« Mérignac : inspecter les tragédies finies ou sanctionner ? | Accueil | Réponse à Eric Dupond-Moretti... »

15 juin 2021

Commentaires

Florestan68

Des mous du genou !

F68.10

@ Mary Preud'homme
"Venant de vous je prends cela comme une reconnaissance de ma supériorité sur vous..."

Ne prenez pas vos désirs pour la réalité.

"...une personne aussi solide et équilibrée..."

Si vous le dites, c'est que c'est vrai.
Logique preud'hommienne.

"...adepte du supplice du pal..."

Vous préférez la poire d'angoisse ?

Sinon, j'ai plus basique, et adapté à votre cas d'espèce, comme méthode de torture: je peux continuer à lister les petits problèmes qui font que Mère Teresa n'est pas une sainte.

Cette dernière méthode a ma préférence. J'ai même la délicatesse de vous offrir l'occasion d'y consentir.

Savonarole

@ Mary Preud'homme | 16 juin 2021 à 21:29

C’est vrai que c’est un dingo profond. Il se cherche désespérément des amis et n’en a qu’un qui lui polit la fraise, Robert Marchenoir.
Concernant son goût pour le supplice du pal, il a dû penser très fort à cet humoriste anglais: « Le pal, un supplice qui commence si bien et qui se termine si mal ».
Serait-ce un coming out de F68 de mes deux ?

Marcel Patoulatchi

@ Tomas
« On se demande qui est le plus grotesque: ceux qui instrumentalisent le mouvement BLM à tout propos et l'exportent dans des contrées où il n'est pas forcément pertinent (cf. la récente polémique avec ce pauvre arbitre roumain châtié pour avoir dit le mot "noir") ou ceux qui gémissent à l'injustice faite aux pauvres Blancs (c'est vrai ça, les agissements des policiers, des fonctionnaires, des élus et des patrons noirs envers les pauvres Blancs sont intolérables, secouons ce joug insupportable !) et glapissent dès lors que la chanson de l'équipe de France est chantée par un rappeur s'étant rendu coupable de quelques dérapages verbaux par le passé. »

Avant la question de son importation, encore faudrait-il faire démonstration de la pertinence de Black Lives Matters. Le meurtre de George Floyd par son ancien collègue de travail, racisme systémique ? Aucune démonstration, pas même celle du racisme. Le meurtre est démontré. Le reste, néant.

L'injustice faite aux Blancs serait-elle une vue de l'esprit ? L'accusation d'être des privilégiés lorsque les Blancs ont la joie, avec les Asiatiques, d'être ultra-représentés dans les violences crapuleuses urbaines, ce n'est pas rien. Lorsqu'en Seine-Saint-Denis, 10 % de la population constitue 90 % des victimes de vols accompagnés de violence, il y a clairement un privilège ethnique à vérifier. Mais je ne doute pas que Tomas préfère fermer les yeux ou nier ce fait, comme il niera sans doute que l'importante communauté juive de Seine-Saint-Denis a dû se déporter dans les quelques villes mieux famées aux alentours, pour éviter les agressions perpétuelles.

Le manque de mixité en Seine-Saint-Denis, c'est parce que les Blancs, Asiatiques, Juifs, doivent aller ailleurs pour ne plus subir. Du coup, ils vont ailleurs, dans les villes alentour, et payent un loyer plus cher. Et là, on leur explique que par défaut de mixité, on va leur claquer dans la tronche des logements sociaux pour importer les raisons de leur fuite de la Seine-Saint-Denis.
Là-dedans, Black Lives Matters, c'est du sacré pipeau. Et les raisons de la haine qui va croissant sont tues.

D'où le rapport avec Achille qui écrit : « Bien sûr que les Noirs n’ont pas le monopole du racisme. Il existe un racisme anti-blanc, tout comme il y a un racisme anti-arabes, anti-juifs, anti-Roms et même anti-Asiatiques.
Nous en avons des exemples tous les jours dans les faits divers. Reste maintenant à déterminer le pourcentage que représentent ces racistes au sein de chaque communauté.
À mon avis les chiffres sont équivalents car statistiquement chaque communauté possède le même nombre d’imbéciles. Mais, bien sûr, nous ne connaîtrons jamais les chiffres... »

Considérer arabes et Noirs comme des communautés, c'est une blague. Comme si les Espagnols étaient une communauté avec les Finlandais.
La question n'est pas de la part de racistes au sein d'une communauté qui n'existe pas.
La véritable question, c'est comment on fait pour regrouper massivement des populations immigrées venant de pays du tiers-monde, d'un monde au développement social sans aucun rapport, et espérer que, subitement, ces populations changent du tout au tout et s'acculturent, alors même que la culture théorique d'acculturation devient minoritaire.

Lorsqu'on importe des foules, elles viennent avec leur religion et la violence auxquelles elles sont accoutumées. Lorsque c'est en complet décalage avec la société d'accueil, aucun miracle n'est à attendre.

Vous ne pouvez pas espérer qu'un gamin qui vient d'un univers beaucoup plus violent, qui n'a aucune clef de réussite dans un monde développé (parents analphabètes qui s'occupent de 8 gamins - et encore, selon un mode tribal de village qui ne peut exister dans une cité), ne soit pas rapidement conduit à des comportements de violence, lorsqu'il croise des Jean-Edouard avec des iPhone à 900 €.
Là-dedans, les statistiques sur le nombre exact d'imbéciles par communauté, c'est bien gentil.

---------------------------------------------------------

@ Metsys
« Au reste, mettre un genou à terre sur ce stade n'aurait pas été plus incongru que la génuflexion, toujours de rigueur en droit canonique, devant le Saint-Sacrement. Il me semble d'ailleurs me rappeler que l'oubli du chevalier de la Barre à ce sujet lui a coûté la tête... Ite missa est. »

C'est drôle, ces mélanges : acte de foi individuel et déclaration politique en portant un maillot collectif. Quel rapport ?

------------------------------------------------------

@ sbriglia
« Commenter de manière anticipée l’actualité et spéculer, comme madame Irma, sur la supposée génuflexion moutonnière peut, en cas de non avènement, exposer son auteur, au choix, à : …. »

Aucune spéculation à commenter un fait annoncé, comme nul ne renonce à commenter la même volonté de Castaner en son temps.

Mary Preud'homme

@ F68.10 | 16 juin 2021 à 18:32

Venant de vous je prends cela comme une reconnaissance de ma supériorité sur vous...
Il ne manquerait plus qu'un malade de votre espèce (adepte du supplice du pal) s'imagine que ses divagations récurrentes puissent toucher une personne aussi solide et équilibrée que moi et avoir un quelconque retentissement sur ma santé mentale !

Wilfrid Druais

@ Robert Marchenoir
"Au lieu de vous contenter de la propagande communiste"

Robert Marchenoir, humoriste !... qui lui non plus n'est "podutoudutou" lobotomisé par la propagande US qui dure depuis 70 ans qui voudrait que ce soit les Ricains qui ont gagné la guerre, la preuve:

La bataille de Stalingrad (800 000 morts Russes, soit quasiment le double de tous les morts Ricains de toute la guerre, 400 000 Allemands), connais pas !

Nombre de morts pendant la Seconde Guerre mondiale:

USA: 420 000 soit 0,32 % de la population du pays en 1939.
Russie: entre 22 et 27 millions soit 13 à 16 % de la population en 1939.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pertes_humaines_pendant_la_Seconde_Guerre_mondiale

Et il ose parler de leçon d'Histoire...

F68.10

@ Mary Preud'homme
"Eh oui bien que petite et frêle et souvent accusée "à tort" sur ce blog de toutes sortes de turpitudes..."

Je me demande bien par qui. C'était l'apologie de Mère Teresa qui me posait problème. Vous, je vous trouve surtout bouchée. Je n'ai jamais demandé le pal pour vous.

F68.10

@ Tomas
"Comme si Johnny Hallyday, c'était mieux."

Quelqu'un qui joue à la roulette russe avec Nanette Workman ne peut pas être intégralement un mauvais bougre...

"Un partout balle au centre !"

Je ne suis pas sûr qu'après 1 - 1 à la roulette russe, il faille vraiment remettre la balle au centre.

Mitsahne

L’opération « purgenou » n’a heureusement pas eu lieu. Merci aux Allemands d’avoir su manœuvrer pour éviter aux Bleus de se ridiculiser avant match.

Dans les minutes qui suivirent la fin de la rencontre, les commentaires du côté français affichaient : « la France domine l’Allemagne ! »…
Or, la « Mannschaft » a imposé sa domination territoriale, grâce notamment à une époustouflante précision dans le jeu de passes, ce qui n’a pas suffi pour percer une défense française généreuse et intraitable.
Match finalement assez terne, aucun but n’ayant été marqué, si ce n’est le fameux b.c.s.c. peu glorieux d’un défenseur allemand. J’ose dire que si notre adversaire avait été l’Italie, nous aurions certainement perdu !

Comme d’habitude, nos mérites proclamés sont toujours en dessous de la réalité.

vamonos

Difficile de sortir la tête haute d'une telle confrontation, les Bleus vont réussir à ne pas perdre, sans marquer qui plus est. La Mannschaft avait décidé de jouer salement, elle a réussi.

Une fois de plus, les instances du football ont été à la hauteur de leur soumission aux groupes d'influence germanique. Une morsure dans le dos ne fera pas l'objet d'une enquête, un genou en avant dans la mâchoire d'un Français ne compte pas, un crochet sur un attaquant est insignifiant.

Le militant de Greenpeace a présenté ses excuses, il n'avait pas l'intention de blesser des officiels ni de les envoyer à l'hôpital. Dans son infinie arrogance, il ne comprend pas la notion de mise en danger de la vie d'autrui par imprudence.

"Das ist unmoglish". J'ai quand même bien savouré la réaction du défenseur allemand après avoir marqué contre son camp. Il a dit le mot de Cambronne, en allemand, sans sous-titrage et sans fioriture.

Le football n'est pas juste sauf quand les Allemands perdent à la fin.

C'est la faute à Mme Merkel, elle était trop occupée mardi puisqu'elle a inauguré le premier ordinateur IBM quantique d'Europe à Stuttgart. Elle ne peut pas tout faire.

Giuseppe

Etant plus attentif aux exploits d'Edson Arantes do Nascimento, dit Pelé à l'époque, un peu plus tard à ceux de Manoel Francisco dos Santos, dit Mané Garrincha, je suis sensible à la classe incontestable de Mbappé... Qu'il ne se brûle pas les ailes ou plutôt les pieds par des positions ridicules ou des prises de parole dont sa jeunesse ne mesure pas le sens, entraîné peut-être par des maîtres à penser de petit périmètre pas tous bienveillants.

KB19 égal à lui-même, paraît-il qu'il est le meilleur joueur du monde quelemondeentiernousenvie, c'est insulter un peu quand même les Messi, Ronaldo, enfin les puristes jugeront sur pièces et beaucoup, beaucoup d'autres qui le dépassent d'une bonne paire de crampons.
Sans compter Giroud qui enquille largement sur le terrain plus de buts que lui, et je laisse aux spécialistes le soin de faire le ratio temps de jeu/buts marqués.

Oui seule la victoire est belle, mais comme l'a répété Dominique Besnehard il faut de la chance. Les Bleus en ont eu et espérons pour le futur qu'il en reste encore en magasin.

Ce qui paraît surprenant, c'est l'enchaînement de divers éléments troublants qui ne correspondent pas - je ne suis pas dans sa tête - à la logique cent fois réaffirmée de DD qui a fait sa force avant par un rappel de KB19, hymne de grisaille de Youssoupha, et contrairement à ce que j'ai pu lire et entendre ici et là, un système de jeu qui sans notre Maradona national qui à lui seul est capable de l'emporter, s'est complètement dégradé, merci au but allemand et leur petit niveau.

Bizarre impression, certes les experts ont plébiscité Pogba pour autant faut-il penser que l'adversaire d'hier était faible ? :

https://sportmagazine.levif.be/sport/foot-international/manchester-united-le-probleme-pogba/article-normal-1376965.html?cookie_check=1623848405

Tomas

On se demande qui est le plus grotesque: ceux qui instrumentalisent le mouvement BLM à tout propos et l'exportent dans des contrées où il n'est pas forcément pertinent (cf. la récente polémique avec ce pauvre arbitre roumain châtié pour avoir dit le mot "noir") ou ceux qui gémissent à l'injustice faite aux pauvres Blancs (c'est vrai ça, les agissements des policiers, des fonctionnaires, des élus et des patrons noirs envers les pauvres Blancs sont intolérables, secouons ce joug insupportable !) et glapissent dès lors que la chanson de l'équipe de France est chantée par un rappeur s'étant rendu coupable de quelques dérapages verbaux par le passé.
Comme si Johnny Hallyday, c'était mieux.
Un partout balle au centre !

Exilé

@ Achille
« Mais, bien sûr, nous ne connaîtrons jamais les chiffres... »

Mais si certaines statistiques sont soigneusement conservées sous cloche, c'est probablement parce qu'il y a des choses qu'il ne faut pas trop mettre au grand jour, ce qui empêcherait les gens de bien voter, ce qui est d'ailleurs une atteinte à la démocratie par rétention d'informations...

Ceci dit, les Français exposés à « la vraie vie » ont fini par se faire une idée assez réaliste de la question sans avoir eu besoin que l'on vienne leur mettre des statistiques sous le nez.

Dominique

Dieu que vous êtes prévisible.

Metsys

Vous voyez, Monsieur Bilger, much ado about nothing, finalement... D'abord les joueurs vous ont écouté et ont renoncé à s'agenouiller. Et puis venerunt, viderunt et vicerunt, quod est prorsus jucundum et mirabile, praecipue contra Germaniam.
Au reste, mettre un genou à terre sur ce stade n'aurait pas été plus incongru que la génuflexion, toujours de rigueur en droit canonique, devant le Saint-Sacrement. Il me semble d'ailleurs me rappeler que l'oubli du chevalier de La Barre à ce sujet lui a coûté la tête... Ite missa est.

Mary Preud'homme

@ Achille | 16 juin 2021 à 12:47

Mais non, ce n'était pas une accusation, juste un constat fait sans la moindre amertume ni acrimonie et même avec une pointe d'humour, d'où l'emploi à dessein du verbe pronominal : se déballonner.
Eh oui bien que petite et frêle et souvent accusée "à tort" sur ce blog de toutes sortes de turpitudes, je sais rebondir et suis paraît-il très fair-play !

Claude Luçon

Pas particulièrement fan de foot mais aimant tous les sports dont on sait que la plus grande partie est née dans les universités de Cambridge et Oxford et considérés comme indispensables à la formation des hommes en plus des sciences, maths et humanités par les enseignants britanniques ce qui, regrettablement, n'est pas le cas de nos universités au point où nous devions, dans les années 50, cacher le fait que nous pratiquions un sport ou plusieurs, 800 m, handball (qui se jouait à 11 sur un terrain de foot à l'époque) et rugby pour moi.

Chauvin, je suis les parties de l'Equipe de France plus par patriotisme que passion footballistique.

J'avoue avoir été bluffé par la partie France-Allemagne d'hier soir. La cohésion et la solidarité de cette équipe de France étaient remarquables, la tactique à l'italienne prévue appliquée avec succès, et les trois joueurs du milieu Pogba-Kanté-Rabiot dévastateurs dans les attaques allemandes !
Il y avait du muscle et de la vitesse, j'ai aimé !
Les deux tentatives de blitzkrieg des Allemands en début de chaque mi-temps ont buté sur une ligne Maginot telle que revue par Deschamps qui aura servi dans ce cas !
Cette fois-ci la cinquième colonne était française avec 7 joueurs français au Bayern Munich dont 4 internationaux. Fallait y penser :)

Il y avait aussi un arbitre qui avait une étrange façon d'arbitrer en particulier lors du coup de pied à la tête de Pavard ou le crochet au pied de Mbappé dans la surface de but ?

Amusant, lors des hymnes, les onze joueurs se tenant par les épaules sauf le petit Kanté entre deux géants de près de deux mètres, dont Pogba, qui s'appuyaient la main sur son épaule, la scène était cocasse, mais symbolique !

La partie était diffusée par BFM TV et M6, considérant BFM TV comme un dépotoir pour Insoumis, je l'ai suivie sur M6.
Surprise ! Immédiatement après les hymnes, avant la remise des fanions entre capitaines, M6 a passé une publicité qui ne s'est arrêtée que lorsque les deux équipes étaient réparties sur le terrain juste au moment du coup d'envoi !

Pas de génuflexion sur M6 donc.
Ce n'est qu'en allant écouter les commentaires des consultants, soumis au foot, de BFM TV que j'ai appris qu'elle avait peut-être eu lieu, sans certitude, mais qu'un hurluberlu de Greenpeace s'était invité à la fête arrivant par les airs pendu sous un parachute motorisé touchant un câble et finissant blessé sur le gazon, et blessant un officiel au passage, reparti sur une civière pensant sans doute qu'il donnait sa vie pour sauver les baleines !
Dans tous les cas bravo à M6, quelqu'un y avait dû lire le billet de Philippe !

On attend toujours que Benzema montre qu'il est meilleur attaquant, meilleure tour de contrôle, que Giroud, ce ne fut pas le cas !

Yves

Soyons positifs: le talent de cette équipe et le réalisme d'Olivier Giroud promettent, pour la France, un Parcoursup.

Achille

@ Mary Preud'homme | 16 juin 2021 à 12:12
« …ils se sont finalement déballonnés !!! Moins de crainte du ridicule que d'écorner leur image marketing ! »

Didier Deschamps a bien résumé la situation. Il a dit: "Quoi qu’on fasse il y aura de la récupération".

En renonçant à ce geste, les Bleus ont finalement réussi à calmer le jeu et ainsi permettre à l’équipe de garder une certaine sérénité pour les matches à venir.
C’était, à n‘en pas douter, la meilleure solution, même si certains esprits amers les accusent de s’être déballonnés Un comble pour des footballeurs…

Jean le Cauchois

Cher PB,

Reprenez-vous, avec tout mon respect : vous êtes Philippe Bilger, grand amateur de football et hôte apprécié d'un blog de haute tenue ; ne nous mettez pas au niveau de monsieur Patrice Charoulet.

Mary Preud'homme

@ Achille | 16 juin 2021 à 06:10

Après avoir jur, craché qu'ils allaient le faire : "tous le genou à terre !". On allait voir ce que l'on allait voir... ils se sont finalement déballonnés !!! Moins de crainte du ridicule que d'écorner leur image marketing !
Courageux mais pas téméraires les footeux et surtout attentifs à garder leurs sousous bien au chaud !

sbriglia

Commenter de manière anticipée l’actualité et spéculer, comme madame Irma, sur la supposée génuflexion moutonnière peut, en cas de non avènement, exposer son auteur, au choix, à : ….

(Mon empathie gravée dans le marbre pour PB m’empêche de poursuivre… au risque, comme dirait GWG, d’être désagréable…)

Robert Marchenoir

@ Wilfrid Druais | 16 juin 2021 à 01:56
"Il me semblait que c'était les Russes qui avaient torché le c*l des nazis à l'Est et les Ricains qui en ont profité pour arriver comme la cavalerie de western à la fin pour dire "ON A GAGNÉ !" et rafler la mise, le fric, les gonzesses stupides et tout comme à Hollywood."

Il vous semble mal. Au lieu de vous contenter de la propagande communiste, et maintenant poutiniste, vous pourriez ouvrir un livre d'histoire.

Je sais, ça vous obligerait à lâcher la console de jeu d'une main et la bière de l'autre, mais vous devriez essayer. Cela vous donnerait une chance de découvrir les efforts acharnés de Staline pour convaincre les Britanniques et les Américains de créer un second front à l'ouest, et de le faire en débarquant par le nord, et non par le sud comme le voulait Churchill.

Comme on le sait, Staline est arrivé à ses fins, ce qui lui a permis d'imposer une dictature de 40 ans sur une grande partie de l'Europe.

La solution Churchill, elle, aurait permis de limiter l'emprise communiste au lendemain de la guerre -- et c'est celle dont de Gaulle ne voulait pas, en vertu de son accord secret avec Staline.

En tout état de cause, il est particulièrement culotté, de la part de la Russie, aujourd'hui, de nier le rôle crucial des Alliés dans l'éradication du nazisme, alors même qu'elle se livre à une opération de réhabilitation de Staline sans équivalent depuis sa mort.

Et c'est sans parler de l'aide économique massive apportée par les États-Unis à la Russie, sans laquelle les efforts militaires de cette dernière n'auraient pu avoir lieu.

C'est sans parler, aussi, de l'aide massive apportée par les Russes à l'effort de guerre nazi, contre la France, en particulier.

C'est oublier que la Russie et l'Allemagne ont déclenché la Seconde Guerre mondiale, ensemble, à leur bénéfice. Envahissant la Pologne chacun par un bout, pour défiler ensemble une fois la jonction faite. Petit détail qu'il est, aujourd'hui, interdit de rappeler en Russie, sous peine de prison.

Et je ne vous parle pas des clauses secrètes de l'accord Staline-Hitler (appelé Molotov-Ribbentrop, sous l'influence de la propagande communiste, afin de ne pas nuire à la légende pro-soviétique d'après-guerre à laquelle vous faites complaisamment écho ici).

Demandez donc aux Baltes et aux Finlandais leur vision des convictions "anti-nazies" de l'URSS.

Quant à "rafler les gonzesses", comme vous dites, ce sont les gentils soldats soviétiques qui se sont livrés à des viols de masse dans leur entreprise de "libération" de l'Europe, pas les Américains.

Enfin, le "protectorat" des Américains a consisté à nous protéger de la dictature communiste, éventuellement imposée à coups de bombes atomiques. Ce qui est une excellente chose.

Si, comme Staline l'avait prévu, l'armée Rouge était allée jusqu'à Brest au lieu de s'arrêter à Berlin, vous ne seriez pas en train de vous livrer à l'ivrognerie avec les subventions de l'État : vous seriez dans un Goulag quelconque en tant que parasite social.

Baisez donc les pieds des Américains, sans lesquels nous n'aurions pas le bonheur de bénéficier de vos analyses historiques sur ce blog.

Achille

@ Exilé | 16 juin 2021 à 09:16
« …mais en France il existe un racisme anti-blanc, souvent de type masqué et rarement reconnu par la justice y compris quand il est ouvertement revendiqué, mais qui est manifeste si l'on examine par exemple en cas d'agression quels sont les profils type des agresseurs et des victimes, ainsi que les motifs ayant conduit à ces violences. »

Bien sûr que les Noirs n’ont pas le monopole du racisme. Il existe un racisme anti-blanc, tout comme il y a un racisme anti-arabes, anti-juifs, anti-Roms et même anti-Asiatiques.
Nous en avons des exemples tous les jours dans les faits divers.
Reste maintenant à déterminer le pourcentage que représentent ces racistes au sein de chaque communauté.
À mon avis les chiffres sont équivalents car statistiquement chaque communauté possède le même nombre d’imbéciles.
Mais, bien sûr, nous ne connaîtrons jamais les chiffres...

Jérôme

Bonjour Philippe,

Allez je déroge. Mais comme l'objet de votre billet est nul et non avenu...
Beau match hier.
Un Paul Pogba enfin au niveau de ce qu'on peut attendre de son talent.
La satisfaction du retour de Karim Benzema, gentil garçon s'il en est.
Des chle.., euh des Allemands qu'on a bananés malgré leur "schumacherite" aiguë.
Je me suis régalé devant ce match de haute intensité.

ALFRED LELEU

@ Ninive

https://twitter.com/Jkbjkb1/status/1381532506483257344?s=20

#laurentgbackhome #mandelagbo

Robert 2

@ Patrice Charoulet

Monsieur je ne sais pas qui vous êtes, quelles sont vos compétences ni votre niveau d'études mais quand on ne connaît pas un sujet on s'abstient de tout commentaire surtout quand celui-ci est méprisant pour les acteurs... et vous avez le culot de dire que vous êtes indifférent au foot...
Non Monsieur vous n'êtes pas indifférent mais haineux envers ces sportifs et leurs supporters.
Les médias en parlent mais aucun n'en fait son seul article...
Personne ne vous oblige à lire, à regarder les médias en cause.
Dites-nous ce qui vous gêne dans ce sport, il y a certainement en vous quelque chose de plus profond que vous n'osez avouer ici.

Ninive

Enfin Gbagbo de retour chez lui

https://www.youtube.com/watch?v=6dR5pc8R1D4

Honte à Sarkozy pour avoir trahi cet homme et son peuple.

Patrice Charoulet

Cher Philippe,

Lecteur de votre blog sans doute le plus indifférent au foot, je n'ai évidemment pas regardé le match France-Allemagne du mardi 15 juin : j'ai lu un livre. Mais on ne peut y échapper ni à la radio, ni à la télé, ni dans le journal.
Résumons-nous : des millions de gens en France et en Allemagne ont regardé ce match. Dans les tribunes allemandes, deux mille Français ont hurlé, agité des drapeaux et des banderoles. La bière a coulé à flots dans les chaumières, dans les cafés, dans les rues. Et j'apprends que le seul but qui a été marqué en une heure et demie fut un but marqué par un Allemand, bien involontairement, contre son camp !
Tout ça pour ça. Désolant.

Exilé

@ Achille
« Ce dernier est bien plus profond aux USA qu'en France. »

Pas sûr.
Bien entendu il conviendrait de mener des études comparatives approfondies sur la question, mais en France il existe un racisme anti-blanc, souvent de type masqué et rarement reconnu par la justice y compris quand il est ouvertement revendiqué, mais qui est manifeste si l'on examine par exemple en cas d'agression quels sont les profils type des agresseurs et des victimes, ainsi que les motifs ayant conduit à ces violences.

Ninive

Les footballeurs n'ont rien dans la tête et ils sont trop bien payés que c'en est honteux, scandaleux, indigne. Le foot est un spectacle pour idiots, les Romains avaient mieux !
Je ne les regarde plus depuis longtemps, j'ignore même le nom de ces bêtes.

sylvain

Je boycotte les Bleus car j'ai la désagréable impression de voir une équipe de la CAN et comme il y a overdose de couleur noire chez nous dans nos rues, nos places et en tous lieux publics, je recherche des couleurs plus claires et surtout blanches sur mon écran télé pour me détendre et voyager ailleurs : du vert, du bleu, du blanc et fuir ces reportages ou autres spectacles sombres noirs marron LGBT qui envahissent toutes les pubs, séries, films...

Paraît qu'ils n’ont pas mis de genou à terre, pitète qui zont de l’arthrose ou qu'ils se fait souffler dans les bronches avec leurs conn*ries à répétition ; dommage, j'adore le spectacle de ces crétins islamogauchistes milliardaires qui aiment se ridiculiser en public, ça me rappelle ces caricatures débiles de milliardaires rouges des années 68 qui défendaient les pauvres, les veuves et orphelins.

Ils vont pouvoir se rattraper contre la Hongrie, pays de dictature blanche raciste antimigrants et leur mettre une raclée pour prouver que la race supérieure aujourd’hui c’est le noir.

Match à Budapest, tous les joueurs agenouillés poing levé contre Orban le facho suprême et voilà atteint le nirvana du racialisme islamogauchiste, un geste fort qui restera pour l’éternité dans les an*ales du progressisme mondialiste grâce à l’icône Griezmann la superstar de l'excusisme repentiste.

Et quand on est icône, on est icône à vie, si les icônes volaient y aurait plein d’escadrilles etc. etc.

Achille

@ F68.10 | 15 juin 2021 à 22:56
« il faudrait, paradoxalement, un CNews beaucoup plus dur idéologiquement pour que des discours réellement antiracistes et simultanément intellectuellement charpentés prennent corps en réaction à cela. »

Un CNews beaucoup plus dur ? Je pense que Jean Messiha, Ivan Rioufol, sans oublier les deux stars de CNews à savoir Pascal Praud et Eric Zemmour, ne ménagent pourtant pas leurs efforts pour transmettre l’idéologie de la droite réactionnaire.

Même Marine Le Pen commence à s’en émouvoir, vu qu’ils ont l’air de la faire passer pour une gauchiste. Un comble ! :)

Achille

« Qu'on m'entende bien : je vais regarder avec passion le match Allemagne-France et j'espère que les Bleus l'emporteront. Mais est-il nécessaire qu'ils se couvrent de ridicule juste avant le coup d'envoi en mettant un genou à terre pour montrer leur détestation du racisme et soutenir le mouvement "Black Lives Matter" ? »

Ben, non, Les Bleus n’ont pas mis un genou à terre avant le match contre les Allemands

Il semble donc que le ridicule se soit retourné contre ceux qui commençaient déjà à s’échauffer.

L'équipe de Pascal Praud restera donc sur sa faim. C'est ballot quand même ! :)

F68.10

@ Wilfrid Druais
"Alors celle-là, il faut vraiment l'encadrer !"

Eh bien encadrez-là. Il n'y a pas eu que Vichy en Europe. Il y a la Grande-Bretagne, la Pologne, la Grèce, et en élargissant un peu le concept, les Soviets, les États-Unis, le Canada, et puis le reste du monde aussi, comme la Chine, avec des théâtres d'opération dans les colonies. Un peu mou du genou dans les déclarations de guerre tardives pour certain pays, mais le résultat est là: Hitler s'est suicidé.

"L'Europe a tellement gagné la guerre que d'un côté c'était l'occupation russe et de l'autre le "protectorat" US."

Ouais. C'est cela, gagner la guerre contre le nazisme: essuyer les pots cassés. Puis c'est sympa, au fond, le protectorat US. Tiens, pour le coup, je me remets Captain America !

"F68 nous apprend que l'Europe a gagné la guerre."

Je vous mets l'animation.

Wilfrid Druais

Macron a décoré Edouard Philippe de la Légion d'honneur.
Il faut bien avouer que la rapidité avec laquelle ce dernier s'est enfui de sa fonction d'Etat par peur de conséquences judiciaires au début de la crise du Covid est tout à fait admirable et digne des plus grands sprinteurs du monde.

Wilfrid Druais

@ F68.10
"L'Europe se sent moins concernée parce que les pays européens n'ont pas tous été coloniaux, et ceux qu'ils l'ont été ne se sont dans l'ensemble pas comportés de la même manière sur leur territoire "métropolitain" que dans les colonies. De plus, ayant gagné contre le nazisme..."

"WHAT THE FUCK !"
C'est la blague de l'année... Bon, disons du mois, parce que le pire n'est jamais incertain : l'Europe a gagné contre le nazisme.

Alors celle-là, il faut vraiment l'encadrer !
Il me semblait que c'était les Russes qui avaient torché le c*l des nazis à l'Est et les Ricains qui en ont profité pour arriver comme la cavalerie de western à la fin pour dire "ON A GAGNÉ !" et rafler la mise, le fric, les gonzesses stupides et tout comme à Hollywood.

L'Europe a tellement gagné la guerre que d'un côté c'était l'occupation russe et de l'autre le "protectorat" US.
Mais j'ai pas dû voir le même match à la TV sans doute.
F68 nous apprend que l'Europe a gagné la guerre.
Pourquoi pas.

Aliocha

Performance collective exceptionnelle face à l'Allemagne ce soir, tactique à l'italienne du coach, pas forcément sexy mais efficace, et qui aurait pu se solder par un 2 ou 3 à 0.
Le reste est viande à buzz de chroniqueurs en mal d'audience, le chemin vers la victoire est rude, espérons que les garçons continuent à montrer ainsi l'exemple.

P.-S.: Benzema a susurré la Marseillaise, gageons que les mines patibulaires des scandalisés des chaînes d'info ne s'en contenteront pas, des fois que l'audience baisse...

——-

Il est essentiel, sur le sujet raciste parfaitement décrit par F68.10, de déjà savoir résoudre le problème à l'interne qui, pour la France, se résout au niveau européen, désormais seule échelle réelle, et qui justement est à même d'éviter de par son histoire la montée aux extrêmes du duel Fox-Woke, le dynamisme agressif donnant prétexte à éluder le fond qui ne peut s'éclairer que dans une perspective de réconciliation, accédant à l'âge adulte démocratique qui n'a pas besoin de s'exciter comme aujourd'hui sur la rumeur d'un fait qui n'a pas eu lieu.
L'erreur bien éclairée se désagrège d'elle-même et, fort heureusement, le ridicule ne tue pas.

Wilfrid Druais

Les footballeurs français avec leur intention de mettre un genou à terre qui n'est pas arrivé semble-t-il, parce que ce sont des crétins sans conviction sauf leur intérêt financier, se sont ridiculisés... une fois de plus.
Vive la France et son équipe de "footcheballe".
Maintenant, tout est déjà oublié évidemment vu qu'ils ont battu les boches et on peut être sûr que les Français lobotomisés seront comme d'hab aux anges lors de la prochaine coupe du Monde au Qatar dont la plupart des stades sont construits sur les cadavres d'esclaves asiatiques.
"Panem et circences".

F68.10

@ Achille
"Ce dernier est bien plus profond aux USA qu'en France."

Le paradoxe est que plus il est profond, plus il est traité publiquement. Si on prend l'Afrique du Sud, il y est encore plus profond. Mais lorsqu'il est moins profond, il est sinon ignoré du moins incompris.

Vu du reste du monde, l'Angleterre et la France sont les deux empires coloniaux historiques principaux. Des pays comme les États-Unis et l'Afrique du Sud sont les produits de ce passé colonial. Le résultat en est que les États-Unis ou l'Afrique du Sud sont confrontés à la question raciale puisqu'ils la vivent au quotidien. Pas l'Angleterre et la France. En tout cas, pas de la même manière.

L'Europe se sent moins concernée parce que les pays européens n'ont pas tous été coloniaux, et ceux qu'ils l'ont été ne se sont dans l'ensemble pas comportés de la même manière sur leur territoire "métropolitain" que dans les colonies. De plus, ayant gagné contre le nazisme, il y a ce sentiment un peu fallacieux que la question du racisme et close depuis qu'Hitler s'est flingué. Donc, naturellement, des pays comme la France et la Grande-Bretagne voient moins la question raciale comme un problème "métropolitain", où les libertés civiles sont censées être acquises sans distinctions raciales.

Mais du point de vue du reste du monde, peu oublient que ce sont la France et la Grande-Bretagne les deux principaux empires coloniaux. Que la Guerre de Sept Ans était la zéro-ième guerre mondiale et que le sort des colonies, donc leur sort, se jouait dans les plaines teutonnes. C'est donc en toute bonne conscience et tout naturellement qu'ils adressent la question raciale et coloniale à ces deux ex-empires coloniaux. (L'Espagne et le Portugal, c'est un peu plus vieux...)

C'est donc effectivement naturel que les territoires européens se sentent naturellement moins racistes comparativement aux USA. Mais le reste du monde continuera à rappeler que les idéologies coloniales et racistes viennent bien d'Europe.

Les USA continueront toutefois à donner le la sur le corpus idéologique sur le racisme pour la raison simple suivante: le pays où la liberté d'expression est la plus libre, la plus dynamique et qui traite les problèmes le plus en détail est le pays qui dominera le discours mondial. Et comme les USA sont à la fois le pays le plus libre intellectuellement et un pays où ces problèmes sont vifs, le discours qu'il produira en interne dominera. La France ne produit que des discours mous: il faudrait, paradoxalement, un CNews beaucoup plus dur idéologiquement pour que des discours réellement antiracistes et simultanément intellectuellement charpentés prennent corps en réaction à cela.

Je vous laisse chercher d'autres pays qui auraient une production intellectuelle capable de rivaliser avec les USA au niveau du dynamisme intellectuel sur le racisme. Le Pakistan ? L'Iran ? La Turquie ? Le Brésil ? L'Afrique du Sud ? La Biélorussie ? La Chine ? L'Algérie ? La République centrafricaine ? Ce n'est pas bien compliqué de comprendre pourquoi les USA dominent ce débat. Parce qu'ils ont Fox News et le mouvement woke en contrepoint dans des universités (trop ?) libres. Ipso facto: dynamisme intellectuel aux USA contre mollesse intellectuelle en France sur ce sujet.

Le débat interne en France sur l'universalisme et sur le racisme n'a aucune perspective d'exportation à l'international à l'heure actuelle. Caroline Fourest est bien mignonne, mais recycler l'universalisme français ne fera pas l'affaire... Ce discours fonctionne en effet en circuit fermé et a vocation à être consommé à l'interne. Un peu comme le cinéma français face à Netflix, en somme. Le misérabilisme pakistanais assimilant blasphème et racisme a, lui, vocation à s'exporter... Un partie du monde applaudit en effet le président pakistanais quand il donne des leçons d'antiracisme à la France en expliquant qu'il faut interdire le blasphème pour ne pas être raciste...

Les vraies lignes de fracture sur le futur du débat sur le racisme ne sont pas en France. Mais elles passent à travers la France. Avec Internet.

Achille

Je serais assez d’accord avec Marc Ghinsberg concernant le racisme extrêmement violent que l’on peut observer sur les gradins lors de rencontres de football et dont sont principalement victimes les joueurs noirs.
Sur le principe, il n’est donc pas incongru pour les joueurs de marquer leur désaccord sur ces comportements indignes de supporters complètement débiles.

Ceci étant, je trouve agaçant le fait de copier encore et toujours les Américains pour tout et n'importe quoi.
Arrêtons d’être à la remorque des Américains notamment sur des sujets aussi sensibles que le racisme. Ce dernier est bien plus profond aux USA qu'en France.

sylvain

Si j'étais président de la FFR, Fédération Française des Racailles, je leur aurais demandé, en plus de s'agenouiller contre le racisme, de lever le c*l pour lutter contre l'homophobie, ça aurait été un signal très progressiste contre les blancs fachos réacs racistes.

Faut tout leur dire, heureusement que je suis là, moi le conseiller préféré des islamogauchistes.

En remerciement pour cette action glorieuse, notre président LGBT les aurait reçus à l'Élysée pour la fête de la ziziqueue.

Mary Preud'homme

BLM est un mouvement politique de gauche raciste et sectaire, de plus en plus désavoué aux States, y compris par nombre de leaders noirs ou amérindiens.
Inutile donc de faire de la publicité après-coup à une mouvance rétrograde et en totale perte de vitesse.
Il est vrai qu'en France, s'agissant de problèmes de société, on a toujours dix ou vingt ans de retard avec les USA.
N'en déplaise à ceux qui vont une fois de plus profiter de l'aubaine pour nous resservir ad nauseam leurs sempiternels couplets sur les infériorités raciales...

Quant aux préjugés de couleur, comme tous autres préjugés, je ne pense pas qu'ils puissent se régler avec des incantations, des consignes, des menaces ou des agenouillements, mais essentiellement par le dialogue, l'ouverture d'esprit et la connaissance ou reconnaissance (sans compromission) de la différence ou de l'altérité de l'autre.

Claude Luçon

Ben voilà !
Philippe se met de plus en plus en rogne contre l’imbécillité de l'époque.
Espérons que d'autres blogueurs de son genre suivent dans son sillage.

Comment une équipe sportive de France, qui est l'exemple même, le symbole de l'antiracisme, où les joueurs sont noirs, musulmans et blancs, ces derniers souvent en minorité, la seule en Europe, peut-elle faire un geste pareil ?
D'autant plus que c'est la même chose pour handball, basketball, judo, escrime, rugby, athlétisme, gymnastique, tennis, boxe... chez nous !

Au temps de l'amateurisme on disait que le foot était un sport de gentlemen joué par des voyous (le rugby étant un sport de voyous joué par des gentlemen), le football est devenu un sport joué par des gamins trop gâtés en recherche de célébrité faute de cerveau pour réfléchir !
Il faut écrire à chacun de ces gamins et leur rappeler pour quel pays ils jouent !
Deschamps aurait dû le leur dire, le leur expliquer !
À trop vouloir jouer les diplomates comme Neville Chamberlain il risque la déception !
Elle le sera d'autant plus que son remplaçant sera sans doute Zinedine Zidane, confirmant l'antiracisme de la nation, Zidane qui n'a pas quitté le Real Madrid par hasard, juste avant l'Euro 2020 quand on sait que Deschamps va prendre se retraite.

Dommage que Deschamps soit ainsi décevant à la fin de son règne car là il fait le contraire de ce qu'il a toujours claironné à ses joueurs : jouer pour l'équipe pas chacun pour soi !
Il est encore temps de lui passer un tweet pour le faire réfléchir.
Bien entendu l'Insoumis de service sur BFM TV pense le contraire pendant que j'écris ceci. Quand on est c...

Michelle D-LEROY

"Cette équipe de France pousse au paroxysme le vice fondamental de notre société dont la dénonciation mériterait de longs développements" (PB)

Eh oui "tout est cul par-dessus tête", mais les excès constatés nous mènent irrémédiablement, petit à petit, vers une société aseptisée avec de nouveaux concepts édictés par des minorités qui font leur chemin. Une transformation est en cours, une transformation sectaire où tout avis divergent sera suspect.

L'équipe de France avec ce genou à terre défend la cause noire, l'hymne du rappeur Youssoupha a été choisi pour faire la promotion de la diversité.
C'est aussi Alice Coffin qui propose de n'accorder des subventions aux théâtres parisiens et lieux culturels que si les effectifs féminins sont suffisants.
Et dans un autre domaine un groupe "Sleeping Giants" agit auprès des annonceurs pour bloquer les publicités sur les sites et journaux qui pensent mal.

Tout le problème vient quand même de nos dirigeants politiques qui, en se taisant, encouragent implicitement ces minorités. Parce qu'ils y trouvent l'avantage de bloquer les avis divergents d'une part et de donner de l'importance à ces groupes qui permettent une évolution et une transformation rapide de la société vers un monde nouveau, multiculturel, apatride, féministe, avec une certaine disparition de la famille, de l'identité et plus muselé... Tout ce qu'ils n'ont pas à faire ouvertement.

Cela fait assez peur.

Robert Marchenoir

"Plus personne ne reste à sa place et n'exerce sa fonction, seulement sa fonction, mais le mieux possible."

Ah ! vous avez remarqué, vous aussi ?

"Pourquoi seulement 'Black Lives Matter' ? Les vies blanches n'ont aucune importance ?"

Houlàlà, malheureux... ne parlez pas de vies blanches... déjà, dire "toutes les vies comptent", aux États-Unis, c'est considéré comme raciste. On ne compte plus les gens qui ont perdu leur emploi pour le seul crime d'avoir écrit ces mots.

Et encore : ça, c'est dans le meilleur des cas.

Le fabricant d'équipements informatiques Cisco avait organisé, pour son personnel, une visio-conférence de rééducation à la Mao Tsé-toung pour annoncer le don de 5 millions de dollars au mouvement Black Lives Matter. Certains employés ont eu l'audace de répondre qu'il valait mieux dire "all lives matter". Ils ont été licenciés.

À l'université de Lowell, dans le Massachussetts, la directrice de l'école d'infirmières avait adressé un mail à l'ensemble des membres de sa faculté, pour s'indigner de la mort du faux-monnayeur et drogué noir George Floyd, ayant résisté à son arrestation ; et pour proclamer bien fort ses valeurs "anti-racistes", et soutenir les "gens de couleur".

Hélas ! en plus d'affirmer, avec la dernière énergie, que "Black lives matter", elle avait eu le culot d'ajouter que "toutes les vies comptent". Ce qui, lorsqu'on y pense, est la moindre des choses lorsque votre boulot consiste à former des infirmières. Elle a été renvoyée sur-le-champ.

A Indianapolis, une infirmière blanche de 24 ans, mère d'un fils de trois ans, avait croisé, dans la rue, un groupe de Noirs qui l'ont prise à partie aux cris de "Black lives matter". Elle, ou l'un des membres de son groupe d'amis, a répondu : "all lives matter". Elle a été tuée d'une balle dans la tête.

En avez-vous entendu parler ? Bien sûr que non. Les Américains non plus. Leurs médias nationaux n'en ont rien dit.

En revanche, au fin fond du Sahara, on sait qu'aux États-Unis, un faux-monnayeur noir, cardiaque, ayant absorbé une quantité excessive de drogue (y compris introduite par l'anus -- désolé pour le détail), ayant longuement résisté à son arrestation comme aiment souvent à le faire les Noirs, n'a pas survécu à la manœuvre d'immobilisation qu'un policier a été contraint d'opérer sur lui afin que la loi ait le dernier mot.

Le journaliste conservateur Mike LaChance voit, dans le délire totalitaire du mouvement Black Lives Matter, la version américaine de la révolution culturelle chinoise.

Et pour les anti-américains compulsifs qui y verraient une raison supplémentaire de justifier leur obsession, je signale que le professeur de droit constitutionnel Jonathan Turley estime, du mouvement Black Lives Matter, qu'il est la Révolution française 2.0.

En Angleterre, le ministre de l'Intérieur, Priti Patel, vient de condamner l'équipe de football d'Angleterre pour s'être agenouillée avant un match.

Priti Patel, admiratrice de Margaret Thatcher, est née en Angleterre de parents venus d'Ouganda. Ses grands-parents avaient émigré d'Inde pour s'installer à Kampala.

Solon

Complètement en accord avec le commentaire sauf que... on aimerait que ce ne soit que ridicule. Il est à craindre que ce ne soit beaucoup plus significatif de cette évolution woke que la raison déplore.

J.A

Bonjour monsieur Bilger.
Bonne soirée à vous.
Le foot rend fou ; mais il vous permet de faire un excellent billet !
Un genou, pourquoi pas deux ?

razibus

NON "cette discrimination n'est pas un racisme à rebours" mais la discrimination, le racisme habituel à l'encontre des "petits blancs", du "bas peuple", des laissés-pour-compte de plus en plus nombreux et maintenant majoritaires, des Gilets jaunes que la bobosphère a tout fait pour les confondre avec les "black blocs" (alliés de fait de cette indécrottable bourgeoisie), par la bien-pensance bobo.

vamonos

Je ne voudrais pas jouer les mauvais augures. Mais cette compétition commence mal. On est reparti comme en 2002, année funeste, les Bleus n'avaient marqué aucun but, éliminés sans gloire mais avec pertes et fracas. Ils avaient refusé de descendre du bus pour s'entraîner. La France en grève de coupe du monde.

Le ridicule ne tue pas, heureusement. Après un hymne polémique et une posture soumise, que vont-ils inventer cette année ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS