« Valérie Pécresse trop vite, trop tôt ? | Accueil | On ne sait plus où donner de l'antifa ! »

10 décembre 2021

Commentaires

Lucile

@ F68.10 | 12 décembre 2021 à 22:01
"Et il convient, pour cela, de chercher des alliés dans le monde"

Nous sommes d'accord, à une nuance près : "aide-toi et le ciel t'aidera". Les problèmes et les priorités ne sont pas exactement les mêmes dans chaque pays. Voyez le peu d'empressement européen à soutenir la Pologne. Souvenez-vous aussi de la manière dont Angela Merkel a imposé son coup politique migratoire du jour au lendemain sans demander l'avis de personne, alors que tout le monde était concerné en Europe compte tenu de l'absence de frontières. J'ai été soufflée à l'époque que personne ne proteste, au moins pour la forme.

Cela ne m'empêche pas de penser comme vous que la question des alliances est primordiale. On ne négocie pas en situation de faiblesse. Zemmour s'en rend-il compte ?

Il suscite un immense espoir quand il reconnaît le côté inquiétant de cette immigration sans contrôle et sans fin, et quand il analyse dans toute son étendue l'inertie des gouvernements et la déstabilisation du pays face à ce problème. Il a le courage de braver les indignations répétées et les tentatives d'intimidation de ceux qui voudraient le faire taire, il a aussi l'intelligence de retourner les condamnations morales dont on le gratifie à l'envoyeur, pour faire changer la culpabilité de camp. C'est déjà un grand pas.

Mais comment s'y prendrait-il une fois au pouvoir pour changer le cours des choses ? Et sur qui peut-il s'appuyer au dedans et au dehors ? Car c'est un problème international. C'est nébuleux, et pas très convaincant. Il est seul. Certains facteurs semblent lui échapper.

Quant à la droite traditionnelle, elle ne donne l'impression d'aborder les problèmes difficiles que parce qu'elle y est poussée par des gens comme Zemmour et par l'intérêt qu'il suscite auprès des électeurs. C'est mieux que rien, mais au total, elle reste encore à la traîne sur bien des plans. Elle parle exclusivement des enjeux internes me semble-t-il parce qu'il n'y a que cela qui intéresse vraiment la plupart des électeurs et aussi parce que le romantisme l'emporte sur la raison quand on évoque d'autres pays de sorte qu'il est plus risqué pour un candidat d'évoquer amicalement les USA que la Chine ou Cuba.

Personnellement je crois aux vertus de l'alternance, de façon générale et dans le cas présent. Si c'est ce que l'on veut, le choix de Valérie Pécresse me paraît pour l'instant le moins mauvais.

Exilé

Elle [l'Histoire] n'est à personne précisément parce qu'elle appartient à tous.

Exactement.
Mais comment ne pas admettre que parfois la narration de l'Histoire ne peut échapper à la coloration que la sensibilité du conteur lui aura donnée ?

Ainsi, si Jules Isaac, l'auteur principal du Malet-Isaac de nos années de lycée, a été décrit par André Kaspi comme « républicain, laïque, de centre gauche », ne pouvons-nous pas penser que ce manuel avait pour vocation de formater des millions de Français selon cette ligne, parfois en violation des convictions des élèves et parfois avec quelques gommages pudiques de la vérité historique, par exemple en ce qui concerne la façon selon laquelle le soulèvement vendéen a été réprimé, dans certains cas selon des méthodes génocidaires reprises ailleurs ?

Oui mais voilà, nous vivons sous un régime qui a été bâti sur le mythe d'une révolution heureuse et qui depuis est obligé pour assurer la survie de son fonds de commerce d'en assurer la transmission à la façon d'un dogme religieux intangible sous peine d'hérésie, en en interdisant toute remise en cause, la Vérité dût-elle en souffrir...

Robert

Faisant suite au rapport Stora (https://www.vie-publique.fr/rapport/278186-rapport-stora-memoire-sur-la-colonisation-et-la-guerre-dalgerie) et donc dans le cadre de la politique de réconciliation mémorielle de la France avec l'Algérie, monsieur Macron continue unilatéralement d'en appliquer les conclusions.

Il a déjà reconnu l'assassinat de l'avocat et militant politique Ali Boumendjel, pendant la bataille d'Alger en 1957, a commencé à "commémorer les différentes dates symboliques du conflit (accord d'Evian le 19 mars 1962, hommage aux harkis le 25 septembre, et répression des travailleurs algériens en France le 17 octobre 1961)", mais a reculé à "faire entrer au Panthéon l'avocate Gisèle Halimi, figure d'opposition à la guerre d'Algérie", lui préférant la personnalité plus consensuelle de Joséphine Baker.

À présent, il avance sur la conclusion relative aux archives : "avancer sur la question des archives, avec comme objectifs le transfert de certaines archives de la France vers l'Algérie, et d'autre part permettre l'accès aux chercheurs des deux pays aux archives françaises et algériennes". Certes il n'en est pas encore au transfert, mais il a décidé, seulement deux jours après la visite à Alger du ministre des affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, l'ouverture anticipée des archives relatives aux enquêtes judiciaires de la gendarmerie et de la police en Algérie entre 1954 à 1962.
Occupé par sa conférence de presse sur sa future présidence de l'UE, il a confié la charge de l'annonce à sa ministre de la Culture. Qui plus est, dans l’interview qu’elle a accordée, madame Bachelot a déclaré : "Je veux que l’on puisse regarder l’histoire en face. On a des choses à reconstruire avec l’Algérie. Elles ne pourront se reconstruire que sur la vérité". Comme chacun le sait sans doute, ce domaine, purement judiciaire, ressortit effectivement aux attributions de ce ministère prétendument de la Culture !

Emmanuel Macron avait lui-même déclaré il y a quelques semaines : "Toutes les vérités doivent être dites sur la guerre d’Algérie". Sauf qu'au lieu d'être bilatérale, cette opération est toujours à sens unique, de la seule part de la France.

Dans le climat actuel, quand les "supporters" algériens de l’équipe de football algérienne, vainqueur de celle du Maroc aux tirs au but, se sont autorisés à envahir les Champs-Élysées qui ont obligé les forces de l'ordre à intervenir jusqu'à 2 heures du matin ; quand le 8 décembre à Nanterre une procession catholique autorisée a été agressée (https://www.lefigaro.fr/faits-divers/sur-le-coran-je-vais-t-egorger-a-nanterre-des-catholiques-en-procession-victimes-de-menaces-20211211) et menacée d'égorgements rituels, on n'a guère entendu les médias français rapporter les faits et le moins que l'on puisse dire, est que les réactions des nos gouvernants ont été pour le moins discrètes, notamment de la part de messieurs Macron et Darmanin, voire de madame Bachelot !

Dans ce contexte, était-il opportun de déclarer l'ouverture de nos archives quinze ans avant la date prévue ? N'y a-t-il pas là encore une manipulation éhontée de l'Histoire dans une seule perspective politicienne ?

F68.10

@ Lucile
"C'est un détail mais je ne le formulerais pas de cette manière. Il ne s'agit pas de mesurer sa morale à celle d'autrui, il faut savoir jusqu'où nous sommes prêts à aller et comment doser l'action en fonction des nécessités du moment. Vous qui êtes mathématicien, face à une équation, vous ne vous demandez pas si elle est gentille ou méchante. Vous cherchez d'abord à la résoudre."

Quand je parle de supériorité morale, je ne parle pas d'être prisonniers de notre moraline.

Je parle de bien se rendre compte que ce conflit idéologique ne se joue pas que sur le sol français. Certes, les gens ici pensent France avant tout. Mais c'est aussi largement une question d'influence européenne et occidentale dans le reste du monde.

Je pense qu'il convient de commencer à montrer les dents.
Et montrer les dents présuppose d'avoir un ascendant moral.

Ce qui peut très bien passer, par exemple, par l'exigence de la reconversion de Hagia Sophia en Église. Cela fait partie de la notion d'ascendant moral. L'ascendant moral, ce n'est pas se coucher. C'est justement prendre l'ascendant.

Plus on se couche, plus l'islam politique et l'islam militant nous écrasent. Quand on est la Chine, l'islam s'écrase sur tous les plans tout seul comme un grand. Inutile de devenir la Chine. Mais signifier la fin de la récréation est absolument nécessaire pour inciter l'islam à commencer à enfin s'écraser. Le contraindre à s'écraser.

Et il convient, pour cela, de chercher des alliés dans le monde qui, même s'ils ont été colonisés, ne sont pas prêts à cracher systématiquement sur les Européens au prétexte de la colonisation. Certes, nombre de gens cracheront sur les Blancs. Mais il y a aussi des gens qui cracheront sur les Blancs tout en se rendant compte qu'il s'agit quand même là d'alliés.

Prendre l'ascendant moral signifie savoir faire la part des choses sur ce type de sujets. Ce qui m'inquiète, c'est que la gauche est incapable de faire la part des choses pour les raisons que nous savons. Et que la droite est tout autant incapable de faire la part des choses sur ces autres points, pour des raisons que nous savons aussi.

C'est pour cela que je crains qu'un Zemmour nous réduise de facto à l'impuissance. Avoir raison contre les débiles mentaux de la gauche et enfin s'imposer contre eux est certes une urgence, mais n'est pas la solution à moyen ou long terme. Nous avons besoin de réelles alliances et de nous inscrire dedans. Et d'accepter de nous inscrire dans de telles alliances. L'heure n'est absolument plus au "gaullisme".

C'est cela qui me chagrine. Que la droite et la droite de la droite semblent incapables de le percevoir. Les enjeux internes éclipsent tout. C'est d'ailleurs pour cela qu'il convient de les régler au plus vite et de ne plus se coucher face à la gauche. Pour que ces enjeux internes cessent de tout éclipser. Sinon, nous partons perdants.

Exilé

@ Michel Deluré
« Certes, les spécialistes, en quelque domaine que ce soit, ne sont pas infaillibles et peuvent aussi se tromper, sans qu'ils soient pour autant de mauvaise foi et animés par des arrière-pensées malsaines. »

Certes il peut y avoir des gens qui se trompent de bonne foi, souvent par panurgisme.
Mais vous semblez oublier qu'une partie de l'intelligentsia - ou dourakinentsia ? - française est fortement imbibée de marxisme-léninisme et de ses avatars, systèmes dont le mensonge et la mauvaise foi sont le moteur avec la haine.

«Le mensonge n’est pas seulement un moyen qu’il est permis d’employer, c’est le moyen le plus éprouvé de la lutte bolchevique» (Lénine)

Axelle D

@ Xavier NEBOUT

Vous devriez commencer par relire votre post du 12 décembre à 9:31 avant de demander des excuses.
Vous n'avez eu que ce que vous méritiez.
Fermez le ban !

------------------------

@ Claggart

Mon propos original (au sujet de l'entrée des troupes françaises à Strasbourg en 1918) n'avait pour objectif que de démontrer la joie des Alsaciens et leur sentiment de délivrance à la fin de la Grande Guerre. Contrairement aux mauvais esprits qui voudraient faire croire, aujourd'hui encore, que les Alsaciens-Lorrains étaient et seraient restés, majoritairement, pro-Allemands.

Par ailleurs, j'ai cité l'un de mes oncles décédé depuis 1970 uniquement en raison d'un témoignage de première main et digne de foi eu égard à sa personnalité.

Quant à faire l'inventaire des morts pour la patrie dans différentes guerres (il y en a eu un certain nombre dans ma famille comme dans beaucoup d'autres), ce n'était pas le sujet et vous auriez pu vous abstenir de votre commentaire au demeurant tendancieux afin de rester dans le droit fil de l'Histoire.

Michel Deluré

@ Exilé 11/12 20:05

Certes, les spécialistes, en quelque domaine que ce soit, ne sont pas infaillibles et peuvent aussi se tromper, sans qu'ils soient pour autant de mauvaise foi et animés par des arrière-pensées malsaines. Mais reconnaissez cependant que la probabilité qu'il en soit ainsi est nettement moins importante s'agissant d'un spécialiste que s'il s'agit d'un profane !

Quant au 17/10/1961, sachons faire la distinction entre ces événements tragiques relatés, objectivement ou subjectivement, par des historiens et leur commémoration officielle qui relève d'une décision strictement politique.

Xavier NEBOUT

@ Axelle D

Je n'ai pas dit que les Alsaciens parlaient l'allemand mais l'alsacien et que celui-ci était une langue germanique.
Et j'ai aussi un grand-père mort des suites des combats de la Grande Guerre.
J'attends vos regrets pour vos injures.

Axelle D

@ Xavier NEBOUT | 12 décembre 2021 à 09:3

Vous êtes un sale bonhomme. Vous n'avez de respect pour rien !
Mon oncle, qui avait 20 ans en 1916, a fait trente mois de guerre et fut blessé par deux fois, vous aurait superbement ignoré !
À mes yeux d'enfants, ce vieil homme (de 50 ans mon aîné) était pour moi un vrai brave et je l'admirais beaucoup.

J'ajoute que si vous confondez le dialecte alsacien avec l'allemand vous êtes un inculte.

Au fait, combien de langues régionales, dialectes et patois perdurent dans notre beau pays : breton, occitan, normand, picard, lorrain, savoyard, créole etc. ? Ce qui n'empêche nullement ces locuteurs fidèles à leurs racines et leurs cultures d'être d'authentiques Français.

sylvain

Hier soir aux Miss France, nous avons eu un final de suspense insoutenable : deux jeunes femmes, l'une blanche non noire et l'autre noire non blanche ; mon palpitant prêt à exploser, suppliant tous les dieux et les saints que la victoire revienne à ma préférée, vous avez deviné laquelle bien sûr.

Et puis la libération, le grand soulagement : victoire de « ma préférée ». Ouf ! Une vraie Gauloise de souche, je suis sûr que mon idole Zemmour est aussi content que moi.

Je redoute quand même les procès en racisme et discrimination des associations antiracistes extrémistes gauchistes woke de SOS Racisme, MRAP, CRAN etc. et de la sinistre féministre Moreno qui a ces miss à l'oeil 👁 depuis un bon bout de temps et exigera des trans dans les futures cérémonies des Miss France.

Les quotas woke LGBT multiculturels genrés n'ont pas été respectés, ce scandale raciste et fasciste sera dénoncé et sanctionné.

Zemmour taisez-vous et arrêtez de rire bêtement !

Dominique

@ sylvain
"cette étoile brillante qui en réponse, les survole dans le ciel avec son sourire inimitable par pure pitié."

Vous avez fait votre scolarité en Corée du Nord ? :)

Claggart

@ Axelle D 11 décembre 20 h 40

Si j'ai bien compris votre commentaire, plus affectif qu'historique, vous ne regrettez pas, voire approuvez, le comportement du gouvernement français en 1914 qui n'a pas su, ou voulu, modérer la Russie dans sa décision de mobilisation générale le 30 juillet 1914 qui automatiquement entraînerait l'Allemagne et la France dans une première guerre mondiale qui aboutirait à près de 20 millions de victimes, dont 1,4 million de soldats français (1), puis au criminel traité de Versailles qui conduirait aux 60 millions de victimes de la Seconde Guerre mondiale.

Soit au total 60 millions de morts ; c'est beaucoup pour que l'Alsace-Lorraine redevienne française, et contrairement à ce que votre oncle a connu, le retour de l'Alsace à la France après 1918 n'a pas suscité un enthousiasme forcené ; des commissions de triage on été installées pour chasser d'Alsace les suspects de germanophilie, le dialecte a été chassé des écoles, etc., donnant lieu à une espèce d'épuration, vulgairement nommée "débochisation"

(1) dont mes deux grands-pères, pour ajouter comme vous un peu de sentimental à mon propos.

Serge HIREL

@ Achille 12 décembre 2021 à 07:08
« Ce sont de bons petits ! »

Ben voyons ! Et Manu est un ange... Leurs roulades ? Un hommage à la République ! Achille, placez la photo de cet instant patriotique dans votre missel... pardon , votre Bible selon Saint-Emmanuel.
À moins que vous ne préfériez les absoudre... Ils n’avaient pas les codes...

Exilé

@ Serge HIREL
"Non, en fait, ces deux bienheureux méritent d’être au plus près du saint patron des riches..."

Saint Richard, probablement...

Xavier NEBOUT

@ Axelle D

Votre oncle n'avait pas remarqué que les Alsaciens parlaient l'alsacien, qui est une langue germanique.
Il a vu les quelques figurantes et anciens combattants de 70 arborer leur médaille, les autres étaient plutôt apeurés.
On notera par ailleurs qu'on a dû leur conserver une grande partie de la législation allemande, notamment en leur épargnant les lois de séparation de l'Eglise et de l'Etat, et en conservant leur sécurité sociale.

On notera surtout notre brillante démonstration d'épuration ethnique de tout ce qui était allemand, y compris de tous ceux qui étaient nés allemands.

Votre oncle avait dû se tromper de film, à moins que ce ne soit vous.

Bill Noir

@ Serge HIREL 12 décembre 01h20

Machin et Carlito c'est que dalle… il n'y a pas contact !
Rien ne remplacera la suave et énamourée main plaquée sur l'épiderme noir et luisant d'un de nos compatriotes des Antilles.

Achille

@ Serge HIREL | 12 décembre 2021 à 01:20

À noter que le président avait sollicité McFly et Carlito pour un clip sur les gestes barrières afin de sensibiliser les Français et surtout les jeunes à ces petites contraintes aux effets salvateurs.
Ils ne sont pas si mauvais que ça ces deux youtubeurs. J’en veux pour preuve la journée caritative qu’ils ont organisée qui a permis de récolter plus de 400 000 euros de dons pour les soignants des hôpitaux et des EHPAD, , pour les aider à faire face à l'épidémie de coronavirus, ceci avec la participation de nombreuses célébrités.

Bon il y en a un qui a fait une roulade sur la pelouse de l’Élysée. Ce n’est quand même pas un affront à la République française, me semble-t-il. Ce sont des jeunes et ils se comportent comme nous l’aurions fait à leur âge.
Certes ils grillent sans doute un pétard de temps en temps au cours de leurs soirées festives, mais ils n’ont jamais fait de clips incitant à la haine des FDO ou à prendre de la drogue, sinon il n’aurait jamais été invités à l’Élysée.
Là vous faites un mauvais procès. Ce sont de bons petits !

Serge HIREL

@ Achille 11 décembre 2021 à 21:19
« Petite erreur de débutant (...) Mais maintenant, il [Emmanuel Macron] a réussi à prendre ses marques... »

Si Valérie a des pertes de mémoire, vous aussi ! Comment s’appellent ces deux charmants garçons qui, en mai 2021, sous l’œil attendri du locataire, s’ébattaient sur les pelouses de l’Elysée et plaisantaient avec lui à propos du cannabis au moment même où, en face, place Beauvau, son ministre de l’Intérieur menait campagne sous le slogan : « La drogue, c’est de la merde » ? Voilà... ça me revient : David Coscas et Raphaël Carlier alias - comme dit la police - McFly et Carlito.

Est-ce ces deux dynamiques JAM - Jeunes avec Macron - qui ont inspiré la campagne qu’a lancée ces jours-ci les groupies de Manu pour l’inciter à légaliser la beuh ?
Une petite photo pour vous rafraîchir la mémoire ?

https://www.franceculture.fr/emissions/le-billet-politique/le-billet-politique-du-lundi-24-mai-2021

Achille

@ Serge HIREL | 11 décembre 2021 à 20:15
« Ne trouvez-vous pas qu’ils ressemblent un peu aux jeunes hommes musclés qui, aux Antilles, lui ont tant plu ? Remplacez la matraque par un doigt... et vous verrez, c’est à s’y méprendre.... »

Petite erreur de débutant que d’avoir voulu faire un selfie avec deux d’jeunes torse nu aux Antilles. Emmanuel Macron n’avait pas encore totalement revêtu le costume de président. Ses prédécesseurs en ont fait aussi, notamment Nicolas Sarkozy et François Hollande. Inutile de les rappeler, vous les connaissez.
Mais maintenant il a réussi à prendre ses marques et est bien parti pour 5 ans de plus.

Concernant Valérie Pécresse, son premier discours de candidate officielle de LR connaît quelques ratés.
Elle a placé Oradour-sur-Glane en Corrèze et ajoute que le Royaume-Uni est sorti de l’Euro alors qu’il n’a jamais été dans la zone Euro.
Ça commence mal ! Elle devrait prendre le temps de lire les notes que lui préparent ses collaborateurs.
Je me demande si ce n’est pas un coup de Ciotti ! :)

Axelle D

@ Claggart | 11 décembre 2021 à 17:56

Evidemment l'annexion en 1871 de l'Alsace et d'une partie de la Lorraine (Moselle) cela ne vous dit rien ?
Vous auriez voulu sans doute que les Français se laissent de nouveau envahir et priver de deux ou trois autres de nos belles provinces pour complaire aux Prussiens. Drôle de mentalité !
Vous n'avez pas l'air d'imaginer quel traumatisme et quelle souffrance cela fut pour des populations brutalement dépossédées de leur culture, de leur langue, de leur patrie et germanisées sous la contrainte. Sans compter l'exode qui s'ensuivit se traduisant par des milliers de familles brutalement séparées, coupées en deux, ennemies du jour au lendemain.
Un de mes oncles, vétéran de la Grande Guerre, m'avait raconté la folle liesse des habitants de Strasbourg quand les troupes françaises entrèrent à cheval dans la ville pour la délivrer... C'était du délire, les filles se jetant littéralement sur les cavaliers pour les arracher de leurs chevaux et les embrasser.

Serge HIREL

@ Achille 11 décembre 2021

Mais, Achille, je ne critique pas vos goûts... ni artistiques, ni politiques... hormis si vous aimez la sauce France Inter... Tous les goûts sont dans la nature... et l’on peut même en changer, adorer le rose intense, puis préférer la teinte caméléon... pour finalement jeter un œil sur le tricolore...

Allez, après l’avoir encensée, placez donc cette belle image pieuse dans votre missel, entre celles de Sainte Valérie, de Saint-Z et de Saint-Manu... Non, en fait, ces deux bienheureux méritent d’être au plus près du saint patron des riches... Ne trouvez-vous pas qu’ils ressemblent un peu aux jeunes hommes musclés qui, aux Antilles, lui ont tant plu ? Remplacez la matraque par un doigt... et vous verrez, c’est à s’y méprendre... Sont-ce ses nouveaux Benalla ? En tout cas, ce ne sont ni sylvain ni Ninive : leur seule arme est la plume.

Exilé

@ Michel Deluré
"Dans la recherche de la vérité historique, il n'est pas toujours facile au profane de s'y retrouver entre le discours des spécialistes dont c'est le métier d'enquêter pour nous relater l'Histoire et les boniments de ceux qui nous content des histoires."

Comme si les "spécialistes" n'étaient pas parfois les premiers à nous raconter des histoires surtout s'ils ont été formatés par l'université française.
La sinistre farce de la commémoration du 17 octobre 1961 en a été un exemple parmi d'autres.

Alpi

@ sylvain
"...cet être exceptionnel, cette étoile brillante qui en réponse, les survole dans le ciel avec son sourire inimitable par pure pitié."

Alléluia ! Vite, l'auréole.
Voilà qui figurera sans doute dans les livres d'histoire de nos petits-enfants !

hameau dans les nuages

Monsieur Bilger, je vous en supplie ! Abandonnez les signes ostentatoires ! Laissez tomber la cravate !
Monsieur le Procureur de Grenoble, à cause de cet attribut vestimentaire, a failli en être une victime:

https://www.ledauphine.com/amp/faits-divers-justice/2021/12/11/isere-prison-avec-sursis-pour-les-agresseurs-du-procureur-de-grenoble

Sur CNews, bermuda pour montrer vos tatouages et dreadlocks de rigueur dorénavant. Oui je sais les dreadlocks, comme pour moi ça va être chaud.

Achille

@ Serge HIREL | 11 décembre 2021 à 16:55
« Pécresse vient de jurer qu’élue, elle défendrait le droit de sourire de toute caricature. Même la plus niaise, aurait-elle dû ajouter, en pensant à vos goûts... »

J’avais bien remarqué que vous n’aimiez pas mon humour à la sauce France Inter.
À noter que celui dont vous me gratifiez, voici quelques temps, en me prenant pour un agitateur d’encensoir, au motif que j’ai passé quelques années chez les maristes, sans être vraiment niais, n’était pas d’une grande subtilité, il faut bien en convenir…
Vous êtes mauvais joueur sur ce coup-là. Allez, un petit sourire ! :)

Alpi

@ Patrice Charoulet
"Parmi les commentateurs d'ici, il suffirait de savoir qui va voter pour Zemmour ou Macron pour deviner comment ils vont réagir à un texte de Philippe Bilger sur l'histoire."

Et réciproquement !

----------------------------------------------------

@ Claude Luçon
"...je cherche seulement à attirer quelques autres commentateurs à voter contre Zemmour et de préférence pour Valérie Pécresse !"

Pour ce qui est de voter contre Zemmour, vous pouvez compter sur moi ! Pour Pécresse, faut voir...

Claggart

"L'histoire est écrite par les historiennes et les historiens"

Si seulement c'était toujours le cas ! Fin 1914 le gouvernement français publiait un "livre jaune" qui avait pour but principal de démontrer la responsabilité totale de l'Allemagne dans le déclenchement de la Première Guerre mondiale ; il est maintenant établi que ce document comprenait de nombreux oublis, voire des falsifications, qui mettaient sous silence la responsabilité de la France dans cette affaire, notamment son appui sans réserve à la Russie en ne s'opposant pas à sa mobilisation générale le soir du 30 juillet 1914.

L'histoire officielle sera toujours écrite par les vainqueurs.

genau

Allons-y tout droit ! Vous abordez là un des pires sujets qui soient et votre conclusion, débonnaire, n'y enlève rien.
L'Histoire est en permanence ballottée entre deux écueils : le choix du champ et la profondeur de l'investigation.
L'Ecole des Annales nous a éloignés de l'histoire des batailles chère à l'Education nationale, mais a laissé le champ libre aux histoires sélectives, séduisantes, étalées sur une longue période, difficiles à contredire en raison même d'une focale trop ouverte.

En revanche, l'Histoire scientifique, quelquefois mortellement ennuyeuse, et d'un accès difficile, oblige l'esprit à la confrontation des données de détail de la même façon qu'en géopolitique qui me paraît être le champ moderne d'investigation le plus abouti.

Je crois avoir déjà dit qu'enfant, j'avais été puni à l'école chrétienne parce que je soutenais ce que j'avais entendu de mes parents qui le tenaient d'officiers polonais témoins que le massacre de Katyn était imputable aux Soviétiques et non aux Allemands. Il m'a fallu aussi arriver en faculté pour entendre parler objectivement du règne de Louis XV et de ce qui nous gouverne encore, le chrysohédonisme.
Ne parlons pas de l'histoire ancienne, elle vogue entre la légende et la science.
Pour l'histoire contemporaine, on peut mesurer le pouvoir de falsification et l'utilisation abusive des méthodes de quantification numériques.

Lisant avec passion l'histoire de l'Islam, chez Hela Ouardi, je découvre une vraie historienne du domaine du sacré et par là même la faiblesse de la portée intellectuelle de la Foi en même temps que son immense pouvoir de nuisance pour les esprits dociles.

Ainsi l'Histoire, comme la science, a un spin (si on peut dire) déterminant: l'incertitude qui contraint à l'approche vraisemblable et rien de plus. Les gouvernements et régimes sont les pires falsificateurs, mais cela aussi est un fait historique.

C'est pourquoi je trouve l'approche de M. Macron justifiée et utile, s'il peut se dégager de l'emprise gauchiste. Il n'infère pas qu'on raconte une histoire mais que ce que les hommes font est l'argile de l'histoire dont les mots sont l'épigraphie. En doctorat, j'avais commis un mémoire, bien modeste, sur un point pourtant controversé: la sociologie d'une classe dans la Gaule narbonnaise, et le président du jury m'avait dit "vous avez fait avancer l'histoire d'un millimètre, mais elle a avancé."
Je n'avais pas cette ambition, c'est la méthode qui était excellente, paraît-il. Ce n'était que la méthode des Pandectes, aujourd'hui encore matrice de la jurisprudence.

L'Histoire bégaie, on sait ça depuis plus longtemps que Marx, mais l'aphorisme, galvaudé, a été dénaturé. Notre époque, fugace comme toutes les époques post-religieuses, a les ressources intellectuelles et scientifiques pour ramener à la vraisemblance la plus proche de la vérité tous les charlatans bégayeurs, sauf que ceux-ci sont les politiques qui rêvent de s'inscrire dans l'histoire, de telle sorte que les historiens d'équilibre sont remisés et les porte-drapeaux des causes politiquement porteuses sont mis en avant: c'est le cas de Benjamin Stora, tout aussi juif qu'Alain Michel, aux antipodes l'un de l'autre, ce qui semble inférer qu'il vaut mieux être juif que musulman, label intelligence et indépendance compris.

Serge HIREL

@ Achille 11 décembre 2021 à 13:29

Pécresse vient de jurer qu’élue, elle défendrait le droit de sourire de toute caricature. Même la plus niaise, aurait-elle dû ajouter, en pensant à vos goûts...

Claude Luçon

@ Ninive | 11 décembre 2021 à 09:59

Décidément mon groupe de fans s'élargit !
Quel plaisir d'être enfin célébré par des intellectuels de qualité ;(

C'est vrai mon quartier est plein de musulmans, pas moins de quatre supérettes islamisées alentour, plus mon aide ménagère et sa nombreuse famille, étrangement quand je le leur demande ils me disent tous qu'ils sont Marocains !
Pas un seul Algérien ?
Mais quand ils m'ont vu faisant le tour de mon quartier, tous sont venus me dire qu'ils étaient Français et Charlie un jour de 2015 !
Apparemment ça n'a pas été le cas pour Zemmour !

Michel Deluré

@ Bill Noir 11/12 11:10

Je ne sais si mon commentaire auquel vous faites référence apportera une « réponse définitive aux doutes de Patrice Charoulet ». Plus de pertinence dans les arguments aurait peut-être été nécessaire pour lever réellement ses doutes ?

Je reviens simplement sur l'un des arguments que vous avez vous-même utilisé en réponse à ce commentateur. Vous lui affirmez en effet que « pour savoir ce que fut l'Histoire, le mieux est encore de la vivre... ». En êtes-vous finalement si sûr ?
Vivre l'Histoire, est-ce la garantie de la relater avec objectivité ? N'y a-t-il point le risque de la relater alors de manière déformée, adoptant un point de vue affecté par la situation dans laquelle nous nous trouvons au moment où justement l'Histoire se déroule ? Pouvons-nous être un juge impartial tout en étant parti ?

sylvain

@ Achille | 11 décembre 2021 à 13:29

Merci cher Achille de nous envoyer les portraits robots des fachos islamogauchistes antifanazis qui sont venus casser, détruire et agresser au meeting de Zemmour mais ils sont un peu plus bronzés, vous avez trafiqué les couleurs ?

Valéry

@ Lucile

Merci du compliment. Deux détails et deux tricheries aident à ce que mon français soit assez fluent : d'un, ma mère est roumaine donc j'ai appris une langue latine dès mon enfance, ce qui me donne un avantage capital sur mes compatriotes russes. De deux, j'enseigne dans un Conservatoire Supérieur, donc il a fallu se mettre au niveau.

Quant aux tricheries, d'abord le correcteur automatique, car j'ai encore des problèmes avec les accents, la langue française étant particulièrement difficile pour ceux utilisant et pensant dans le cadre d'une phonétique stricte ; puis madame Bilger, que je remercie de faire en sorte que je ne sois pas ridicule par moments.

Ce blog est excellent pour parfaire son français. Et pas que.

F68.10

@ Bill Noir
"Les Alaouites, que je sache, ne sont pas très estimés dans le Califat !"

Les Alaouites sont effectivement haïs, et sont les premiers musulmans contre lesquels le djihad a été autorisé par Ibn Taymiyyah, dès le 13e siècle, inaugurant ainsi l'ère bénie du salafisme, et faisant depuis de l'islam la religion la plus intolérante au monde: une religion capable de déclarer la guerre sainte contre ses propres coreligionnaires.

Peut-être parce que les Banu Taghlib, tribu historique de laquelle les Alaouites tirent et tracent leurs origines, furent témoins des moments fondateurs de ce qui allait devenir l'islam mais ne l'était pas encore.

Comme cette bataille dite de Dhi Qar. Première victoire des Arabes contre les Perses. (N.B: "Arabe" peut tout à fait signifier "arabe du nord": Edesse était arabe selon la terminologie antique...)

Quand on croise l'histoire objective avec la tradition musulmane, ce genre d’événement est assez intéressant: semble-t-il que Mahomet n'est pas encore clairement dans le tableau historique selon la tradition musulmane mais que les guerres musulmanes contre les sassanides ont déjà commencé...

Mahomet commence en effet, selon l'historiographie traditionnelle, à prêcher en 613. La bataille de Dhi Qar date approximativement de 609 (estimations allant de 603 à 623).

Et la tribu des Banu Taghlib semble avoir été du côté sassanide, dirigé par Iyas ibn Qabisah al-Ta'i, dans cette bataille contre la tribu des Banu Bakr. Puis, les Banu Taghlib semblent être devenus très potes avec le califat Rashidun. Puis semblent avoir été haïs par les Omeyyades.

L'islam commence à ne devenir l'islam qu'à partir des Omeyyades. Avant, l'islam et le christianisme non-trinitaire sont assez indistincts. Et les Banu Taghlib étaient chrétiens monophysites.

C'est pour cela que 1. les Alaouites prétendent représenter "le vrai islam" et que 2. les tendances salafistes veulent les éradiquer. Parce que leur doctrine témoigne d'un passé plus divers que l'orthodoxie islamique ne se plaît à le croire et à le raconter depuis que les Omeyyades ont pris les rênes.

L'islam n'existe en tant qu'entité distincte, de manière marquée, du christianisme qu'à partir, disons, d'Abd al-Malik. Et les Alaouites sont des fossiles théologiques qui témoignent que l'histoire officielle à partir d'Abd al-Malik et l'histoire réelle qui précède l'histoire officielle ne sont pas exactement synchrones.

Ils sont donc à éliminer.

En 2021, le monde reste de facto englué dans des querelles de bédouins qui datent de l'an 500 entre Banu Taghlib et Banu Bakr. Qurelles qui, au-delà de la haine salafiste contre les Alaouites, structurent largement l'affrontement entre chiites et sunnites, et querelles que les musulmans s'imaginent en droit d'étendre à l'univers entier sous prétexte de nous inviter à l'islam.

Sidérante prétention.

Ninive

À propos d'histoire, voici des nouvelles historiques de l'Islam en France :

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/qui-sont-les-trois-associations-qui-refusent-de-signer-la-charte-de-l-islam-20210121

Petite histoire de la nouvelle compagne présidentielle de Macron :

https://www.vie-publique.fr/discours/282806-genevieve-darrieussecq-05122021-ancien-combattant

Il faut bien qu'il puisse passer le premier tour pour accéder au second.

Xavier NEBOUT

Savez-vous pourquoi à la fin de la bataille de Waterloo, Blücher a ordonné à ses soldats de tuer tous les Français qu'ils rencontreraient ?
Parce que la garde, notre glorieuse garde impériale, violait, pillait et tuait tout ce qui bougeait dans les villes et villages qu'elle traversait en premier.
Scandale !

Nos héroïques soldats empreints des valeurs de la République, ceux des colonnes infernales !
Scandale !

Achille

sylvain et Ninive en grande discussion ! 😊

sylvain

@ Ninive
« J'espère que mon nom figure sur vos tablettes, étant l'un des premiers adhérents au nouveau parti - Reconquête.
Un grand merci à Eric Zemmour pour redonner l'espoir à notre jeunesse. »

Ah non cher Ninive, j'étais là avant vous !
Vous n'êtes avant moi sur les carnets des délateurs pétainistes que par ordre alphabétique.
Je passe mes journées à m'autoféliciter d’avoir fait le bon choix politique, du RN trop mou je suis devenu le premier fan de Zemmour.

J'écoute en boucle son meeting fabuleux de Villepinte où l'on peut voir les hordes et meutes rageuses haineuses fascistes antifanazis s'en ramasser plein la poire par un exceptionnel et excellent service d'ordre, j'ai applaudi à tout rompre, que du bonheur !

Évidemment être devenu un paria zemmourien me comble de joie et je plains ceux qui, dépourvus d'honneur, de morale et de fierté, rampent tels des limaçons devant leurs bourreaux islamistes.

Cher Ninive, je vous invite aussi à vous régaler en suivant toute la série orchestrée par l'odieux visuel pétainiste macronien contre Zemmour, j'ai déjà cité trois épisodes , vivement les suivants, mes abdos sont tétanisés de rire !

Pour Noël j'ai commandé l'affiche sublime de la campagne de Zemmour que j'encadrerai sur le mur de la permanence de Génération Z, qui va bientôt être dissoute pour incitation à la haine raciste et raciale arabo-africanophobe, islamophobe immigrationophobe homophobe vaginophobe féminophobe ectcétérophobe.

Pour fêter les victoires successives sur Zemmour, les fachos antifanazis de Sopo seront reçus à l'Elysée et décorés par Macroneron pour bons et loyaux sévices, un spectacle LGBT viendra clore la soirée, le service sera effectué par des fatmas voilées, un doigt d'honneur en direction de Zemmour.

Quant à nous en ce moment on potasse le fameux chant de Noël : « Il est né le divin enfant » modifié comme il se doit en « Il est né le divin Zemmour ».

Xavier NEBOUT

Du livre "Le Ruée vers l'Europe" de Stephen Smith: si la population française devait évoluer comme celle de l'Afrique subsaharienne, elle serait de 650 millions à la fin du siècle.
Vérité scandaleuse !

Lucile

@ F68.10 | 11 décembre 2021 à 02:17
"Une supériorité morale est nécessaire".

C'est un détail mais je ne le formulerais pas de cette manière. Il ne s'agit pas de mesurer sa morale à celle d'autrui, il faut savoir jusqu'où nous sommes prêts à aller et comment doser l'action en fonction des nécessités du moment. Vous qui êtes mathématicien, face à une équation, vous ne vous demandez pas si elle est gentille ou méchante. Vous cherchez d'abord à la résoudre.

Oui la morale fait partie de l'équation, c'en est l'un des paramètres, mais ce n'est pas le seul déterminant, ni le plus urgent à l'heure actuelle.

Pour l'instant les deux obstacles principaux me paraissent d'une part le déni du problème et des dangers qui s'y rattachent, de l'autre un absolutisme moral interdisant toute répression efficace. Tant qu'on n'aura comme critère de jugement que la gentillesse - dont on fait d'ailleurs plutôt une obligation pour ceux qui subissent les préjudices que pour ceux qui les infligent - on pataugera dans l'absurdité et le problème ne fera que s'aggraver. Ce qui me paraît le b.a.-ba de la morale, c'est de considérer que toute activité illégale, toute infraction appellent une réponse sans complaisance. Et proportionnée, bien sûr, parce que cela fait partie de notre morale. Mais actuellement le problème ne se situe pas là.

Entrer illégalement dans un pays est un délit. Un gouvernement n'a pas l'obligation de le tolérer, il a même l'obligation d'y mettre bon ordre. D'autre part il n'a pas à contourner cette obligation en recourant systématiquement à la régularisation. Enfin, il n'a pas non plus à accorder en masse visas et permis de séjour à des gens qui n'ont pas l'intention ni les moyens de s'intégrer, alors que l'ensemble de la population encaisse déjà mal les effets de la pression migratoire.

Ce n'est pas l'absence de morale qui pose problème, la "morale" nous étouffe, et si elle nous étouffe, c'est parce que c'est une fausse morale, immature, narcissique, exhibitionniste et fondée sur un manque de convictions. Pour beaucoup, l'important c'est de jouir individuellement de leur confort moral, et d'être vus comme des gentils par leurs pairs ; pour le reste, la démocratie, dépassée, la nation, dépassée, le bien commun, dépassé, le respect de la loi, dépassé, la culture, dépassée, et pour en revenir au sujet du billet, l'histoire, c'est l'affaire des spécialistes, pas la nôtre.

----------------------------------------------------------

@ Valéry

Je vous l'ai déjà dit, je suis bluffée par l'excellence de votre français. Vous réussissez non seulement à bien vous exprimer avec un vocabulaire étendu et des tournures de phrases variées, mais vous avez un style bien à vous. Merveilleux.

Giuseppe

@ Achille | 11 décembre 2021 à 08:02

Ce ballon est capricieux, au fond chaque équipe peut avoir un système et une vision de jeu qui lui est propre. Et la victoire de changer de camp aussi, et déjouer tous les pronostics.


hameau dans les nuages

@ Exilé | 11 décembre 2021 à 10:34

Sur la place de l'église et de la mairie du village trône le monument aux morts. Je me souviens qu'étant gosse j'avais demandé à mon père ce que voulaient dire ces trois mots gravés: "Ne pas subir".

Quand je vois les cérémonies devant ce monument avec dépôts de gerbes depuis le début du Covid et les personnalités et anciens combattants maintenant d'Algérie tous masqués jusqu'aux oreilles, dont mon beau-frère médaillé de je ne sais pas quoi, tous à l'air libre et dans les courants d'air, j'ai une pensée émue pour nos poilus masqués car gazés à l'ypérite.

Mais qui était donc l'inventeur du gaz moutarde ?

"Ne pas subir" qu'ils disent:

https://scontent-mrs2-2.xx.fbcdn.net/v/t39.30808-6/s526x296/265914684_10219529892579255_3722065298961985396_n.jpg?_nc_cat=107&ccb=1-5&_nc_sid=dbeb18&_nc_ohc=POjYscdncpMAX_5vxoP&_nc_ht=scontent-mrs2-2.xx&oh=7b954bb9e715461e4ef3b91579b330de&oe=61B83CDD

Bill Noir

@ Michel Deluré
« Dans la recherche de la vérité historique, il n'est pas toujours facile au profane de s'y retrouver entre le discours des spécialistes dont c'est le métier d'enquêter pour nous relater l'Histoire et les boniments de ceux qui nous content des histoires. L'homme admet parfois plus facilement les paroles des seconds qu'il ne croit en celles des premiers. »

Une réponse définitive aux doutes de Patrice Charoulet !

Xavier NEBOUT

De Gaulle.
Le général catastrophique d'Abbeville.
Le ballot embarqué par les Anglais car ça peut toujours servir...
Celui qui a légitimé les Anglais à nous faire la guerre en Syrie.
Celui a suggéré puis approuvé l'assassinat de Darlan que Churchill n'aurait pas autorisé sans cela, comme il fera fomenter le coup d'Etat qui le ramène au pouvoir en 58.
Qui a préféré les communistes à Pétain en 44, avec leurs quelques dizaines de milliers de morts de "l'épuration" y compris des officiers français résistants.
Et toute la racaille gauchiste qui s'en est suivie jusqu'à aujourd'hui.

Vérités scandaleuses !

Valéry

@ F68.10

Le terme employé de "laïcité à la noix" ne critiquait pas le concept de laïcité en soi, mais son application plus que défectueuse et pernicieuse en France (d'où le "leur laïcité" ajouté). Je crois que dans les grandes lignes on est d'accord.

Quant à la possibilité d'une réponse violente, évidemment je ne la chéris pas. Mais, comme dans le cas de la dissuasion nucléaire - c'est parce qu'elle est justement possible que on va essayer par tous les moyens de l’éviter -, il n'est point de solution politique quand la manière forte et directe est systématiquement écartée et méprisée. Il faut qu'elle plane dans l'arrière-plan, pour faire plier ceux qui se servent de l'humanisme et de la générosité françaises pour contourner les lois et leur bienveillance, afin de creuser d'avantage le séparatisme et le communautarisme.

La force peut être un ultime argument de poids, par sa propre ombre. Après, on peut discuter sur ce que chacun comprend par "utiliser la force". Cela peut aller de couper systématiquement le robinet des prestations sociales, passer par des évaluations régulières de la maîtrise du français, et enfin aboutir à des expulsions immédiates pour certains délits. Le simple fait que "par violence" vous ayez déduit (ou supposé) "camps d’internement" démontre quelque part que notre société n'est plus capable de mettre la pression pour obtenir des résultats, toute action forte envoyant au "bruit de bottes". Mais non, on est civilisés. Mais pas faibles pour autant.

Exilé

@ Michelle D-LEROY
"J'ai souvenir d'une émission de téléréalité avec deux jeunes femmes pourtant vives d'esprit se promenant dans un village et s'arrêtant devant le monument aux morts. Elles se sont interrogées assez longuement pour savoir à quoi pouvait bien être dédié ce monument... cela en dit long sur l'Education nationale aussi."

N'oublions pas non plus les ravages créés par l'abandon de la chronologie, qui est pourtant un des piliers de la science historique.
Comment peut-on refuser de comprendre qu'un événement est souvent expliqué par un autre qui lui est antérieur ?

Mais nous retrouvons ici une fois de plus à l’œuvre la volonté révolutionnaire de gens qui sont plus des agents subversifs que des pédagogues et qui s'attachent à détruire tous les repères qui contribuent à la structuration de l'intelligence.

Exilé

l'Histoire est un immense chantier et se caractérise, si nous sommes dans une démocratie authentique où rien d'autre que la vérité n'est à atteindre, par l'obsession scrupuleuse d'ajouter chaque jour sa petite pierre à l'édifice du "certain".

Exactement.
Et cet immense chantier est en construction depuis des millénaires.
L'archéologie nous permet parfois de progresser à grand pas dans la compréhension du passé, pensons par exemple à la découverte de la pierre de Rosette et à l’œuvre de Champollion, dans d'autres cas cette progression se fait par petites touches, comme dans les découvertes ayant trait au quotidien de civilisations disparues.

Ceci dit, cela n'empêche pas parfois les controverses comme celles au sujet d'Alésia, mais heureusement les historiens qui s'appuient sur la traduction rigoureuse du texte de César pour contester l'hypothèse favorable au site d'Alise-Sainte-Reine n'encourent pas pour l'instant l'équivalent d'une loi Gayssot...

L'Histoire et Emmanuel Macron

D'après tout ce que M. Macron nous a révélé de lui par ses actes et ses discours, il est évident que ce n'est pas l'amour de la France à travers son histoire unique au monde qui le motive et encore moins celui du peuple qui l'a bâtie après des siècles de soins constants.

Alors, le voir se mettre en scène de façon théâtrale pour récupérer certains faits historiques à son profit en jouant sur l'émotion qu'ils peuvent parfois susciter afin de faire pencher la balance électoraliste du bon côté a quelque chose de sordide.

Xavier NEBOUT

"Des spécialistes autoproclamés d'une époque ou d'un personnage écrivent à leur manière une vérité dérangeante, scandaleuse. Je les appelle les mythographes, ils ne sont que des mythomanes qui posent par écrit des ignominies" nous dit vamonos.

Son propos est parfaitement contradictoire pour nous dire en somme qu'une vérité dérangeante est une ignominie, mais c'est dans cette contradiction que se trouve l'essence de l'éternel sujet: "maudit soit celui qui dit la vérité".

Hitler après une réussite fulgurante, s'est finalement tragiquement planté. Le bien faire, c'était pour lui la réunion du peuple germanique par la conviction d'être le pur héritier de la civilisation indo-germanique dénommée "indo-européenne" après la raclée de 70, et dont le nazisme est la dernière épopée des temps héroïques - souvent à la mode de Gengis Khan. En 1940, il a été adulé par la quasi-totalité des Allemands, et reconnu par une bonne part de ses ennemis dont en France, les "collaborationnistes" - pro-allemands car tous ne l'ont pas été.

La déformation de l'histoire ne date pas d'hier. On peu facilement la situer dès 500 ans av. JC aux quatre coins du continent avec l'apparition des légendes nationales.

L'Eglise quant à elle, a si bien anéanti la spiritualité au niveau populaire pour la cantonner dans les monastères, qu'elle semble ne plus rien y comprendre elle-même. L'islam a suivi une voie inverse mais en la réduisant.
Et c'est là que nous sommes au bord d'une double catastrophe : la domination de l'Islam sur la plan spirituel, et celle de la démographie subsaharienne.

Allez les gauchos, kss kss...

Ninive

@ Marcel Patoulatchi | 10 décembre 2021 à 14:27

Nous pourrions penser que Luçon s'est converti à cette nouvelle religion qui fait fureur dans notre Hexagone... non... c'est l'âge et à force de faire des trous il est tombé dedans... en réalité Luçon a peur de déplaire à son entourage lorsqu'il va faire le tour de son pâté de maison et qu'il rencontre les musulmans de son quartier qui pourraient lui demander des comptes. C'est hélas une nouvelle maladie qui fait plus de dégâts que le Covid et Macron se sert de l'une et de l'autre comme le bon psychopathe pervers qu'il est.

Ninive

@ Patrice Charoulet
"les zemmouriens les plus fanatiques (j'ai les noms)"

J'espère que mon nom figure sur vos tablettes, étant l'un des premiers adhérents au nouveau parti - Reconquête.

Un grand merci à Eric Zemmour pour redonner l'espoir à notre jeunesse.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS