« Les Bleus n'ont pas le sens du ridicule ! | Accueil | LR : pas trop tard pour être de droite... »

17 juin 2021

Commentaires

DAUMONT

Pourquoi seriez-vous étranger à la fachosphère puisque ladite fachosphère est la droite, tout simplement ?
Ça me rajeunit : il y a 50 ans il y avait les gauchos et les fachos. Aujourd'hui il y a les extrêmes centres au milieu.

Claude Luçon

N'ayant rien contre les grandes gueules, bien au contraire, dans un sens, dans son attitude, EDM me rappelait un peu Jaques Vergès et son combat d'un autre temps ! Hélas il manque à EDM l'élégance et la subtilité de Vergès qu'on pouvait admirer tout en n'étant ni de son avis, ni de son combat.
Que Vergès me pardonne !

N'est pas garde des Sceaux qui veut !
Dans le domaine de la harangue, EDM devrait observer Mélenchon, harangue seulement, pas les divagations qu'elle exprime !
On peut dire n'importe quoi mais le faire avec élégance, c'est à la mode en cette époque, pas comme une marchande de poissons napolitaine vendant ses poissons à la criée !
Il fallait passer par là avant d'aller à Capri pour apprécier Naples !

Metsys

Monsieur Bilger, vous n'êtes ni facho ni même coupable : vous êtes simplement un insoumis de prétoire, comme Alain jadis fut insoumis de khâgne, joignant l'obéissance administrative mais réfléchie à l'exigence citoyenne vis-à-vis du pouvoir. Rappelons qu'Alain a récemment été accusé de pétainisme à titre posthume, au point que la Mairie de Paris a failli débaptiser sa rue.
En somme, à tout problème sa solution : tant qu'à être considéré comme insoumis, rejoignez LFI !

Mary Preud'homme

Fachosphère ! Fachosphère ! Est-ce que Bilger a une gueule de fachosphère ?

Marc Ghinsberg

@ sbriglia

Descendez de vos grands chevaux cher sbriglia. Quittez le terrain de la morale et rejoignez-moi sur celui de la logique.
Démontrez-moi qu’il n’est pas contradictoire de prôner l’union des droites et de promettre de ne jamais voter RN.
Démontrez-moi que dans les faits, s’abstenir ce n’est pas voter comme la majorité.
Bref donnez-moi tort au lieu de recourir à l’invective.

---------------------------------------------

@ Ninive
« Ce sont des gens comme vous qui me feront voter pour le RN à la prochaine présidentielle. Vous êtes ce que vous reprochez au RN ! »

Alors d’un côté vous dites que je vais vous faire voter RN et de l’autre vous dites que je suis ce que je reproche au RN d’être.
Il n’y aurait pas comme une contradiction ?

sylvain

Pour moi, Orban le Hongrois est un modèle à suivre, un vrai chef d'Etat qui protège son peuple. Demandez à tous ceux qui connaissent la Hongrie, le soir une femme seule peut traverser Budapest sans être inquiétée, pas de tirs de mortier, de caillassages sur les pompiers, sur les flics, pas de rodéos urbains incessants, pas d'agressions de mineurs migrants de trente ans d'âge, pas de migrants dans leurs parcs et jardins, pas de multirelâchés par la justice, pas de multirécidivistes.

Pas d'EDM ministre sinistre des criminels.

Alors qu'on ne vienne pas me seriner que les libertés de la presse, de ceci de cela, sont bafouées chez eux, trop fastoche et ringard, c'est pire chez nous, dictature insécuritaire satanique diabolique programmée par la pyromane Macron le pire chef d'Etat progressiste totalitaire pervers monomaniaque genré islamogauchiste que la France aura connu, perpétuellement à genoux devant les racialistes indigénistes décoloniaux.

Bande de collabos pétochiards aux QI de footeux, qui veulent résister en se mettant à genoux, humiliation suprême.

Quand on se bat, on ne s'agenouille pas, on reste debout, on fait face, on relève le défi, nos cloportes paillassons carpettes islamogauchistes choisissent la déchéance, bientôt ils vont se coucher à plat ventre ces minables.

Dans le mot agenouille, y a nouille, c'est bien imagé, pardon aux nouilles qui ne méritent pas d'être comparées à ces tarés.

caroff

Voilà ce qui s'appelle un démontage en règle d'un personnage aussi à l'aise dans les affaires de l'Etat qu'un éléphant dans un magasin de porcelaine.
Macron aura eu le chic pour s'entourer d'hommes et de femmes de main d'une piètre qualité ou, plutôt, à contre-emploi.

La qualification de "fachosphère" vient de tous ceux qui, indisposés par le réel ont décidé par commodité de ranger dans ce camp les citoyens ne supportant plus que notre pays s'enfonce dans le chaos !
Selon les principes de Carl Schmitt, il est de bonne politique de savoir désigner son ennemi, c'est ainsi une victoire de la gauche qui a définitivement catalogué les mal-pensants.
Mais on pourrait ajouter que la guerre et la victoire finale ne règlent pas de façon définitive les problèmes politiques posés par l'"ennemi": le conflit israélo-arabe en est une bonne illustration !

Solon

Il est bon de rappeler à Monsieur le Ministre qu'il est le ministre de tous les Français et que les fonctions qu'il occupe exigent un minimum de neutralité et de dignité. Il n'est pas question de mettre son drapeau dans sa poche mais d'éviter de se livrer à une taxonomie de caniveau. Doit-on craindre qu'à l'avenir, les citoyens classés dans la fachosphère (par qui ? selon quels critères ?) ne soient pas traités comme les "bons" ? Maîtrisez-vous Monsieur le Ministre. Vous représentez le peuple, tout le peuple.

Achille

@ sbriglia | 18 juin 2021 à 10:16
« Achille, lui, n'a jamais eu de problème avec sa "hiérarchie": on n'en a jamais quand on est couché »

Et voilà sbriglia qui nous la joue "Touche pas à mon Bilger !".
On se croirait dans une cour d'école.

Je vous ferai juste remarquer que, contrairement à EDM, je n’ai pas utilisé le terme "fachosphère" dans mon commentaire, mais uniquement celui de "réac", que notre hôte a d’ailleurs revendiqué sur ce blog à plusieurs reprises.

P.-S.: détrompez-vous, j’ai eu, moi aussi, des problèmes avec ma hiérarchie et j’en ai payé le prix ! Vous, par contre, on ne sait toujours pas…

letarsier

EDM anticipe déjà la veste qu'il va se prendre aux élections. Logiquement, il cherche déjà des boucs émissaires à sa déculottée. Comme quoi il s'est bien adapté à la politique, il faut le lui reconnaître.

sbriglia

"Il semblerait que dans la famille Bilger, on ait souvent eu des petits problèmes avec sa hiérarchie.
Comme dit le proverbe : Tel père, telle fille !"
Rédigé par : Achille | 18 juin 2021 à 07:47

On a évité le "Tel grand-père, telle petite-fille"…

Mais on se vautre quand même dans la fange.

Achille, lui, n'a jamais eu de problème avec sa "hiérarchie": on n'en a jamais quand on est couché.

Gourdans

Chanteur lyrique de l’opéra politique, EDM entonne le couplet « Tous de la fachoshère ».
P. Bilger résiste et contre avec l’air de la Calomnie.

« …Mais enfin rien ne l'arrête,
C'est la foudre, la tempête
Un crescendo public, un vacarme infernal »

Un billet piquant comme la couronne d’épines médiatique que EDM souhaite poser sur le crâne de ces outrecuidants qui osent ne pas penser comme lui.

Ninive

@ Marc Ghinsberg | 18 juin 2021 à 08:07

Ce sont des gens comme vous qui me feront voter pour le RN à la prochaine présidentielle. Vous êtes ce que vous reprochez au RN !

Cela vous fait plaisir de voter pour un psychopathe pervers et de conseiller maladroitement aux autres de suivre vos conseils, n'aimez-vous donc pas la France vous aussi, comme tous ceux qui nous envahissent actuellement ?

Leslie Dorville

Il manque deux qualités indispensables à EDM pour être crédible en tant que garde des Sceaux: la neutralité et la mesure.

Leur absence lui était favorable en tant qu'avocat de la défense de ses clients, mais elles lui font à présent défaut pour représenter l'ensemble des Français, qui ne veulent pas d'un militant politique à la tête de cette institution.

sbriglia

"Alors puisque pour vous la preuve irréfragable que vous n’appartenez pas à la fachosphère réside dans le fait que vous ne voterez jamais pour le RN, il vous faut, de mon point de vue, lever ces deux ambiguïtés, faute de quoi on serait en droit de penser que EDM n’a pas tort."
Rédigé par : Marc Ghinsberg | 18 juin 2021 à 08:07

On attendait le commentaire de Marc Ghinsberg, boussole morale de gôche de ce blog…

On n'est pas déçu !

On appréciera à sa juste valeur sa dialectique typique...
Ne manque plus à Philippe que de lui demander de l'accompagner dans l'isoloir pour, après vérification, se voir décerner un certificat ghinsbergien de bonne conduite civique.

Sinon c'est l'exécution en place de Grève…

sylvain

Le fascisme est de gauche, ça y est enfin on les tient !

Vous avez tous des décennies de retard concernant le fascisme, la fachosphère pour faire plus intello de gauche ; on peut être facho de droite, moi je suis extrême facho d'ultra droite et fier de l'être, c'est un honneur, une gloire, d'autres se cachent pour ne pas l'avouer, enfin nous avons les détritus de la société, les de gauche qui ont véritablement viré au vrai fascisme tel que la définition officielle révisionniste de l'EN le conçoit.

L'acharnement épouvantable diabolique satanique contre le RN en ce moment, c'est du fascisme, la gauche et les macroniens sont nos extrême fachos islamogauchistes, la gauchaine, la gauchosphère, les inquisiteurs Torquemada du bûcher officiel merdiatique.

Tous contre le RN ! mot d'ordre à connotation nazie, suffit de remplacer RN par Juifs et Benbassa pourra bientôt distribuer des étoiles jaunes aux membres du RN et leurs millions d'électeurs.

À chacun son petit fascisme, mon mien bien à moi me convient parfaitement.

Quant à votre EDM, que dire à part que ce perdreau de l'année n'a pas la lumière à tous les étages et qu'il participe activement, très fascistement à la destruction de la nation orchestrée par sa macronie fasciste islamogauchiste.

Ninive

Acquittator porte sur son visage ce qu'il est : un être répugnant ; vous ne pouviez pas vous attendre à autre chose de sa part.

Les énergumènes qui sont au pouvoir ne veulent pas le perdre et nous allons vivre jusqu'à l'élection présidentielle des moments exceptionnellement graves pour le pays. Macron est dangereux pour la France, nous sommes avertis.

Aujourd'hui Gbagbo le nouveau Mandela de l'Afrique est de retour et les Ivoiriens lui offrent un accueil merveilleux de simplicité, fait de joie de retrouver l'âme de leur pays après dix années de séparation ; je suis de tout cœur avec eux et j'espère que la Côte d'Ivoire pourra revivre sans être malmenée par l'oligarchie financière mondiale, cause de ses malheurs.

Marc Ghinsberg

« Je serais ainsi de la "fachosphère"... bien que j'ai souvent énoncé mon refus absolu de voter pour le RN, pour de vraies raisons politiques », dites-vous pour conclure :
« En tout cas je n'ai qu'une certitude, EDM a tort : je suis totalement étranger à la fachosphère »

Visiblement l’accusation d’appartenir à la fachosphère vous a touché et vous protestez vigoureusement contre cette assertion en soulignant votre refus absolu de voter pour le RN, définissant au passage ce qui constituerait le critère d’appartenance à cet univers.

Je suis évidemment prêt à vous croire. Pourtant, deux éléments me troublent dans votre attitude.

Je vois pour ma part une contradiction dans le fait de prôner l’union des droites et la promesse de ne jamais voter RN. L’union des droites suppose au plan électoral, lors d’un scrutin à deux tours, le désistement des candidats de droite au profit du mieux placé d’entre eux. Ainsi au deuxième tour des législatives si le candidat RN arrive devant le représentant LR, ce dernier doit se retirer au profit du premier en demandant à ses électeurs de reporter leur suffrage sur le représentant de la droite en l’occurrence sur le candidat RN. Vous ne pouvez donc en toute logique prôner l’union des droites et refuser par avance de voter RN.

Le deuxième point qui à mes yeux mérite éclaircissement concerne votre attitude lors de la prochaine présidentielle en cas de duel Emmanuel Macron/Marine Le Pen. Vous avez dit et répété que vous ne voteriez pas Marine Le Pen, mais vous n’avez pas précisé si vous vous abstiendriez ou si vous voteriez pour l’actuel Président, ce qui est totalement différent. S’abstenir c’est refuser de choisir en mettant un signe « égal » entre les deux candidats. Du point de vue de l’intérêt du pays il serait indifférent que l’un ou l’autre soit élu. C’est laisser les autres choisir à votre place, c’est donner votre procuration à ceux qui se prononceront entre les deux candidats. S’abstenir, au bout du compte, c’est, de fait, voter pour celui qui aura été élu.

Alors puisque pour vous la preuve irréfragable que vous n’appartenez pas à la fachosphère réside dans le fait que vous ne voterez jamais pour le RN, il vous faut, de mon point de vue, lever ces deux ambiguïtés, faute de quoi on serait en droit de penser que EDM n’a pas tort.

Achille

« Le ressentiment profond du ministre vient du fait que le magistrat Charlotte Bilger l'a vu en état de faiblesse, sans autorité, très loin du flamboyant avocat capable de tout.

On attendait la nouvelle couche sur EDM, elle est venue. Franche, directe, sans nuance. là notre hôte a carrément utilisé de la peinture au plomb, désormais interdite, sauf en politique.

Ainsi donc EDM aurait cédé à la demande de sa directrice de cabinet qui voulait "la peau" de Charlotte Bilger. Ceci au bout de seulement trois jours de prise de service, ce qui été pour le moins expéditif.
Il est vrai que les conseillers spéciaux n’ont jamais été vraiment appréciés par les collaborateurs directs des ministres, vu qu’ils ont tendance à abuser de leur statut d'"expert" puisqu’ils ne relèvent que du ministre et de lui seul.

Si en plus ledit conseiller est la fille d’un ancien magistrat qui fait partie de la bande de joyeux réacs qui accompagnent Pascal Praud, cela ne saurait plaider en sa faveur.

Il semblerait que dans la famille Bilger, on ait souvent eu des petits problèmes avec sa hiérarchie.
Comme dit le proverbe : Tel père, telle fille !

Wilfrid Druais

"Puisqu'il paraît que c'est à CNews que j'aurais rejoint "la fachosphère", je pourrais rappeler mes échanges judiciaires avec l'excellent Pascal Praud, où je tente, dans une contradiction vigoureuse quoique courtoise, d'instiller de la nuance pour défendre la magistrature face à des attaques sommaires et souvent injustes".

"l'excellent Pascal Praud"... ça me fait de suite penser à Coluche qui ajoutait enfoiré à chaque fois qu'il citait un journal qu'il qualifiait d'"exxxxxcellent".

Quand je lis Monsieur Bilger, souvent j'admire encore plus Madame parce que je ne sais pas comment on fait pour vivre avec quelqu'un qui n'ose jamais dire tout le mal qu'il pense vraiment des autres.
Du style:
- Madame B.: "Cette chanteuse a une voix de crécelle, tu ne trouves pas ?"
- Mister B.: "Tu sais, c'est une question de goût, c'est sûr qu'elle n'est pas excellente mais en même temps, on a vu pire, je veux dire... et puis, les textes ne sont pas si mauvais".

Ça c'était au début. Depuis, elle a compris, elle ne demande plus, c'est plus la peine, elle a toujours la même réponse quelle que soit la question et l'"artiste".
Je ne suis même pas persuadé qu'il ait un ulcère à se contenir comme ça.
En tout cas, ça doit être exténuant à vivre au jour le jour pour ne pas dire insupportable pour une personne "normale".
Apparemment, elle y a trouvé son compte... et c'est ce qui compte.

vamonos

Pour l'extrême gauche, M. Macron est répertorié parmi les fascistes, cela signifie que le curseur est positionné bien à gauche. Dans ces conditions, M. Bilger est forcément considéré comme appartenant à la sphère des fascistes.

Pourtant, M. Macron est un pur produit politique de l'Education nationale, du parti socialiste et il prône la révolution dans un de ses livres. Ainsi, nous avons une fois de plus la preuve que la gauche a perdu les repères nécessaires pour analyser froidement le positionnement politique des gens qui ont la sagesse de conserver une ligne éditoriale différente de celle de l'extrême gauche.
M. Bilger me semble être au centre, certainement pas aux extrêmes.

Wilfrid Druais

Dupond-Moretti restera dans l'Histoire de France... Humm !... bon, OK, dans la petite histoire de la macronie, comme une sorte de morale d'une fable de La Fontaine qui dirait "Ce n'est pas parce qu'un type sait parler en public qu'il est intelligent vu qu'apprendre le texte y fait beaucoup", ce qui devrait être la maxime de tous les comédiens, Luchini compris, convenons-en.
Il doit y avoir une fable qui le dit plus ou moins mais je ne suis pas un spécialiste en La Fontaine.

Wilfrid Druais

Légende de la photo:
EDM : "Dis donc Zezette, t'oublieras po les clés du cametard parsquo sinon on vo êt' emmerdés pour le déménagement, heinnnn !"

Giuseppe

"...et qui au bout de trois jours a dû partir parce que la directrice de cabinet ne supportait pas ces dispositions et a "eu sa peau" selon le terme utilisé par Atlantico. Le ressentiment profond du ministre vient du fait que le magistrat Charlotte Bilger l'a vu en état de faiblesse, sans autorité, très loin du flamboyant avocat capable de tout." (PB)

Relevé aussi par le Canard enchaîné peu après son départ.

Pour être un grand ministre de la Justice il ne suffit pas d'être un grand avocat.
Très souvent les plus grands managers sportifs sont de modestes gregarios.

Tipaza

C'est un grand classique en France, lorsqu'on veut ostraciser quelqu'un et le faire taire, que de lui coller l'étiquette FN, RN ou fachosphère, en espérant que la personne en question n'ose plus parler ou que ses paroles soient discréditées.
Personne n'est dupe, ni des paroles d'EDM qui n'est pas crédible, ni de votre attitude et encore moins de votre réaction pugnace et déterminée.

Hors sujet.
J'aime bien la série des Maigret avec Bruno Cremer, une vieille série dans laquelle les malfrats fument des clopes, mais sont menottés.
Autre temps, autre moeurs ;-)

Claude Luçon

Philippe s'il vous plaît ne vous laissez pas être entraîné sur cette pente.
EDM ne mérite pas une réponse !
Un membre de ma famille m'a passé le texte dont vous parlez via Facebook, sachant que je suis votre blog !
Il ne mérite pas une réponse en vous citant en passant durant un appel de téléphone !
Qu'il vous affronte ! C'est ce que fait un homme digne de ce nom !

Exilé

"Je suis totalement étranger à la fachosphère" (PB)

Qui peut nous donner une idée précise de ce que serait cette mystérieuse fachosphère ?

Au vu des gens qui usent de ce terme pour y coller tous ceux qu'ils ne peuvent supporter et qui sont souvent des gens honorables contrairement à eux, nous pouvons comprendre en creux qu'il est flatteur d'appartenir à ce qui semble être un club élitiste, selon le principe de l'hommage du vice à la vertu...

Et puis, quand on a eu l'honneur de figurer sur un certain mur, n'est-il pas normal de rejoindre cette nouvelle forme d'aristocratie ?

Marcel Patoulatchi

Acquittàtort a fait carrière en étant odieux avec les parties civiles. C'était son métier, enfin sa manière de réussir en faisant ce métier.
On peut se demander comment il réagirait à un nouveau "mur des cons", incarnation de son état d'esprit. Visiblement, le statut de ministre ne le pousse pas à s'interdire, il ne s'interdirait pas non plus s'il était magistrat. On peut en conclure qu'il n'était pas odieux par obligation, au nom de la défense, mais par nature. C'est son domaine d'excellence.

Ils vont réussir leur pari, à LREM. À force de traiter tout le monde de facho, tous les insatisfaits vont se résoudre à voter RN, même si tous les jours on découvre dans leurs listes des clowns. Après tout, les clowns finissent pas sembler moins totalitaristes que les Verts et les Dupond-Moretti.
Un Messiha ou un Ménard sont infiniment plus fins. On est dans « Les démagos » chanté par Jean-Pax Méfret.

Robert

J'avais lu l'article du Palmipède sur la discussion entre Pascal Praud et monsieur Dupond-Moretti quant à l'invitation qu'il lui lançait de participer à son émission sur CNews. J'étais aussi persuadé que vous ne manqueriez pas de réagir aux propos du garde des Sceaux.
La lecture de votre billet en réaction aux accusations de ce dernier conduit à considérer que vous êtes un excellent avocat de vous-même, Monsieur Bilger, tant votre défense est serrée, dense et intellectuellement honnête.

De ce billet, je retiendrai ce passage : "S'il faut me résumer, les souffrances, les détresses, les malheurs du peuple, liés à l'augmentation des délits et des crimes, et à une précocité de plus en plus violente et collective des mineurs mis en cause, ne relèvent pas d'un "sentiment" mais d'une préoccupante et parfois terrifiante réalité. Ce n'est pas être fasciste que de le dire mais citoyen échappant aux macronistes ne voyant du danger que dans les réseaux sociaux."

Le seul problème est que ce constat n'est pas fait par la gauche à laquelle appartient monsieur Dupond-Moretti. Par voie de conséquence, ce constat ne peut être qualifié par lui que de droite. Et comme le président de LR, parti réputé de droite (laquelle ? en réalité, celle d'un centrisme mou proche de la "macrosphère"), hésite à se saisir de ce constat d'évidence, le seul parti récupérateur du vote de Français de plus en plus nombreux qui martèle ces constats reste le RN. Ce qui suffit apparemment à accuser tout citoyen qui fait ce même constat d'appartenir à la fachosphère, langage de la gauche la plus extrême dont la tolérance depuis Lénine et Trotski n'est pas la vertu première ! Et je ne sache pas que ces derniers et leur successeur Staline aient été des démocrates de référence...

Mais le Canard enchaîné, dans ses colonnes s'en prend surtout à la chaîne CNews, elle aussi accusée d'appartenir à la fachosphère sur le fondement de la qualité de ses invités. Mais personne ne s'avise de faire le constat de la manière dont notamment les chaînes publiques de radio et de télévision traitent non seulement les membres du RN mais aussi tous ceux qui n'entrent pas dans le moule de leur doxa. Comme leurs journalistes considèrent qu'ils se situent dans le camp du Bien, l'ostracisation de ceux qui ont une pensée divergente leur paraît naturelle et juste. Attitude parfaitement orwellienne !

daventure

Entièrement d'accord avec vous ! Je me demande même comment ce monsieur est devenu ministre : est-ce qu'il sait quelque chose (non révélé) sur l'affaire Outreau ? L'a-t-on propulsé à ce poste pour acheter son silence ?
Merci de nous faire découvrir, au travers de votre passé de magistrat, tout ce qu'un individu «lambda» ne connaît pas.

Claude Monbeig

Vous êtes, comme toujours, à la fois clair, concis et mesuré dans vos propos. Cependant, j'aimerais que vous ou quiconque en étant capable me définisse cette fameuse "fachosphère". À quel moment, selon quel type d'opinion peut-on dire que l'on a basculé dans cette fachosphère qui semble être l'horreur absolue ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS