« On va bientôt juger les irresponsables pénaux ! | Accueil | Entretien avec Didier Bourdon »

24 septembre 2021

Commentaires

Giuseppe

Ségo qui explose comme une baudruche, tout le monde la fuit, les écolos l'avaient éconduite sans trop de ménagement, lui disant qu'elle aille voir ailleurs.
C'est la mi-temps d'un formidable match du Stade toulousain contre Clermont-Ferrand, que du beau, de l'engagement, des lutteurs.
Elle n'était qu'un porteur d'eau toute sa carrière, citez-moi une seule de ses actions qui ait fait avancer l'équipe, marquer des essais d'un exécutif entre les barres. Toujours du gaspillage et des balles perdues avec elle.
L'abandon des portiques fut un désastre, elle faisait peur mais personne ne mouftait, elle était du PS puissant.

Ségo qui brigue un poste, sentant sa mort politique prochaine elle s'accroche, elle fouille, tape à toutes les portes qui se referment une à une sur la plus belle imposture de ces dernières décennies.

Le PS n'a plus de caisse de retraite, aucun moyen de l'envoyer dans une quelconque villégiature, elle faisait peur du temps du PS mais on la supportait, quand on a les moyens de payer on ne regarde pas la monnaie.
Le Sénat a fini de la laminer, fini les vacances à parcourir les monde à nos frais, tous lui tournent le dos quand les places se font rares, et aller en Corrèze très peu pour elle.

stephane

Prendre Zemmour pour ce qu'il n'est pas afin de mieux le laisser pour ce qu'il est.
Je retrouve du Jean-Marie Le Pen des années 90 chez ce Zemmour. Qu'on soit ou pas d'accord avec lui, il doit avoir sa liberté de parole. D'ailleurs comment être entre accord ou désaccord si on ne sait pas ce qu'il raconte ?
Vivement Édouard Philippe, homme honnête, sérieux et travailleur... Et rassembleur. Mais il va falloir patienter.

Claude Luçon

@ Tipaza | 26 septembre 2021 à 18:24

LE FUTILE D'ABORD !

Un rêve éveillé ? Un cauchemar, Tipaza ! Une raison de suicide !
Zemmour n'aura pas ma peau, mes attaques vont redoubler !
À partir du prochain billet quand je parlerai d'Adolf, sachez que c'est le surnom de Zemmour, et pas que sur JaS !
Je vais même demander à ce grand Français qu'est Pujadas, autre descendant des Sarrazins comme Zemmour, d'arranger une confrontation entre Zemmour et moi si EZ se présente à la présidentielle, ex-marin peut-être dans mon cas mais j'ai chassé le buffle au Mozambique, je chasserais le mufle aussi bien en France, voir Larousse 2e définition confirmée par la 1ère !
Charles Martel a arrêté les Sarrazins près de Luçon (la ville), c'était une forme de prédiction, il prévoyait qu'un autre Sarrazin chercherait à asservir la France et qu'un Luçon l'arrêterait !

Merci de me prévenir :
*je vais doubler ma ration de pilules contre l'hypertension en prévention contre l'AVC
*contacter l'ambassade des USA pour m'assurer que ma Permanent Resident Card est toujours valable
*prévenir celle de mes petites-filles résidente à Santa Monica de préparer sa chambre d'amis
*préparer mes valises
*demander à des vieux copains nigérians et béninois, yorubas, de préparer un sort, je leur dirai en mai prochain sur qui le jeter ! Un truc genre infection amibienne dans les intestins. Un véritable tord-boyaux, j'en connais les effets, ne les souhaite à personne, sauf EZ président bien entendu !

L'IMPORTANT, LE SÉRIEUX ENSUITE

Je lis le bloc-notes de Sylvain Tesson, que vous m'aviez conseillé, rapidement commandé sur Amazon et aussi rapidement reçu !
Merci ! Sincèrement !
C'est plus qu'une perle, c'est un collier de perles !
Sa "Géographie de l'instant" m'est visiblement destinée, dès le départ !
L'avant-propos se termine par, je cite :
"Les Blocs-Notes publiés ici sont des coups de sonde, des carottages donnés dans le chatoyant foutoir du monde."
Le métier que j'ai pratiqué pendant 34 ans était basé sur une technologie d'origine française, le *carottage* électrique, que nous exercions, avec un monopole mondial, en utilisant des *sondes* bourrées d'électronique au bout d'un câble dans les forages.
Il y a longtemps que je ne prends plus Homo sapiens et son foutoir au sérieux ! L'ultime preuve en étant que des Homo sapiens considèrent EZ comme l'un des leurs, alors que ni les hyènes ni les charognards n'y penseraient !

Mais aussi le paragraphe Pétrole page 47 et le dernier paragraphe de la page 67 semblent m'être dédiés, toute modestie à part.
Une vue et conception du monde similaires à la mienne !
Tout le bouquin est à lire en fait, il contient plein de surprises et de vérités, provoque des crises de rire et sait utiliser le cynisme.
Mais aussi quelques rares paragraphes banals. À l'impossible, Sylvain Tesson n'est aussi pas tenu.

Suivant votre initiative je le recommande à tous ici.
Encore merci !

Cordialement

Patrice Charoulet

Un membre de ma famille, élu LR, est allé à Paris, ce dimanche 26 septembre, pour « La journée du conservatisme ». J'ai lu la liste des orateurs : elle mérite le détour. J'invite mes lecteurs à la consulter.

À ce propos, je communique ceci :

Quid n°34 1996 - Page 894 - 895 - Quid n°34 1996 ... - 1001mags
http://fr.1001mags.com › page-894-895-texte-integral-0
Mouvement conservateur français. Créé 1989. Pt : Patrice Charoulet. Publication : la Lettre conservatrice. Dissous.

Quid n°30 1992 - Page 706 - 707 - Quid n°30 1992 ... - 1001mags
http://fr.1001mags.com › page-706-707-texte-integral
Mouvement conservateur français. Siège 23, bd de Verdun, 76200 Dieppe. Créé 1989. Pt : Patrice Charoulet. Publication : la Lettre conservatrice.

J'espère avoir fait sourire.

Achille

@ Tipaza | 26 septembre 2021 à 18:24
« surtout je rêve d'un débat Macron-Zemmour, qui ne sera pas aussi facile pour EM que celui qu'il a gagné sans effort face à MLP. »

Pour ne rien vous cacher cela ne me déplairait pas car face à MLP la victoire d’EM serait par trop facile.
Et comme dit le dicton "À vaincre sans péril on triomphe sans gloire".
Quant à EZ, nonobstant les aspects qu’il affectionne : immigration, islam, fraude sociale, prénoms étrangers, je crains qu’il ne soit vite largué quand seront abordés les sujets portant sur l’économie.
Il ne lui reste plus guère que sept mois pour apprendre. Mais sa jeune et charmante conseillère énarque ne manquera pas, j'en suis sûr, de lui donner des cours du soir. :)

sylvain

@ Ninive | 26 septembre 2021 à 14:37

Entièrement d'accord avec vous, j'ai plein de mots très colorés pires que ces fameux noms d'oiseaux, mais ils ne passeront pas la charte, respect pour M. Bilger avant tout.

Tipaza

@ Achille | 26 septembre 2021 à 09:58

La façon dont LR gère les candidats à la candidature est une absurdité rarement, ou jamais vue.
À gauche ce n'est pas tellement mieux entre LFI, PS, écolos radicaux, Montebourg et j'oublie Bayrou qui voudra peut-être faire une ultime tentative. ;-)

Ce qu'il faut comprendre, outre la folie gauloise de la dispersion, c'est que la multiplicité des candidatures abaisse le ticket d'accès au second tour.
Jusqu'à présent ce ticket était au-dessus de 20 % des électeurs, grosso modo entre 23 et 28 %.
Avec cette inflation de candidats, le ticket d'accès va baisser au-dessous de 20.
Et là toutes les surprises sont possibles.

Imaginez que les électeurs RN qui ont déserté les urnes aux régionales, reviennent et votent en bloc pour Éric Zemmour, en plus des LR souverainistes qui s'abstenaient eux aussi.
On arrive facilement à un chiffre de 18 %, le niveau probable d'entrée au second tour !
Et alors tout est possible pour Zemmour comme cela avait été le cas pour Jean-Marie Le Pen, vous vous rendez compte ?
Depuis quelque temps, je fais ce rêve éveillé en rigolant un brin.
Voilà de quoi provoquer un nervous breadown à tous les bien-pensants et un AVC à Claude Luçon.

Et surtout je rêve d'un débat Macron-Zemmour, qui ne sera pas aussi facile pour EM que celui qu'il a gagné sans effort face à MLP.

Achille

@ Serge HIREL | 26 septembre 2021 à 16:55
« Enfin, il serait aussi grand temps que, dans les radios et télévisions de langue française, les « fake news » deviennent des « fausses infos », que « checker » fasse place à « vérifier » et que, plus généralement, on n’y baragouine pas une langue qui n’est ni l’anglais, ni la nôtre. Sur ce point, un contrôle strict et immédiat du respect du français ne me gênerait en rien. »

Je suis bien d’accord avec vous sur ce point.

----------------------------------------------------

@ Herman Kerhost | 26 septembre 2021 à 15:25

Il serait temps que vous compreniez que vos commentaires me concernant ne m’intéressent absolument pas.
Vous trouvez que je dis des bêtises ? Ça m’arrive certainement parfois. Un peu comme tout le monde finalement.
Mais franchement votre référentiel intellectuel est tellement rudimentaire que votre jugement sur ma personne, je m’en "tamponne le coquillard" comme durait une intervenante de ce blog.
Allez jouer dans votre cour d'école et "lâchez-moi la grappe".

Trekker

@ Claude Luçon | 25 septembre 2021 à 16:23
"C'est un peu à cause de lui que je n'aime pas Zemmour, cet Irakien avait une tête de Kabyle !"

Depuis plus d’un mois, lors de chacun de vos commentaires, vous ne pouvez pas vous empêcher de lancer une pique, injurieuse ou raciste, sur Eric Zemmour. Quelle en est la raison ? « zemmourphobie » ? adhésion récente à l’islamogauchisme ou pire, aux discours de Sandrine Rousseau ? etc.

On peut fort bien être en désaccord avec EZ et ne pas l’injurier systématiquement. Au fait quelles sont vos sources sur le fait que lui-même et ses parents se soient dérobés à leurs obligations militaires ?

Giuseppe

Petite digression... Quoique... J'aime la France du Tour de France, la France de Jacques Anquetil décoré par Mongénéral de la Légion d'honneur parce qu'il avait fait briller notre pays dans le monde.
Les bobos parisiens ont élevé une statue à un artiste franco-français inconnu à trois étapes de Paris, une moto au bout d'une guitare... Quelle poilade par chez nous !

Mongénéral n'aurait pas élevé de statue - ce n'est pas la guerre non plus - mais il aurait fait appeler Julian Alaphilippe à ses côtés, deux fois champion du monde consécutivement avec une audace et une classe incroyables ! Champion du monde avec un aplomb extraordinaire et une puissance de feu telle qu'on l'aime. Sans jamais pleurnicher, juste être le meilleur.

Pas de guitare, juste un souffle et les 50 derniers kilomètres pour une légende, un exploit digne des dieux, qui vaut bien le CLM de Miguel Indurain du lac de Vassivière resté au sommet de la performance.

EZ, n'y voyez pas malice, a explicité sa vision de la religion à l'impertinente Sonia Mabrouk il a gratté, nuancé, humanisé ; il ne mâche pas ses mots avec la trahison de LR aussi :

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/%C3%A9ric-zemmour-accuse-les-r%C3%A9publicains-d-avoir-trahi-le-g%C3%A9n%C3%A9ral-de-gaulle/ar-AAOPGGY?ocid=msedgdhp&pc=U531

Apparemment il aime la castagne EZ, autant qu'Alaphilippe aime gagner, je n'oserais pas le parallèle, mais il sera candidat, Sonia Mabrouk nous l'a révélé quand on sait lire entre les rayons.

Serge HIREL

@ Achille 25 septembre 2021 à 17:42
« Il [Eric Zemmour] s’est montré odieux avec la journaliste qui a contredit ses chiffres ».

Comme vous y allez ! « Odieux » ! Il a tout juste recadré sa consoeur qui s’est « ridiculisée » par manque de jugeote. Que dans un débat politique, un intervenant gonfle un chiffre pour consolider son argumentation est une pratique courante... Mais il est plus rare qu’il le multiplie par 50. Même la CGT, coutumière de l’exagération, ne dépasse qu’exceptionnellement le triplement du nombre de manifestants... Cela aurait dû instantanément venir à l’esprit de cette « fake-checkeuse » trop contente d’elle-même.

Elle a aussi manqué gravement de professionnalisme en opposant le montant de la « fraude sociale » estimé par un ancien haut fonctionnaire du ministère du Budget - le propos de Zemmour - à celui de la fraude détectée sur l’année 2019 par les organismes sociaux et cité dans un rapport de la Cour des comptes. En présentant ce chiffre sans acrimonie, elle aurait simplement apporté un complément d’information intéressant. Elle a en fait surtout cherché à déstabiliser le « polémiste-candidat(?) ». Mal lui en a pris.

Manque de professionnalisme aussi en ne sachant pas - ou en « oubliant » - que ce chiffre de 50 milliards est également, peu ou prou, celui cité par Michel Barnier, ce qui lui confère une certaine crédibilité de plus...

Quant à l’éthique, qui lui ordonnait de se montrer neutre dans ses interventions, son ton de donneuse de leçons en dit long sur le respect qu’elle lui accorde face à des interlocuteurs dont elle hait les opinions. Tout juste a-t-elle contredit un même nombre de fois Mélenchon et Zemmour...

Pour ma part, je crois bien que je n’aurais pas employé à son égard le mot « ridicule », mais « honte »... En lui accordant tout de même une circonstance atténuante en raison du caractère impossible de sa mission. Faire une enquête approfondie en quelques minutes et la confier à une équipe de tout au plus une dizaine de journalistes devant leur ordinateur et, d’évidence, sans archives solides est un pari perdu d’avance.
Cette pratique du contrôle immédiat d’un propos qui s’est répandue dans les chaînes d’information « en continu » - le terme « instantanée » serait plus juste - est en fait détestable, même si elle oblige les plus « menteurs » à prendre moins de liberté avec la vérité et/ou avec les faits.

Trois principaux reproches sont à lui faire : d’une part, elle place le journaliste non plus dans le rôle d’animateur du débat, mais dans celui de juge pas toujours impartial... pour ne pas dire pas souvent ; d’autre part, elle fait des débatteurs non plus des invités, mais de potentiels garnements qu’il convient de surveiller ; enfin, elle place le téléspectateur/auditeur dans une situation de dépendance qui entrave son libre arbitre.

Dans la presse écrite, imagine-t-on, à proximité immédiate du texte d’un entretien, la publication d’un encadré contestant telle ou telle affirmation de l’interviewé ? Cela se fait de manière plus subtile - et surtout moins grossière - par un commentaire publié la plupart du temps dans l’édition suivante, et sur un ton qui évite d’en faire une réprimande.

Enfin, il serait aussi grand temps que, dans les radios et télévisions de langue française, les « fake news » deviennent des « fausses infos », que « checker » fasse place à « vérifier » et que, plus généralement, on n’y baragouine pas une langue qui n’est ni l’anglais, ni la nôtre. Sur ce point, un contrôle strict et immédiat du respect du français ne me gênerait en rien.

Ninive

@ Herman Kerhost | 26 septembre 2021 à 15:25 (@ Claude Luçon)
"Remarque stupide. Comme tout ce que vous écrivez ici, dès que le sujet porte sur Zemmour. Stupide et mensonger."

Je dirais même plus : bête et méchant, comme si le temps qui passe révélait une vanité excentrique qui doit le rendre insupportable à un entourage limité.
Il y a quelques années le mauvais caractère apparaissait déjà mais était compensé par des analyses pleines de finesse.

Ninive

@ Giuseppe | 26 septembre 2021 à 15:19

Merci pour cet état des lieux politique français plein de vérités et d'humour.

Herman Kerhost

@ Achille | 25 septembre 2021 à 17:42
"Dès que je me frotte un peu avec Marchenoir, aussitôt j’ai Herman Kerhost qui déboule toutes dents dehors pour me mordiller le bas du pantalon."

Ah bon ? Je n'ai pas l'impression que je vous répondais au sujet de Robert Marchenoir. D'ailleurs il ne me semble même pas avoir lu de commentaire de Robert Marchenoir sur ce fil (je n'ai pas encore vérifié aujourd'hui). C'est donc vous qui faites une fixette à propos de quelque chose qui n'existe même pas.
Le sujet c'était votre inaptitude à ne pas voir ce que tout le monde voit. Et maintenant vous voyez ce que personne ne voit. Vous êtes fort Achille. Continuez, vous tenez le bon bout !

"Le reste du temps on ne le voit plus."

Vous devriez en faire autant Achille, ça vous éviterait de raconter n'importe quoi.
Contrairement à vous, je commente seulement lorsque j'ai quelque chose d'original à dire. Ou pour contredire un commentateur qui dit des bêtises. Est-ce de ma faute si vous remportez le pompon ?

-----------------------------------------------------

@ Claude Luçon | 25 septembre 2021 à 20:54
"Alors Herman on fayote maintenant ?"

Remarque stupide. Comme tout ce que vous écrivez ici, dès que le sujet porte sur Zemmour. Stupide et mensonger.

Giuseppe

J'ai capté par hasard la voix molle et nasillarde d'Hidalgo qui s'exprimait lors d'un concert de la crêpe et du vin blanc. Vraiment par hasard, phrasé mou, d'une autre époque, sans rythme, elle fera sans aucun doute nettement moins bien que Benoît Hamon, la supercherie a ses limites.
Vu de chez nous Paris est sale, Paris est bobo, Paris est est un abat de la France.
Quelle horreur ! Aller à Paris à part pour ses musées et la France éduquée qui va y faire un pèlerinage et mourir après avoir vu la Tour Eiffel, le château de Versailles et le Louvre.

Hidalgo qui s'est rajeunie, pantalons serrés comme les djeun' mais qui ne dissimulent pas ses jambes en X, "jambes de maïs" comme on dit chez nous.
Elle n'a pas fait la révolution mais elle a fait un lifting d'ensemble, un rajeunissement du vieux, de ceux qui témoignent qu'elle veut être candidate, de ceux qui sont ratés, la chemise ne cache pas la peau.

Pépère a fait de même, on voit aujourd'hui où il en est, plus replet que jamais, les idées toujours en moins, les haricots verts-salade abandonnés, et la pension alimentaire à vie de la France, juste pour qu'il nous balance des blagounettes pourries dans lesquelles il excelle et pour lesquelles il se gonfle du jabot.

Quand Hidalgo parle, on a envie de finir ses phrases, elle est creuse, sans timbre et sans ampleur, elle fait partie de ces politiques du PS qui ont réussi quant il était puissant, elle était sur une dynamique, elle va devoir mettre la main à la poche pour payer ses frais de campagne, vendre les derniers bijoux de la couronne pour un PS à l'agonie.
Le PS aura les moyens d'installer son siège à l'avenir dans la Creuse, le m2 sera à sa portée, il fera même des jaloux dans le pays car il fera monter les prix de l'immobilier.

Elle a été réélue, il est vrai, mais par ceux qui lui ressemblent, bobos et régime alimentaire à la clé pour survivre. Hollande fut le prototype idéal de cette caste dorée qui ne pouvait manger que les pâtes qu'aux truffes chères à DSK, Ségo fut de la même époque, grande bourgeoise de son temps, la supercherie ultime à l'état pur.

EZ balance des mines, il est tout-terrain, il bouscule dans tous les sens, on a beau lui cracher à la figure, il a levé les discrétions, les faux-semblants, la peur de s'afficher, deux lignes dans Charlie de cette semaine relèvent son état. Au début il était engoncé dans son fauteuil, parlant à la table des invités, il parle debout et en agitant le bras, comme un artiste il remplit la scène.

Montebourg, Hidalgo, Pépère, Ségo et les autres ont trahi une classe moyenne et supérieure affective qui fait vivre le pays, qui va au chagrin sans rechigner, qui prend ses vacances au Pays basque ou en Espagne, entre Barcelone, Valence et Almuñecar.

La droite est morte, s'imaginer XB ou VP au pouvoir est une utopie, Macron déroule tranquillement son braquet, les deux premiers sont des recuits pour des Parigots attendris qui croient encore en ces personnages.
Les régions qu'ils ont conquises sont du vent, ils sont à leur niveau le Français moyen n'aime pas le risque et aujourd'hui encore moins le PS dont ils estiment qu'il les a trahis.

Les maires de France souhaitent rétablir un impôt pour compenser quelques recettes perdues par l'abandon de la taxe d'habitation, ils commencent à se faire cracher dessus sur les réseaux sociaux, les Français de maintenant détestent qu'on leur reprenne des engagements et surtout ce qui a été donné d'une main par Macron.

Macron ne "crame" pas la caisse, à part des petites phrases dont la majorité des Français se fichent, ils ont connu pire en 81 et les copains de Valérie et de Xavier ont fait pire.

Barnier qui a fait durer un Brexit pour s'accompagner doucement à sa retraite européenne et qui vient expliquer maintenant qu'il est tout le contraire de ce qu'il est. Cinq années nourri, blanchi, doré sur tranche, gavé de pouvoir et de prébendes... C'est prendre la France des roturiers pour des couillons, des imbéciles et des ignares. EZ qui n'en a que fiche lui a vomi à la figure ses positions de manche à air.

L'avenir va être tumultueux, celui qui glisse le mieux sur la "croûte" (la neige de printemps glacée le matin et qui fond la journée) est encore Macron, les autres s'agitent et la véritable révélation est EZ, on va voir sous le knout qui sera le meilleur des outsiders.

La politique c'est de la supercherie, je suis un adepte de Winston, ses suivants ont su raison garder. Tous pour un ! Tout pour moi !

Ninive

@ sylvain | 26 septembre 2021 à 09:24

Ne croyez-vous pas qu'il serait temps que nous trouvions d'autres mots (termes, appellations) en remplacement de gauche, droite, extrême, centre, car tout cela ne veut plus rien dire. Tout ces messieurs-dames ne se battent pas pour des idées mais pour des places (conseillers, parlementaires, présidents etc.) bien rémunérées.

Macron est là uniquement pour détruire la France.

Cette prochaine élection, si Zemmour ne se présente pas, ne sera qu'une farce.

Ellen

"Eric Zemmour, à l'extrême droite de Marine Le Pen...
Mon titre est réducteur parce que Eric Zemmour ne peut pas seulement se définir ainsi." (PB)

En effet, je ne classerais pas EZ à l'extrême droite, et je ne qualifierais pas MLP de molle. Tous les deux sont complémentaires et ont raison de taper dans la fourmilière pour nous éviter cet islamisme empoisonné. Trop facile de les accuser de tous les maux. Ce n'est ni EZ ni MLP qui ont mis notre pays à feu et à sang, ce ne sont pas eux qui ont mis la France dans un état pitoyable et insécuritaire. Il faut se tourner vers les politiques qui courent davantage après les postes juteux, leur première obsession, plutôt que d'assurer à notre pays la sécurité et non l'islamisation à outrance et sans limites, jusqu'à occuper les rues par milliers pour aller faire leur prières créant des embouteillages et des désordres publiques.

Dénoncer ouvertement et sans peur cet islamisme rigoriste fanatisé à l'extrême de l'extrême venu nous pourrir la vie et tuer les chrétiens mécréants et tout musulman indigne ne se soumettant pas aux préceptes de la charia importée par l'Arabie saoudite, n'est pas politiquement correct. Aucun gouvernement ni même les politiques de tout bord n'ont eu le courage ni l'honnêteté ni la franchise de voir la réalité en face, sans oublier certains préfets, les juges, et administrations qui fermaient les yeux sans se soucier des conséquences dramatiques que connaît aujourd'hui notre pays. Plus d'arbres de Noël ni de crèches dans les écoles, dans les mairies, mais la burqa autorisée sur les plages, comme à Nice, Cannes, etc. Elles ont été autorisées par le tribunal administratif et les préfets malgré le refus par les maires de Nice, de Cannes et d'ailleurs qui s'y opposaient. Oh ben non, vous pensez bien que vouloir la burqa serait un blasphème contre l'islamisme ! Surtout pas de vagues. Honte à tous ces gens aveugles qui ont perdu le bon sens et la raison pour avoir laissé se propager l'islamisme rigoriste que nous avons toujours dénoncé et refusé.

Être patriote et aimer une France propre en refusant net tout endoctrinement islamiste qui mène aux meurtres et aux attentats, est-ce du racisme ou simplement être soucieux d'assurer sa propre défense sécuritaire ?

Tous ceux qui ont des oeillères et refusent la réalité auront à répondre à leurs enfants et petits-enfants de l'amas d'ordures qu'ils ont laissé derrière eux. À moins que ces derniers s'exilent ailleurs pour ne pas subir l'enfer.

C'était il y a un an, je m'installe sur une petite terrasse de café pour faire une pause après avoir fait des courses. Et, à ma grande stupéfaction je vois une mère avec sa fillette de deux ans, vêtue d'un foulard et d'un hijab rose jusqu'aux chevilles. Il faisait 38°C. Je demande à cette jeune mère de 25 ans environ, en hijab noir, pourquoi elle habille et conditionne un bébé alors qu'elle ne sait pas encore parler ni réfléchir par elle-même ? Sa réponse: j'applique les préceptes d'Allah.

Le danger est devant nous et se développe de plus en plus vite. Alors agissons intelligemment pour ne plus se laisser dévorer.

P.-S.: j'ai demandé l'âge de la mère et de sa fillette.

Regardez ce documentaire, c'est très révélateur. Et c'est toute la France qui est contaminée par ce mortel islamovirus intégriste importé par l'Arabie saoudite et appliqué par les plus grands idiots incultes de la terre.

https://www.youtube.com/watch?v=JnzQX8-SAnM

Achille

@ Tipaza | 26 septembre 2021 à 08:10
« LR se couvrira de ridicule, qui en politique ne tue pas c'est vrai, en acceptant ne serait-ce que de débattre de la possibilité de ces deux personnages.
Michel Barnier, Éric Ciotti et les autres pourront se dire qu'ils ont payé des cotisations, accepté des directives qui ne leur plaisaient peut-être pas, au nom de l'unité du parti, et que finalement le parti choisit des rebelles comme représentants. »

On peut considérer le problème sous un autre angle.
Certes Valérie Pécresse et Xavier Bertrand ont quitté LR car en désaccord profond avec la ligne donnée par son ex-président Laurent Wauquiez. Ils n’ont pas rejoint leur parti après son remplacement par Christian Jacob, considérant sans doute que ce choix était parfaitement stupide, ce en quoi je ne saurais leur donner tort.

Mais enfin, si l’on considère les sondages, XB et VP ont une cote bien supérieure aux autres postulants, à savoir Michel Barnier, Eric Ciotti et Philippe Juvin qui eux, paient scrupuleusement leur cotisation.
Les évincer serait donc à coup sûr conduire le candidat retenu à une défaite à plate couture.

LR n’a donc pas d’autre choix que de les intégrer parmi les candidats à la candidature. Encore que le cas XB est un peu spécial vu qu’il compte bien se présenter en candidat libre, quoi qu’il en coûte.
Donc de quelque façon que l’on prenne le problème ô combien kafkaïen, LR se dirige vers une défaite annoncée. D’autant que le parti a bien précisé qu’il n’était pas question de retenir Éric Zemmour dans la liste des postulants. Ceci même si des caciques de LR sont prêts à voter pour lui, comme Éric Ciotti et sans doute aussi Laurent Wauquiez.
Je crains fort que nous ne soyons revenus à la droite la plus bête du monde des années Chirac-Juppé...

sylvain

@ Tipaza | 26 septembre 2021 à 05:52

Génialissime ! L'oeil était dans la tombe et regardait Caïn...
En remerciement pour ce bon moment, je vais vous donner un conseil médical : pour préserver votre coeur et le mien aussi, évitez le débat Finkielkraut/Bock-Côté.

Finkie, un mot à l'heure...
Bock-Côté, 60 mots seconde...

Je n’ai pas tenu dix secondes, après m’être endormi avec Finkie et réveillé en sursaut avec Bock-Côté, mon coeur a failli lâcher.

sylvain

Cabourg la Vichy normande et sa Kommandantür :

Zemmour interdit à Cabourg.

Les écrivains intellos bobos qui se targuent d’être toujours aussi prompts à défendre la liberté d’expression n’ont eu aucun mouvement de révolte.

Pourquoi les écrivains n’ont-ils eu aucune réaction ?

Tout simplement parce que la venue de Zemmour la Star risquait de leur faire de l’ombre ; tout le public se serait agglutiné pour voir Zemmour the King, les autres écrivains insignifiants esseulés se seraient senti humiliés.

En outre, bingo pour le maire islamogauchiste, cette décision d’interdire est très payante électoralement, ses gauchistes d’électeurs lui auraient reproché d’inviter le DIABLE.

La gauche a toujours été pour la liberté d’expression, se vante d’être un parangon de vertu, garante de la liberté d’expression mais seulement celle qui correspond à leur idéologie, les autres sont interdites car non conformes au dogme gauchiste.

C’est ça la gauche mais on pourrait en dire autant d’un maire de droite LR collabo, ils ont même une charte dans laquelle il est spécifié d’interdire tout ce qui se rapporte à Zemmour et à l’immigration.

Quel courage, ça fait peur !

Tipaza

Plus à droite que moi tu meurs !
La formule en suspens entre MLP et EZ semble à présent résolue, par une réponse qui inverse la formulation, c'est celle qui est le moins à droite qui va mourir, politiquement s'entend.

Reste à présent à assister en spectateur goguenard à la farce que vont nous jouer tous les acteurs de LR.
Les militants ont décidé, ce sera un congrès qui choisira le candidat, et c'est dans ce choix qui n'a rien de cornélien que se trouve le piège de la farce.

Dans l'hypothèse d'une primaire de la "droite" on pouvait admettre, pour un spectateur désengagé, que des personnalités comme Xavier Bertrand ou Valérie Pécresse puissent faire partie des choix possibles.

Mais dans le cadre d'un congrès, leur participation sera un gag, un mauvais gag, un gag grotesque.

Car enfin si le congrès de LR admet que XB et VP participent du choix possible, alors cela voudra dire qu'il ne sert à rien d'être membre de ce parti.

Voici deux personnages, XB et VP, qui quittent un parti parce que la ligne politique ne leur convient pas. Ils la trouvaient trop à droite, nauséabonde pour tout dire, sous l'impulsion de Laurent Wauquiez. Ils font leurs petites affaires dans leur région respective, et ils reviennent.
Enfin quand je dis qu'ils reviennent, c'est une façon de parler, car ce n'est pas à la façon du fils prodigue repentant.
Non c'est en fils ingrat réclamant un héritage sur lequel ils avaient craché avant.
Ils reviennent parce qu'une élection présidentielle demande une organisation, une structure de parti qu'ils n'ont pas, et qu'ils ont l'outrecuidance de la demander à présent à LR.

Indépendants quand ça les arrangeait, voici qu'ils se veulent maintenant de la famille LR, pour en avoir les bénéfices, et encore il n'est pas certain qu'ayant les bénéfices, ils fassent campagne au nom de LR.
Ils diront probablement que dans un cadre oecuménique, ils font campagne au nom de toute la droite.

LR se couvrira de ridicule, qui en politique ne tue pas c'est vrai, en acceptant ne serait-ce que de débattre de la possibilité de ces deux personnages.
Michel Barnier, Éric Ciotti et les autres pourront se dire qu'ils ont payé des cotisations, accepté des directives qui ne leur plaisaient peut-être pas, au nom de l'unité du parti, et que finalement le parti choisit des rebelles comme représentants.

Même Rabelais, dans son imagination des guerres picrocholines n'aurait pas osé pareille farce, et c'était pourtant un maître de la farce.

sylvain

Y en a qui se posent encore cette question : Zemmour a-t-il raison ? Ben oui il a raison, il est la raison, c’est même un pléonasme, comment peut-on en douter quand tout ce qu’il dit est visible partout autour de nous ?

Tous les matons vous confirmeront que les prisons sont pleines d’arabo-africains musulmans islamistes.

Tous les policiers vous confirmeront que les racailles délinquants criminels qui pourrissent les banlieues sont arabo-africaines.

Ils vous prouveront aussi que la justice islamogauchiste est du côté du crime : relaxes, multirécidivisme, rappels à la loi, même pour des faits très graves…

Zemmour ne fait que répéter sans cesse tout ce qui se passe en France avec preuves chiffrées, statistiques ethniques sur l’insécurité bien réelles : immigration invasion de futurs prétendants à la destruction du pays et au grand remplacement organisé par Macron.

Mais notre pays est gangrené par l’islamogauchisme et la propagande inquisition anti-Zemmour qui leur a mis le doigt là où ça fait mal.

Tous les gens honnêtes reconnaissent qu’il a raison sur tous les sujets, les autres, tous les faux-derches de partis de gauche et droite couarde, préfèrent se prosterner devant la doxa officielle collabo soumise à l’islamisme conquérant.

Il n’y a même pas besoin de s’appeler Zemmour ni d’écouter Zemmour, toutes les preuves sont visibles sous nos yeux.

Sinon vous avez l’anti-Zemmour parfaite et idéale pour la future présidence : Sandrine Rousseau l’escrolo khmer verte extrême islamogauchiste groupie des talibans ; pensez-y le jour des urnes, faites-vous plaisir n’hésitez pas à nous offrir de bons moments de franche rigolade.

Tipaza

@ Achille | 25 septembre 2021 à 18:41
"Si vous avez des migraines à force de voir tous les jours Zemmour partout dans les médias,..."

".../...
Achille, ne dormant pas, songeait au pied des monts.
Ayant levé la tête, au fond des cieux funèbres,
Il vit Zemmour, l'oeil tout grand ouvert dans les ténèbres,
Et qui le regardait dans l'ombre fixement.
.../...
Alors Achille dit: « je veux habiter sous la terre
Comme dans son sépulcre un homme solitaire ;
Rien ne me verra plus, je ne verrai plus rien. »
On fit donc une fosse, et Achille dit « C'est bien ! »
Puis il descendit seul sous cette voûte sombre.
Quand il se fut assis sur sa chaise dans l'ombre
Et qu'on eut sur son front fermé le souterrain,
L'oeil de Zemmour était dans la tombe et regardait Achille."

Pcc : Victor Hugo, La Conscience

Ellen

@ Michelle D-LEROY | 25 septembre 2021 à 16:56

C'est très juste ce que vous dites.

Côté politesse, ça reste à voir: pour Les Républicains, cette soi-disant politesse pour ne vexer personne devant les caméras lors des débats, disparaît aussitôt les micros éteints. Ils font très attention à ne pas dépasser la limite de la liberté d'expression en public. Une plainte est vite partie.
Il faut les voir et les entendre s'échanger un tas d'injures et de grossièretés lors des réunions, des déjeuners ou sur la terrasse du café-restaurant de l'Assemblée nationale où ils déjeunent. Le ton et les mots fusent à faire siffler les oreilles. Je les ai entendus et ce n'est pas beau. Aucune plainte ne fera écho dans les médias ni déposée devant la justice puisque c'est entre soi et dans un lieu privé.

Claude Luçon

@ Herman Kerhost | 25 septembre 2021 à 15:50
"Non Achille, c'est Zemmour qui a raison."

Alors Herman on fayote maintenant ?

hameau dans les nuages

@ Claude Luçon | 25 septembre 2021 à 16:23

C'était une boutade ! Je n'ai aucun passé militaire. Mais nombre de présidents ont fait leur service militaire en planqués.

Jérôme

Bonsoir Philippe,

Entre Zemmour qui n'a qu'une idée pour gérer la France, virer tous les apatrides levantins en les renvoyant par bateau à fonds plats sur la Méditerrrrraaaaaanéeeeeeee, la la la la la la la la, et Mélenchon qui après avoir compté consciencieusement les poils pubiens de Mitterrand pendant trente ans se découvre une âme de révolutionnaire après s'être enrichi sur le dos des gogos, nous, je ne vois pas bien l'intérêt d'écouter ces deux parfaits guignols qui tournent en rond et en roue libre.

sylvain

Ignoble reportage au 13h de France 2 : une propagande pro-migrants sur ceux qui ont réussi en Allemagne, un selfie avec Mutti, et l'éloge odieux de ces migrants envahisseurs qui se sont bien intégrés en espérant qu'il en viendra d'autres...

Quelle honte ! Qu'en pensent les milliers de victimes tabassées agressées tuées volées violées depuis cette invasion terrible ordonnée par cette chancelière criminelle ?

France 2 est de gauche, islamogauchiste, on le savait mais cette fois ils ont poussé le bouchon trop loin dans l'abjection, une belle manoeuvre anti-Zemmour camouflée qui fait partie de la campagne nauséabonde engagée contre l'écrivain héros de la résistance anti-macronienne islamiste.

Après ce reportage ubuesque, les petites cervelles vont se retourner contre Zemmour, c'est clair !

Achille

Si vous avez des migraines à force de voir tous les jours Zemmour partout dans les médias, n’abusez pas du Doliprane 1000. Une solution simple : n’allumez pas votre télévision, ni votre poste de radio pendant une semaine, arrêtez d’acheter votre journal préféré. N’ouvrez votre ordi que pour consulter vos mails et vérifier vos comptes. Surtout n’allez pas sur les réseaux sociaux car il est partout.

Si le mal persiste, prenez un rendez-vous avec votre médecin traitant. Mas vérifiez d’abord s’il n’est pas "zemmourien" car on en trouve même dans le corps médical.

Axelle D

@ Wilfrid Druais | 25 septembre 2021 à 16:44

Ayant publié longtemps sous le patronyme de Mary Preud'homme, près de 14 ans, j'avais copié ce lien à la suite d'un billet de Philippe Bilger il y a trois ou quatre ans, pensant en alerter et réveiller au moins quelques-uns, mais hélas sans que nul contributeur ne se manifeste !
Ce qui prouve à quel point les gens sont aveuglés et ont besoin de temps pour réagir aux dérives et menaces qui sont en train de saper, insidieusement, les plus sûrs fondements de notre société.

sbriglia

« Ce débat aura au contraire montré à quel point Mélenchon n'est qu'un opportuniste. Avant-hier maastrichien, hier anti-européen (je simplifie), hier productiviste, aujourd'hui écologiste, etc.
Et sbriglia a raison. Ce sont vos lunettes qu'il est plus que temps de changer. Mélenchon s'est fait écrabouiller. Tout ce qu'il y a à retenir c'est que Méluche n'est qu'un opportuniste politiquement correct ».
Rédigé par : Herman Kerhost | 25 septembre 2021 à 15:50

ZZ
Zigzag
Lire la fiche Wikipédia sur Mélenchon est un plaisir de fin gourmet.
Ses volte-face donnent le tournis.
Et l’on comprend son ire lorsque Zemmour les lui a rappelées.
Girouette prétentieuse.

Achille

@ Serge HIREL | 25 septembre 2021 à 15:15
« Je donne donc le mien : carton rouge - naturellement rouge - à Mélenchon, qui, par instants, semblait avoir une oreillette dans laquelle son ami Maduro lui dictait les bonnes réponses.. »

Mon jugement, certes subjectif, porte sur la forme et non sur le fond.
Je me suis donc basé uniquement sur les réparties, la gestuelle, l’humour, vu que sur le fond je ne suis d’accord avec aucun des deux.
Quelques belles petites piques de Mélenchon envers son adversaire. EZ par contre aucun humour, à aucun moment. Complètement obnubilé par ses chiffres qu'il avait piqués dans des bouquins d'auteurs tout acquis à sa cause.
Il s’est montré odieux envers la journaliste qui a contredit ses chiffres.
Il est vrai que la délicatesse n'a jamais été son truc, surtout avec les dames. Enfin il nous a montré dernièrement qu'il pouvait faire des exceptions, bien sûr ! :)

Ceci étant ce débat, sans être ennuyeux n’était pas de haute volée.
En ce qui me concerne, le "must" des débats politiques que j’ai visionnés au cours de ces quarante dernières années est, sans conteste, celui de l’entre-deux-tours de 1988 qui opposait Jacques Chirac à François Mitterrand.
Je n’ai pas trouvé mieux depuis. À voir et à revoir pour tous les candidats à la magistrature suprême. Cela ne pourra que leur être utile.

-----------------------------------------------------

@ Herman Kerhost | 25 septembre 2021 à 15:50

Dès que je me frotte un peu avec Marchenoir, aussitôt j’ai Herman Kerhost qui déboule toutes dents dehors pour me mordiller le bas du pantalon.
Le reste du temps on ne le voit plus.
C’est curieux cette obsession à mon égard. Un peu la même que celle de Marchenoir envers Poutine. Enfin, toutes proportions gardées bien sûr ! :)

F68.10

@ Achille
"Belle analyse psychanalytique. Je me demande ce qu’en pense F68.10 qui en connaît un rayon sur le sujet."

J'en pense que j'exècre la psychanalysation du débat public. La psychiatrie, c'est censé être réservé aux gens qui souffrent. Réellement. C'est en cela que c'est censé être de la médecine. Ce n'est pas censé servir de dérivatif à la justice pour ne pas traiter les crimes ou même simplement les problèmes et se réfugier ainsi dans l'extra-légal à peu de frais. Et pas non plus pour esquiver le débat d'idée et pour esquiver les blocages idéologiques d'un Mélenchon ou d'un Zemmour en les personnalisant à grand renfort de mots comme "clivage" et "mécanismes de défense". (Notions qui, en France, ont des connotations psychanalytiques lourdes, même si ce n'est pas une fatalité, hein...)

Les âneries de Mélenchon et Zemmour sont partagées par nombre de Français. C'est pour cela que c'est puéril que de disserter sur la psychanalyse de Mélenchon et Zemmour quand tant de Français sont victimes des mêmes miroirs aux alouettes.

Je vais donc devoir défendre Mélenchon contre cette attaque personnelle qui vise à le traiter en gamin.

Le débat d'idées, c'est censé être le débat d'idées. Si une personne raconte des âneries, il convient de le mettre en évidence et de ne rien lâcher.

Dans un débat entre personnes civilisés, le chairman ou modérateur d'un débat a vocation à faire circuler la parole.

Dans un débat entre bouffons, le chairman ou modérateur d'un tel débat a vocation à ne rien laisser passer.

Si vous voulez des exemples concrets de telles situations, je peux éventuellement accéder à votre éventuelle demande.

Je n'ai pas vu le débat entre Mélenchon et Zemmour. Mais je suis prêt à parier que le modérateur a fait preuve de complaisance par courtoisie excessive.

Michelle D-LEROY

Je n'ai pas regardé le débat Zemmour-Mélenchon comme je n'ai pas regardé le débat Pécresse-Darmanin, ce dernier correspondant sans doute plus aux traditionnels échanges entre personnes bien élevées qui taisent les vrais problèmes pour ne vexer personne, le ronron politique auquel on est habitué depuis des années.

Je ne veux pas m'énerver à regarder des présentateurs-journalistes qui, d'emblée n'ont de cesse de provoquer leur bête noire. Celui qui, à leurs yeux, serait un "vrai danger pour la France".

Si au final je ne vois pas Eric Zemmour Président, il a au moins le grand mérite de bousculer la bien-pensance en posant les problèmes sociologiques et culturels induits par une immigration non assimilable. Des problèmes tabous et inabordables mais qui, pourtant, transforment la France et qu'il est mal vu de dire.
Personne n'a eu ce courage depuis quarante ans.

Il bouscule les idées toutes faites d'une gauche-bobo qui vit dans l'entre-soi mais aussi des centristes mous et complaisants, ce que Marine Le Pen n'arrive plus à faire.

Heureusement que de tout temps et dans tous les régimes, il y a eu des Zemmour, des tribuns qui ont pu user de leur talent pour combattre, souvent à leurs dépens, les idées imposées par des pouvoirs trop sûrs d'eux ou trop mièvres.

Et cela a le mérite de faire sortir des statistiques et des chiffres inconnus jusqu'à maintenant puisque les statistiques ethniques n'existent pas... amusant ! mais aussi la preuve qu'on l'écoute dans les milieux autorisés.

Wilfrid Druais

Après l'atelier d'artiste devenu mosquée et son défilé de djellabas blanches de salafistes, le salon de thé devenu bar sans alcool, le coiffeur mixte devenu barbier et quelques crétines converties voilées européennes en mal de tartes dans la tronche et d'accouchements à la chaîne, je viens de voir sur la place de l'église pour la première fois depuis 21 ans que je vis dans ma ville de banlieue du sud-ouest parisien, une femme (enfin je pense) en burqa noire, donc une sorte de Belphégor de mauvais goût qui ne se contenterait plus de hanter seulement le Louvre la nuit mais la France entière en pleine journée.
Je ne sais pas pourquoi mais j'ai l'intuition que ce ne sera pas la dernière.
Ah ben si, je sais pourquoi ! J'ai grandi à Trappes.

Tiens, en parlant de défilé de djellabas...

https://www.youtube.com/watch?v=AIpdC0o3mdM

"Voici la ravissante Gammal dans le premier modèle du créateur à la mode d'Arabie Saoudite Muslim Dior. Il s'appelait Christian Dior mais il s'est converti".
EXCELLENT !
C'est clair que ça fait envie.

Claude Luçon

@ hameau dans les nuages | 24 septembre 2021 à 21:39
"Luçon ! vous me ferez 4 jours dont 2 ! Rompez !"

Vous étiez capitaine de corvette ?
En 54, l'un d'eux m'avait fait le coup pour manque de respect, je lui avais répondu trop vertement à son avis, il avait quatre galons moi seulement un, ce n'était aussi que pour deux jours !
Je n'ai fait que deux heures sur mon croiseur léger, le Second, un frégaton (5 galons panachés), avait besoin de moi pour une corvée (exercice d'incendie) et j'étais l'officier le moins gradé à bord, c'est de là que viendrait l'expression "corvéable à merci", se transformant dans mon cas en "corvéable, mais merci !"

Redevenu civil arrivant par air de Koweït, un autre officier, d'immigration irakienne lui, m'a mis dans une taule grillagée dans l'aéroport de Bassorah pour absence de visa. Un Anglais passant devant ma geôle m'a demandé ce que j'y faisais et m'a expliqué que dans mon cas un visa était un billet de dix livres glissé au préalable dans le passeport, Koweït et Irak étaient alors "protectorats" britanniques (les Britanniques n'ont jamais colonisé personne, ils protégeaient, nuance !), un vrai visa n'était pas nécessaire, c'est en voyant mon passeport français que l'Irakien a compris qu'il avait un jeune étranger naïf, donc plumable, devant lui !
C'est un peu à cause de lui que je n'aime pas Zemmour, cet Irakien avait une tête de Kabyle !

Herman Kerhost

@ Achille | 24 septembre 2021 à 16:33

Non Achille, c'est Zemmour qui a raison.
Ce qui m'a surpris, moi, au contraire, durant ce débat, c'est que Zemmour a été très bon, même avec les chiffres. Ceux-ci n'étaient pas complètement exacts, mais il n'y avait aucune exagération.

Renseignez-vous avant de commenter.
Zemmour a évoqué, au sujet de la fraude sociale, l'enquête de Charles Prats, qui a révélé qu'il y avait près de dix millions de cartes Vitale de trop en circulation. Son estimation de la fraude est bien de 50 milliards.

Voyez donc cette vidéo, et en bonus vous apprendrez que BFM elle-même, une semaine avant ce débat, et ce... fact-checking, nous apprenait que le montant de la fraude serait estimé entre 17 et 45 millions.

https://www.youtube.com/watch?v=DKJJ21vycHM

Ce débat aura au contraire montré à quel point Mélenchon n'est qu'un opportuniste. Avant-hier maastrichien, hier anti-européen (je simplifie), hier productiviste, aujourd'hui écologiste, etc.

Et sbriglia a raison. Ce sont vos lunettes qu'il est plus que temps de changer. Mélenchon s'est fait écrabouiller. Tout ce qu'il y a à retenir c'est que Méluche n'est qu'un opportuniste politiquement correct.

Giuseppe

"Maître Gims apporte son soutien à Valérie Pécresse... qui ne le reconnaît pas ! Gros moment de gêne en pleine émission...", il ne manque plus qu'Hidalgo, vous les sortez du XVIe elles ont l'impression d'avoir fait le tour de la Terre, à 5 minutes à vélo de leur bureau elles ont l'impression de traverser l'Orenoque, en dessous de la Loire c'est le Sahel pour elles. On n'a pas fini de rire.

En gros, qui peut penser que l'une ou l'autre puisse vivre la France, au moins Macron avait une mémé à Montgaillard et il fait du ski sur les pistes de Souris blanche et Souris grise :

https://www.sudouest.fr/tourisme/pyrenees/video-emmanuel-et-brigitte-macron-en-vacances-au-ski-a-la-mongie-3212339.php

Vous voyez les deux grandes bourgeoises taper le carton avec le populo ?

Comme en riait un commentateur, pour le PS même pas envisager le remboursement des frais de campagne, pour l'autre se reporter à son portrait du Volatile, une vraie icône, mais de quoi ?

Serge HIREL

@ Achille 24 septembre 2021 à 16:33
« Bref, Mélenchon vainqueur aux points, sans forcer ! »

Si c’est vous qui le dites... je le crois...
Non, finalement non... je vais attendre la décision du VAR... pardon du téléspectateur, chacun d’eux étant un arbitre vidéo qui ne s’ignore pas dès que son avis lui est demandé... ou pas.
Je donne donc le mien : carton rouge - naturellement rouge - à Mélenchon, qui, par instants, semblait avoir une oreillette dans laquelle son ami Maduro lui dictait les bonnes réponses...

Tipaza

@ Ninive | 25 septembre 2021 à 11:38
"la photo choisie est répugnante. C'est la méthode du blog."

On voit par là que notre modératrice unique et préférée ne supporte pas, au sens anglo-saxon, l'extrême droite.
Mais qu'elle la supporte, au sens français, par la lecture corrective de certains commentaires.
Ainsi va le monde internet dans le flux et le reflux ;-)

sylvain

@ Ninive | 25 septembre 2021 à 11:38

Je vous retourne le compliment, bravo pour votre commentaire.

Jean-Paul Ledun

@ Achille
"Eh bien l’émission a fait un gros flop, balayée par le débat entre deux histrions de la politique qui, ainsi que vous le soulignez ne seront jamais présidents de la République"

Oui, c'est assez effarant.
Je suis attentif à ce qui se passe dans le monde politique français. Comme expat, c'est presque la seule chose qui me rattache à mon pays natal.

Le débat Pécresse-Darmanin, je ne savais même pas qu'il existait...
BFM TV a fait trop de bruit et je n'aime pas le bruit.

Exilé

Il n'empêche que sur certains thèmes Marine Le Pen se retrouve confrontée à cette situation bizarre qu'elle n'a jamais connue, d'être dépassée sur le plan de l'extrémisme !

Parlons-en de l'extrémisme de madame Le Pen...
À force de se chiraquiser, elle est en train de rattraper les rad-socs du marécage centriste, qui sont aussi des extrémistes en leur genre sur bien des points parfois scandaleux, comme dans les fausses avancées sociétales ou bien dans la soumission européiste aux gnomes de Bruxelles...

sbriglia@Achille

« Ceci démontre, s’il en était besoin, que les Français sont davantage attirés par la politique-spectacle que par la politique "traditionnelle". »
Rédigé par : Achille | 25 septembre 2021 à 09:52

Remplacez « spectacle » par « sans langue de bois » et « traditionnelle » par « politiquement correcte » et peut-être commencerez-vous à comprendre…

Vous êtes encore jeune… ne donnez pas à certains le plaisir de vous ranger dans le rang des dinosaures…

Ninive

@ sylvain | 25 septembre 2021 à 08:52

Excellent commentaire... Sans Zemmour nous resterons dans l'état actuel d'une mort annoncée.
Marine Le Pen c'est fini et les autres candidats nous ont montré lors des dernières décennies que la patrie en danger ne les concernait pas... Ce sont des cloportes, des inutiles profiteurs.

Alors choisissez entre Macron et Macron et bonne continuation. Tous métisses, tous pédés, tous sans lendemain. Macron uber alles !

P.-S.: la photo choisie est répugnante. C'est la méthode du blog.

lucterius

Interrogé sur le débat, Jean-Marie Le Pen a touché le cœur du problème, non cité par aucun des deux débatteurs: en cinquante ans, le monde vient de passer de 2 à 8 milliards d'habitants. Tous les dysfonctionnements observés n'en sont que des conséquences. La solution, déjà envisagée par Cousteau, serait de revenir à une population raisonnable. Mais c'est évidemment impossible et nous courons droit à l'abîme. Le mieux, comme le fait le politiquement correct, est de ne pas y penser.

Achille

@ Tipaza | 25 septembre 2021 à 10:19

Belle analyse psychanalytique. Je me demande ce qu’en pense F68.10 qui en connaît un rayon sur le sujet.

Pour ce qui concerne la créolisation terme savant qui d’après ce que j’ai pu comprendre est "la stabilisation des systèmes et leur autonomisation par rapport à la langue européenne de départ", il a voulu, me semble-t-il, opposer ce terme à l’assimilation prônée par Éric Zemmour. Mais je crains que personne n’ait vraiment compris où il venait en venir. Sauf peut-être quelques "premiers de la classe" qui se feront un plaisir de nous l’expliquer…

Serge HIREL

Marine Le Pen a perdu la main. Non par l’irruption d’Eric Zemmour dans son pré carré, mais par ses propres escapades hors de celui-ci. D’une dédiabolisation maîtrisée et mesurée, elle est passé au reniement d’une grande part des fondamentaux du parti paternel. La voici « molle », selon la moquerie astucieuse de Darmanin. Elle n’y a rien gagné parmi les sympathisants de l’aile régalienne de la droite... En revanche, elle a perdu le contact avec ceux de ses électeurs qui visent plus le maintien d’une opposition systématique au pouvoir que l’accès à celui-ci.

Beaucoup plus proche des convictions très droitières de son grand-père que cette fille qui l’a renié, Marion Maréchal-Le Pen aurait pu la bousculer, tenter sa chance. Mais c’était briser le lien familial, ce qui lui est impossible, prendre le risque d’endosser l’habit de la trublionne impatiente et de mener un combat incertain quant à son issue. Marion est jeune. On en reparlera en 2027... si sa tante n’est pas la présidente sortante...

Zemmour, lui, rompu à l’observation des joutes politiques, a perçu ce hiatus entre Marine et son électorat et, habité désormais par le besoin d’agir, s’est engouffré dans la faille. Il tient un discours musclé qui plaît aux nostalgiques du père, mais aussi, par ses références maurassiennes et son approche patriotique, attire des électeurs qui, au sein de la droite dite « républicaine », se sentent mal à l’aise, faute d’une vraie prise en compte de leurs attentes par les candidats à la candidature LR encore en lice. Hormis Ciotti, mais qui n’a pas la carrure d’un Président...

Cette montée en puissance rapide du polémiste inquiète Macron et ses troupes, à tel point que, depuis quelques jours, les éléments de langage qui leur sont soufflés reprennent la terminologie des progressistes qui le haïssent. « Le candidat de l’extrême droite » est désormais la formule convenue pour le désigner. On l’affublera bientôt s’il le faut d’une chemise brune...
L’objectif de ce qualificatif exagéré n’est pas de faire grossir ce caillou qui s’est glissé dans l’escarpin de Marine au point de l’éjecter du second tour - pour Macron, il est meilleur, voire indispensable, qu’elle soit qualifiée pour le second tour - mais d’apeurer, de culpabiliser et donc de réduire la frange d’électeurs susceptibles de quitter le LR pour Z. Des électeurs qui, le pas franchi, risquent bien de ne pas rentrer au bercail et de reporter leurs suffrages sur Marine.

Malgré les propos plus ou moins courtois, mais néanmoins modérés, qu’ils s’échangent ces jours-ci, je reste persuadé pour ma part que l’entreprise de Zemmour ne vise pas la conquête de l’Elysée, mais l’apport d’un substantiel complément de voix à la candidate du RN, suffisant pour lui assurer une majorité. Des voix qu’elle n’a aucune chance de conquérir elle-même. Dès lors, Z serait l’homme fort et, dans un statut qui reste à définir, pourrait être le deus ex machina du quinquennat.

Une telle issue créerait une force d’opposition, unie ou pas, comprenant les macronistes, qui s’éparpilleront au fil du temps faute d’un parti solide et d’une implantation territoriale, et les « centristes » de LR et leurs affidés, qui, eux, conservent un réseau d’élus locaux suffisamment puissant pour redresser la barre... À condition qu’ils parviennent à désigner un chef - ils n’en prennent pas le chemin à la vue de leurs zizanies actuelles - et que leur candidat à la présidentielle ne subisse pas une même Berezina que celle annoncée pour ceux de la gauche.

Tipaza

@ Achille | 25 septembre 2021 à 07:54

Impressionnant ce que peut dire ce dessin de la personnalité de Mélenchon, mon pédopsychiatre en frémit encore !
Une maison sans porte ! JLM est cloîtré dans son idéologie et incapable d’ouverture au monde.
La femme plus petite que l’homme, voilà sa vision du couple.
L’enfant qui cherche à s’enfuir en ballon de ses parents mélenchonistes et on le comprend le pauvre petit.
Bref l’inconscient de Mélenchon dit le contraire de ce que dit le conscient.
Mais Mélenchon est-il vraiment conscient de ce qu’il dit ?

En quoi la créolisation qu’il vante à tous vents, est-elle un plus pour une société?
Elle est où la plus-value de cette créolisation, qu’apporte-t-elle sinon des parasites, vivant sur la construction d’un système social mis en place et existant par ceux, dont ils voudraient effacer l’existence ?

Achille

@ Jean-Paul Ledun | 25 septembre 2021 à 01:18

À noter que ce jour-là, à la même heure se tenait un débat entre Valérie Pécresse et Gérald Darmanin. Il s’agissait de l’émission "Élysée 2022" animée par Léa Salamé et Thomas Sotto.

Débat de haute tenue entre deux personnalités qui occupent une place importante sur la scène politique.
Eh bien l’émission a fait un gros flop, balayée par le débat entre deux histrions de la politique qui, ainsi que vous le soulignez ne seront jamais présidents de la République (et heureusement !).

Ceci démontre, s’il en était besoin, que les Français sont davantage attirés par la politique-spectacle que par la politique "traditionnelle".
On peut regretter cette désaffection de la part d’un peuple désabusé qui pourtant dispose d’une liberté d’expression dont bien d’autres peuples voudraient bénéficier.
Comportement typique d’enfants gâtés qui seront les premiers à protester si un jour un régime plus directif venait à s’installer au pouvoir. Mais alors il sera trop tard !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS