« Ce que la France exigerait, ce que l'état de droit interdit... | Accueil | Le délire antipolice est criminogène ! »

15 octobre 2021

Commentaires

Claude Luçon

Xavier Bertrand a tort : ou l'on rejoint un parti pour l'unifier espérant ainsi unis remporter au moins une place au second tour, soit on joue cavalier seul et risque de le rester. Il a amplement profité de ses liens dans le parti par le passé, dès le RPR, on se souvient aussi de cela !
Les militants LR qui seuls voteront lui diront tu as voulu jouer seul, restes-y, dignement !

Il n'y a pas de déshonneur à avouer qu'on s'était égaré et rebrousser chemin pour prendre la voie de l'union, d'autant plus que là est la force !
Barnier joue la fidélité, Pécresse joue le rassemblement des forces, dans les deux cas les militants apprécieront !
Il est temps d'élire un femme en France, d'autres pays l'ont fait : en vrac Islande, Philippines, Chili, Lituanie, Corée du Sud, Argentine, RCA, Gabon, Inde, Pakistan, Malaisie, Liberia, Allemagne, Grande-Bretagne alors en plein naufrage, et maintenant les USA qui ont élu une femme pour solidifier un président pointé vers le naufrage.

Les Le Pen n'ont pas compris que nous ne sommes plus dans un Empire mais dans une République, Le Pen 1 a échoué, Le Pen 2 est à la peine, Le Pen 3 vise sans doute seulement la présidence de Sciences Po.

Macron est bien en place, un autre homme ne le déboulonnera pas facilement, il joue même au foot maintenant, affirme son autorité en marquant un penalty, clairement il visait les fans dont, et peut-être surtout, Philippe -:)

Alors votons Valérie Pécresse ; je viens de rejoindre un parti politique, LR, après le club de réflexion Force républicaine de Fillon, 30 euros d'investissement, Valérie Pécresse aura au moins un vote le 4 décembre même si elle me coûte 6 euros de plus que Fillon !
Nos arrière-grand-mères ont porté la France sur leurs épaules pendant que leurs hommes défendaient le territoire national !
Les femmes d'aujourd'hui doivent les imiter pendant que leurs hommes défendent leur territoire seulement personnel !

Quant à Zemmour il est fichu !
La Revue de la presse l'a pris en charge, avec enthousiasme, au point de nous montrer la première page de Match et préciser que la jeune femme brune, la tête sous l'eau, cherchait un concombre de mer et une paire de belles palourdes !
Fichu vous dis-je !
Le ridicule tue et c'est là qu'il va être attaqué.
Poutou s'est même inspiré de la tactique Zemmour : choquer le pékin !

Patrice Charoulet

Cher Philippe,

Je souscris à votre analyse. Membre de "LR", je voterai pour Xavier Bertrand, le mieux placé pour battre le président Macron au second tour : ce qui n'est pas un petit élément.
J'entends à la radio, ce vendredi matin, qu'il vient de payer ses trente euros. Mieux vaut tard que jamais. 80 000 Français l'avaient fait avant lui. La dépense sera vite compensée par l'aide financière dont il bénéficiera, s'il gagne le 4 décembre.

Je ne voterai pas pour l'européiste Barnier. J'aurais pu voter Pécresse, mais elle est moins bien placée au premier comme au second tour. Or, il s'agit de gagner.

Il est hors de question que je vote Le Pen ou Zemmour, Zemmour dont je connais toutes les idées et toutes les paroles depuis vingt ans. Polémiste plein de talent, débatteur excellent... mais chef de l'Etat ! On se gausse. Où irait-il chercher ses ministres, ses députés, ses sénateurs ? Sarah Knafo jouerait un rôle (c'est la moindre des choses), mais ce ne serait pas suffisant.

Ex abrupto

Après avoir quitté LR en se drapant dans sa toge de gaulliste social, Xavier Bertrand n'a cessé de répéter, que lui, Bertrand, jamais au grand jamais, ne participerait à une primaire. Et bien il y va quand même, à la primaire. Bien sûr, à la télé, il nous explique, avec la parfaite mauvaise foi qui est la marque des politiciens, que le machin en question n'est pas une primaire. Si ce n'est pas prendre les Français pour des imbéciles ça.

F68.10

@ Tipaza
"Visage mou, des lèvres lippues de jouisseur inconséquent, pas une ride de souffrance et d'effort à son âge, le visage de celui qui dit non, quand il s'imagine n'avoir besoin de personne et puis qui dit oui quand il s'aperçoit que l’argent... des autres... est le nerf de sa guerre."

Faudrait commencer un jour à arrêter de prendre la politique pour un concours de beauté.

------------------------------------------------

@ lucterius

Mais plein de voix se sont levées pour transformer la victime Paty en agresseur Paty. Il suffit de se replonger dans les débats de cet époque pour s'en convaincre.

Le problème de l'école, c'est que 1. elle doit enseigner le vrai 2. elle doit enseigner le corpus d'idées civiques et juridiques dans lequel ses élèves évolueront.

Ce qui signifie qu'on n'enseigne pas que Dieu a créé le monde en sept jours, mais bien que l'homme descend du singe. Car c'est vrai.
Cela peut déplaire aux religieux, mais c'est ainsi que l'école doit enseigner.

Ce qui signifie aussi qu'on enseigne le corpus d'idées civiques et juridiques dans lequel les élèves évolueront. On enseigne donc à l'école la liberté d'expression, et on prend appui sur le réel pour cela. Donc sur Charlie Hebdo.

Cela peut déplaire aux religieux, mais c'est ainsi que l'école doit enseigner.
L'école n'a pas à se transformer en garderie qui aurait pour mission de se conformer aux desiderata des religieux, où on n'enseignerait ni les lois de la Nature ni les lois de l'Homme.

On y prend juste des précautions pour éviter de froisser. Ce que préconisait Jules Ferry. Et ce qu'a appliqué Paty en demandant aux élèves que cela pourrait choquer de sortir de la salle. Mais en aucun cas on ne renonce au Vrai, à la Science et à l'Instruction civique.

Un assassinat pour ces motifs, ce ne sera pas le dernier, et c'est loin d'être le premier. Il ne fait que s'ajouter à la longue liste qui comprend d'illustres noms comme Hypatie d'Alexandrie, assassinée en 415 par une meute chrétienne à Alexandrie.

wiki

La réalité est que certains mouvements religieux demandent du respect, encore du respect, non seulement pour leurs personnes de meurtriers occasionnels, mais aussi et surtout pour leurs idées qui ne sont pas respectables pour un sou. Et ils tuent en guise d'argumentation.

Et la réalité est que vous préconisez de leur céder du terrain.

Alors que les personnes qu'ils visent se chargent pourtant de construire la sagesse du genre humain que Jules Ferry affirme être la vocation de l'école.

L'école ne peut donc transiger sur ce principe. Et surtout pas au prix des accommodements que Ferry préconisait alors, qui ne furent qu'un moyen d'atteindre ce but face à un enseignement alors largement catholique et de tradition militaire. Ces accommodements n'étaient pas un but en soi, et surtout pas un moyen de faire chanter les professeurs pour qu'ils n'enseignent pas un point essentiel de notre culture et société: le droit de critiquer la religion, y compris de manière extrêmement sévère.

Il n'y a pas à transiger sur ce devoir d'éducation à l'école. Boko Halal.

"Boko Haram est contre l'éducation occidentale. Nous disons Boko Halal pour dire que nous sommes pour l'éducation car le prophète, sans faire de distinction en matière d'éducation, a simplement dit qu'il faudrait chercher le savoir même jusqu'en Chine." -- Cheick Sarbou, formateur d'enseignants dans les écoles coraniques au Cameroun.

Si eux y arrivent, à comprendre que l'éducation importe et que le savoir n'a pas de religion, vous aussi vous devriez y arriver. Y'a pas de raison.

Ninive

"un Premier ministre qui n'a pas été irréprochable - .../... mais soutient cependant Emmanuel Macron : comprenne qui pourra !"
.../...
"Je ne doute pas qu'il sera possible de compenser le fléau d'un passé LR calamiteux"
.../...
"Psychologiquement, comme aucun président ne pourra être de Gaulle, il lui faudra éviter de singer Macron !"

Superbe analyse, si Zemmour ne se présente pas autant réélire Macron sans cette triste comédie d'élection présidentielle. Pourtant il existe d'autres candidats dont on ne parle pas comme François Asselineau... mais bon les veaux resteront des veaux avant de passer à l'abattoir.

Prévoyons aussi une abstention de 60 % des inscrits.

Jean-Louis

La résilience ?

La mollesse oui, ne serait-ce pour accepter sans broncher l'éventualité de financer la campagne d'un tel personnage, pas même membre de leur parti. Faut-il que LR soit exsangue pour frayer avec lui.

Xavier Bertrand est à mes yeux un inculte, un incompétent, et plus encore un paresseux qui s'est lancé en politique pour ne pas avoir (trop) à faire ses preuves. Le contraire d'un Pompidou, en fait.

D'où sa répugnance aux débats : sans assistants aux petites fiches, le zéro pointé apparaîtra à tous car le personnage n'est pas profond, il est creux, et sa petite soupe sur son petit feu ne résistera pas longtemps à une tempête d'idées qui s'annonce.

Il ne me semble pas déplacé de penser que nombre de militants rendront leur carte, s'il leur reste de l'honneur.

Michel Deluré

J'aimerais partager pour LR le même optimisme que vous Philippe mais les faits malheureusement ne m'y incitent guère.

Je crains que les adhérents, soumis à rude épreuve depuis le traumatisme de 2017, toujours pour le moins déboussolés, conscients certes que leur parti ne pourra faire bonne figure dans cette future élection qu'à la condition d'être représenté par un seul et même candidat mais n'ayant pas pour autant la mémoire courte et gardant le souvenir de celles et ceux qui, au moment du naufrage, ont courageusement quitté le navire, je crains dis-je que ces mêmes adhérents ne soient pas très enclins à accueillir à nouveau ces derniers chaleureusement, les bras grands ouverts.

Difficile pour ces adhérents de les avoir délaissés lorsque l'on estimait que les choses allaient mal et de revenir vers eux pour tenter de les reconquérir lorsque l'on a maintenant besoin de leur soutien. Je ne suis pas convaincu que ceux qui sont restés fidèles à LR parce que fidèles à leurs convictions apprécient ce comportement et voient dans celui-ci un acte de courage politique.

XB avait choisi une stratégie qui consistait à imposer sa candidature à LR et qui, en raison notamment de l'intrusion de EZ, s'est avérée perdante. Prenant acte de cet échec, il est contraint aujourd'hui de changer son fusil d'épaule et de revenir vers ceux qu'il avait reniés. Mais ce faisant, il perd de sa crédibilité, il affaiblit sa position et qui plus est, il affaiblit du même coup les chances de LR de bien figurer dans la course à la présidentielle, surtout si EZ persiste et signe.

anne-marie marson

Je suis entièrement d'accord avec ce billet de Philippe Bilger. Enfin !
Xavier Bertrand n'avait pas le choix, il a besoin des cadres d'un parti, des adhérents d'un parti et d'argent, face au bétonnage macronien.
Il ne peut pas faire une campagne seul, idem Valérie Pécresse.
Une campagne à la de Gaulle c'est fini.

On ne sait pas d'où vient le financement de Macron, avec toutes les entreprises qu'il a vendues, et les doses de vaccin qui à mon avis iront de 0 à l'infini, voire de -l'infini à +l'infini, comme les nombres.
Cela devrait faire plaisir au virtuel Lodi.
Macron a bien compris que l'Univers était infini, comme la corruption.

Enfin, ce matin face à Rachel Kahn, monsieur Bilger vous avez au moins essayé.

stephane

On a eu Hollande qui a passé tous les barrages pour finir par être élu puis ne plus être candidat.
Xavier Bertrand pense donc avoir ses chances.
Il fera mieux, il sera directement non-candidat.
Barnier est plus haut dans les sondages que ne l'était Chirac en 94. Fillon n'était lui-même pas dans les sondages en 2016 à cette époque.
Pécresse prépare un coup à la Merkel, se retirer entre les deux tours et laisser son collègue se planter et ainsi mieux revenir pour elle en 2027.
Du Koh-Lanta en perspective.

sbriglia@lucterius

« La laïcité ainsi comprise aurait évité l'assassinat. Pourquoi n'y a-t-il aucune voix pour le dire ? »
Rédigé par : lucterius | 15 octobre 2021 à 09:05

Hélas, non !
Demande-t-on aux fous pourquoi leur raison s’égare ?

caroff

"Et, le 4 décembre, ce pourrait être le premier pas capital vers une présence de la droite au second tour de l'élection présidentielle. Enfin LR sortira d'une passivité qui aurait pu la plomber." (PB)

LR c'est le PS en plus grand et la chute va être douloureuse pour ceux qui comme vous, Philippe Bilger, espèrent un miraculeux redressement !

Barnier va l'emporter sans difficulté tant XB est un être vain et inculte, et puis ?
Les électeurs de droite, ex-fillonnistes et déçus de MLP, iront chez Zemmour tandis que les LR légitimistes continueront de couler avec Barnier. Qui peut croire une seule minute que ce dernier, vieux politicien chiraquien, a quelque chose à dire et à apporter à la France en ces temps troublés ? Personne de vraiment sérieux je pense.
Il n'accroche pas dans l'opinion tant son discours est creux et ampoulé et ce n'est pas sa "tête de président" qui pourrait être décisive !

2022 va être l'occasion de mettre sur le tapis toutes les vilaines poussières soigneusement dissimulées aux Français (enfin jusqu'à un certain point puisque certaines vérités commencent à surgir !): non seulement l'immigration de masse et la délinquance qui en découle mais aussi cette fâcheuse manie de dépenser l'argent des autres en laissant des ardoises monstrueuses aux "générations futures".

Quel candidat aura l'audace de dire qu'il est impératif de baisser la dépense publique pour diminuer la fiscalité qui place notre pays au plus haut du classement des "taxeurs" ?

J'attends les propositions de Z sur ce point.

sylvain

LR, LREM en raccourci, n’est qu’un sous-traitant macronien, un parti traître collabo de plus qui se la joue opposant mais qui copie le même programme de destruction invasion immigration de la France, allié aux autres sectes islamogauchistes PS PCF EELV LFI progressistes wok cancel culture antiFrance antiblancs qui ont juré d’avoir la peau de ces Gaulois de souche qui ne veulent pas se soumettre au nouvel ordre mondial : éradication des nations, de cette race blanche honnie, de ces hétéros maudits qui osent défier les LGBT, des ces cathos qui s’accrochent à leurs églises mécréantes et qui s’étranglent dès que Zemmour s’exprime et nous explique, avec forces détails et preuves, que la France s’est mise à genoux devant les conquérants islamistes, que l’insécurité criminelle a explosé depuis que l’occupant se charge avec zèle de nous épurer ethniquement.
En panne de programme et en tout lâcheté, ces chochotes ont enfin trouvé la cible idéale :

« C’est Zemmour, ce facho, ce raciste seul responsable du chaos qui règne dans notre pays. »

Tipaza

Mouais, ben quand il s’agit de Zemmour, on nous présente des photos de vampire, et quand il s’agit de XB, nous avons droit à une photo de premier communiant, qui après lecture attentive, montre bien le personnage dans ses profondeurs.

Visage mou, des lèvres lippues de jouisseur inconséquent, pas une ride de souffrance et d’effort à son âge, le visage de celui qui dit non, quand il s’imagine n’avoir besoin de personne et puis qui dit oui quand il s’aperçoit que l’argent…des autres… est le nerf de sa guerre.

LR, paraphe de Les Républicains, ou celui de Les Résilients ?
LR pour Xavier Bertrand est le paraphe de Le Renégat.

lucterius

Bonjour M. Bilger,

Votre analyse est comme d'habitude pertinente. Mais en ce jour de commémoration de la mort de Samuel Paty, quel que soit le nouveau président il devra commencer par mettre au point plusieurs choses dont en particulier notre actuelle conception de la laïcité qui depuis Jules Ferry a été bien dévoyée et a causé l'assassinat de ce professeur.

En effet Jules Ferry dans sa lettre aux instituteurs de 1883 écrit: "Au moment de proposer aux élèves un précepte, une maxime quelconque, demandez-vous s’il se trouve à votre
connaissance un seul honnête homme qui puisse être froissé de ce que vous allez dire. Demandez-vous si un père de famille, je dis un seul, présent à votre classe et vous écoutant, pourrait de bonne foi refuser son assentiment à ce qu’il vous entendrait dire. Si oui, abstenez-vous de le
dire ; sinon, parlez hardiment : car ce que vous allez communiquer à l’enfant, ce n’est pas votre propre sagesse ; c’est la sagesse du genre humain..."

La laïcité ainsi comprise aurait évité l'assassinat. Pourquoi n'y a-t-il aucune voix pour le dire ?

Achille

Ainsi donc le 4 décembre un candidat unique avec l’étiquette LR sera choisi.
C’est le moment de faire des pronostics.
Six candidats sont en lice pour cette compétition :
. Xavier Bertrand. Le mieux placé dans les sondages.
. Valérie Pécresse. La plus capée.
. Michel Barnier. Le plus expérimenté, surtout sur les aspects européens.
. Éric Ciotti. Le petit énervé de LR toujours en train d’aboyer à la moindre occasion et que plus personne n’écoute.
. Philippe Juvin. Le multitâche dont on se demande bien quand il prend le temps de pratiquer la médecine.
. Denis Payre. Un chef d’entreprise parfaitement inconnu du grand public et qui est là pour faire de la figuration.

- Xavier Bertrand est celui qui poserait le plus de problème à Emmanuel Macron si l’on en croit les simulations faites par les instituts de sondage. Il serait donc logique de voter pour lui.
Oui mais voilà, en politique ça ne marche pas comme ça. XB a quitté le parti et pire, il ne veut pas reprendre sa carte, ce qui est un affront supplémentaire.
Dans ce cas quel adhérent, qui lui a payé sa carte, votera pour lui ?
Donc Xavier Bertrand

- Valérie Pécresse. Elle a aussi quitté le parti, mais elle daigne reprendre sa carte. Ce qui n’est pas un reniement à ses idées contrairement à ce qu’affirme notre hôte, mais plutôt la façon la plus logique de pouvoir bénéficier de la carte bleue du parti pour payer les frais de campagne.
Oui mais voilà, nombreux sont les militants qui ne lui pardonneront pas cette petite incartade. Voilà ce qu’il en coûte de jouer la "Pomponette".
Donc Valérie Pécresse

- Éric Ciotti. Mais il y a déjà un Éric dans la course à l’Elysée. C’est Éric Zemmour qui porte sensiblement les mêmes idées. Pourquoi choisir la copie plutôt que l’original ? Allez hop Éric Ciotti

- Philippe Juvin. Qu’est-ce qui lui a pris de se lancer dans cette compétition ? Il n’apparaît même pas dans les sondages. Ceci malgré ses multiples interventions sur les plateaux télé. Il est vrai qu’il a passé son temps à dire tout et son contraire.
Alors hop Philippe Juvin

- Denis Payre. Il est vrai qu’un chef d’entreprise à la tête de l’État, cela permettrait d’avoir une vision plus proche de la réalité que celle que nous a apportée la cohorte de politiciens qui ont tout appris dans les livres à l'écart de la vraie vie. Mais avant de vouloir devenir président de la République il faut d’abord avoir un nom et un parcours.
Pour lui c’est bien trop tôt.
Donc Denis Payre

Qui est-ce qui reste?
Ben Michel Barnier, bien sûr. Lui est bien connu. Cela fait quarante ans qu’il fait de la politique
Il a été ministre, commissaire européen. Et puis il a de l’allure. Il est grand, un visage d’empereur romain et ses cheveux blancs inspirent confiance. Il revient tout juste de Canossa où il a laissé ses idées européistes au profit d’une vision plus souverainiste de la position de la France dans l'Europe.
Que demander de plus ?
En plus il a dit qu’il ne fera qu’un seul mandat vu son âge. Voilà qui devrait convenir à Laurent Wauquiez qui a fait l’impasse pour 2027.
Donc Michel Barnier vainqueur !

Oui mais il est gratifié de 7 % dans les sondages ce qui est un peu court pour passer le second tour.
Ne reste donc plus guère que la solution Xavier Bertrand . Cruel dilemme car il n'est pas vraiment en odeur de sainteté chez LR ! :)

sbriglia

Sortez couvert, Philippe, des pluies incendiaires vont se déverser sur vous… mais vous l’aurez bien cherché… voir en Bertrand notre nouveau Pompidou, il faut oser l’écrire : il est allé, toute honte bue, à Canossa et il ne s’en remettra pas.

Merville

Trouvez-vous juridiquement cohérent que seuls les adhérents du parti LR puissent désigner un candidat et que parmi ceux-ci figure un homme qui n’est plus adhérent depuis 2 ans ? Pour moi c’est juridiquement monstrueux et politiquement incohérent. Je voterai donc Barnier.

Marc Ghinsberg

Eric Zemmour parie sur la victoire de Michel Barnier au congrès du 4 décembre, au motif que les adhérents LR ne pardonneront pas à Xavier Bertrand d'avoir quitté le parti quand celui-ci était dans la tourmente.
Pour une fois je suis d'accord avec Eric Zemmour.

Savonarole

Ça y est, il va nous faire le coup de Xavier Bertrand, après Sarko, Hollande et Macron…

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS