« Réponse à Eric Dupond-Moretti... | Accueil | Désastre démocratique, espoir politique... »

20 juin 2021

Commentaires

duvent

@ Ninive | 21 juin 2021 à 19:42 @ Achille
« Vous remarquerez que je ne vous traite pas de branleur comme vient de le faire, à mon égard, la folle duvent, peut-être qu'en conséquence on ne supprimera pas encore une fois mon commentaire puisqu'il s'adresse à l'un des intouchables de ce blog qui sans eux sommeillerait. »

Ce que je remarque, moi, c'est que vous choisissez de répondre à Achille plutôt qu'à la folle, et c'est grand dommage !

Figurez-vous que si vous vous étiez adressé directement à cette folle, ladite folle vous aurait répondu, par exemple, que vous êtes trop sensible pour vous plaindre ainsi d'un terme que je trouve follement approprié et que je vous destine, tel que : « branleur ».

D'après moult informations recueillies par mes soins, le terme de « branleur », ne tue pas le destinataire, ce vocable très ancien n'est pas tellement utilisé pour complimenter, c'est vrai, mais enfin, lorsque je trouverai une raison de vous complimenter, n'en doutez pas je le ferai (ici, je ris sous cape...) !

Je trouve communs vos sous entendus, et je me permets de souligner qu'ils en disent long sur vous, car voyez-vous, s'il faut quelquefois préciser sa pensée pour la raison qu'on ne sait pas précisément à qui l'on s'adresse, il convient aussi d'assumer ses propres élucubrations, vous, vous n'avez pas tellement de probité, et vos divagations qui se posent comme des vérités irréfragables, sont la plupart du temps dignes d'un « branleur » invétéré.

Cela me donne assez envie de vous dire le plus simplement du monde et c'est très difficile pour une folle d'être simple, ceci :

Prenons par exemple une poule, animal très c*n, mais très utile, quelquefois, elles sont belles, en tout cas j'en ai vu des magnifiques, eh bien, les poules ont l'intelligence d'avoir leur cloaque à la bonne hauteur, et pour ce faire ne sont pas allées s'équiper de longues pattes, ainsi la distance à parcourir pour l’œuf, production "poulière" par excellence, est modeste, ce qui fait qu'il ne se brise pas à l’atterrissage...

Oups, ma voisine, fermière de son état, m'explique que les poules ont aussi la présence d'esprit de rapprocher par une gymnastique basique leur sortie d’œuf du sol paillé...
Comme ce monde est bien fait !!

Et il faudrait des « branleurs » dans votre genre pour nous expliquer combien l'abstention est bonne pour un avenir merveilleusement scintillant de bonheur ?? Non ! Je ne pense pas...

F68.10

@ Ninive
"Vous faites de la propagande comme d'habitude, c'est stupide."

Ce n'est pas de la "propagande". C'est son opinion, à Achille...

Achille est une personne comme une autre, qui a le droit d'avoir des opinions et le droit d'essayer de convaincre autrui du bien-fondé de ses opinions.

La propagande, c'est généralement l'œuvre d'un gouvernement. Quand ce n'est pas un gouvernement qui s'exprime ou qui paye des gens qui s'expriment, cela s'appelle le débat démocratique. Pas "la propagande"...

Vous semblez avoir du mal avec le concept.

Ninive

@ Achille | 21 juin 2021 à 12:06

Vous faites de la propagande comme d'habitude, c'est stupide. Mais je suis bête de vous lire parfois c'est donc moi le fautif. D'autres, plus sages que moi, se sont retirés sans annoncer leur départ, je regrette particulièrement l'un d'eux qui avait une belle plume mais qui ne logeait pas comme vous dans un arbre en croassant en permanence des inepties. Vous remarquerez que je ne vous traite pas de branleur comme vient de le faire, à mon égard, la folle duvent, peut-être qu'en conséquence on ne supprimera pas encore une fois mon commentaire puisqu'il s'adresse à l'un des intouchables de ce blog qui sans eux sommeillerait.

Wilfrid Druais

@ Achille
"Il se trouve que ma bru ressemble à Charlotte d'Ornellas comme deux gouttes de whisky irlandais pur malt."

Il n'y a plus qu'une chose à faire, poster des photos pour vérifier vos dires. Sexy les photos, de préférence.

"En plus elle aussi est "attachée aux valeurs authentiques de la droite" si chères à Philippe Bilger."

Le problème étant que les "valeurs authentiques de la droite" de Charlotte d'Ornellas et de Mister B ne sont sûrement pas les mêmes vu que ce dernier est un pur centriste même s'il croit et s'il dit qu'il est de droite.
Je suis persuadé que Charlotte n'a et ne votera jamais Macron.

Achille

@ Tipaza | 21 juin 2021 à 11:20
« Et les écueils on les voit arriver gros comme l'Himalaya de notre dette qu'il faudra bien rembourser de gré ou de force, nos "amis" allemands ne nous feront pas de cadeaux.
Et là, commencera le temps de la rigueur, voire de la désolation, des pleurs et des grincements de dents. »

Les Allemands ne font de cadeaux à personne. Ils l’ont largement montré au cours des années passées et particulièrement en temps de crise et de pandémie. Ils appliquent le dicton "charité bien ordonnée commence par soi-même" et nous devrions en faire de même.
Certes, il faudra bien payer la dette, mais celle-ci sera échelonnée sur plusieurs années et avec un taux d’intérêt suffisamment faible pour que la pilule puisse passer sans trop de dommage.
Aucun pays de l’UE n’a intérêt à ce qu’il en soit autrement vu qu’ils sont tous dans la même galère.

Maintenant pour les modalités pratiques, je suis bien en peine de vous les donner. Une chose est sûre le "quoi qu’il en coûte" a permis à nombres d’entreprises de survivre pendant la pandémie et la reprise s’annonce plutôt favorable si l’on en croit certains experts en économique.
Reste toutefois à trouver du personnel qui veuille bien bosser. Il semble que les restaurateurs et certains artisans aient du mal à recruter en ce moment.
Pas facile de réapprendre à se lever tôt après plus d’un an de grasses matinées…

Tipaza

@ Achille | 21 juin 2021 à 07:31

D'accord avec vous !
Le plus surprenant c'est que ce sont les élections qui touchent au niveau le plus personnel, qui font les frais du désenchantement des citoyens.

C'est la preuve qu'on atteint les limites de la démocratie représentative, puisque les gestionnaires locaux ne sont pas validés par une participation digne de ce nom, mais aussi plus profondément on atteint les limites de la démocratie, c'est à dire du gouvernement du peuple par le peuple.

Le peuple étant absent des urnes, la représentativité et donc l'acceptation de quelque politique que ce soit, sera mise en défaut au moindre écueil.

Et les écueils on les voit arriver gros comme l'Himalaya de notre dette qu'il faudra bien rembourser de gré ou de force, nos "amis" allemands ne nous feront pas de cadeaux.
Et là, commencera le temps de la rigueur, voire de la désolation, des pleurs et des grincements de dents.

Macron pense repousser l'échéance après mai 2022, ce qui lui donnerait une marge de manoeuvre pendant le semestre de gouvernance de l'UE, mais je crois qu'il se trompe.
Au contraire, les Allemands mettront la pression pendant sa mandature européenne en lui demandant des "vrais" gages, c'est à dire une démonstration de rigueur pendant le temps de son mandat.

Il va avoir de vrais problèmes avec lui-même. Comment gérer le "couple" franco-allemand en présentant la facture du "quoi qu'il en coûte" aux Français, et "en même temps" garder du mou avant l'élection présidentielle, autrement dit gérer l'ingérable parce qu'inconciliable.

Ça va être marrant (au second degré), c'est toujours amusant de voir un "génie" se prendre dans les mailles du filet qu'il a lui-même tissé.

Contrairement aux sondages que je trouve primaires dans leurs formulations, je crois que la présidentielle nous offrira une belle partie de poker menteur de la part de tous les candidats.

Michel Deluré

Difficile certes de tirer des enseignements d'un scrutin dont les électeurs se sont hélas, pour de multiples raisons pas toujours pertinentes, désintéressé, provoquant un véritable crash démocratique.

Il n'en reste pas moins que dans ce contexte, les candidats LR ou ex-LR ont plus qu'honorablement tiré leur épingle du jeu, même au-delà des espérances, confirmant par là-même qu'une place existe réellement à droite entre LREM qui ne s'implante pas et RN qui ne progresse pas et que nombre d'électeurs aspirent à ce que cette place soit occupée.

Ce scrutin a aussi démontré que les électeurs ont refusé que l'avenir du pays se résume au seul choc LREM contre RN.

Dans ces conditions et sans préjuger de ce que seront les résultats du second tour, il serait donc urgent que LR tire lucidement les enseignements de ce scrutin et réalise enfin, même tardivement, qu'une voie existe toujours sur laquelle de nombreux électeurs sont prêts à répondre présents.

Mais encore faut-il que cette famille se retrouve autour de ce qui fait son identité, unie par ses valeurs, ses convictions, animée par la volonté commune de mener à la victoire un projet alternatif à ceux proposés par les autres partis. Et qu'il existe un chef de famille apte par son autorité naturelle et sa forte personnalité à faire cohabiter des membres aux ambitions personnelles parfois grandes mais mises au seul service des intérêts du parti.

Achille

@ Giuseppe | 21 juin 2021 à 09:34
« L'abstention premier parti de France balaie tout sur son passage. »

Certes, mais une fois que l’on a nettoyé, il faut rebâtir et surtout pas sur du sable…

Achille

@ Tipaza | 21 juin 2021 à 06:25
« La question se pose de savoir si cette droite est une droite gestionnaire ou une droite politique avec un vrai projet. Xavier Bertrand et Valérie Pécresse ne font plus partie de LR, c'est pourquoi pour le moment il me semble que ce sont les gestionnaires qui ont été plus ou moins reconduits, sans enthousiasme particulier, n'exagérons rien. »

Il est évident que les élections régionales et départementales ne sont pas des élections de nature politique mais essentiellement gestionnaire.
Ceci explique la future réélection de personnalités comme Laurent Wauquiez, Valérie Pécresse, Xavier Bertrand et dans ma région de Jean Rottner. Tous LR ou ex-LR. Ils auraient appartenu à un autre mouvement politique c’était pareil.

Quand la gestion d’une région est satisfaisante, le résultat est systématiquement la prime au sortant.
C’est comme au foot. On ne change pas une équipe qui gagne, même si dans l'équipe il y a des individualités qui sont plus ou moins bien appréciées pour leur attitude passée (ex: Benzema).

Sur le plan politique un président de région n’a pas la même importance qu’au niveau national. C’est d’abord un gestionnaire qui s’occupe du financement des travaux d’aménagement de son territoire : écoles, hôpitaux, routes, etc. Les aides sociales sont généralement directement fournies par l’Etat, rarement par la région et le département.
L'implantation de LR dans les régions et départements explique le succès de LR à ces élections.

Giuseppe

@ Achille | 21 juin 2021 à 07:31

L'abstention premier parti de France balaie tout sur son passage.

sylvain

Bravo au RN qui reste quand même le premier parti de France face aux chiens de meute diaboliques qui ont fomenté une inquisition odieuse fasciste contre lui, ce résultat était facile à prévoir mais quel parti aurait tenu face à cette charia lancée par le pouvoir et tous les autres partis alliés corrompus ?

Je dis qu'ils ont les reins solides au RN, même si les trouve trop mous.

Seuls, sans alliés corrompus, ils ont tenu bon contre cette mafia macronnienne LREM-LR et tous ces islamogauchistes PS PCF EELV LFI.

Chapeau les gars !

Isabelle

Valérie Pécresse va devoir se coltiner les islamo-gauchistes dimanche prochain.

Le CRIF va-t-il réagir ? Hidalgo appelle au rassemblement avec les islamo-gauchistes. Elle apporte son soutien au candidat EELV Julien Bayou qui a craché au visage de la communauté juive il y a quelques semaines.

Honte à cette gauche. Puisse V. Pécresse les battre à plate couture.

En espérant que la droite tiendra enfin compte des inquiétudes des électeurs du RN au lieu de laisser le Kärcher dans la boîte ?!

Affaire à suivre. Watch this space !

Jérôme

Bonjour Philippe,

Une pétition. De droite pour être une vraie droite 😀
Le ridicule ne tue plus, ou pas. Heureusement.
Élaborez donc des propositions constructives. Ce sera mieux.
Inutile d'ânonner des velléités qui n'intéressent que ceux qui votent déjà pour son camp.
Quant aux trois cités... comment dire, à part nous faire de la brasse coulée en bénitier...

Achille

Record historique d’abstention pour les élections régionales et départementales.
Où sont passés ces citoyens qui, revêtus d’un gilet jaune, réclamaient à cor et à cri des référendums d’initiative populaire (RIC) pour tout et n’importe quoi et qui ne prennent pas la peine de se déplacer pour des élections qui touchent leur vie quotidienne (transport, logement, éducation) ?

L’explication peut venir du niveau de médiocrité, historique lui aussi, des politiciens de toute obédience, qui sont incapables de débattre sans se couper la parole, n’écoutant même pas les arguments de leur adversaire.
C’est l’avis de Laurent Delahousse .
C’est aussi le mien.

Tipaza

Dans les urnes régionales, la France de droite renaît entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, titrent tous les médias avec gourmandise.

La question se pose de savoir si cette droite est une droite gestionnaire ou une droite politique avec un vrai projet.
Xavier Bertrand et Valérie Pécresse ne font plus partie de LR, c'est pourquoi pour le moment il me semble que ce sont les gestionnaires qui ont été plus ou moins reconduits, sans enthousiasme particulier, n'exagérons rien.

J'ai été surpris par l'agressivité ostentatoire et la vulgarité involontaire (?) du discours de XB contre le RN et de façon à peine dissimulée contre ses électeurs. Trop c'est trop !
Laurent Wauquiez, avec un résultat au moins aussi bon, a été plus digne et plus sobre.
Si j'étais LR, c'est lui que je choisirais pour le vrai combat de la présidentielle. Juste ce qu'il faut à droite de LR pour compenser et dominer éventuellement la dédiabolisation en partie ratée du RN.

Ce score décevant pour le RN est le résultat d'une incertitude sur sa capacité de gestionnaire, malgré quelques bons résultats dans les villes comme Perpignan ou Béziers par exemple.
Incertitude fortifiée, amplifiée par le torrent de mépris et de haine que versent les médias mainstream sur le RN.

À quoi il faut ajouter que la dédiabolisation est une affaire d'une extrême subtilité, qui a atteint ses limites, je ne cesse de le dire mais que voulez-vous on ne m'écoute pas. ;-)
MLP a voulu remplacer l'aura d'un parti protestataire par le "sérieux" d'un parti s'alignant peu ou prou sur le commun des autres, tout en restant à la marge.
Mouais, ben ça ne marche pas si facilement.

Alors que faire ?
Reprendre le caractère protestataire, sûrement pas. Personne ne comprendrait, pas même moi. Rester sur la ligne soft sera très difficile.
Ceux qui veulent du changement vrai et brutal se détourneront, et les autres, les timorés qui voudraient que tout change pour que rien ne change, ne viendront probablement pas.

Finalement je reste sur mes positions :
LR est mort politiquement, le processus de destruction créatrice est entamé, mais le RN ne sera peut-être pas le remplaçant, à moins que la direction ne change.

Quant à MLP, je persiste à penser que son accès au second tour de la présidentielle n'est pas acquis d'office.
Les jeux ne sont pas faits.
Tout dépend, comme au bridge, des cartes du mort c'est à dire de LR.

F68.10

@ Robert
"...il convient de concentrer nos textes dans un minimum de lignes et donc de rédiger de manière synthétique."

Votre commentaire initial faisait 238 mots. Je vous ai répondu en seulement 201 mots. (En enlevant les citations de vos propos.) Celui-ci fait 274 mots. Même ordre de grandeur que le vôtre.

"Exercice qu'il ne semble guère maîtriser."

OK. Je résume:

Ouin, ouin, F68.10 prétend qu'il sait tout !! Ouin, ouin, F68.10 traite tout le monde de marxiste !! Ouin, ouin, F68.10 est un idéologue qui ne veut pas que je m'exprime !!

Donc: faux, faux, et re-faux.

Je développe ? 68 mots, c'est un peu court, non ?

Comment vous expliquer que vous êtes un gros malin qui ne comprend pas que la science est dans la littérature, pas dans ma tête, un sombre idiot sans aucune conscience des enjeux relatifs aux monopoles publics, ou un cuistre de niveau galactique qui prétend que je lui demande de se taire 1. quand je n'ai rien demandé et 2. quand vous cautionnez Ninive qui, lui, fait exactement ce que vous me reprochez ??

Exprimez-vous donc. J'ai simplement le droit de démonter vos positions en retour. Nous sommes déjà à 159 caractères ? Rien que pour planter le décor ?

"C'est pourquoi il ne m'intéresse guère de réagir à ses attaques..."

Ne venez alors pas prétendre que je vous empêche de vous exprimer quand c'est vous-même qui vous interdisez de vous exprimer. Tout seul comme un grand. Mais c'est bien pratique de vous permettre de rejeter la faute sur ma personne. Comme je vous comprends...

Vous êtes en somme un hypocrite de première catégorie. Et un beau prétentieux. Si vous voulez que je vous passe un peu plus la pommade, cessez de râler sur la longueur. Et il convient bel et bien de vous expliquer que vous êtes un sombre idiot et pourquoi vous l'êtes. Mais en passant un peu de pommade. Par courtoisie.

caroff

Finalement, les conservateurs ont tiré leur épingle du jeu dans ces régionales alors que le RN est déconfit, sans parler de LREM qui est "aux fraises".
Les rares électeurs qui ont voté savent que LR a convenablement géré les régions dont ils étaient responsables...
L'abstention me paraît d'abord révélatrice de l'inadéquation des réponses apportées aux problèmes existentiels des Français par les régions tout simplement parce que leurs compétences ne le permettent pas.

Ensuite, et de façon paradoxale, la faiblesse de la participation signe d'une certaine façon la maturité politique des électeurs. "Je ne me déplace pas parce que les questions que je me pose ne peuvent être traitées au niveau régional ou départemental", ce qui interroge implicitement l'éventuel renouveau d'une décentralisation approfondie.

Que notre hôte se réjouisse: LR pas mort mais ce n'est pas grâce à Christian Jacob, cet incapable !

Robert

@ Ninive | 20 juin 2021 à 19:45

J'ai apprécié votre réaction à l'interpellation de F68.10 | 20 juin 2021 à 13:28 faisant suite à mon commentaire.

F68.10 s'est auto-persuadé qu'il bénéficie d'un HPI extraordinaire qui lui donnerait le droit de détenir seul LA vérité en tous domaines. Et de fait, en matière d'économie politique, il ne se rend pas compte que ses évidences ne sont en réalité qu'une forme d'idéologie fondamentalement de même nature que la marxiste dont il a tendance à affubler les autres : détenir la seule vérité prétendument scientifique... Hors d'elle, toute pensée ne saurait avoir la moindre légitimité et n'ont pas lieu de s'exprimer. Mais ses références, comme vous le soulignez, souffrent de "trous dans la raquette", notamment en matière juridique.

Par ailleurs, il oublie que nous ne sommes en principe que de simples commentateurs des billets de monsieur Bilger, que d'une manière générale, comme ce dernier en rappelle à l'occasion la consigne, il convient de concentrer nos textes dans un minimum de lignes et donc de rédiger de manière synthétique. Exercice qu'il ne semble guère maîtriser.
C'est pourquoi il ne m’intéresse guère de réagir à ses attaques ou de me lancer dans des diatribes qui ne seraient que perte de temps et d'énergie et qui monopoliseraient inutilement le temps et la patience de madame Bilger.

stephane

Début juillet, quel Premier ministre pour remplacer Castex, qui va voir plusieurs de ses ministres quitter le navire ?

F68.10

@ Ninive
"Je ne voulais plus vous lire, ni de ce fait vous répondre ; le hasard a fait que j'ai lu votre réponse à Robert..."

Mais, visiblement, le fait qu'on ne pense pas comme vous a l'air de vous déranger.

"...vous racontez n'importe quoi en matière d'économie politique..."

D'aaaaccord... si je vous comprends bien, les monopoles, c'est le panard ? Ce n'est pas exactement l'opinion dominante en la matière, et ce pour d'excellentes raisons.

"...vous agressez les commentateurs avec des questions stupides en leur reprochant de ne pas parler de la Russie ou de la Chine, vous m'aviez fait le même coup."

Les questions n'étaient pas stupides. Je vais les reformuler pour vous: 1. est-ce qu'un tropisme nationaliste, qui est celui de Robert, doit aller de pair avec l'imposition d'une doxa, donnant le droit à certains de l'ouvrir et à d'autres de la fermer ? 2. Pourquoi voir la politique agricole commune de l'Union européenne comme anti-française alors qu'elle est dans l'ensemble pro-française ?

Ah oui... j'oubliais ! Ce n'est pas "agresser les gens" que de poser des questions les invitant à clarifier leur propos. Une agression, c'est quand quelqu'un te défonce les gencives, par exemple. C'est pas pareil. Il faut un peu tout vous expliquer, quand même...

Quant à la Russie et la Chine, si, je persiste et je signe: toute position crachant sur l'Europe comme détruisant la puissance de la France doit prendre en compte 1. les Etats mafieux 2. les armes nucléaires 3. les dictatures de plus d'un milliard de personnes ayant un agenda très nationaliste si ce n'est quelque peu impérial et menaçant Taïwan d'une guerre.

Inutile de cracher sur l'Europe et les États-Unis si on ne vient pas avec un plan d'action pour qu'on puisse avoir notre mot à dire et quelques mesures de rétorsion en soute face à ce type de problèmes. Ce qui s'appelle être responsable.

"Parlez-nous plutôt de la Suisse et sortez de la Macronie qui ne nous intéresse pas."

Je parle de la Suisse si et seulement si je le veux. Et "La Macronie", qu'elle vous intéresse ou pas, elle occupe l'actualité. Donc, encore une fois, j'en parle si et seulement si je le veux. Votre opinion en la matière n'impacte cela en aucune manière.

Peut-être qu'un jour vous comprendrez que c'est quand même une chose appréciable de vivre dans un pays où on vous autorise à penser ce que vous voulez et à le dire si vous le voulez. Vos propos répétés à mon encontre m'incitent à penser que le droit d'autrui de penser ce qu'il pense et son droit à l'exprimer... vous en vous balancez pas mal.

Claude Luçon

"LR : pas trop tard pour être de droite..."

Philippe prophète ?
Il semble que les résultats du premier tour aussi pitoyable que soit le nombre de votants montrent que les électeurs de droite pensent aussi qu'il n'est "pas trop tard pour être de droite..."

Les femmes à l'assaut !
Quatre contre Valérie Pécresse : Audrey Pulvar, Clémentine Autain, Nathalie Arthaud, Fabiola Conti, un cauchemar ! Toutes derrière leur patronne plus ou moins officielle, Anne Hidalgo, des femmes qui portent toutes à gauche !

stephane

Débarrassé de Sarkozy, LR fait de bons scores.
Le premier tour de 2022 n'est pas joué.
EDM va annoncer sa démission. Georges Fenech comme nouvelle prise ? Je vote pour.

Ninive

@ F68.10 | 20 juin 2021 à 13:28

Je ne voulais plus vous lire, ni de ce fait vous répondre ; le hasard a fait que j'ai lu votre réponse à Robert... vous racontez n'importe quoi en matière d'économie politique... vous agressez les commentateurs avec des questions stupides en leur reprochant de ne pas parler de la Russie ou de la Chine, vous m'aviez fait le même coup.

Parlez-nous plutôt de la Suisse et sortez de la Macronie qui ne nous intéresse pas.

Exilé

À un certain niveau, l'inaction d'un président de parti n'est plus de l'impuissance mais de la complicité.

Jacob, Larcher et consorts : se caler dans une bonne sinécure plutôt que se pencher sur la France en perdition.

sylvain

Le syndrome papy Voise n'a pas fonctionné cette fois :

"Au cours des soirées sauvages organisées sur l’esplanade des Invalides, durant le week-end du 18 au 20 juin, plusieurs dizaines de jeunes fêtards ont été violemment agressés par des jeunes « de banlieue »."

https://www.valeursactuelles.com/faits-divers/aux-invalides-des-dizaines-de-jeunes-fetards-tabasses-par-des-groupes-de-banlieue/

Aujourd’hui l'expression « jeunes de banlieue » sera considérée comme une incitation raciste discriminatoire, les islamogauchistes veulent protéger tous les forfaits et délits de leurs copains délinquants, les merdias collabos taisent tous les faits divers terribles qui pourraient porter atteinte à l'intégrité des racailles afin d'éviter leurs récup’ par l'extrême droite.

Les censeurs gauchistes sont sur les dents et frisent l'apoplexie, le burn out, l'AVC.

Quant au RN, il monte monte monte inexorablement sous les hurlements de rage et de haine de toutes les racailleries islamogauchistes macroniennes.

Isabelle

12,2 % de votants ce matin. La France est fichue. Les Français ne sont plus concernés par leur pays. LR un parti en coma plus que dépassé.

Mais où est donc passé le parti LR ? Aux abonnés absents. Pourtant ce n'est pas le travail qui manque.

Le grand patronat semble redemander des migrants pour assurer le grand remplacement de population.
Que ces « grands patrons » réfléchissent à deux fois.
Dans peu de temps, la France et sa capitale Paris seront fuies par les touristes et les investisseurs. La France court à marche forcée vers sa perdition.

Au cours des soirées sauvages organisées sur l’esplanade des Invalides, durant le week-end du 18 au 20 juin, plusieurs dizaines de jeunes fêtards ont été violemment agressés par des jeunes « de banlieue ».

https://www.valeursactuelles.com/faits-divers/aux-invalides-des-dizaines-de-jeunes-fetards-tabasses-par-des-groupes-de-banlieue/

Vive la France de Macron, le chaos et l’anarchie sur tout le territoire !
Monsieur "en même temps" ne prend aucune décision si ce n'est celle de déconstruire la France.

Giuseppe

LR laminés, LR écrasés, LR broyés !

Ils sont nuls de chez nuls, Pécresse est une professionnelle, elle n'a plus faim, elle me fait penser à Jacques Delors qui imaginait qu'on l'implorerait, Baroin... oin... oin est le c*l dans la graisse, bien au chaud, il est confit comme un manchon de canard gras, il n'a pas le début de l'envie de se remettre en question, de lutter ; il est un grandissime bourgeois repu, sa vie est organisée. Prince chez lui, il voudrait être élu sans aller au fer, sans mettre les mains dans le cambouis, envoyer du béton banché aux aurores ce n'est plus pour lui.

Bertrand est un gentil garçon, le ramage n'est pas à la hauteur du plumage, un fonctionnaire qui se fera cracher dessus par tous ceux de son parti avides de prébendes, énarques dans l'âme, pantouflards de leur vie et puis il est tout ce que l'énarchie déteste, un parvenu de la politique, l'agent d'assurance et les placements conseils du provincial.
Il sait qu'il ne peut rien espérer d'eux alors il a fait sa valise, il a bien fait car il n'est pas aimé, qu'il continue à faire des constats, un assureur président c'est mettre le niveau de la fonction atteignable par le moindre pégreleux.

Il faut savoir passer des nuits sur un lit de camp, manger sur le pouce, Retailleau est aussi un grand bourgeois, après un passage au Sénat lui et les autres ne sont plus que des bretteurs de l'assiette et de la fourchette, de la cantine dorée du bâti où ils exercent, le resto étoilé qui ne donne plus envie de goûter aux brasseries de campagne, aux bières chaudes, aux saucisses trop cuites, aux postillons de ceux qui les interpellent.
Macron y est allé, je l'ai vu faire.

LR est mort et enterré, il ne s'en remettra pas, les présidentielles qui arrivent vont signer le permis d'inhumer, les fossoyeurs sont déjà là, le trou est fait.

Ninive

On entend les grandes gue*les s'éveiller pendant les élections, en dehors de ces périodes ils complotent. D'ailleurs qu'ont-ils fait, les gars dits de droite, pendant quatre ans avec Macron ? Rien, ils ont collaboré !

Macron ne serait pas de droite ? Mais il est de partouze !

Alors !

Macron se moque de tout le monde sauf de lui. Le hasard qui lui, fait bien les choses lui permet d'espérer de devenir le président nommé à vie de l'Europe et peut-être du monde.

Vous rendez-vous compte que lorsqu'il ne sera plus là, la Terre s'effondrera dans le néant de l'espace et nous ne saurons plus de quoi parler chez Justice au Singulier.

Xavier NEBOUT

@ Metsys

Effectivement, de Gaulle n'a été officiellement nommé qu'après ses exploits d'Abbeville, mais il en tenait alors la fonction à la tête d'une division blindée.

Par contre, perdre une division blindée contre deux canons de 88, et en plus en désobéissant aux ordres supérieurs, c'est l'exploit de l'histoire de l'armée.

F68.10

@ Robert
"Cela supposerait cependant une révolution idéologique, une réaffirmation d'un retour à la Nation, bref au rassemblement du peuple français..."

Et cela veut dire quoi, précisément ? Qu'il y a une bonne façon de penser quand on est français et une mauvaise façon de penser ?

"Ensuite, au plan européen, assurer la défense des intérêts français que tous nos dirigeants, notamment ceux de l'UMP devenu LR, ont largement contribué à abandonner au seul profit de l'Allemagne redevenue hégémonique sans vouloir en assumer la totalité des responsabilités politiques que cet état suppose."

Toujours pas un mot sur la Russie ou la Chine dans votre brillante analyse géopolitique. J'ai l'impression que vous évacuez certains petits détails quand vous parlez de "responsabilités politiques". Aucun mot non plus sur la nécessité d'établir des cadres de politique étrangère communs au niveau européen.

"Verrait-on un dirigeant politique français capable une fois de s'opposer en disant "non !" ? En verrait-on un seul capable de pratiquer la chaise vide au lieu d'avaliser les choix de l'UE qui réduisent la France à une entité quasi négligeable ? La PAC est à ce titre emblématique..."

Emblématique de quoi ? Qui bénéficie de la PAC ? La France. Pour un montant de 9 milliards...

"...la disparition de tous nos fleurons industriels au prétexte qu'ils auraient pu être monopolistiques dans les domaines de l'énergie, de la défense, etc."

Ça, c'est une idiotie sans nom. C'est une façon de dire sans le dire que vous souhaitez un protectionnisme économique intra-européen. Ce qui est suicidaire. Si le monde occidental a eu une tendance à la désindustrialisation, c'est simplement parce que les capitaux ont mieux à faire ailleurs, et il n'y a pas vraiment de moyens d'éviter cela. Si vous voulez des fleurons industriels, la seul solution est de rendre le pays attractif pour le capital (la France se débrouille quand même à ce niveau) et pour la recherche et les diverses formes d'ingénierie. Cela n'a pas l'air d'être votre priorité. Vous semblez préférer des monopoles protégés par l'État.

Un monopole, cela se casse en deux ou en trois.

Robert

Au fond, Monsieur Bilger, je rejoindrai le commentaire de Jean-Louis | 20 juin 2021 à 10:09.
Cela supposerait cependant une révolution idéologique, une réaffirmation d'un retour à la Nation, bref au rassemblement du peuple français...

Cela sonnerait comme un retour aux origines gaullistes d'un parti intellectuellement sclérosé, un retour au RPF après une si longue traversée du désert... Donc l'abandon de ce sigle LR usurpé par son créateur dans la mesure où était visé un parti républicain au sens anglo-saxon, pour ne pas dire américain, face au parti démocrate, devrait en être le préalable.

Ensuite, au plan européen, assurer la défense des intérêts français que tous nos dirigeants, notamment ceux de l'UMP devenu LR, ont largement contribué à abandonner au seul profit de l'Allemagne redevenue hégémonique sans vouloir en assumer la totalité des responsabilités politiques que cet état suppose.

Verrait-on un dirigeant politique français capable une fois de s'opposer en disant "non !" ? En verrait-on un seul capable de pratiquer la chaise vide au lieu d'avaliser les choix de l'UE qui réduisent la France à une entité quasi négligeable ? La PAC est à ce titre emblématique, comme la disparition de tous nos fleurons industriels au prétexte qu'ils auraient pu être monopolistiques dans les domaines de l'énergie, de la défense, etc.

Il faut donc attendre que ces personnes fassent leur révolution de palais au sein de LR pour "dégager" ceux qui les dirigent. Monsieur Sarkozy les laissera-t-il seulement bouger le petit doigt ?
Affaire à suivre assurément.

stephane

Le fossoyeur de LR ce n'est pas Macron, c'est Sarkozy.
Macron ramasse les restes au rabais. Pas besoin d'OPA.

Metsys

Non, Monsieur Bilger, c'est Pécresse qu'il nous faut ! Avec son petit côté Thatcher francilienne et son passé assumé de Komsomol à Yalta, elle fournira à votre blog des flopées de billets bien savoureux. Pensez qu'elle est capable de chanter l'Internationale en russe...

----------

@ Xavier NEBOUT

Les deux plus mauvais généraux français sont Gamelin et Carpentier : Sedan et la RC4. De Gaulle n'a été réellement général que dix jours, c'est quand même un peu court pour juger. En plus, Maurras avait salué sa nomination avec un enthousiasme certain...

sylvain

Juste un petit rectif à mon dernier commentaire, j'ai parlé de RN, excusez-moi je voulais dire FN, le seul et vrai parti de Jean-Marie Le Pen, pur et dur, bien blanc, patriote, qui défendait la vraie France chrétienne, celle qui avait encore du respect, du civisme, de la morale et son histoire merveilleuse qui faisait notre fierté dans le monde, admiratif de notre force et notre honneur.

Et puis la gauche a tout détruit, a tout sali, nous sommes devenus la risée du monde avec nos utopitres socialogauchos et maintenant islamogauchos.

De grande nation, nous sommes devenus une poubelle, un dépotoir, une colonie islamiste gérée par un pouvoir soumis collabo macronien et tous les partis s’en accommodent par lâcheté, traîtrise et repentance.

Donc, c'est bien FN que je voulais dire, pas le RN qui passe son temps à se dédiaboliser et que j'aimerais voir se rediaboliser comme dans le temps.

J'ai quand même voté RN bien entendu faute de FN.

Achille

@ Wilfrid Druais | 20 juin 2021 à 01:27
« Je ne sais pas pourquoi, à chaque fois je vois la sublime Charlotte d'Ornellas sur CNews ça me fait quelque chose comme ça. »

Il se trouve que ma bru ressemble à Charlotte d'Ornellas comme deux gouttes de whisky irlandais pur malt.
En plus elle aussi est "attachée aux valeurs authentiques de la droite" si chères à Philippe Bilger.
Petit défaut cependant, elle ne boit que de l’eau. :)

sylvain

Tous collabos, tous soumis ! Sauf le RN !

Tant qu'aucun des candidats ne proposera de supprimer ces ignobles droit du sol, droit du sang, droit du regroupement familial, droits de l'homme… islamiste, défenseur des droits…des racailles, associations islamogauchistes ONG passeurs mafieux, cette Constitution poubelle, ces conseils d'Etat, ces tribunaux administratifs, bref toute cette pourriture qui nous empêche de vivre normalement, de défendre notre nation, sa culture, son histoire, ses racines chrétiennes, nous serons toujours trahis cocufiés leurrés, envahis par toute la lie de la fange mondiale.

Seul le RN ose dire haut et fort toutes ces vérités qui gênent la dictature bien-pensante islamogauchiste macronienne mais je ne me fais aucune illusion, s'ils appliquent leur programme sécuritaire, aussitôt ils auront le monde entier contre eux, le fascisme haineux progressiste genré LGBT islamogauchiste racialiste indigéniste raciste antiblancs.

En outre, si le RN prenait le pouvoir, les de gauche surtout créeront un désordre tel, émeutes manifs blocages etc. que le RN sera accusé d'avoir installé un chaos sans précédent, chaos organisé par la gauche bien entendu, ils sont très « républicains » quand ça les arrange.

Marcel Patoulatchi

Xavier NEBOUT nous explique que de Gaulle aurait été bien inspiré de serrer la pogne de Pétain. Le général maréchaliste puis vichyste, en somme, et nous aurions été bien aise : c'est sûr, on sent qu'on tient un récit fort lucide.
Ce sont des olibrius de cet acabit, capables de tenir encore pareil discours en 2021, qui font que le RN inquiète toujours.

Xavier NEBOUT

La droite dite gaulliste est une pure vue de l'esprit.
De Gaulle, le plus mauvais général de l'Histoire, celui qui a approuvé l'assassinat de Darlan, et qui a préféré serrer la main des communistes que celle de Philippe Pétain, était un opportuniste avant d'être de droite. Ceux qui l'ont suivi n'étaient aussi de droite, pour la plupart, que par opportunisme. De Chaban qui se voulait Delmas, à Giscard qui se voulait d'Estaing, elle a été souvent plus à gauche que la gauche.

Maintenant, cette soi-disant droite vit de la falsification de l'histoire, de l'ignorance et la bêtise des veaux, mais ne peut s'allier avec le RN qui lui, est vraiment un héritier de la vieille droite française, sans désavouer sa turpitude fondamentale.

Pompidou nous aurait peut-être sauvés de cette division maudite, mais 70 ans après la fin de la guerre, les Français sont encore aujourd'hui, et probablement pour longtemps, incapables de réviser l'histoire des vainqueurs et de la mafia gaucho-maçonnique qui règne maintenant à Bruxelles ; celle qui nous avait hier valu la guerre et la défaite comme elle nous vaut maintenant l'invasion et la destruction de notre civilisation.

Aujourd'hui, la fête des pères. La fête de l'amour filial du Dyauspitar du fond des âges indo-germaniques (appelés indo-européens depuis la défaite de 1870).
L'essence du pouvoir royal.

Montjoie Saint-Denis !
Faute de mieux, votons RN, le parti des Français, et non pour le diable et ses séides.

Ex abrupto

Il paraît que Macron n'est pas de droite. Vous ne voulez tout de même pas nous faire croire qu'il est de gauche !

Jean-Louis

La droite peut remercier Chirac d'être tombé dans le piège tendu par Mitterrand, avec la complicité silencieuse de Jean-Marie Le Pen : en renonçant à la Nation, à l'identité, au régalien, et pire encore en laissant le FN en faire sa chasse gardée, la droite a perdu sa colonne vertébrale.

La gauche, c'est le Peuple, la droite la Nation. Comment peut-on l'avoir oublié à ce point ?

Si la droite veut revenir aux fondamentaux, elle devra faire son aggiornamento (je n'ose dire anschluss), se délester de ses membres aux tentations macroniennes et récupérer cet ADN imprudemment laissé au RN.

Pour l'y aider, la droite a la chance d'avoir en face une dirigeante formidablement incompétente.

La droite osera-t-elle franchir ce Rubicon ? Je n'y crois pas une seconde, elle n'en aura ni l'audace ni les tripes. LR finira comme le PS : une armée mexicaine tenant dans une cabine téléphonique.

Robert 2

Cette pétition "Une vraie droite pour la France" est très à droite quand on voit les mentors Éric Ciotti, Bruno Retailleau, David Lisnard, Julien Aubert, Nadine Morano ou François-Xavier Bellamy...

Les Ciotti, Aubert, Morano, sont plus proches du RN que de LR...
Lisnard, Retailleau, Bellamy, c'est la droite conservatrice catho genre Mgr Lefebvre qui fait fuir à grandes enjambées les électeurs pour une droite ferme mais ouverte, c'est la droite Fillon 2017 le donneur de leçons, celui qui va à la messe tous les dimanches mais qui aime par-dessus tout l'argent, à tel point qu'il va être le représentant de l'État russe dans une société d'État russe... La HONTE totale...
M. Fillon n'a pas le sens du ridicule... Il n'y aura pas de miracle comme le 15 au soir pour l'Équipe de France, M. Fillon aime tant l'argent...

Tipaza

La question que je me pose est la suivante:
Le problème de LR est-il d'ordre politique ou d'ordre moral ?
Dit autrement, a-t-on le droit d'empêcher quelqu'un ou une institution de se suicider, au nom de je ne sais quelle morale obsolète ?

L'anorexie est une des maladies les plus graves qui soient. Comme faire manger celui qui refuse de s'alimenter parce que son mental et son corps ne sont plus en adéquation.
LR refuse de s'alimenter en sollicitant les votes des citoyens par des propositions claires, correspondant à ce que demande majoritairement la population.

Ce parti en est au stade des soins palliatifs, et déjà en acharnement thérapeutique. Il en résulte des convulsions, qui parfois expulsent certains membres, Xavier Bertrand ou Valérie Pécresse, mais qui sont incapables de générer une saine réaction de survie.

D'ailleurs fort intelligemment, car il y a une intelligence de l'instinct de mort, LR a choisi un chef, en la personne de Christian Jacob qui a le physique de l'emploi.
Je sais bien qu'il ne faut pas parler du physique, sauf dans deux cas particuliers.
Celui où le physique ne correspond pas du tout au comportement.
C'est le cas avec Macron, un visage charmeur pour berner les naïfs et faire passer son ambition et ses fantasmes immigrationnistes et européistes contre la volonté populaire.
Ou alors le cas où le physique correspond trop bien à l'emploi.
En l'occurrence comment ne pas voir en Christian Jacob la tête du parfait ordonnateur des Pompes funèbres chargé de l'enterrement avec le maximum d'ordre et de convenances.
J'ai l'impression d'assister en direct à "Un enterrement à Ornans" de Gustave Courbet.

D'ailleurs la photo qui illustre le billet est remarquable de vérité.
Un Christian Jacob sombre et sinistre comme il se doit, et le spectre flou au premier plan de Bruno Retailleau qui est déjà mort, mais qui ne le sait pas encore. Il cherche à s'exprimer, comme c'est souvent le cas des morts-vivants à qui il faut expliquer qu'ils ne sont plus de ce monde et qu'ils doivent s'effacer.
C'est tout le travail du Livre des morts tibétain, mais aussi d'autres civilisations, y compris la nôtre.

Faut-il s'en plaindre ?
Nous assistons au processus de destruction créatrice de Schumpeter appliqué à la politique.
Un parti LR s'efface, disparaît et un autre, le RN, prend sa place au centre droit, légèrement plus à droite.

C'est un aveuglement idéologique, une aberration partisane que de dire que le RN est d'extrême droite.
Sous l'impulsion de sa cheffe, il s'est embourgeoisé ou chiraquisé, comme on voudra, et est devenu conforme aux souhaits de ceux qui, autrefois au LR, voulaient le changement, sans le frisson du grand soir.
Il ne tient qu'à eux de l'avoir.

Reste évidemment un grand vide à droite, que certains, avec entre autres Éric Zemmour et Michel Onfray mais pas qu'eux, cherchent à combler, dans l'impatience de la vieille Garde canal historique, et de la jeune Garde montante qui se désespère du renouveau du pays pour enfin devenir citoyenne.

Patrice Charoulet

Cher Philippe,

Je viens de lire cette pétition, j'y souscris. Je signe. Je pense comme les auteurs de ce texte que LR n'est pas soluble dans le macronisme.
Si une autre pétition disait que LR n'est pas soluble dans le RN, je signerais aussi.

sylvain

Le meilleur cadeau que je vais me faire aujourd'hui pour cette fête des pères, c'est de mettre un bulletin RN dans l'urne !
La jouissivité extrême !

Marc Ghinsberg

Quelques remarques.

Philippe Bilger écrit :
« Il faut avoir à l'esprit que le RN et le président de la République ont le même but : détruire la droite républicaine. Mais les méthodes diffèrent. »

LR serait la droite républicaine. Il existerait donc une droite non républicaine. Intéressant !

Les auteurs de la pétition écrivent : « À la suite de certaines personnalités de notre famille politique Les Républicains, telles que Eric Ciotti, Bruno Retailleau, David Lisnard, Julien Aubert, Nadine Morano ou François-Xavier Bellamy, nous réaffirmons avec force que nos valeurs de droite, valeurs pour lesquelles nous sommes engagés en politique, ne sont pas solubles dans le macronisme. Elles en sont même l’exact opposé. »

Les élections européennes ont montré ce que cette droite représente dans l’électorat : 8,5 %. Jean-Pierre Raffarin l’a dit : « Quand la droite se durcit, elle se rétrécit. »

On apprend au passage que les valeurs de droite sont l’exact opposé du macronisme. Quand on sait le nombre de LR qui votent Macron, on se dit que ces pétitionnaires sont en complet décalage avec les électeurs.

Les LR se disent victimes d’une OPA de la part de LREM. Au lieu de pleurnicher, ils pourraient s’allier avec les soutiens du Président qui n’ont pas réussi à former un parti. Apporter leurs cadres, leur organisation, leurs implantations locales, s’accommoder de Macron pendant encore un mandat (de toute façon ils n’ont pas de candidat susceptible de le battre à lui opposer) tout en pesant sur les aspects régaliens de sa politique, puis prendre les commandes de la majorité. Ils ont même un candidat tout désigné pour prendre la succession : Édouard Philippe. Et qu’ils laissent Éric Ciotti et Nadine Morano rejoindre Thierry Mariani.

Cela étant j’ai bien conscience de me mêler de ce qui ne me regarde pas. Je laisse donc les pétitionnaires pétitionner.

Tomas

Donc les voilà, les valeurs de la droite: "Autorité, sécurité, identité, souveraineté, liberté d’entreprendre, réindustrialisation".
Je ne savais pas que la réindustrialisation était une valeur, au passage.
Mais je relève l'absence de la liberté tout court, ce qui me confirme bien dans mon opinion que Macron "qui n'est pas de droite" a tout de même siphonné toute la droite libérale et que ce qui reste de la droite n'a plus qu'à fusionner avec le FN.

Achille

« D'abord elle émane de cadres, élus, militants et sympathisants se disant attachés aux valeurs authentiques de la droite. » (PB)

Je comprends le désarroi de Philippe Bilger. Il nous a dit et redit qu’il ne votera par pour la candidate RN et il nous a fait comprendre qu’il ne votera pas non plus pour le président sortant.
Nous savons aussi qu’il ne votera pas à gauche (à vrai dire moi non plus), même s’il a voté François Hollande en 2012. Alors qu’est-ce qui reste ?
Ben l’énigmatique candidat LR que l’on a bien du mal à dénicher.
François Baroin se fait tirer l’oreille.
Laurent Wauquiez est détesté jusque dans son propre camp.

En fait à LR, tout repose sur la triplette Bruno Retailleau, François-Xavier Bellamy et David Lisnard.
Une ligne d’attaque digne de celle des Bleus à la coupe d’Europe de foot, à savoir Benzema, Mbappé et Griezmann. Encore que celle-ci ne produise pas les résultats à hauteur des espérances qui ont été mises sur elle.

Comme l’a dit Jean-Sébastien Ferjou dernièrement sur LCI, Emmanuel Macron n’a pas de souci à se faire avec une opposition aussi médiocre, aussi bien à droite qu’à gauche, d’ailleurs…

vamonos

Au lieu d'attendre la candidature idéale qui n'arrivera jamais, au lieu de fuir dans l'abstention, en ce 20 juin de l'an de grâce 2021, il convient d'aller voter pour des professionnels attachés à leur commune. Quand la gauche est au pouvoir, elle vide les caisses, creuse le déficit du budget mais n'oublie pas d'enrichir les amis.

Alors, je vais aller voter à droite, comme d'habitude. Mais pas pour n'importe qui. Les promesses irréalistes peuvent séduire les jocrisses, mais pas moi.

Wilfrid Druais

Je ne sais pas pourquoi, à chaque fois je vois la sublime Charlotte d'Ornellas sur CNews ça me fait quelque chose comme ça.

https://www.youtube.com/watch?v=ubVc2MQwMkg

Pourtant, a priori, ça n'a aucun rapport... mais une scène de cinéma éternelle qui montre un fou furieux qui court dans tous les sens à la recherche d'un trésor sur une musique légendaire, là, ça prend tout son sens quand je vois Charlotte.


Claude Luçon

"Une vraie droite pour la France"
Incroyable !

Au sein d'un parti politique il faut faire signer une pétition par les cadres, membres et sympathisants dudit parti pour que le président mette en oeuvre la ligne du parti ?
Pauvre LR, il n'était plus une vraie droite !
C'est vrai d'ailleurs, il est plutôt tordu dans son après-Chirac !

Ne serait-il pas temps et plus simple de trouver un autre président ?
Un président qui comprend qu'il est chargé de faire appliquer les principes fondateurs dudit parti ?
Il est vrai qu'en France, quand une organisation va mal il est traditionnel de virer les gens en commençant par le bas, pas par le haut !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS