, n’est-ce pas là un dernier expédient pour ne pas voir la vraie violence, terrible et multiforme, dont nous sommes, de mille façons, les auteurs ?

Robert Marchenoir

"Bibliothécaire, féministe, socialiste."

Je crois que tout est dit. Remarquez, elle n'a pas les cheveux teints en rouge. Un moment de faiblesse, je suppose.

Évidemment, ce baiser volé n'a jamais eu lieu. Il ne faudrait tout de même pas abuser de notre crédulité.

L'immense prédateur sexuel Éric Zemmour, le Don Juan bien connu, la terreur des jupons et le dégrafeur de soutien-gorge émérite Éric Zemmour a fait une victime de plus, pantelante encore quinze ans après les faits. On y croit.

Le DSK de l'extrême droite hante les universités d'été de gauche pour soulager sa braguette à haute mobilité. Vraisemblable.

Et d'ailleurs, le socialisme fait le bonheur de l'homme. Ça aussi on y croit.

Et les socialistes ne mentent jamais. Ou alors seulement pour la bonne cause.

genau

Comme tout cela est bien dit. Mais ne porte pas, osè-je, à la peur, comme JW, premier opinant.
Non, cela provoque chez moi un formidable éclat de rire. Passons sur la niaiserie reprochée, un baiser... ah l'horreur... depuis quinze ans, il peuple les nuits, empoisonne les jours, détruit la carrière, engendre le divorce peut-être d'avec un époux chéri, traumatise les enfants, qui tête basse, n'osent pas avouer "maman a été embrassée". Ça a quelque chose du marché chez Korsakow, ça piaille mais en moins harmonieux.

Pourquoi se gendarmer ? Parce que dans les mêmes temps, on déplore une vilaine chose, un petit rien: deux chances pour la France ont tué un policier et une jeune femme, de façon particulièrement audacieuse. Mais voyez la différence de traitement: indignation des écrivains publics et des êtres féminins pour un baiser peut-être volé, et silence sur le reste.

Comme elles ont raison, les trompettes de l'information: femmes je vous aime est déjà une insulte, mais être tuée par une chance pour la France, c'est juste pas de pot.

Pourquoi s'indigner ? Deux morts qui vont stimuler la magnanimité des grands perroquets au prix d'un effort de la nation, fiscal, juste et digne, plus quelques marches blanches et des fleurs.

Méfiez-vous, politiques, ministres et autres ingrédients frappés de péremption, le peuple est soumis, plus attaché à son caddie qu'à son âme, mais craignez tout de même sa colère. Arrêtez de lâcher des espions masqués sur les routes pour "faire du fric" et rien d'autre, cessez d'être indignés et "fermes". C'est le second éclat de rire mais celui-ci est trempé de larmes... de rage.

Michel Deluré

Eric Zemmour est, que je sache, un personnage public suffisamment médiatisé et cela depuis nombre d'années. Difficile dans ces conditions, qu'on l'apprécie ou qu'on le déteste, d'échapper à sa présence médiatique et d'en méconnaître son existence.

L'argumentation de cette personne qui invoque alors le fait qu'il s'agirait d'une pancarte « Zemmour 2022 » qui aurait subitement fait remonter dans sa mémoire un acte à caractère sexuel dont ce serait rendu coupable il y a 15 ans l'essayiste peine à être pris au sérieux et en devient même risible.

Isabelle

Des soi-disant féministes hors sol hystériques s'en prennent au baiser du Prince Charmant et de Blanche-Neige.

Une femme a été brûlée en pleine rue à Mérignac par un certain Mounir bien connu de la Justice mais il traînait libre dans les rues de la ville.
On parle de "failles" concernant le suivi du suspect. A ce niveau-là, il ne s'agit plus de failles mais d'un précipice d'incompétence et d'indécence.

Où sont passées ces pseudo-féministes ? Alice Coffin doit être en train de garer son 38 tonnes avec ses petits bras musclés !

Quant à cette "Lenfant", franchement, rien à faire de ses pudeurs de gazelle effarouchée plusieurs décennies après les faits supposés !

Macron, lui, continue à jouer au petit commercial. Il vante les mérites de la vaccination mais pas un mot pour la famille du policer tué à Avignon.
Macron un commercial, en aucun cas un homme d'Etat !

On ne touche pas à la racaille qui deale !
Pas touche aux petits chéris de la macronie. EDM, ministre des prisonniers, qui se fait applaudir en prison par les mignonnes racailles.

Hommage à Napoléon, comparez un portrait de Napoléon et comparez la photo de Macron lors d'une certaine fête de la musique.

À l'ombre des géants, nous voyons mieux que nous sommes dirigés par des nains.

duvent

@ Patrice Charoulet | 06 mai 2021 à 09:39

Bonté divine ! Que vois-je ? Que lis-je ?

Je n'avais pas le temps, j'étais prise dans les rets du travail qui rend libre, alors que se déroulait, sans que je n'en sache rien, une tragédie, que dis-je ? Un drame !

Des baisers volés ! Et quid du voleur ?

Il semble que ce voleur soit cet avorton de Zemmour, qui peut gober une chose pareille ?
Qui peut discuter d'une inanité pareille ?
Qui peut se vautrer dans une telle vacuité ? mais moi bien sûr !

Je viens, puisque le temps me le permet, dire que personne ne peut croire Zemmour, champion à ce point, ni qu'une gente dame soit une con*e à ce point !

Car, voyez-vous, il me semble tout à fait incroyable qu'une gifle bien assénée ne puisse régler rapidement et définitivement ce petit désordre...

De mon point de vue, qui est celui de la dernière personne sur terre qui accorde, semble-t-il, une importance à l'apparence et qui en tire des conclusions hâtives mais pratiques, il n'est pas convenable de colporter des âneries improbables...

Lesquelles me direz-vous ?

Je m'en vais vous les dévoiler sur ce pas, et je vous rappelle parce que cela est primordial, que je suis une personne sensible au dernier degré, à ce que mes yeux voient, mes oreilles entendent et tout le tremblement...

Donc, lorsque mes yeux voient un avorton spumescent, ils indiquent à mon cerveau deux choses, la première est que je suis tout à fait capable de torgnoler d'abondance un avorton étant moi-même avorton-ne, la deuxième est que l'apparence prime sur le fond, quand bien même il est interdit d'avoir un avis tranché et négatif sur des dehors imposés par le sort...

Pourtant, et sachant que je ne dois pas, parce que ce n'est pas bien, juger l'autre sur son apparence, je juge d'abord l'autre sur son apparence, et je le juge sans balance, c'est horrible, mais de fait j'emme*de l'horrible !!

Dès lors, il faut que cesse ce petit jeu stupide, de présenter des conn*sses ambitieuses comme les représentantes du genre féminin, et des efflanqués souffreteux comme le nec plus ultra des héros du futur.

Zemmour n'est rien et ses victimes de sottes femelles !

P.-S.: un jour, un Adonis m'a volé un baiser, c'est le plus beau souvenir de mon adolescence vertueuse...

sylvain

@ Tipaza
"Deux journalistes californiennes s'attaquent au baiser non consenti du Prince charmant qui réveilla Blanche-Neige et proposent de réécrire la conte des frères Grimm."

Moi-même trouve ce conte très raciste machiste sexiste fasciste homophobe.

Il faut réinscrire et déconstruire ce conte qui heurte ces malheureux noirs marron gris qui ne sont jamais représentés dans la littérature, l'héroïne (pas la drogue non non) serait noire:

Noire-Neige !

Le prince trop blanc hétéro heurte les progressistes, je propose de le remplacer par une femme noire lesbienne pour respecter les quotas genrés avant-gardistes.

Pour effectuer le baiser, je propose que la personne présente une autorisation écrite du préfet sinon ce serait considéré baiser volé, donc une agression machiste sexiste voire un viol.

Et que les deux journalopes califor-niques sa mère portent plainte contre les frères Grimm pour apologie du sexisme machiste.

Après ça je pense que la morale serait sauve.

Yves

Dans une civilisation bon enfant, les personnes se bécotent à tout-va à la énième ou à la première rencontre. Sur 2, 3 ou 4 joues, selon l'affection... Il ne s'agit pas de ça avec Zemmour.

Cet homme qui n'a que des amis mais dont la bêtise est connue de tous, s'est cru autorisé, tel le taureau Sylvain dont j'ai conté ici l'aventure, à se précipiter sur une militante dans la foule nombreuse d'un congrès politique pour lui faire subir les avant-derniers outrages.
L'agresseur n'avait pas compté sur les hurlements de la victime, son encerclement par les malabars de la sociale, sa dénonciation instantanée à QDD et le scandale qui s'ensuivit.

Mais qu'est-ce que je raconte ?

Faire Lenfant: se complaire dans l'imaginaire, adopter une conduite pas très responsable, ni crédible.
Faire le zemmour: l'olivier en langue berbère, est plutôt un symbole de paix.

xavier b. masset

Children's Corner, Eric Zemmour, comme toutes les rock stars, a peut-être semé pas mal d'enfants clandestins tout au long de ses tournées de journaliste adulé, souvent fan jamais ne varie et a tendance à s'offrir.

J'ai envie de voler les flammes de mes admirateurs, pour me tresser un petit matelas électoral de départ, pourrait dire Eric qui a l'oreille de Michel Sardou.
Pas la peine de me le voler, ni de m'anesthésier, je lui offre un rein quand il veut, en cas de besoin vital, dans le cas où M. Naulleau, compatible, se serait désisté.

stephane

Je viens de regarder l'interview.
Cette femme me fait penser aux mères de famille éplorées qui ont perdu leur fille mais qu'elles ont enterrée aidées par le nouveau compagnon.

Plusieurs possibilités :
1 - elle dit vrai et peut-on encore faire un compliment à une femme ?
2 - elle dit faux afin d'être invitée sur les plateaux télé et une fois que son mensonge sera découvert, elle dira que c'est pour rendre service aux femmes qui elles n'osent pas parler. Une mission.
3 - Bartolone et Mélenchon ont demandé à Zemmour s'il avait apprécié leur "petit cadeau" et Zemmour a essayé de rattraper le coup.
Ne pas connaître Zemmour en 2005 quand on veut faire de la politique et qu'on a 34 ans, c'est des plus surprenants.

Giuseppe

Zemmour a le cuir aussi épais que celui du rhinocéros, on l'aime ou pas mais les citoyens - pas tous quand même - sont à l'écoute, il pulvérise tous les records d'audience, ce n'est jamais par hasard.

EZ pourfend sans partage, ce qui lui crée des inimitiés... Par contre Dimitri Pavlenko est comme mon moteur sous le capot de mon véhicule, il se bride naturellement, il retient les chevaux comme moi le pied sur l'accélérateur.
Il est bien élevé, il est sans aucun doute au moins aussi cultivé et a l'intelligence facile de ceux qui ont la classe, je retrouve en lui ceux qui toujours m'étonnaient de leur vision.

Dimitri Pavlenko rougit parfois quand il prend la parole, il est de peau blanche qui n'aime pas le soleil, sa voix ne tremble pas, pour casser la baraque il est encore un peu trop humble, mais il a une qualité que l'on sent chez lui, la fiabilité et la puissance de recherche, il en a sous la pédale, il est un vrai journaliste, on sent parfois un point d'irritation chez lui, pour l'instant il savoure sans doute une émission qui fracasse l'ambiance des batouilles qui officient un peu partout et dont le public se lasse.

Il ne fera pas d'ombre à EZ, mais il a toutes les qualités pour s'imposer, je ne suis pas historien, mais les hommes j'ai une certaine aptitude à les sentir, surtout quand ils sentent la peinture.

Mary Preud'homme

Quand je lis ce genre de témoignage, les bras m'en tombent. Tout ce que vont réussir ces féministes fanatiques pleurnichant pour un rien, c'est que les filles ou femmes qui elles furent vraiment victimes d'agressions ou de viols, soient de moins en moins entendues et crédibles.

Alors qu'un geste inconvenant, un baiser pris par surprise ou une parole déplacée devraient donner lieu à une réaction immédiate. Et si je devais moi-même faire le décompte du nombre de fois où cela m'est arrivé de devoir remettre à sa place un dragueur trop entreprenant, ça ferait du monde. Certains messieurs quelque peu machos et pris la main dans le sac s'en souviennent et sont même devenus mes amis...

Par ailleurs, pour faire bonne mesure et rétablir la balance de l'égalité des sexes imaginée par ces hystériques, pourquoi les hommes ne se mettraient-ils pas eux aussi à porter plainte contre toutes celles qui les aguichent, les harcèlent et tentent de les séduire avec des gestes ou des comportements que la morale réprouve ? Ces derniers balançant leurs salopes tandis que les autres balancent leurs porcs !

Sacré match en perspective ! Et pas sûr que les femmes y gagneraient en respect, considération et féminité authentique.

GERARD R.

« Je parviens mal à croire, au regard de cette psychologie féminine déjà "progressiste" en 2005, qu'il lui ait fallu la bagatelle de 15 ans pour livrer cet inexprimable secret dont le traumatisme serait encore très vif et brûlant en 2021. » (PB)

Moi aussi ! Mais à votre argument, ces finaudes péronnelles répondront, qu'il leur a « fallu le temps de réaliser, de méditer, puis de se re-cons-trui-re  du traumatisme qu'elles ont subi ». Car de nos jours, un compliment fait à une dame est assimilé, au mieux à une drague lourde, au pire à une agression sexuelle. C'est désormais très tendance... Dans tous les cas, le souhait d'une condamnation ferme et exemplaire est palpable.

Notons en outre que pour une « victime » qui a baigné dans un milieu aussi machiste et dépravé que le socialisme, la mésaventure alléguée pourrait prêter à sourire.

En réalité, ces victimes de finalement rien de grave vont s'épancher de ce qui leur est arrivé auprès de plein de copines. Parmi lesquelles certaines vont se sentir investies d'une mission de conseil.
Et ça va y aller ! Moi, à ta place... etc.

A contrario, les vraies victimes d'agressions caractérisées ou de viol réel, elles, vont garder le silence pour des raisons psychologiques qui leur sont propres. Et celles-là auront toutes les peines du monde à convaincre leur entourage, les autorités, de ce qu'elles ont subi. Elles devront, de surcroît, c'est avéré, subir le climat culpabilisant de leur entourage, voire de l'opinion publique.

Il n'y a donc aucune comparaison entre les minauderies invoquées très tardivement par ces farouches créatures à la maturité douteuse et les femmes qui ont subi une véritable agression sexuelle. D'ailleurs la justice devrait en tenir compte et rigoureusement.

Dans ce cas de figure, citoyen Zemmour, compte tenu de la légèreté et de l'ancienneté des faits, la Cour vous relaxe !

sylvain

Finalement on lui fait beaucoup de pub, c'est ce qu'elle cherche bien entendu, malheureusement elle est socialiste, la pire des tares que l'humanité aura engendrée.

Deuxième erreur, s'attaquer à Zemmour, ça a fait bidonner beaucoup de monde et lui aussi par la même occasion, on n’arrive pas à le déplier de rire 😜

Bien entendu on devine la suite, elle va être invitée chez toute la gauchiasserie bien-pensante: un petit tour chez Ruquier le procureur gauchiste du sévice public, chez Hanouna le lèche-babouches macronien, sur France Sphincter la radio du vomi gauchiste, Libé, Merdiapart les PQ staliniens.

Si elle se débrouille bien en calomniant, pleurnichant et se victimisant devant micros et caméras, elle peut rejoindre toutes les gloires du gauchisme, les socialistes sont des experts en inquisition, procès, tribunaux, goulags et internements de cibles qu'il faut éliminer par tous les moyens même les plus ignobles et odieux.

Achille

@ boureau | 06 mai 2021 à 10:06
« Franchement, qu'est-ce que vous pouvez écrire comme niaiseries !
J'espérais que votre courte retraite vous inspirerait des phases de lucidité et de justesse. Raté ! »

Ben voilà pour une fois que je fais preuve d’un peu de compassion pour Zemmour, c’est raté.

Autre chose : avant d’exiger de ma part ce que vous appelez "des phases de lucidité et de justesse", vous pourriez déjà m'en offrir un petit échantillon de votre cru, ne serait-ce qu’à titre d’encouragement.
J'attends encore !

P.-S.: si vous pouviez m’éviter votre mielleux "cordialement" final parfaitement hypocrite, je vous en saurais gré.

Tipaza

Le ridicule ne tue plus, mais il risque de ne plus réveiller.

Deux journalistes californiennes s'attaquent au baiser non consenti du Prince charmant qui réveilla Blanche-Neige et proposent de réécrire la conte des frères Grimm.

https://www.lefigaro.fr/cinema/la-cancel-culture-s-attaque-au-baiser-non-consenti-et-donc-subi-par-blanche-neige-20210505

Je suppose qu'il faudra également interdire le film de François Truffaut, "Baisers volés", et lui intenter un procès posthume pour incitation à la débauche.

Si poursuites judiciaires il devait y avoir, ou pour couper court aux procès médiatiques, Éric Zemmour pourrait arguer, que lui au moins draguait des femmes de son âge ou de sa génération.
Pas de complexe d'Oedipe chez lui, comme chez certain !

Lamentable, mais dans la grande tradition de la gauche qui salit les hommes qu'elle ne peut convaincre ou soumettre.
Après les procès staliniens, la gauche post-moderne ouvre d'autres procès.
Dans les précédents procès médiatisés officiellement l'accusé devait reconnaître ses fautes avant d'être condamné.
Dans les nouveaux procès, médiatisés mais non officiellement, l'accusé n'a plus besoin de reconnaître sa culpabilité. Il est accusé, donc coupable, sinon dans l'action, au moins dans la présomption d'action ou pire dans l'intention qu'on lui prête.

Gageons toutefois qu'Éric Zemmour ne dira pas à cette Gaëlle Lenfant, ce que Cyrano dit à Roxane :

"Un baiser, mais à tout prendre, qu’est-ce ?
Un serment fait d’un peu plus près, une promesse
Plus précise, un aveu qui veut se confirmer,
Un point rose qu’on met sur l’i du verbe aimer ;
C’est un secret qui prend la bouche pour oreille,
Un instant d’infini qui fait un bruit d’abeille,
Une communion ayant un goût de fleur,
Une façon d’un peu se respirer le cœur,
Et d’un peu se goûter, au bord des lèvres, l’âme !"

hameau dans les nuages

Allez une petite mais bonne nouvelle pour les Parisiens : les hirondelles viennent d'arriver ce matin dans ma grange.

Ninive

Le fait de regarder une femme va devenir un acte sexuel la traumatisant quinze ans après.

Vous rendez-vous compte de la folie qui germe dans ces petites têtes qui déshonorent la féminité ?
À l'approche des élections, le clan des macronettes s'acharne sur tout potentiel candidat qui oserait déflorer les statistiques favorables à leur mignon.

Que vont devenir toutes celles qui auront vécu les classes mixtes et se seront fait sauter de force ou par frivolité dans les toilettes des bahuts.

J'ai pour habitude de ne pas mettre mes pieds dans ce plat, mais trop c'est trop... au fait ils sont combien à lui être monté dessus au cours de sa vie à cette tête de linotte ? Le capitaine de pédalo pourrait nous renseigner !

letarsier

J'ai du mal à m'imaginer Zemmour embrassant passionnément le socialisme. Allez savoir pourquoi...

boureau

@ Achille 06 mai 2021 07:52
"Pauvre Eric Zemmour"

Franchement, qu'est-ce que vous pouvez écrire comme niaiseries !
J'espérais que votre courte retraite vous inspirerait des phases de lucidité et de justesse. Raté !

Cordialement.

Patrice Charoulet

Baisers volés

Par l'obligeante entremise de Mediapart, une dame accuse EZ de lui avoir volé un baiser à l'université d'été socialiste.
En deuxième semaine, Mediapart, me dit-on, concocte le témoignage de la délicieuse épouse de Philippe Martinez, à qui EZ aurait volé un baiser dans les toilettes de la fête de l'Huma.
Deux tsunamis dans le microcosme politique.

sylvain

Dommage pour toutes celles qui véritablement ont été détruites moralement, psychiquement et physiquement par des viols ou autres agressions, ces féministes gauchistes genrées progressistes, leurs inquisitions et calomnies programmées les ont détruites une seconde fois.

Les rodéos masculins sur les pauvres meufs consentantes à l'insu de leur plein gré vont reprendre de plus belle, la dictature féministe est allée trop loin dans sa chasse à l'homme blanc ; maintenant, on innocentera d'office le mâle trop souvent accusé ad nauseam par ces furies psychopathes et la vraie victime n'aura plus que ses yeux pour pleurer.

Tous ces trucs en "isme" ne font que faire empirer ce qu'ils prétendent combattre.

Exemple : le racisme a progressé en pire grâce ou à cause de tous ces antiracistes paranos qui font une chasse effrénée aux racistes blancs de préférence, les racistes noirs sont légitimés et même encouragés.

Mais allez expliquer ça à tous ces crétins gauchistes au cerveau de la taille d'un pois chiche.

Denis Monod-Broca

Qui veut tuer son chien dit qu’il a la rage.
Qui veut abattre son adversaire dit qu’il est un pervers sexuel.
C’est vieux comme le monde, d’Œdipe à Marie-Antoinette (accusée, entre autres joyeusetés, de relations lesbiennes avec ses deux favorites).
La foule adore ça.
Ça a quelque chose de désespérant.

Achille

Pauvre Eric Zemmour, le voilà épinglé lui aussi, comme son confrère journaliste et écrivain PPDA, pour un petit bisou volé.

Qui aurait pu imaginer une chose pareille de la part de celui qui a une vision très puritaine de la femme ? Celle-ci devant d’abord s’occuper de son foyer avant de vouloir exercer des professions qui de tout temps étaient réservées aux hommes : médecin, avocat, magistrat, chef d’entreprise et même chef de parti politique. On va où là ? :)

Mais que ses fans se rassurent (il y en a beaucoup sur ce blog), la direction de CNews a décidé de conserver EZ, quoi qu'il en coûte, dans l’émission Face à l’info, vu qu’il est la locomotive de la chaîne et lui a permis dernièrement d’être en tête des audiences dans le créneau 19-20H.

Alors au diable les vociférations de quelques féministes indignées. On ne change pas une équipe qui gagne. Les affaires sont les affaires !

sylvain

Peine perdue pour Lenfant, dans toute l’opinion publique plus personne ne croit ces femmes qui ont subitement des souvenirs de viol, d’agression sexuelle, qui tombent à pic en ces moments de mode progressiste féministe anti-mâles.

Comme on dit : « trop d’impôt tue l’impôt, trop d’antiracisme tue l’antiracisme, trop de féminisme intégriste tue le féminisme, etc. etc. »

En outre, dans la campagne d’inquisition anti-Zemmour destinée à le faire taire politiquement, en vain, on va essayer de l’abattre avec toutes les armes progressistes prévues par ses adversaires, mais cette dernière calomnie fera flop fiasco, trop gros trop has been.

Vamonos

La concordance des témoignages tardifs et concomitants n'est pas bizarre puisqu'elle émane visiblement de gauchistes haineux coutumiers de ce genre de pratiques douteuses qui s'inscrivent dans une stratégie globalement scélérate.

Jacques latini

Mediapart le torchon de service toujours prêt pour faire des scandales au moindre bruit même imaginaire !

Julien WEINZAEPFLEN

C'était prévisible avec #MeToo qui tue en même temps la goujaterie et la galanterie française au nom du néo-puritanisme de la société hygiéniste, le baiser volé devait être assimilé à un viol et pour neutraliser un adversaire politique, il suffit de lancer qu'il a la main baladeuse et la bouche goulue. Et pourtant je suis comme Manuel Valls, "je n'aime pas la France d'Eric Zemmour et d'Assa Traoré", et je n'aime pas non plus la France de Manuel Valls. Mais la France déboulonneuse de statues au nom de la décoloniale ne me paraît pas loin de la talibanisation déboulonneuse de Bouddha des islamistes afghans qui ont pris la place des soviétiques. Cette France libanisée et talibanisée me fait peur et je la plains.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS