« Le président voudrait vite passer à autre chose : pas nous ! | Accueil | Le devoir de déconstruire... »

29 juin 2021

Commentaires

Aliocha

Babah again, Wil, à racaille racaille et demi. Vous ne savez pas ce qu'est le "don naturel" donc vous n'en avez pas... je vous cite, en vous assurant que vous me faites bien rire du fond de votre bière à me donner des conseils sur les dons que j'aurais et que je ne connaîtrais pas, vous qui ne me connaissez guère, j'évite ici toute publicité de moi-même et ne vais pas vous communiquer mon CV, je vous signifierai simplement que le premier pas du travail, surtout pour les plus doués, est de se rendre compte de sa propre médiocrité, après, on déroule et sans cesse on retourne au turbin, car il n'y a que ça de bon :

https://www.youtube.com/watch?v=lP2bumHNLs8

Allez, hopopop, moins de goulot, plus de boulot, l'ami !

Wilfrid Druais

@ Aliocha
"Il n'en demeure pas moins, et je veux bien selon votre définition être sans talent"

Vous continuez à lire dans mes commentaires ce que je n'ai pas dit. Ça fait deux fois donc une fois de trop.
J'ai dit que tout le monde a un don même vous (si si, je vous assure, même si vous pensez que vous n'en avez aucun, c'est votre problème), qu'il faut "juste" trouver lequel.

Si vous pensez que je crache sur Benzema parce que je serais jaloux de sa réussite par rapport à un don que j'ai et que je n'ai pas travaillé, libre à vous mais vous vous plantez magistralement.
Je déteste Benzema simplement parce que c'est une petite racaille détestable. Rien de plus, rien de moins.

J'arrête là cette discussion sans intérêt.

F68.10

@ Wilfrid Druais
"...ce que je dis n'a pas plus d'importance que ce que vous dites."

Comment vous donner tort ?

"...vu que le sujet était le foot et qu'au début vous n’en parliez pas..."

Le commentaire incriminé commence par une citation de Patrice Charoulet au sujet du football. Vous pouvez vérifier.

Aliocha

@ Wilfrid Druais

Personne ne doute de votre don, et ce n'est pas moi qui nierais que chaque être porte en lui un génie méconnu qu'il a le devoir de savoir formuler. C'est même à mon sens le fondement de toute éducation, et les x raisons ne se réduisent qu'à une, le ressentiment jaloux de l'obscur face au talent naturel qui a su ou pu travailler car, comme le disait Coluche, en notre monde injuste, ceux qui réussissent sont souvent premiers dans un concours de circonstances.

Il n'en demeure pas moins, et je veux bien selon votre définition être sans talent, que le génie n'est que l'enfance nettement formulée, et que les virtuoses du ballon rond incarnent cela, mais comme on les paye au point qu'ils en deviennent la référence des grands patrons pour justifier leur retraite chapeau, tous les petits alcooliques qui n'ont pas eu la chance d'avoir pu rentabiliser leur don leur tombent dessus, pensant alors que l'expression jalouse pourrait transformer leur échec en victoire, alors que chacun, évidemment, fait ce qu'il peut avec ce qu'il a, et c'est très bien comme ça, ça rime avec Benzema comme avec Aliocha.

Wilfrid Druais

@ F68.10
"Ouh là là !! Les deux tiers de mon message traitaient du thème du foot"

C'est possible mais vu que je ne lis généralement que le début des commentaires pour voir si ça peut m'intéresser, parce que si je dois lire tous les commentaires en entier autant que je me pende tout de suite, et si ce n'est pas le cas je passe, vu que le sujet était le foot et qu'au début vous n’en parliez pas...
Vous inquiétez pas, de toutes façons ce que je dis n'a pas plus d'importance que ce que vous dites.
Bon, je crois que je vais aller continuer à me faire la totale Derrick sur YouTube.

Wilfrid Druais

@ Aliocha

Vous ne savez pas ce qu'est le "don naturel" donc vous n'en avez pas, ou plus sûrement vous ne savez pas que vous en avez un parce que tout le monde en a un il suffit de trouver lequel.
Ce n'est pas grave en soi, il faut juste que vous bossiez plus pour arriver au même niveau qu'un doué.
J'ai compris mon don le jour où en fin d'adolescence j'ai posé mon c*l derrière une batterie, un matin, un lendemain de biture monstrueuse, chez un gars qui en avait une.
J'étais curieux d'essayer vu que j'étais passionné de musique mais juste mélomane, pas pratiquant.
Je me pose derrière la batterie donc, je prends les baguettes et je regarde un moment l'instrument et évalue la "situation" et je commence à tester un tom, j'écoute le son, puis l'autre, etc. et en deux minutes je faisais un 4/4 "Poum, tchak, poum, poum, tchak", sans savoir que c'était, juste d'après le rock que j'avais entendu.
Et les gars, dont le proprio de la batterie, s'arrêtent de parler et me disent "Tu joues bien ! T'as déjà joué ? Non, c'est la première fois".
C'est ça le don.
Mais une fois de plus, si on ne le travaille pas, ça ne sert à rien.
"Un nullard ira toujours plus loin qu'un doué qui ne fait rien".

F68.10

@ Exilé
"Il me semble que c'est plutôt vous qui faites exprès de nier les problèmes et leur gravité en jouant sur les mots."

Ah ? Vraiment ?

Comment convaincre quiconque de quoi que ce soit quand on tient des propos aussi absurdes que de prétendre que Princeton interdit le grec et le latin ?? Elle avait pourtant du matériau à bombarder sur cette histoire, car, oui, cette décision n'est pas étrangère à la mouvance woke. Pourquoi ne l'a-t-elle pas fait proprement et correctement, avec des mots justes ? Parce qu'elle en est incapable.

Il suffit qu'elle lise que Princeton supprime une obligation de passer par les fourches caudines du grec et du latin (ce qui, oui semble-t-il, est une décision impactée par la mouvance woke) et pouf !... elle y lit une interdiction, le retour de la censure, la mainmise du wokisme sur l'État nous interdisant de nous éduquer à notre propre culture. Je caricature, mais à caricature, caricature et demi...

Comment voulez-vous vous opposer à la mouvance woke avec des arguments aussi... mauvais ?

"En ce qui concerne la répétition de faits divers révoltants, conséquence d'une immigration aussi incontrôlée que débridée, elle donne des liens vers l'exposé des faits."

Oui. Elle donne des liens. Et, en règle générale, une fois le lien donné, elle part en vrille en déformant le contenu du lien dans le sens qui lui convient. Non pas que les liens qu'elle donne soient faux ou montrent le meilleur de l'humanité. Mais elle ne peut pas s'empêcher de systématiquement grossir ce qui l'arrange quitte à verser dans le faux. Or, verser dans le faux ne s'excuse pas au prétexte d'attirer l'attention sur du vrai.

"Pour Princeton, il est exact que seule l'obligation du cursus en latin-grec a été supprimée en lettres classiques. Sauf que ceci a été fait à la demande d'excités du mouvement « woke » qui ne vont probablement pas en rester là."

Exact ! Mais l'a-t-elle reconnu ?? Non. Ce serait perdre la face.

"En quelque sorte, cela équivaut à permettre à des étudiants en sciences de ne pas avoir le niveau en mathématiques..."

Et là, encore une fois, faut-il le rappeler, l'enseignement universitaire est soumis aux règles de la concurrence dans ce beau pays. Les étudiants n'y passent pas des "examens" comme en L1, L2 et L3 de nos jours. Ils vont vers là où c'est le plus prometteur, guidé en cela par le corps professoral. Quand on rentre à Princeton, en général, il n'est pas besoin de nous imposer d'apprendre le grec et le latin. Soit on le choisit de son propre chef. Soit on se dirige, sur insistance ou forte incitation de ses professeurs, vers l'araméen, les hiéroglyphes babyloniens, chinois ou egyptiens ou que sais-je encore. Je caricature encore, certes, mais, non, encore une fois: aucune chance que les compétences en grec et en latin ne disparaissent des universités américaines.

Moralité: peu importe que les étudiants "aient le niveau" au sens où ils soient contraints de passer des concours, de sauter à cloche-pied ou de faire la danse du ventre. Ce qui importe, c'est que l'université ait le niveau. Je ne crains nullement pour Princeton. Pas plus que je ne crains pour Cambridge. Je crains un peu plus pour l'université française où, à force de demander que les étudiants "aient le niveau", on les infantilise pas mal à passer des examens et des concours en retardant inutilement le moment où ils se mettent à s'investir dans de la réelle recherche et nourrissent leur CV de publications. Plutôt que de passer des concours, qui caressent l'orgueil de papa et maman, mais n'apportent que peu à la production universitaire en terme de recherche et de partenariats industriels. Un vice français à casser: la psychanalytisation des parcours dans l'enseignement supérieur. Parcours qui ne doivent être jugés que sur un seul critère: le rayonnement de l'université en terme de production intellectuelle. (En exagérant, mais à peine...)

Mais qui, ici, va soutenir Lou van Den Dries, professeur à l'université de l'Illinois, dans sa guérilla juridique contre l'imposition par l'État de "cours d'éthique" ? Qui s'oppose à ce que l'État se permette de laver le cerveau des membres du corps professoral ? Isabelle ?? C'est quand même plus facile de déformer la réalité et de faire du buzz avec du fallacieux alors que l'État n'impose rien dans le cas qu'elle expose, et simultanément ignorer les situations où l'État cherche réellement à imposer une morale officielle. Ce qui est bien plus inquiétant.

Chacun ses priorités, hein ?...

——————————————

@ Wil
"Dernier commentaire: "Elle déforme et hystérise les situations, en laissant ses affects brouiller sa capacité d'appréciation objective des faits. Comme quand elle prétendit que Princeton interdisait le latin et le grec"."

Ouh là là !! Les deux tiers de mon message traitaient du thème du foot, le sport à 44 pattes et un ballon... et pour trois lignes récusant les quatres lignes d'Exilé (qui n'avaient rien à voir avec le foot), vous partez en pétard tout en singularisant mes trois lignes plutôt que les quatre lignes d'Exilé ? Qui le premier dévia la conversation hors du thème du foot...

Pourquoi ce choix asymétrique et inique entre Exilé et ma personne ?

Wilfrid Druais

@ Aliocha
"Ah oui, don naturel sans le travail ? les virtuoses savent ce qu'il en est"

Encore un qui ne fait pas la différence entre don naturel, talent et génie.

- Le don naturel sans le travail est aussi utile qu'un pansement sur une jambe de bois comme on dit. C'est pour ça que j'ai parlé de mon don naturel pour la musique mais que je n'ai jamais dit que sans le travailler je suis aussi bon en guitare que Benzema est footballeur. J'ai dit l'inverse.
Vous avez juste vu ce que vous vouliez voir dans mon commentaire pour X raisons.

- Le talent, c'est "juste" le travail sans le don. Un talentueux ne sera jamais un génie.

- La virtuosité n'a aucun intérêt sans le feeling, donc la créativité.
Les musiciens classiques sont des virtuoses mais ils sont quasiment tous incapables d'improviser parce qu'ils passent leur temps à répéter encore et encore les mêmes choses ce qui leur donne une grande technique mais un gamin et son cerveau vide peut faire la même chose.
C'est pour ça que les virtuoses sont souvent jeunes et que les grands compositeurs sont plus vieux... sauf les génies qui sont donc le résultat d'un don naturel et du travail... ou pas.
CQFD.

stephane

En 1993, Ginola rentre contre Israël et marque et permet à la France de mener au score. Quinze minutes après, la France perd le match.
Contre la Bulgarie, personne n'a arrêté les Bulgares suite à une boulette de ce même Ginola.
Sur les images on voit un Didier Deschamps et d'autres bien passifs. Comme les Valenciennois lors du match VA-OM. Là encore Deschamps était de la partie.
Ce que les joueurs de l'équipe de France ont réalisé mérite au moins la même punition que celle de Ginola.
Seul un nouveau sélectionneur osera faire le ménage.

Aliocha

@ Giuseppe

Il y a ceux qui se prennent pour Dieu, et ceux qui s'intègrent au collectif, les sauveurs et les footballeurs :

https://www.youtube.com/watch?v=GN-tVzWLCek

-------------------------------------------------------

@ Wilfrid Druais

Ah oui, don naturel sans le travail ? les virtuoses savent ce qu'il en est.
L'argent n'y est pour rien, j'en ai bien peur.

Wilfrid Druais

Les commentateurs de ce blog sont décidément de vrais crétins ou de vrais pervers, c'est selon, et je le prouve.
Il y a deux semaines, Monsieur Bilger fait un billet sur le foot et deux jours plus tard il fait un billet sur la politique.
Sur ce dernier ils ont parlé de foot jusqu'à ce que je leur dise et qu'ils comprennent, ce qui est toujours lent avec les fans de foot évidemment, qu'il y avait un billet sur le sujet juste avant donc qu'ils n'avaient pas besoin de troller celui sur la politique.
Et cette fois, le dernier billet est sur le foot et ils se paluchent sur des sujets qui n'ont rien à voir évidemment !
Dernier commentaire: "Elle déforme et hystérise les situations, en laissant ses affects brouiller sa capacité d'appréciation objective des faits. Comme quand elle prétendit que Princeton interdisait le latin et le grec".
De vrais tarés !

Wilfrid Druais

@ Aliocha
"Bababah, Wil, travaillez votre guitare comme Benzema contrôle ses ballons"

Si à son âge on m'avait payé son salaire je vous assure sans me vanter que j'aurais été au moins équivalent sinon meilleur guitariste qu'il n'est footballeur. No problemo.
Question de don naturel, ce que tous les médiocres du monde ne peuvent pas comprendre.
Benzema n'est pas un génie, c'est juste un bon footballeur quand il est sérieux et qu'il n'a pas sa mentalité de racaille qui est plus forte que lui, donc quand il ne se la raconte pas trop, ce qui n'arrive qu'au Real parce qu'il y en a des aussi bons que lui et donc ça le fait relativiser sur son "génie".
"TRY AGAIN !" comme disaient les vieux flippers.

------------------------------------------------------

@ Claude Luçon
"Oubliez le football, regardez le rugby, le sport des gentlemen (mais aussi des gentlewomen pas vraiment gentilles) !"

"Le football est un sport de gentlemen joué par des sauvages, le rugby est un sport de sauvages joué par des gentlemen et le foot US est un sport de sauvages joué par des sauvages" (origine incertaine)

Quant aux rugbywomen, bon, je suis désolé Claude, soyons sérieux, personne n'a envie de voir des grosses dondons jouer au rugby.
Par contre, des femmes jouer au foot US, ça, ça a de la gu*ule ! Et toutes les vraies féministes devraient pratiquer ce sport génial !

https://www.youtube.com/watch?v=8Jjtypq7BB0

Tain, ils sont forts ces Ricains quand même !

Giuseppe

@ Aliocha | 29 juin 2021 à 23:56

Insuffisant, jeune homme !

https://youtu.be/Kzackeg6LlA

Le but du siècle paraît-il.

C'est ce qui fait la différence avec ceux qui emportent la victoire quand il faut, je taquine :

https://fr.besoccer.com/info/messi-double-le-total-de-buts-de-maradona-pour-l-argentine-mais-le-debat-continue-658349

J'ai beau chercher il n'est pas sur la liste, je taquine, les faits, rien que les faits :

https://www.papergeek.fr/ballon-dor-palmares-depuis-1956-les-joueurs-qui-ont-le-plus-remporte-79450

Marquer n'est pas gagner, vieil adage. Bon, bon... Les bons sont légion.
ZZ sans Makelele était orphelin, d'ailleurs il l'a imposé lors de sa dernière Coupe du Monde perdue contre perdue contre l'Italie. ZZ remercié d'un Ballon d'or pour celle de 98, par la force des choses, il ne pouvait en être autrement.

Metsys

Mais au football, Monsieur Bilger, les spécialistes sont souvent des beaufs... et les beaufs des spécialistes. Pour trouver un sport exempt de ce travers, il faut aller voir au-delà du rugby, du côté du cricket. D'où l'expression "It is not cricket" pour désigner une mesure non conforme et vulgaire.
Et encore... Malaparte a reconnu dans Kaputt que le gouverneur Hans Frank respectait parfois les règles du cricket, même dans sa boucherie polonaise.

sbriglia

« Retour queue basse à la maison. Vraiment pas de quoi se poignarder avec un petit suisse... »
Rédigé par : Alpi | 30 juin 2021 à 10:49

Se libérer d’une oppression : prendre la clé Deschamps

(Pardon, cher PB, le calembour est la fiente de l’esprit, mais c’est aussi ce qu’en l’espèce a produit le coq…)

Giuseppe

Un résultat de foot c'est une vitrine bien sûr, mais les problèmes demeurent, la vie est têtue, on nous amuse avec tout cela alors qu'au fond cela ne vaut pas tripette.

J'ai croisé ce matin un chef maçon, il était en arrêt, accident de travail, impossible d'avoir un rendez-vous avant juillet ou août pour un scanner. C'est ahurissant !

Les forces du travail, de la production qui ne peuvent même plus espérer se soigner et pendant ce temps on nous gonfle avec des histoires de familles de millionnaires qui se crêpent le chignon pour une défaite qui en amènera d'autres.

Le pays est cinglé, on manque de logements crucialement - un édito du Palmipède -, tous les sites spécialisés s'en font l'écho et des gonfleurs d'hélices nous parlent d'une défaite de misère qui ne nous fera jamais vivre ni avancer.
Tout est mélangé dans notre beau pays, j'ai entendu EZ qui s'adressait à des adultes, et XB qui parlait à des demeurés.

Les conditions de fonctionnement de nos hôpitaux sont catastrophiques, tout le monde s'en fiche, des rendez-vous à perte de vue, on peut crever au bout du chemin, personne ne s'en émeut, mais pour un penalty raté le pays est en flamme, et tout doit s'arrêter.

Les hôpitaux sont dans un état lamentable, le moindre examen prend des semaines et des semaines, je me fiche d'un résultat de misère dans le foot, tant que l'on est les meilleurs pour les soins et le reste, de la santé au génie civil.

J'ai vu un reportage sur les soins en Finlande, nous avons tout à apprendre d'eux au-delà de 72 H d'attente ils ont droit au carton rouge.
J'ai mal aux tripes, se gargariser d'être parmi les premières puissances du monde et ne pas pouvoir remettre dans le circuit un productif c'est grave, celui qu'il faut choyer qui veut envoyer du béton et des banches, les autres aussi... Attendre en vain des semaines, des mois ! Désespérant, mais c'est un fait.

Pays de ramollis, de batouilles, c'est décourageant, et incompréhensible.
Je me fiche du foot et de tout le reste quand on n'est pas capable d'assurer les soins, entretenir la vie, aimer ceux qui nous abritent.
Je me souviens des paroles de F. Bouygues et de notre numéro 2 qui nous disait que nous sommes "des épiciers". Aujourd'hui nous avons des transparents, des hâbleurs, des inutiles. On ne construit pas un pays avec cela, le foot c'est pour les imbéciles, surtout les miséreux.

Un hôpital ou un stade mon choix est fait, le stade ne vous soignera jamais, il vous prend le fric pour des champions du dérisoire.
L'hôpital de qualité est le véritable lien social, l'unité d'un pays, le ballon rond et les autres c'est pour les chiromanciennes et un cataplasme sur une jambe de bois.

La force d'un pays se mesure à l'effort qu'il fait pour sauver son peuple, Israël n'a pas lésiné, ils ont vacciné à tour de bras, une stratégie de soins impressionnante de qualité et de survie, "start-up nation" paraît-il efficace, pragmatique et qui défend son peuple certainement. Le peuple du Tour de France défend EZ.

J'ai appris à lire avec Miroir-Sprint, le sport fait partie d'un équilibre pour certains, mais un hôpital, une clinique, un dispensaire (que j'ai connu) c'est la plus grande égalité et liberté qu'un peuple puisse conquérir, accompagnés de délais normaux en toute circonstance.

Alors qu'on arrête de pleurer pour un penalty raté, si vous saviez comme c'est beau de livrer un hôpital des urgences, d'ailleurs que j'ai utilisé après un accident de vélo.
Alors pour une défaite en foot illusoire, combien de vies sauvées et reconstruites avec un bel hôpital et de bons médecins.

De toutes façons c'est parler dans le vide, le foot est roi et aujourd'hui on s'en rend compte et tout le monde s'en fiche, sauf ceux qui veulent sauver leur pays. Ouf !

Isabelle

Ouf, on va arrêter de nous casser les oreilles avec ces footeux qui s'agenouillent sur la pelouse.

Vive le tour de France, les commentaires de F. Ferrand, la beauté des paysages, la nostalgie des tours d'avant.

Espérons que nous passerons également vite à autre chose en 2022. Macron, on en a soupé. Les "plaisanteries" les plus courtes sont toujours les meilleures !

Eric Zemmour, Président, pour envoyer toute cette oligarchie à la trappe. Les Français ne vont plus voter car ils en ont assez de LR/LREM/RN dédiabolisé à la sauce "petits chats mignons". Ce trio est devenu indigeste.

https://www.lepoint.fr/politique/presidentielle-l-offensive-zemmour-29-06-2021-2433193_20.php

Attendons avec impatience la candidature d'E. Zemmour (rien que pour enquiquiner tous les autres que nous avons trop vus et trop entendus).

Plus qu’assez de l’oligarchie en place (LR/LREM/RN) depuis près de 40 interminables années qui nous joue toujours la même partition et nous envoie dans le mur !

Nous avons envie de changer de musique !

Exilé

@ F68.10
« Elle déforme et hystérise les situations, en laissant ses affects brouiller sa capacité d'appréciation objective des faits. Comme quand elle prétendit que Princeton interdisait le latin et le grec. »

Il me semble que c'est plutôt vous qui faites exprès de nier les problèmes et leur gravité en jouant sur les mots.

- En ce qui concerne la répétition de faits divers révoltants, conséquence d'une immigration aussi incontrôlée que débridée, elle donne des liens vers l'exposé des faits.

- Pour Princeton, il est exact que seule l'obligation du cursus en latin-grec a été supprimée en lettres classiques. Sauf que ceci a été fait à la demande d'excités du mouvement « woke » qui ne vont probablement pas en rester là.
En quelque sorte, cela équivaut à permettre à des étudiants en sciences de ne pas avoir le niveau en mathématiques...

Michel Deluré

Et voilà comment la Suisse a mis la France en Berne !

 Claude Luçon

@ Patrice Charoulet
@ Alpi

Oubliez le football, regardez le rugby, le sport des gentlemen (mais aussi des gentlewomen pas vraiment gentilles) !
Le football est devenu un sport pour bisounours voyous trop payés !
Les joueurs de rugby sont payés raisonnablement et quand ils mettent un genou à terre, et pas que, c'est parce que l'opposition les y a forcés virilement !
Une fois à terre ils se relèvent, ne s'y tordent pas de douleurs télévisables !
Il faut regarder le rugby avec l'esprit d'un joueur d'échecs car les combinaisons y sont multiples et la tactique prépondérante !

F68.10

@ Alpi (@ Patrice Charoulet)
"Mon objection contre le football est que le ballon qui arrive un centimètre à gauche du poteau droit d'un but se traduit pas un but et un centimètre à droite du même poteau de but se traduit par zéro but." -- Patrice Charoulet

"C'est un peu la loi du sport !" -- Alpi

---

Il me semble que l'objection de Patrice Charoulet portait sur l'hystérie que génère le sport dans l'esprit des foules. J'ai tendance à la partager.

L'importance que le football prend dans les discussions publiques m'a toujours agacé. Il prend toute la place. Alors qu'il y a bien d'autres sports qui ne méritent pas de ne pas avoir de place.

Maintenant, que cela permette à vamonos de se satisfaire que le football fasse s'effondrer les barrières sociales, c'est une bonne chose. Je trouve néanmoins dommage qu'il nous faille un succédané des jeux du cirque pour cela.

------------------------------------------------

@ Exilé (@ Achille @ Isabelle)

"Ces lamentations que vous reprochez à Isabelle ne répercutent qu'une petite partie des faits scandaleux subis par des millions de Français mais que le système politico-médiatique s'efforce de minimiser voire d'occulter pour que ses intérêts ne soient pas menacés par un vote sanction." -- Exilé à Achille.

Non. Elle abuse quand même. Elle déforme et hystérise les situations, en laissant ses affects brouiller sa capacité d'appréciation objective des faits. Comme quand elle prétendit que Princeton interdisait le latin et le grec.

Alpi

@ Patrice Charoulet
"Mon objection contre le football est que le ballon qui arrive un centimètre à gauche du poteau droit d'un but se traduit pas un but et un centimètre à droite du même poteau de but se traduit par zéro but."

C'est un peu la loi du sport !
Au tennis, un centimètre derrière la ligne et le point est perdu.
À la perche, celui qui saute 5,99 mètres rate l'essai à 6 mètres.
Au 100 mètres comme au marathon, cela peut se jouer au centième de seconde.
Etc.
Comme aux élections, celui qui fait juste une voix de moins que son adversaire a perdu, même si la grande majorité n'a pas voté.

Alpi

Cette fois, ils ont mis le genou à terre, sonnés par les Suisses, et pas pour soutenir je ne sais quelle cause - peut-être juste - mais qui n'est pas ce pourquoi ils sont (très) grassement payés.
Retour queue basse à la maison. Vraiment pas de quoi se poignarder avec un petit suisse...

sylvain

Un énormissime merci aux Suisses pour nous avoir débarrassés de cette équipe islamogauchiste progressiste agenouilliste repentiste excusiste décolonialiste aplaventriste racialiste indigéniste traoriste georgefloydiste BLMiste, je leur serai toujours reconnaissant d'avoir dépollué cette coupe d'Europe aux mêmes odeurs nauséabondes que ces meetings extrêmes islamogauchistes qui pullulent dans les merdias soumis couchés collabos immigrationnistes.

L'islamisme progresse tranquillement, impunément, avec l'aval de tous ces vendus corrompus soumis élus de droite traîtres alliés à toute la gauche. Un symbole fort qui illustre bien cette complicité, la fatma assesseur voilée en toute provocation, sachant que Bardella venait dans ce bureau de vote, suite logique au vote en faveur du burkini, aux coucheries de tous ces collabos de l'AN avec les islamoprogressistes gauchistes.

Exilé

@ Achille | 29 juin 2021 à 21:23
« Cela nous change de vos lamentations habituelles. »

Ces lamentations que vous reprochez à Isabelle ne répercutent qu'une petite partie des faits scandaleux subis par des millions de Français mais que le système politico-médiatique s'efforce de minimiser voire d'occulter pour que ses intérêts ne soient pas menacés par un vote sanction.

Pierre-Antoine

Tournez la page... Le foot n'est pas un sport mais un jeu de société et il générera toujours autant de fric-tions. Même les familles des joueurs s'en mêlent.
"Altercation dans les tribunes entre la mère de Rabiot et les familles de Pogba et Mbappé"
https://www.lci.fr/sport/euro-2021-france-suisse-l-etonnant-accrochage-entre-la-mere-d-adrien-rabiot-et-les-familles-de-mbappe-et-pogba-2190174.html

L'avenir de Didier Deschamps est scellé. Qui pour le remplacer ?
Il y en a un qui a fait ses preuves et de plus est disponible: Zinedine Zidane !
Le foot sera toujours un jeu de société !

lionel

À quelque chose malheur est bon
Avec le temps je ne m’en lasse jamais.
Ne soyons pas malheureux, soyons lucide, pragmatique et tout et tout, apprécions le côté positif de la défaite, et songeons aux économies réalisées.

Achille

@ Marc Ghinsberg | 29 juin 2021 à 11:32
« Du beauf aux hormones... »

À moins qu'après cette frustrante défaite, ce ne soit du beauf aux heures mornes….

Jérôme

Bonjour Philippe,

J'ai fermé mes comptes en Suisse.

Aliocha

Bababah, Wil, travaillez votre guitare comme Benzema contrôle ses ballons sur une passe imparfaitement ajustée, vous comprendrez alors qu'il est possible de mettre un but comme on donne une caresse, qu'on soit muzz d'Afrique du Nord ou béni des Balkans.

vamonos

Ce soir, dans le tramway, un adolescent pleurait encore des gouttes de larmes de temps en temps, il se lamentait en se rappelant qu'on avait une belle attaque avec Kilian, KB et Grisou, il était inconsolable. Avec son copain d'école, nous avons tenté de lui remonter le moral, c'était pathétique. Un vieux comme moi, j'ai réussi à lui rappeler qu'on est encore champions du monde jusqu'à l'année prochaine. Il a encore écrasé une larme. C'est la magie du football ! Des inconnus peuvent échanger dans les lieux improbables alors que tout les sépare, l'âge, la condition sociale, la couleur de cheveux, enfin tout quoi.

Wilfrid Druais

@ Aliocha
"Bientôt, il n'y aura pas que le genou qui sera en terre"

Je l'avais oublié celle-là. Merci Aliocha de me la rappeler.
Si tous ces petits crétins pourris gâtés de l'équipe de France de foot pensaient plus à jouer au foot qu'à se préoccuper du racisme... des blancs bien sûr, des bières sans alcool lors des conférences de presse quand ils sont muzz ou de leur coupe de cheveux, qui sait, peut-être qu'ils gagneraient des matchs contre de plus mauvais qu'eux.

Wilfrid Druais

Bien fait pour tous ces footballeux français qui se croient au-dessus de tout le monde
C'est quasiment toujours la même chose avec les Français quand ils gagnent quelque chose. La fois d'après, on peut être sûr qu'ils auront le melon comme une pastèque, qu'ils se diront qu'ils sont tellement meilleurs que tous les autres à force de se l'entendre répéter par tous les cireurs de pompes médiatiques ou autres du pays, qui n'en manque certes pas, qu'ils n'auront même pas à jouer pour être vainqueurs et que donc c'est même pas la peine de se préparer sérieusement, et donc allons-y pour la teuf, la gnôle, les put*s, la coke, etc. et surtout s'admirer dans le miroir et finalement totalement foirer le jour de la confrontation. Et ensuite évidemment ne pas comprendre pourquoi ils ont perdu.

Entre autres exemples, souvenir de la coupe du monde de 2002 où pour la première fois de l'histoire de la compétition, l'équipe championne en titre n'a même pas passé le premier tour de la suivante ; ou de Noah qui après avoir gagné Roland-Garros une seule fois (quand on voit le nombre de victoires en grand chelem des vrais grands joueurs de l'histoire, c'est à pleurer de rire), se met à chialer à la TV pour dire qu'il n'en peut plus et qu'il abandonne le tennis ; ou de Marion Bartoli, qui a gagné Wimbledon et qui ensuite est aussi totalement partie en sucette.

C'est toujours pareil avec les Français et c'est ce qui fait que j'ai fini depuis longtemps d'admirer le sport français et encore moins le foot qui en plus est le sport le plus idiot de la Terre vu que c'est le plus apprécié et vu le niveau général d'intelligence de l'humanité...

Si au moins c'était un sport intelligent comme le foot US par exemple, je supporterais sans doute les joueurs français même dans la nullité (d'ailleurs, ils ont toujours été nuls dans ce sport même pour des non américains, pourtant ils y jouent depuis 40 ans, c'est un indicateur) vu que j'ai l'habitude avec les New Orleans Saints qui ont eu la réputation d'une des pires équipes de la NFL avant 2009 et dont je suis fan depuis trente ans.
Mais là, avec la caricature des sportifs français, je me marre, il n'y a rien d'autre à faire.

Quand je lis ou j'entends "spécialistes" en foot, ça me fait toujours marrer.

Je me souviendrai toujours du "copain" de Monsieur Bilger de CNews, encore iTélé à l'époque, "l'EXXXCelllent" Pascal Praud selon lui, qui n'est au fond qu'un commentateur sportif, suite à un match de préparation de l'équipe de France totalement calamiteux contre un pays de nullards, faire le grand numéro outragé qu'on voit maintenant tous les soirs, du style : "Cette équipe est nuuuuuullle ! Il n'y a pas jeu, il n'y a riennnnn ! Ils n'ont aucune chance pour la compétition !" etc. et dès le premier match de la compèt' que l'EdF gagne c'était : "Ils sont géniaux ! Quel talent ! ils vont gagner la compèt', c'est évident, ils sont trop forts !"

Bref, une fois de plus, le même cinoche auquel on a droit tous les jours, deux fois par jour même, sur CNews, sauf que là on parle de politique et en théorie, c'est plus sérieux.
Sauf pour Bolloré évidemment qui n'est pas stupide sinon il ne serait pas là où il est.
Il sait très bien ce qu'il fait en faisant commenter la politique par des commentateurs sportifs et il sait l'image que ça en donne.
Résultat: abstention et donc ses amis du pouvoir en place (donc lui-même) disent "Merci bande d'abrutis !"

Aliocha

Bientôt, il n'y aura pas que le genou qui sera en terre, et le ressentiment retournera à sa poussière.
Bravo Polo pour le chef-d’œuvre et les ouvertures somptueuses sur Kiki, le contrôle de Karim sur son premier but est de première classe, seulement une défense à la rue dans le système Deschamps, c'est la défaite grâce aux vaillants Helvètes qui concrétisent enfin l'intégration kosovare et trouvent le chemin de la gagne.

Tant pis pour ceux qui ont perdu leur âme d'enfant à ne plus savoir ressentir les émotions que seul le sport sait engendrer, la soirée d'hier à ce titre fut mémorable, oui, oui, quand l'esprit descend jusqu'aux pieds, cela s'appelle le football et on comprend pourquoi ces garçons sont si bien payés, eux qui sont les derniers à savoir enthousiasmer les peuples et qui pour cela, bien entendu, sont par les tristes sires fustigés.

Que les joueurs se reposent donc un peu, ils se rappelleront ce quart d'heure de feu soldé par trois buts, et si l'entraîneur sait stabiliser une défense derrière ce quatuor sensationnel, on peut rêver à d'autres conquêtes, démontrant que la vie humaine n'est que jeu, leçon à tous les barbons qui se prennent au sérieux au point de passer à côté du sel de la vie, qui n'est que joie et poésie, ceux-là qui n'ont d'autre chemin pour se réjouir que de contempler le malheur du prochain.

Adieu, l'ami, je t'aimais bien, reviens donc quand tu auras enfin retrouvé le génie, l'enfance, tu sais, enfin nommée et nettement formulée.

Achille

@ Isabelle | 29 juin 2021 à 17:07
« Il ne fallait pas "prendre l'Helvétie pour une lanterne" ! »

Ben voilà vous pouvez être drôle quand vous voulez.
Cela nous change de vos lamentations habituelles.
Vous êtes sur la bonne voie, continuez !

Michelle D-LEROY

Les adages nous prouvent le bon sens de nos anciens. Au foot et dans le sport en général, comme en politique également, il ne faut jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.

Pourtant tout était bien préparé pour gagner cette coupe d'Europe avec un hymne représentatif de la France nouvelle qu'on nous aurait passé en boucle en cas de victoire, heureusement la honte du genou à terre nous avait été épargnée de justesse, c'est déjà ça.

Les points positifs sont que cela nous aura évité les scènes de liesse, les drapeaux étrangers, les klaxons, les réceptions médiatiques à l'Elysée, la joie bêtasse du Président. Même si mes proches sont déçus, je n'y vois que des avantages.

Il faut remarquer encore que les Français sont plus assidus devant leur télé pour regarder le foot que pour se déplacer dans les bureaux de vote et cela démontre quand même ce que sont devenues les vraies priorités.

Exilé

« Il ne fallait pas "prendre l'Helvétie pour une lanterne" ! »

Si Isabelle s'y met aussi et nous fait du Marc Ghinsberg, où allons-nous ?

Vamonos

Le tournoi de l'Euro n'est qu'un entraînement pour la "World cup". Les jeunes ont acquis de l'expérience pour la compétition suprême qui aura lieu l'an prochain. Ou alors, ils n'ont rien compris, ils vont continuer à ne pas écouter le coach, à se comporter en enfants gâtés, chacun pour soi et juste un peu pour les copains.

Giuseppe

Une ultime remarque, la nullité, la pauvreté, l'insipidité des commentateurs de foot.
Comme pour une certaine actrice après laquelle court ou courait notre hôte, j'ai beau tenter de mettre le son, je renonce immanquablement.
Ces commentateurs sont d'une nullité crasse technique et émotionnelle, c'est à pleurer.
Et l'on ne peut plus réaliser ce qui se faisait à l'époque, écouter un Daniel Herrero à la radio en même temps que les images défilent sur la TV.

Commentateurs qui passent leur temps à égrener le nom des joueurs comme madame Michu déroule sa liste de courses chez le boucher.
Quelques moments de rires quand ils se lancent sur une supposition péremptoire et que le joueur réalise exactement le contraire.
Grand moment de solitude avec tous ces Drive du ballon rond, écrasante disette de savoir, vous leur parlez de Edvaldo Izidio Neto ils sont capables de vous répondre qu'il est un navigateur.

Mitsahne

LES ILLUSIONNISTES

"Ils" avaient réussi à battre l’Allemagne sans marquer un seul but !

"Ils" n’ont réussi que des matchs nuls contre la Hongrie et le Portugal.
Le minimum syndical, quoi… Pour des doubles champions du monde possédant le meilleur trio d’attaque du monde (dixit toute la presse), y a pas de quoi aller au rab de félicitations !

Mais il y avait ceux qu’on appelle dédaigneusement les "petits Suisses", à la redoutable précision horlogère et qui ne lésinent pas sur la finition.
En France, on trinque "à la tienne, Etienne" ; en Suisse, on dit "santé et conservation" et on fait tout pour les garder. C’est pas des m’as-tu-vu-grande-gueule qui se conduisent comme un vulgaire benzématophile.

Cela étant, le dieu du stade Mbappé est dans une méforme visible depuis le début de l’Euro mais il n’a pas raté son tir qui était parfaitement cadré. C’est le goal suisse qui s’est précipité du bon côté pour stopper le ballon. Eternelle lutte de l’obus et de la cuirasse, de temps en temps c’est l’obus qui perd…

genau

H-E-U-R-E-U-X
J'avais souhaité cette défaite, exaspéré par l'attitude et les commentaires français. Elle est venue, bêtement, c'est magnifique. Anti-France ? oui, mille fois oui, avec en plus la détestation du football, si acrobatique qu'il soit, vraiment "un jeu de gentlemen joué par des voyous" qui, en plus, se piquent de jouer aux donneurs de leçons de morale.
Le genou en terre, vous l'avez, restez comme ça, ça vous va très bien.

Achille

@ Patrice Charoulet | 29 juin 2021 à 10:57
« En lisant Stendhal, je tombe sur le mot « jean-sucre », qui me laisse perplexe. Heureux possesseur de 200 dictionnaires franco-français, je ne suis évidemment éclairé par aucun d'entre eux »

Ben moi, je n’ai pas 200 dictionnaires. J’ai simplement tapé "jean-sucre" sur Google et j’ai eu la définition de jean-sucre

C’est quand même plus rapide... et plus économique ! :)

Isabelle

Il ne fallait pas "prendre l'Helvétie pour une lanterne" !

Patrice Charoulet

FOOTBALL

Ce mardi, dans ma cuisine, je viens de goûter. J'avais ouvert ma radio. J'apprends que le match de football entre la Suisse et la France a captivé hier soir 16 millions de téléspectateurs. On ajoute que c'est la meilleure audience télé de l'année toutes chaînes confondues. Voilà la chose qui intéresse le plus la plupart des Français.

Je ne suis pas hostile à l'activité physique. Il suffit de regarder un être humain pour voir qu'il a deux jambes. Conclusion : l'homme est manifestement fait pour marcher. Pas d'ailleurs forcément pour courir. La marche, me dit-on, est fort bonne pour la santé. N'hésitons pas à marcher.
Mon objection contre le football est que le ballon qui arrive un centimètre à gauche du poteau droit d'un but se traduit pas un but et un centimètre à droite du même poteau de but se traduit par zéro but.
Quand les équipes sont d'un niveau très proche, ce centimètre en plus ou en moins change tout. J'imagine que cela a bien dû arriver dans le match d'hier soir.

Conséquence de ce centimètre : tout un pays (16 millions au moins, dans le cas d'espèce) hurle de joie, arrose l'événement (combien de morts dans le retour en voiture au logis des supporters éméchés ?) ou, au contraire, en est profondément attristé, souvent en cherchant un coupable : tel joueur ou tel entraîneur.
Cette joie comme cette tristesse ne me semblent pas justifiées !

Vive la lecture ! On peut même marcher de temps en temps.

Patrice Charoulet

CANDIDATURES

Ce jour, Eric Piolle annonce à la France qu'il est candidat à la présidentielle.

Germaine Brougnard aussi.

bernard

Shaqiri, Kyky pleure

hameau dans les nuages

@ Patrice Charoulet | 29 juin 2021 à 10:57

Ah oui ! Chouette d'apprendre ça. Je le replacerai à bon escient.

https://www.cnrtl.fr/definition/jean-sucre

Sinon aucun rapport avec les élections, encore que… mais j'ai choisi mon épitaphe:

"C'était prévisible..."

vamonos

Quand la France est éliminée d'un tournoi, je commence à supporter l'Espagne. Je vais plus loin et plus fort quoi qu'il arrive.
Rabiot a bien joué pourtant il n'était pas à son poste de prédilection qui est au centre du banc des remplaçants, le réserviste de l'espoir ultime.
Benzema a fini par marquer quelques buts, il pourrait remercier ses coéquipiers de lui avoir laissé tirer les penaltys et aussi pour toutes les passes et encouragements.

Claude Luçon

Les héros étaient fatigués !
Le Pape François avait béni ses Suisses.
Mbappé boudait peut-être un peu ?
Il a perdu la vedette, c'est Benzema qui marque ! Vexant ?

caroff

Si suisse j'avais été, j'aurais trouvé dans les remarques hautaines des commentateurs franchouillards, qui déjà se projetaient dans les quarts de finale, de quoi décupler mes forces.
En fait, l'équipe de France était hier soir un peu à côté de ses crampons. Cela arrive aux meilleurs et s'en formaliser en trouvant des apparentements avec la situation politique me paraît osé...
Nous avons bien des choses à apprendre de nos voisins helvètes qui ont une pratique exemplaire de la démocratie proximale, loin de l'autocratie de nos élus dont désormais un vaste peuple se méfie.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS