« Le populisme, une épidémie française ? | Accueil | Entretien avec Dominique Besnehard »

10 juin 2021

Commentaires

Patrice Charoulet

Cher Philippe,

Vos réflexions sur Zemmour et Mélenchon ont suscité des commentaires variés et éclairants. Résultat assez inattendu pour moi : je crois comprendre que 90 % des habitués de votre blog vont voter au premier tour pour Zemmour, s'il est candidat, et ne vont plus voter Le Pen, comme ils s'apprêtaient à le faire.
Beau vivier, ici, pour le journaliste vedette de CNews.
J'en connais même qui vont voter Zemmour afin que Mme Le Pen ne soit pas au second tour.

Tipaza

@ Mitsahne | 12 juin 2021 à 00:51
« Le diagnostic du médecin est sans appel :
Ce monsieur, a-t-il déclaré devant mes six invités, présente des signes évidents de paranoïa narcissique. Il est pénétré par le sentiment grandiose de sa propre importance. Avec toutes les apparences de la normalité, de sa logique, il est sans doute atteint de délire interprétatif le poussant à exagérer les anomalies jusqu’à les transformer en persécutions. Il est prisonnier de ses convictions absolues. »

Dites cher Mitsahne, vous êtes vraiment sûr que ce sont les textes de Claude Luçon qui ont été analysés ?
Non, parce que le diagnostic pourrait s’appliquer tellement bien à Jean-Luc Mélenchon !
Ce qui n’enlève rien à la qualité symptomatique, si je puis dire, des commentaires de Claude Luçon.

Wilfrid Druais

Question de société de Wilfrid de banlieue parisienne !... comme disait Bouvard aux Grosses Têtes.

L'homme blanc devient chauve et fait une "pirouette capillaire" sur le devant comme un c*n quand il perd ses cheveux (sujet qui m'intéresse) pour faire croire qu'il n'est pas chauve mais l'homme noir est cool quand il est chauve, que doit faire l'homme blanc ?

Wilfrid Druais

@ Claude Luçon
"Accordez-moi un rien d'intelligence. Vous ne prendrez pas de risque ! Je connais mon QI, contrôlé trois fois de 23 à 39 ans par la Royale puis par deux cabinets de chasseurs de têtes, français et canadien anglophone."

Ça me fait toujours bien marrer les crétins qui parce qu'ils ont un bon résultat à un test de QI, se prennent de suite pour Einstein.

Vu que je n'ai que ça à faire ce soir en buvant mes bières je vais essayer de raconter les tests de QI que j'ai faits quand j'étais jeune... et beau bien sûr, et qui m'ont convaincu qu'ils ne valaient pas tripette pour mesurer l'intelligence.

Le premier, j'avais 16 ans, on était au milieu des années 80 et je venais d'abandonner lâchement mon CAP de pâtisserie (donc pas assez "intelligent" pour aller au lycée après la 3e, nul partout au brevet des collèges, rien à f**tre !) après 3 mois à me lever à des horaires inhumains.
Je n'aspirais qu'à me reposer de toutes ces émotions néfastes mais mes parents n'étaient pas du même avis et il me fallut trouver un truc à faire de mes journées.
Donc, lever 9 h et direction ANPE: le bagne quoi !
J'ai trouvé un stage d'un truc dont je ne savais même pas que ça existait: électrotechnique.

Je me pointe un matin en retard au lieu d'enseignement et au lieu de m'intégrer directement à la classe on me met seul dans une petite salle face à un questionnaire étrange et inconnu.
Je commence à flipper en me disant que ça doit être un truc technique d'électricité et vu que j'y connais rien je me dis que je suis mort mais bon je commence le questionnaire et j'ai eu l'impression que c'était un truc pour demeurés qui n'avait rien à voir avec l'électricité et donc je finis.
Le gars vient prendre ma copie et j'attends en me disant que j'ai dû louper quelque chose parce que c'était quand même très c*n comme questionnaire, il devait y avoir des pièges à chaque question.

Le gars revient et me conduit à la salle d'étude où je me retrouve le plus jeune parmi des gars de plus de 20 ans dont je découvrirai au fil du temps qu'ils sont plus c*ns les uns que les autres, alors que moi j'étais totalement immature. D'ailleurs, je suis toujours immature.

La seconde fois, c'était évidemment aux "trois jours" de l'armée environ cinq ans plus tard où le même genre de questionnaire pour demeurés m'a été soumis et où j'ai découvert que je n'étais pas un crétin fini. Quoique, à cette époque, c'était pas encore sûr.

La morale de l'histoire est que les tests de QI sont aussi crédibles pour mesurer l'intelligence de quelqu'un qu'une Miss météo l'est pour prédire le réchauffement planétaire.

Antoine Marquet

@ Claude Luçon

Votre camarade de promo ne doit avoir de commun avec moi, outre le nom, que la sympathie. Par ailleurs je n'ai aucune intention de me rendre à Chartres ; je décline donc votre aimable invitation. Je craindrais trop que vous ne trouviez mon nez trop crochu et les lobes de mes oreilles pas assez décollés et j'habite à l'étranger. Il n'y a pas que vous, cher monsieur, qui parcourez ou avez parcouru le monde. Ce monde qui m'a appris à avoir moins de certitudes, plus de doutes et à ne jamais argumenter sur le physique de ceux que je peux ne pas aimer ! Pour le reste je nage assez bien...

Mitsahne

@ sbriglia 11/06 à10h09

Le plaisir de vous lire a fait de ce vendredi une journée faste.

À part cela, je reste inquiet à propos du « confort cérébral » de notre interlocuteur Claude Luçon. Au cours d’un dîner, j’ai eu l’occasion de faire lire à un médecin psychiatre les trois derniers longs messages de CL. Notamment ceux où il s’étale longuement sur son avantageuse carrière (il récidive en nous parlant de son QI certifié trois fois) ; sur ses interventions ‘’consulaires’’ et ses embrassades en ambassades ; où il déclare « une guerre totale » à E. Zemmour en le comparant par deux fois à Hitler ; en incitant ses lecteurs à tout faire pour l’empêcher de parler. Et plus si affinités.
Enfin, j’estime que son apostrophe à Ph. Bilger tient plus de la goujaterie que du conseil amical et faussement paternaliste.

Le diagnostic du médecin est sans appel :
- Ce monsieur, a-t-il déclaré devant mes six invités, présente des signes évidents de paranoïa narcissique. Il est pénétré par le sentiment grandiose de sa propre importance. Avec toutes les apparences de la normalité, de sa logique, il est sans doute atteint de délire interprétatif le poussant à exagérer les anomalies jusqu’à les transformer en persécutions. Il est prisonnier de ses convictions absolues.

Qu’en pensez-vous ?
La grosse caisse de la fanfare anti-Zemmour est-elle plus dangereuse que les fifres et les bombardes ?

N.B.: à propos de Hitler, je ne peux m’empêcher de citer (de mémoire) cette répartie de Pierre Desproges :
- Adolf Hitler est détesté par beaucoup de gens. Mais demandez-leur si c’est le peintre ou l’écrivain qu’ils n’aiment pas, ils restent sans réponse.

Wilfrid Druais

@ Claude Luçon
"Accordez-moi un rien d'intelligence. Vous ne prendrez pas de risque ! Je connais mon QI, contrôlé trois fois de 23 à 39 ans par la Royale puis par deux cabinets de chasseurs de têtes, français et canadien anglophone."

Comme quoi, pour les crétins qui en doutaient, il n'y a aucun rapport entre QI et intelligence.

Claude Luçon

Clairement Zemmour a déjà fanatisé quelques-uns et unes sur ce blog !

@ Lucile | 11 juin 2021 à 20:57
"Je ne comprends rien à votre animosité contre Eric Zemmour."

En bref : Zemmour n'a aucune expérience pratique, géopolitique et humaine. Ce n'est qu'un bavard orgueilleux !
Il cause, c'est tout ! La France ne se gère pas avec des paroles.

Il ne sait rien faire, est misogyne et xénophobe.
Derrière lui se profile la guerre d'Algérie et là c’est une tout autre histoire, triste, épouvantable et cruelle, que j'ai vécue de plus près que lui et qui mérite un débat mais pas à l'occasion de la prochaine présidentielle.
Un débat qui n'est pas dans les cordes de Zemmour !

À attaquer les musulmans et insulter les femmes comme il le fait, il est la dernière personne qui devrait paraître sur nos écrans de TV et encore moins considérer être candidat à la présidence.
Dans le premier cas, au lieu d'unir le pays, il élargit la faille et nous emmène vers une cassure avec les pays arabes dont nous avons traditionnellement été les amis, Chirac dixit, tout en étant aussi les amis d'Israël à qui nous avons donné les plans de la bombe atomique, pas les Américains, nous, dans les soutes des Mirage qui leur furent vendus il y a bien longtemps !
C'est une des raisons pour lesquelles je mentionnais mon expérience à Bahreïn !
Où la France pourtant lointaine était célèbre !

Dans le second cas, qu'il aille en Afrique et chez les musulmans, il verra que sa misogynie n'est plus d'époque, que les femmes y sont clairement l'avenir.

Rassurez-vous je ne suis ni antisémite ni xénophobe.
Mes parents étaient membres du réseau Combat, j'ai dormi, gamin, en partageant ma chambre avec des prisonniers français échappés des camps allemands, mais aussi des pilotes anglais et canadiens abattus sur la France et des citoyens français israélites fuyant la milice de Pétain.
Apprenant ainsi à 11 ans que tout individu en danger a droit à protection, quel qu'il soit.

Quant à la xénophobie, n'étant pas masochiste, j'ai vécu 21 ans en Afrique noire, dans toute l'Afrique de l'Est et celle de l'Ouest, 13 ans chez les musulmans du Maghreb et du Moyen-Orient, 7 ans entre Angleterre, Italie, Hollande et Norvège, 2 ans au Canada et 12 ans aux USA.
Partout parfaitement à l'aise, comme chez moi ! Une des nombreuses plaisanteries sur mon compte était qu'une de mes ancêtres avait fauté avec un caméléon !

Autre anecdote : me disputant, à l'africaine, en clair en hurlant, avec un haut fonctionnaire nigérian Yoruba (comme les Béninois), ce qui arrivait fréquemment, alors que je protestais "loud and clear" il a éclaté de rire, voyant ma surprise il m'a dit :
"Pardon me ! I just realized that you are the only white man who makes me forget I am black !"
Pour moi, le plus beau compliment qu'on m'ait jamais adressé !

Plus simplement, en ce qui me concerne Zemmour est un danger public !

Je suis de la génération des grands-parents de la génération des 40-45 ans, celle qui a reconstruit la France détruite à partir de 1948, celle qui n'a connu que la guerre jusqu'à l'âge de 32 ans, en 1962 dans mon cas.
Si des 40-50 ans vous racontent leurs sornettes mettez-les en contact avec moi, j'ai déjà réglé le compte de ceux de ma famille. Ils ne m'accusent plus de rien, je les renvoie, au-delà de Mitterrand, à 1968.
Je leur apprends le sens du mot "souffrir" qui ne veut pas dire : "je n'ai pas assez, je veux plus", ou "la richesse n'est pas suffisante j'ai droit au luxe" !

——————————————

@ Antoine Marquet | 11 juin 2021 à 17:05

Venez me rendre visite Monsieur Marquet, mon adresse est dans l'annuaire téléphonique, nous sommes deux du même nom, tous deux saumurois, il vit à Tours moi à la limite de Chartres, nous discuterons de naufrage !
Je parie que c'est vous qui coulerez !
J'avais un copain de promo qui s'appelait Marquet ; qui sait ? Vous êtes peut-être un de ses descendants ! Il était extrêmement sympathique !

duvent

Que s'est-il passé ici, ces dernières heures ?

Je ne savais pas qu'il était interdit de ne pas apprécier Zemmour !! Zut ! Vl'à au't chose !

Voici une pensée qui mérite une attention, elle est de Chateaubriand, pas l'autre Chateaubriant...

« Le génie n'a point de famille, son héritage tombe par droit d'aubaine à la plèbe qui le grignote et plante un chou où croissait un cèdre. (Mémoires d'Outre-Tombe)

Marcel Patoulatchi

@ Claude Luçon
« Accordez-moi un rien d'intelligence. Vous ne prendrez pas de risque !
Je connais mon QI, contrôlé trois fois de 23 à 39 ans par la Royale puis par deux cabinets de chasseurs de têtes, français et canadien anglophone.
[...]
C'est cette France-là que je voudrais conserver. Emmanuel Macron, il faut lui rendre cette justice, essaye de le faire, il ne pourra y arriver que si les Zemmour se taisent.
Lisez sur Google ce que pensent de Zemmour les journaux des autres démocraties, USA en tête, il n'y rayonne pas ! »

Ma parole, c'est un festival. Ne voyez-vous pas le contresens par la gloriole de la revendication de votre propre intelligence ?
Et qu'importe donc ce que la presse étrangère dit ? Il suffit de voir le niveau moyen de la presse nationale et ce que la presse nationale dit des autres pays européens pour se faire une idée de ce qu'on peut bien en retirer, au global. Comme pour le reste : où est la démonstration ?

Giuseppe

Eric Zemmour puisqu'il s'agit de lui n'est pas un prophète non plus, il utilise les ressorts fatigués d'une République moribonde.
Il ne faut pas s'y tromper non plus, s'il réalise des scores exceptionnels c'est parce qu'il a le pied qui ne tremble pas, quand il a l'occasion il enquille le pénalty qu'il faut.

J'attends toujours la réponse de Laurent Pietraszewski sur les 30 milliards de versements de retraite à des morts, paraît-il, et pourtant ce diseur de bonne aventure nous raconte et nous parle d'industrie 4.0.
Une chiromancienne de plus dans les palais soyeux de la République.

https://www.lefigaro.fr/social/le-magistrat-charles-prats-evoque-desormais-une-fraude-sociale-potentielle-de-30-milliards-d-euros-20200305

Nous construisons le Rafale et nos crânes d'oeuf de l'énarchie sont incapables à l'heure du numérique de croiser toutes les infos... Le moindre magasinier subalterne d'une grande surface de distribution est capable de vous sortir le stock de boîtes de petits pois à l'unité près... Et l'autre qui nous parle d'avenir 4.0.

Intéressons les concepteurs de la plateforme CovidTracker - comme des chasseurs de primes - à la mise en place d'un système efficace, 30 milliards à pêcher, une paille ! Imaginez le nombre d'hôpitaux construits avec.

https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/comptes-rendus/cefrausoc/l15cefrausoc1920021_compte-rendu

http://www.senat.fr/rap/r19-699/r19-699_mono.html

Pour en rire parce que sinon ce serait à pleurer, à pleurer devant tant de nullité :

"...les 500 personnes que je n'ai pas retrouvées, à mon grand étonnement évidemment, sont selon nous décédées à l'étranger, en France pour la grande majorité. Nous avons d'ailleurs fait un picking sur les personnes algériennes décédées dans les quatre hôpitaux principaux de Marseille. Il y a à peu près un millier de personnes étrangères, algériennes, qui décèdent à Marseille. Au vu du test que nous avons effectué, le protocole de suivi de documents administratifs nous permet de penser, a priori, que quand un étranger meurt sur le territoire français, aucun certificat de décès n'est transmis aux autorités compétentes du pays d’origine. Un certificat est envoyé à la mairie. La mairie n'en fait rien, sinon le transmettre à l'administration de la santé à des fins de comptabilisation du nombre de décès. Rien n'est envoyé à l'INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques), au consulat, aux autres administrations françaises, et évidemment pas à nos commanditaires.
Nous supputons donc que les 500 personnes que nous n'avons pas réussi à retrouver sont malgré tout décédées, mais en France."

Des champions du monde qui nous gouvernent ! Qui eux seraient incapables de traverser la rue pour trouver un emploi, ils sont tellement aveugles qu'ils se feraient écraser par la moindre mobylette.

À ce rythme, qu'on aime ou pas EZ, il n'a besoin de personne pour la passe décisive, les gouvernants suffisent, ces énarques de misère incapables de trouver 30 milliards, par contre pour la "pantoufle" pas besoin de crampons, ils savent traverser la route pour certains, et la retraverser, leur retraite ils la toucheront et seront toujours bien soignés.

sylvain

Ce soir grossss skandâââl !
La Squadra Azzura est-elle raciiiiissse ??
Que des joueurs blancs, aucun noir !!
C'est affreux, insupportable 😫 !
Que fait l'UE ? Que font leurs tribus indigénistes racialistes islamogauchistes ? Il doit bien y avoir des Traoré, des Diallo, des Sy, des Obono chez eux et leurs assoçs antiracistes, ils dorment ?

Trop c'est trop, même les Turcs sont trop blancs, je zappe sur des séries progressistes où l'on peut voir des couples noirs, blancs-noirs, des homos, des familles décomposées recomposées multisexuelles genrées LGBTXYZ, bref la vraie vie, le futur du plus que parfait face à ces arriérés du passé décomposé.

Zemmour ce facho réac raciste va applaudir les Italiens, Mélenchon va être fou de rage.

Lucile

@ Claude Luçon

Je ne comprends rien à votre animosité contre Eric Zemmour. La manière dont vous l'argumentez n'est pas du tout convaincante. Si vous mettiez vos griefs en ordre et si vous les énumériez précisément, on y verrait peut-être plus clair. Pour l'instant, vous donnez l'impression de le détester par xénophobie et par antisémitisme. Je ne peux pas croire que ce soit le cas.

Quand vous posez la question : "Mais qu'avez-vous fait de ce pays ?", à qui vous adressez-vous ? La génération des 40- 50 ans pose aussi cette question à la génération des retraités actuels, y compris à vous. Ils nous reprochent Mitterrand et Giscard d'Estaing, la dette, le chômage, l'immigration incontrôlée, et le système de retraites. Que leur répondez-vous ?

GARCIA

Quelques exemples donnés par Frédérick Casadesus sur les libertés que prendrait Eric Zemmour avec l'Histoire.
Est-ce vrai ? Juste pour info.

https://www.reforme.net/religion/histoire/2019/10/04/comment-eric-zemmour-tord-lhistoire/

Achille

En attendant le débat Zemmour / Mélenchon, si toutefois il devait avoir lieu, je viens d’écouter le débat entre Eric Zemmour et Laurent Pietraszewski, le Secrétaire d’État auprès de la ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, chargé des Retraites et de la Santé au travail.

Voilà un secrétaire d’Etat issu d’une famille modeste qui vendait des sandwiches sur les marchés pendant que notre polémiste vedette usait ses fonds de culotte à Science Po.
Il a effectué un long parcours dans le privé et son expérience il l’a acquise sur le terrain. Au contraire de notre Zemmour dont les connaissances en économie, en sociologie, en géopolitique et autres matières ont été puisées laborieusement dans les livres dont il nous a déjà montré qu’il avait tendance à avoir une interprétation très personnelle de leur contenu, plus en conformité avec ses certitudes.

Eh bien cela n’empêche nullement Monsieur Zemmour de donner des leçons d’économie politique à Laurent Pietraszewski, ceci du ton docte et condescendant d'un professeur d'université de réputation mondiale.
Je préfère en rire avant d'être obligé d'en pleurer comme aurait dit Pierre Augustin Caron de Beaumarchais... d'autant que la rumeur de sa candidature à la présidence commence à faire débat sur les plateaux télé. :)


Ninive

@ caroff | 11 juin 2021 à 19:09

Vous avez raison de ne pas vouloir mélanger les torchons et les serviettes... Mélenchon est un horrible personnage... Zemmour un patriote qui n'a pas de temps à perdre avec des traîtres à la patrie.

Quant à Claude Luçon il déraille complétement, la maladie à corps de Lewy s'éveille peut-être en lui sous forme de colères injustifiables sauf pour lui-même et puis il nous casse les pieds, c'est un macronien d'opérette qui voudrait salir un honorable candidat potentiel qui ferait de l'ombre à son poulain psychopathe pervers.

Tipaza

@ Claude Luçon | 10 juin 2021 à 19:39

Dans la longue liste des défauts d’Éric Zemmour, que vous avez énoncés, finalement je trouve que vous êtes petit joueur comparé à Darmanin.
Celui-ci n’a pas hésité à dire qu’une victoire du RN aux régionales serait une marque satanique ! (sic)
Voilà au moins qui a le mérite de nous faire passer du politiquement correct et vulgairement terrestre au spirituel. Quand je dis spirituel, c’est au sens de rigolo, encore que ça a été dit sérieusement.
La macronie a les clowns qu’elle peut.

Constatons qu’un ministre de l’Intérieur est également le ministre en charge des cultes, mais le zèle de Darmanin contre le nouveau Satan est peut-être exagéré.
Je dis peut-être parce que la nouvelle inquisition risque de me faire des ennuis.

Avec un peu d’humour qui manque tellement à la macronie, et à vous-même lorsqu’il s’agit du RN et de Zemmour, je citerais cette déclaration de Méphisto (suppôt de Satan je précise) et que l’un ou l’autre de Zemmour ou du RN pourrait reprendre en disant :
Puisque je suis satanique alors :
« Je suis une partie de cette force qui veut toujours le mal, et produit pourtant le bien. » (in le second Faust)

caroff

@ Claude Luçon 17h17
"Tout ce qui en fait la grandeur est ignoré sur toutes les chaînes d'information continue : notre langage, sa prose et sa poésie, nos scientifiques reconnus comme tels partout, le professionnalisme de nos ingénieurs, techniciens et ouvriers, la valeur de nos soldats, pourtant réputés les plus efficaces au monde."

Précisément ce que ne cesse de défendre Zemmour tous les soirs de la semaine sur CNews...

"Le grand remplacement abhorré par Zemmour avait déjà eu lieu et voici comment : Valls, Hidalgo, Pujadas, Nagui, Léa Salamé, Danièle Obono, Bercoff... aucun n'est né en France, aucun n'est né dans un pays capable de se construire une vraie démocratie."

Zemmour à juste titre insiste sur le malheur d'une immigration non choisie venant majoritairement de pays dont le niveau de développement est à des années-lumière de celui du nôtre. Ce qui nous oblige à engager des budgets considérables pour les mises à niveau qui ne seront jamais réalisées dans la plupart des cas.

Vous parlez de Valls issue de la bourgeoisie catalane et suisse, de Salamé fille d'une grande famille libanaise ou de Bercoff, russo-espagnol: qu'ont-ils à voir avec les dizaines de milliers de "migrants" subsahéliens ou africains du Nord, ou Afghans venus illégalement ?

"Que vous le vouliez ou non, Zemmour est de la graine de dictateur et j'entends le proclamer, exagérant s'il le faut ; j'ai vécu cinq ans sous ce genre d'énergumène !
Hitler aussi n'était qu'un artiste de la harangue initialement !"

Mon Dieu quelle ânerie: comparer EZ à Hitler, il fallait oser, beau point Godwin !!

Claude Luçon

@ sbriglia | 11 juin 2021 à 10:09

Cher sbriglia,
Merci de me donner l'occasion d'approfondir mon propos !

Quand je fais la guerre à quelqu'un, en l'occurrence Zemmour, je fais une guerre totale, à l'américaine !
Quitte à faire du nucléaire verbal !
Pour rien peut-être ? Qui sait !
Mais je suis persévérant et je continuerai si Zemmour se présente à la présidentielle, quitte à envoyer les textes que je viens d'écrire ici dernièrement à tous les journaux de France et de Navarre ainsi qu'à ceux des USA après les avoir traduits en anglais, la plupart partagent mon sentiment à son égard.
J'attends seulement qu'il se prononce candidat officiellement !

De l'étranger je n'hésitais pas à écrire à nos présidents, tous, sauf E. Macron, m'ont répondu, peut-être parce que je lui ai écrit de France ?
Mon but est de discréditer Zemmour qui le mérite largement en espérant que quelques-uns de ses opposants lisent ce blog et reprennent ce que j'écris sur un homme que je considère comme un charlatan !
Tout simplement !

Bien sûr que j'exagère, je le revendique, c'est délibéré et pensé, c'est une technique, je peaufine mes textes, Zemmour le fait, il a été jugé et puni plusieurs fois ! Moi pas une seule fois encore, pourquoi ne pas le critiquer ?

Demandez-lui combien de musulmans sont où ont été membres du gouvernement au cours des cinquante années passées, où est son grand remplacement ?
Puis demandez-lui combien de musulmans sont morts pour nous ?
Il parle sans doute de places dans nos cimetières !

Accordez-moi un rien d'intelligence. Vous ne prendrez pas de risque !
Je connais mon QI, contrôlé trois fois de 23 à 39 ans par la Royale puis par deux cabinets de chasseurs de têtes, français et canadien anglophone.

Je ne peux tenir compte de vos remarques et conseils pas plus que des insultes de Mitsahne aussi longtemps que vous restez anonymes !
Vous faites du pétainisme sans le savoir :)
Découvrez-vous et nous pourrons débattre sérieusement entre commentateurs !
Ou court-circuitez le blog et adressez-vous directement à moi !
D'autres l'ont fait par courriel, téléphone et même physiquement en me rendant visite ! Je ne me cache pas, je suis dans l'annuaire téléphonique.
Ils vous confirmeront que je ne suis pas un puits de pétrole en éruption et en flammes :)

Dans le domaine de l'anonymat je partage pleinement le point de vue de Patrice Charoulet, dont vous ne semblez pas comprendre le sens de ses textes, qui a en outre comme moi une excellente expérience de l'étranger et de ce qu'on y pense de la France et de ses citoyens !

Mais ce que je veux surtout ajouter est qu'en rentrant en France après 55 ans d'expatriation, tout en y revenant régulièrement et annuellement en courts séjours, ignorant sa politique bien qu'elle ait tourné au ridicule à partir de 1981, j'ai constaté qu'il ne fallait surtout pas être français de souche et hétérosexuel pour être une célébrité en France.
Pourtant nous, Angevins et Français, avons civilisé, à la suite des Romains, les anciennes peuplades germaniques d'Angleterre, et avons aidé les Américains à se construire un pays démocratique ! Et quel pays !

Le grand remplacement abhorré par Zemmour avait déjà eu lieu et voici comment :
Valls, Hidalgo, Pujadas, Nagui, Léa Salamé, Danièle Obono, Bercoff... aucun n'est né en France, aucun n'est né dans un pays capable de se construire une vraie démocratie.
D'autres comme Mélenchon, Martinez et Zemmour sont aussi de descendance étrangère !
Lors de la dernière présidentielle, pour se valoriser Arnaud Montebourg nous informait qu'il avait une grand-mère maghrébine. Même certains de nos ministres actuels éprouvent le besoin de nous rappeler que leurs mères étaient italiennes.
On croirait qu'ils ont tous hontes d'être français !
L'homosexualité est devenu un badge de célébrité, la pornographie genre Houellebecq se voit décerner des prix littéraires !
Je n'ai rien contre les orientations sexuelles des autres mais pourquoi en faire un titre de gloire ?

Tout ce beau monde prétend nous enseigner la démocratie !
Il est grand temps de rendre la France aux Français, qu'ils soient catholiques, protestants, juifs, musulmans, athées ou autres, à ceux dont les ancêtres sont morts en la défendant pour que ce pays perdure !
J'aimerais, et l'ai déjà écrit ici, savoir ce que la famille Zemmour a fait dans ce sens.
Il est grand temps d'enseigner de nouveau à nos enfants, blancs, beurs ou blacks, qu'ils ont l'honneur d'être français.

Mais qu'avez-vous fait de ce pays ?
Tout ce qui en fait la grandeur est ignoré sur toutes les chaînes d'information continue : notre langage, sa prose et sa poésie, nos scientifiques reconnus comme tels partout, le professionnalisme de nos ingénieurs, techniciens et ouvriers, la valeur de nos soldats, pourtant réputés les plus efficaces au monde.
Rien !

Nous sommes sur le blog d'un homme qui est un exemple ! Le père se trompe dans ses choix politiques sans trucider qui que ce soit et il est condamné, dans le sillage de leur mère, les fils remettent la pendule familiale à l'heure, en une seule génération, dont Philippe qui redresse tellement la barre qu'il reçoit la Légion d'honneur pour service de magistrat rendu à sa Patrie au titre de la Justice.
C'est ce genre d'homme, pour moi, un Français !
On aime ce pays, on est ou on accepte le produit de son histoire, de son rayonnement dans le monde et on a le droit de se tromper !
Un pays où les fils rétablissent l'honneur du nom d'un père égaré !
Ce n'est ni un hasard, ni une plaisanterie malvenue, si je pousse Philippe à se lancer en politique en dépit de son âge !
C'est parce que je veux plein de citoyens du genre Bilger au gouvernement de ce pays et surtout pas de Zemmour !
Comme son père, Philippe a le droit de se tromper en ce qui concerne Zemmour !

Que vous le vouliez ou non, Zemmour est de la graine de dictateur et j'entends le proclamer, exagérant s'il le faut ; j'ai vécu cinq ans sous ce genre d'énergumène !
Hitler aussi n'était qu'un artiste de la harangue initialement !

Anecdote à propos du rayonnement de la France : en 1968, résident à Bahreïn où nous étions sept Français, deux couples et une jeune femme et ses deux jeunes enfants. Cette jeune femme se fait violenter dans le parc de Manama par deux jeunes Bahreïni. Bahreïn était alors Protectorat britannique dont le Haut Commissaire qui gouvernait le pays représentait aussi d'autres pays européens dont la France. Il ne faisait rien pour cette jeune femme, l'accusait même d'avoir provoqué le drame en se promenant dans le parc avec ses deux gamins.
Indigné, j'ai télexé la chose à notre ambassadeur à Koweït.
En réponse immédiate il m'a nommé Consul honoraire avec mission particulière de défendre les intérêts des citoyens français.
Cette nomination me permettait d'avoir accès officiel à Sheikh Isa Al-Khalifa, alors roi de Bahreïn.
J'ai demandé à le voir à propos de la jeune femme, il m'a reçu immédiatement, me prenant littéralement dans ses bras avant même que j'ai eu le temps de lui adresser un mot ! Pourquoi ? Parce que, pour lui, comme il me l'a précisé, la France en lui donnant un diplomate reconnaissait son pays comme Etat de droit et lui comme son dirigeant ! En me précisant qu'être reconnu tel par pas moins que la France, pourtant peu présente alors dans le golfe Persique, était un honneur, quel autre pays aurait pu lui faire un tel honneur ?
Il a réglé (et de quelle façon royale !), en quelques heures, le problème de la jeune femme.

C'est cette France-là que je voudrais conserver. Emmanuel Macron, il faut lui rendre cette justice, essaye de le faire, il ne pourra y arriver que si les Zemmour se taisent.
Lisez sur Google ce que pensent de Zemmour les journaux des autres démocraties, USA en tête, il n'y rayonne pas !

Cordialement

Antoine Marquet

@ Claude Luçon

En lisant votre commentaire sur Eric Zemmour, je constate qu'il n'y a pas que les livres qui sont périmés...
Comme disait l'autre, "la vieillesse est un naufrage" !

genau

@ metsys

C'est Maurice Barrès.

Giuseppe

La politique est une arène de clowns, les années passent et les problèmes s'aggravent.
On peut penser que chaque élection peut changer le monde et chaque fois c'est le mur des lamentations qui nous sert de mouchoir.

La seule chose qui m'importe est qu'aujourd'hui je suis arrivé à la conclusion que la proportion 60/40E85 était idéale (sans boîtier bien sûr ni reprogrammation) - pour l'écurie sous mon capot.
Les politiques nous détestent.
Une relation que nous rencontrions parfois dans notre restaurant préféré, qui nous servait de ralliement et de QG nous expliquait - il était un territorial dans un Conseil départemental - que le seul souci des nouveaux représentants quand ils venaient d'être élus, était d'être réélus.

Ils ne valent pas tripette ces politiques, alors on peut imaginer dans les étages supérieurs. Bon, pour l'instant on n' a rien trouvé de mieux, alors on n'a pas le choix... Si ce n'est de ne plus se déplacer, une façon de cracher sur le peu de considération qu'ils méritent : élus souvent avec une misère de 30 % des inscrits.

LR est mort, rien d'étonnant, quand on voit un Gégé obèse de mandats et de vie politique depuis des lustres, comment peut-il en être autrement ? Il ne représente plus rien, on peut même s'interroger sur le fait qu'il puisse être encore en exercice, fossoyeur d'une respiration et d'une aspiration légitime de renouvellement.
Il suffit de voir ce poussah se déplacer pour comprendre qu'il n'est plus dans l'air du temps, que son parti est mort et enterré.

Sans faire de jeunisme morbide il suffit de regarder du côté du RN... Et même jusqu'à LFI (bon, Mélenchon est l'exception qui confirme la règle), que des jeunes au front !
Montage photo Bardella (ou d'autres ailleurs) et Gégé encore la sauce au coin de ses babines. LREM sauvera sans doute sa peau, les années n'ont pas pu faire enfler leurs vergetures politiques.

Ce n'est pas tout, m'attendent des filets de rouget sauce citron réduite, Picpoul de Pinet frais Ormarine, cela vaut bien une messe surtout celle de l'enterrement d'un LR qui ne bouge plus depuis longtemps.

Metsys

@ Claude Luçon

HH évidemment, mais si j'avais mauvais esprit, je dirais que plusieurs de vos critères pourraient parfaitement s'appliquer à un certain Atatürk.
Mais ce serait un peu trop capillotracté, et puis, il faut se méfier de ces plaisanteries, comme celle de la Jarretière : Messires, honni soit qui mal y pense, tel s'en rit aujourd'hui qui pleurera demain...

Mary Preud'homme

@ breizmabro | 11 juin 2021 à 13:21

Toujours au top de l'observation pointue, un brin humoristique, iodée et parfumée de l'air du grand large. Bravo, bravissimo ! À partager avec Ex abrupto et vamonos sur ce coup !

hameau dans les nuages

@ Ninive | 10 juin 2021 à 18:31

Voilà, tout est dit. J'ai failli faire un doublon car j'allais placer un extrait de cette vidéo sans avoir faire le tour de tous les commentaires. Merci.

Cet homme est raciste.

Il y a deux jours est arrivé dans la cour de la ferme l'élu communiste présentant son programme. Il ne nous connaissait pas. Moi si, un peu. Étant d'origine espagnole, mon épouse lui a fait la remarque qu'elle était aussi d'origine andalouse mais née en Algérie comme ses ancêtres. Alors est sortie la ritournelle coco des exactions, celles des colons, en omettant celles du FLN et des règlements de comptes entre nationalistes.

Mon épouse, issue d'un milieu très modeste, sa mère travaillant depuis l'âge de 12 ans, son père petit artisan fabriquant des semelles de chaussures avec des pneus de récupération, lui a fait une belle leçon d'histoire "des événements".
L'élu avec des réflexes pavloviens du genre "il était militaire ?" quand mon épouse lui précisait qu'un de ses oncles avait été égorgé sur la route de Mostaganem: "Non monsieur il avait 27 ans et partait sur son chantier avec ses collègues"...

Je l'ai senti troublé alors qu'il repartait.

Monsieur Mélenchon, lui, est irrécupérable par la force des choses. Il n'a fait que ça toute sa vie. Sénateur révolutionnaire, il s'effondre s'il se remet en cause. Cocovid sidéral.

Metsys

"Préférant le confort des monologues excités…"

Certes oui, Monsieur Bilger, mais une telle médiocrité est malheureusement de rigueur en ces temps de décadence hollando-macronienne. Le niveau des joutes oratoires a baissé, mais il avait chuté aussi de Cicéron à Justinien. A vrai dire, il y a une centaine d'années, les débats étaient nettement plus élégants, plus intéressants, mais aussi plus incisifs, quand ils ne finissaient pas directement sur le pré…

Sur le même thème, je propose une petite devinette aux dignes commentateurs de ce blog, grands connaisseurs des trames obscures du Malin en général et du Socialisme en particulier.
Qui a dit à Jaurès, lors d'un débat à la Chambre des députés : "En vous entendant, je vous reconnais, monsieur Jaurès ; vous vous appelez Mgr Myriel" ?
Indice : ce n'est pas un député radical.

breizmabro

@ vamonos 10 juin 15:05

Entièrement d'accord avec votre analyse.

-----------------------------

@ Ex abrupto 10 juin 15:42
"j'ai appris que Jean Leonetti, le spécialiste de la mort assistée, a été chargé de requinquer le parti LR. Je crains le pire"

Drôle :D

Michel Deluré

@ Achille 11/06 07:14

Je comprends parfaitement qu'une affiche Zemmour/Mélenchon, deux spécialistes passés maîtres dans l'art de pratiquer les joutes oratoires, paraisse alléchante et attire le spectateur tout à son plaisir de compter les points entre ces deux adversaires, voire d'espérer le KO de l'un ou l'autre.

Mais que serait l'utilité d'un débat où seule la forme compterait au détriment du fond qui en serait absent ? Quel bénéfice en retirerait alors le spectateur ? Celui certainement d'avoir assisté à un agréable divertissement et d'avoir pris du plaisir, ce qui constitue en soi un objectif certes respectable, mais sans qu'il retire de ces échanges verbaux un quelconque profit venant nourrir sa réflexion et conforter ou infirmer son jugement.

Entre deux protagonistes aux antipodes l'un de l'autre et aux positions tranchées aussi prévisibles que souvent outrancières, il est permis de s'interroger sur l'apport d'un tel duel.

Dans le débat, on ne peut dissocier la forme du fond, décréter le primat de l'expression sur les idées. La forme ne doit être là que pour sublimer les idées. À quoi bon la forme s'il n'y a que le vide derrière ?

sbriglia

@ Claude Luçon | 11 juin 2021 à 01:04
"Certes il a bien des points communs avec les débuts d'Adolf, en plus des douze que j'ai mentionnés, mais BFM TV nous a offert une photo de son visage de face.
Et là, c'est clair, j'ai compris pourquoi la photo du blog le montre de côté ! Vu de face, le visage est nettement triangulaire, les deux yeux bleus très grands, peu expressifs, un teint venant d'ailleurs.
Zemmour est un Alien, il ment en prétendant venir de Kabylie."

Cher Claude,

Comment vous dire, avec le respect dû à votre âge avancé, combien je suis navré que le point Godwin de ce jour vous soit décerné…

Puis-je vous suggérer de ne point commenter à ces heures tardives : les ombres de la nuit ont tendance à faire vaciller la raison des plus aguerris.

À moins que vous ne nous fassiez le cadeau de nous délecter à nouveau de la prose - ô combien réjouissante et talentueuse - de Mitsahne à votre égard ?

sylvain

Zemmour gêne et c'est tant mieux, les islamogauchistes formatés et décervelés par la puissance nationale socialiste de l'Education publique récitent le catéchisme gauchiste révisionniste négationniste qui travestit toutes les vérités historiques en leur faveur: la droite-méchants, la gauche-gentils, pour faire court.

Zemmour argumente et chiffre les faits, il a une audience folle, ça fait enrager les gauchos ; ses ennemis en panne de QI n'ont plus que des slogans banderoliers has been ringards recuits à lui opposer comme tous ces binoclards trotskistes léninistes marxistes crabes d'amphis de facs gauchistes le récitent en boucle depuis 68 : "facho raciste réac etc".

Pas de panique chers gauchistes, la macronerie et ses nervis islamogauchistes de la pensée officielle vont s'occuper de Zemmour au-delà de vos espérances et vous aurez une autoroute devant vous pour déverser votre haine recuite ringarde envers tous ces héros résistants à vos charias intello-culturelles et les éliminer afin de purifier le climat social de tous ces empêcheurs de gauchiser en rond et islamiser enfin un espace vital pour hommes supérieurs de gauche.

Patrice Charoulet

Zemmour et Mélenchon ont déjà débattu à la radio comme à la télé. Dans l'émission "Face à l’info" sur CNews, c'est Zemmour qui, en accord avec l'animatrice, choisit trois sujets, jamais l'invité.
Mélenchon étant très à gauche du PS, Zemmour étant à droite de Mme Le Pen, on devine sur notre blog où vont les préférences.
Dommage qu'on ne puisse pas faire ici un sondage : Mélenchon s'approcherait de zéro pour cent.
J'ai dit ici plusieurs fois mes points de désaccord avec Zemmour (à propos de Napoléon, Poutine, Trump, Pétain, les Noirs, les femmes, etc.), avec Mélenchon
(sur tous les sujets pratiquement). Tous deux, chacun dans son genre, sont excellents dans le débat.
J'ai eu la mauvaise idée d'écouter le débat entre les candidats des régionales du Nord de notre pays : ce fut assommant, lamentable, médiocrissime.
Je ne rate jamais Zemmour, je ne rate jamais Mélenchon. Je continuerai de les écouter. Pour le fun.

Achille

@ Michel Deluré | 10 juin 2021 à 18:51
« Certains, friands de spectacle, seraient certes ravis de la tenue d'un tel débat. Ceux qui attendent en revanche autre chose d'un débat politique auraient très probablement de fortes chances de rester sur leur faim. »

Je fais partie de la première catégorie.
Dans un débat politique, la forme compte plus que le fond, la façon de s’exprimer prime sur les idées, vu que de toute façon ces dernières ne sont guère mises en pratique. Non pas que ce soit par malhonnêteté, mais tout simplement parce que surviennent inévitablement des situations qui empêchent de les appliquer.

Cela a été le cas notamment pour la réduction de la dette publique et la réforme des retraites, plombées par la révolte des Gilets jaunes et par la pandémie (un an et demi pour l’une et autant pour l’autre, soit trois ans en temps cumulé).

Ceci ne signifie pas pour autant qu’un débat doive être agressif pour être apprécié du public. Si l’on prend comme exemple celui qui a opposé Eric Zemmour à Hubert Védrine, ce dernier a su faire face aux provocations d’un Zemmour excité comme une puce avec une sérénité olympienne, lui envoyant au passage quelques baffes, certes virtuelles, mais bien senties.

Un débat Zemmour / Mélenchon, je le regarderais comme une grosse bagarre entre Don Camillo et Peppone. À la différence, toutefois, qu’entre ces deux derniers personnages, malgré leurs idées très opposées, régnait une certaine estime que l’on ne saurait imaginer entre un Zemmour maniant le goupillon et un Mélenchon agitant le marteau et la faucille...

Claude Luçon

@ Tipaza | 10 juin 2021 à 23:30
"C'était un homme, il suivait toujours son idée.
C'était une idée fixe, et il s'étonnait de ne pas avancer"

Bien sûr !
Et ça s'applique plus à Zemmour qu'à moi !
Mais cela s'appelle aussi de la persévérance, au moins dans mon cas !

Brassens vivait il y a bien longtemps.
Il a été notre idole à l'époque et j'ai toujours ses disques vinyles !
Mais les temps ont changé.
Dommage d'ailleurs, entre lui et Prévert qui sait ce que ces deux-là auraient été capables de nous offrir sur le sieur Zemmour ?

En suivant les nouvelles ce soir, BFM TV s'est mis clairement en concurrence avec CNews pour promouvoir la candidature de Zemmour !
Tout le monde, de Caroline Fourest au Washington Post, voit EZ en prophète, ce qui me portait à le percevoir en un nouveau Führer mais, mais, peut-être me trompè-je !
Certes il a bien des points communs avec les débuts d'Adolf, en plus des douze que j'ai mentionnés, mais BFM TV nous a offert une photo de son visage de face.
Et là, c'est clair, j'ai compris pourquoi la photo du blog le montre de côté ! Vu de face, le visage est nettement triangulaire, les deux yeux bleus très grands, peu expressifs, un teint venant d'ailleurs.
Zemmour est un Alien, il ment en prétendant venir de Kabylie.
C'est un descendant des Aliens récupérés à Roswell en 1947, les extraterrestres sont parmi nous, Zemmour en est la preuve !
Pas étonnant qu'il ne comprenne rien à notre monde, qu'il se réfère pour tout à des livres du passé et périmés !

Frederic

Un combat de coqs animé par M. Hanouna, un joli panache, là j'adhère avec gourmandise, sans modération de vin.

"Le coq est roi sur son fumier"
Sénéque

Tipaza

@ Claude Luçon

Parlant de Zemmour, Claude Luçon me rappelle quelques mots de Jacques Prévert :
« C'était un homme, il suivait toujours son idée.
C'était une idée fixe, et il s'étonnait de ne pas avancer. »

duvent

"Jean-Luc Mélenchon a-t-il peur d'Eric Zemmour ?"

Ecoutez, M. Bilger, puisque vous posez la question et que j'ai la réponse je m'en vais vous éclairer !

Vous verrez alors le monde d'un autre œil, ou plutôt vous entendrez les débatteurs d'une autre oreille, ou plus précisément, vous allez comprendre qu'il n'y a rien à voir ni à entendre, quand les clowns sont meulés, usés, rongés, consumés par une personnalité pleine d'artifices et de rouerie...

Prenons cette peur, qui par une simple évocation vient vous secouer les tripes faisandées qui logent en chacun, oui parlons-en de la PEUR !

Pour comprendre exactement ce que ce sentiment atroce provoque, je veux bien vous livrer une expérience spectrale et définitivement inoubliable, alors vous saurez que les clowns n'ont jamais peur, quelquefois ils font peur...

Bref ! Par une nuit de décembre en plein covid, le mistral hurlait sous les vantaux et faisait s'entrechoquer les quelques ordureries que je n'avais pas rangées, et qui en profitaient pour me nuire.

Le vent sifflait, les menuiseries craquaient, les rideaux se soulevaient, et comme par un calcul diabolique mon Breton était en Bretagne... Le mistral n'est pas une découverte, depuis toujours il vient faire sa petite danse sauvage, abîmer, renverser, jeter au loin ce qui se met en travers de son chemin.

Mais enfin, cette noire nuit de décembre, glaciale comme il se doit, n'était pas comme toutes les nuits, non, puisque j'avais trouvé excellente l'idée de relire la bouteille d'Amontillado, oui, c'était au départ une idée brillante.

Pendant que le sommeil me fuyait, que le vent s'insinuait, que les branches dehors craquaient, que le plancher dedans crissait, que ma tête me chuchotait un tas d'idées dont ma foi, je ne voyais pas tellement l'intérêt, la terreur me gagnait, une sorte de PEUR, une peur phénoménale grandissait pendant que je rapetissais.

Mais vous savez, n'est-ce pas, que mon esprit cartésien ne souffre aucune faiblesse, et donc je me levai de mon lit, refuge délicieux, et posai mes pieds sur les tommettes glaciales, j'allais prudemment me chercher un verre d'eau, très prudemment, je suivais donc le couloir en prenant la précaution de fermer les yeux, je trouve mieux de fermer les yeux quand j'ai peur, je ne sais pas encore en quoi c'est utile, mais je trouve que c'est très bien...

Je marchais sur la pointe des pieds, longeant ce couloir interminable, et lorsqu'enfin, j'arrivais près de la cuisine, et que je posais ma main sur l'interrupteur, il se trouvait déjà une main...

Je hurlais donc tout ce que mon corps pouvait contenir de hurlements, à mon insu, et pour que la PEUR s'exprime de façon satisfaisante, puis, qu'enfin, je reprenne mes esprits en comprenant que cette main sur l'interrupteur était la mienne, guide serviable dans un couloir, une nuit de décembre, en pleine pandémie.

La peur qui trouble les esprits même les mieux tournés naît d'une imagination féconde, ou de la folie c'est selon... Les clowns c'est autre chose, ça se moque du monde et le monde en redemande !

Jean-Paul Ledun

@ Claude Luçon

Hitler ??

Wilfrid Druais

Mélenchon sait très bien qu'il n'a pas le niveau pour débattre avec Zemmour parce que lui non plus n'y connaît rien en économie et c'est le seul sujet politique où Zemmour est une brêle.
Tous les autres sujets, il se ferait détruire.
De son point de vue il a raison, mieux vaut qu'il reste à "débattre" avec sa secte gauchiste. Au moins il a des chances de ne pas être contredit pour l'instant vu qu'ils ont encore besoin de lui pour faire des phrases.
Mais on les connaît les gauchos et on sait comment ça va se finir pour la "Méluche".

Jean-Paul Ledun

M. Mélenchon n'a évidemment pas peur d'Éric Zemmour, ou de quiconque d'ailleurs.
M. Mélenchon est calculateur. C'est tout.

Marcel Patoulatchi

Jean-Luc Mélenchon, c'est le Jean-Marie Le Pen d'aujourd'hui : provocation, fréquentations infréquentables, popularité dans sa chapelle. Il n'est plus là pour être élu, il sait. Il assure sa rente et s'amuse.

F68.10

Un débat n'est pas un concours d'éloquence.

Ninive

https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/mali/guerre-au-mali/barkhane-quelle-sen-aille-au-mali-le-discours-anti-occident-se-renforce_4655645.html

Message reçu 5/5 et départ la queue basse, toutefois il restera des troupes réduites qui seront peut-être compressées par un prochain président.

La France gendarme de l’Afrique, ça ne marche plus, nous sommes indésirables en terre d'Islam et totalement désorientés... rien ne sert d'acheter avec des millions d'euros des accords éphémères, euros qui aident uniquement les dirigeants africains à s'acheter des villas de luxe en France.

Nos militaires et nos diplomates ne nous servent plus à rien là-bas, ni ici d'ailleurs !

Claude Luçon

"Au lieu d'éructer tout seul, venez débattre sur CNews".

Contrairement à JLM, n'ayant aucune chance d'aller débattre avec EZ sur CNews je profite de Justice au Singulier pour le faire tout seul, espérant qu'Eric Zemmour suive le petit coin de liberté qu'est ce blog !

Lorsqu'on a vécu une très, très longue vie à travers ce monde, il est possible d'acquérir des convictions en fonction d'expériences peu communes, de voir avec crainte les agitations d'autres !
Mélenchon, que je n'aime pas plus que Zemmour, mais crains moins, n'a peut-être pas tort de craindre EZ ?
Partageant, dans ce cas, le point de vue de Caroline Fourest de Marianne tel qu'elle l'a exprimé sur LCI le 8 juin dernier chez Pujadas.

Si l'on se livre au quiz suivant entre deux personnalités du siècle qui vient de s'écouler, l'une décédée, l'autre encore en vie :
Qui donc
1. est résident dans un pays qui n'est pas le pays d'origine de sa famille ?
2. fut un élève moyen ?
3. échoue par deux fois à l'admission à son école préférée ?
4. n'est pas particulièrement bel homme ?
5. considère les femmes comme une espèce inférieure ?
6. n'a pas accepté une guerre perdue ?
7. a pris la direction d'un mouvement vers l'extrême droite en 21 ?
8. a centré son discours politique contre une religion ?
9 a eu des démêlés avec la justice ?
10. est un maître manipulateur verbal de l'opinion publique ?
11. a conduit ses supporters au fanatisme ?
12. a écrit un livre sur le triste sort de son pays ?

Qui ? Facile, non ?
La parallèle est fascisant... pardon, fascinant !
Ayant subi le premier, je me garde du second et de ce qu'il nous cache du fond de lui-même !

Michel Deluré

Certains, friands de spectacle, seraient certes ravis de la tenue d'un tel débat.
Ceux qui attendent en revanche autre chose d'un débat politique auraient très probablement de fortes chances de rester sur leur faim.
L'affiche ne fait pas toujours l'intérêt du spectacle !

Ninive

https://www.youtube.com/watch?v=-HRSouBlihE

Florestan68

Cher Philippe Bilger,

Mélenchon sait parfaitement qu'il risque d'être mis en grande difficulté. Car Zemmour n'est pas Salamé : il ne sera pas là pour lui servir la soupe.

Avec Zemmour, pas question pour Mélenchon de faire son numéro habituel ; face à Zemmour, il faut du solide et pas de l'incantation.

Achille

Un débat entre J-L Mélenchon et Eric Zemmour, voilà qui ferait péter l’audimat de CNews.
Ça nous changerait des échanges convenus entre Zemmour et Onfray que l’on a déjà vus deux ou trois fois et où ils s'échangent des politesses.
Je ne manquerais ça pour rien au monde !

Le patron de LFI a de la gouaille et une bonne répartie qui pourrait faire mouche.
Aussi je ne suis pas persuadé que le polémiste préféré de ce blog sorte indemne de ce combat homérique.

Et puis quelle meilleure occasion pour Mélenchon de remonter sa cote de popularité qui a été fortement écornée après les énormités qu'il a sorties ces derniers jours ?

Allez chiche !

sbriglia

L’ethos correspond à l’image que l’orateur donne de lui-même à travers son discours. C’est ce qui lui permet d’assurer sa crédibilité aux yeux du public et donc de gagner la confiance de l’auditoire. Le logos représente la logique, c’est à dire la construction de l’argumentation. Le pathos fait référence quant à lui à la sensibilité : un bon orateur doit savoir allier ces trois ingrédients clés pour réaliser un discours parfait.

Outre un ethos parfois défaillant et un pathos excessif, il manque à Mélenchon le logos alors que Zemmour me paraît avoir les trois ingrédients.

La longue pratique de la Conférence du stage et du Barreau m'a montré que les meilleurs orateurs n'étaient pas toujours, dans le feu du débat, les plus crédibles : combien, sûrs de leur talent oratoire, trébuchent sur l'argumentation… combien de premiers secrétaires explosent en plein vol lors des audiences…

Marc Ghinsberg

Je ne sais pas si J.L. Mélenchon a peur d'E. Zemmour.
Il y a 6 ans ils s'affrontaient sur le plateau de RTL. Ce débat n'a pas pris une ride.

https://www.dailymotion.com/video/x2cgcsh

Giuseppe

"Est-il permis, sans se faire agonir, de formuler cette interrogation: JLM aurait-il peur d'EZ ?" (PB)

On pourrait la reformuler autrement, mais j'arrive au bout de l’analyse qui m'a occupé, c'est dire ma réflexion sur la proportion de E85 à utiliser dans un moteur conçu officiellement E10... Je m'éloigne un peu, mais je pense que D. Pavlenko moins connu qu'E. Zemmour est sans aucun doute une pointure au-dessus de ce dernier, il est au fait des réglages ultimes qui font les meilleurs de l'actualité.

CNews doit laisser plus de place au premier, il semblerait - mais c'est une impression fugitive - que Christine Kelly, peut-être pour des raisons de production, interrompe DP à contre-temps, alors qu'il est plein d'intelligence.
Analyste essentiel, dans un débat comment se comporterait-il ? Bien élevé, une nouvelle fois très pertinent sur le Bitcoin, il est équipé du turbo KKK qui avait fait défaut à Prost pour faire triompher Renault.

Il n'y a pas qu'Eric Zemmour !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS