« L'Histoire et Emmanuel Macron : ni manipulation ni immobilisme... | Accueil | Surtout ne pas oublier le premier Zemmour... »

12 décembre 2021

Commentaires

Serge HIREL

@ Achille

Mieux vaut parfois ne pas trop ramener sa science sur un sujet que son interlocuteur connaît infiniment mieux que soi. J’ai vu naître Médiamétrie... Et j’en connais les multiples défauts.

Il fut une époque où cette société recrutait ses sondés représentatifs des téléspectateurs de Paris au fin fond de l’Auvergne... Et, dans les rédactions spécialisées, on rit encore du fait qu’un peu plus tard, son système de contrôle, basé sur le mouvement, était incapable de distinguer le bras d’un téléspectateur qui bougeait du balancier d’une horloge normande...

Bien sûr, promis juré, tout ceci est du passé. Mais ce qui ne l’est pas, c’est que Médiamétrie est une entreprise commerciale qui vend - et très cher - ses statistiques et donc les réserve à ses clients. Sur Internet et dans les journaux, vous ne trouvez que des bribes d’information qui ne valent quasiment rien.

L’audience cumulée, la belle affaire ! Ce qui intéresse les chaînes TV, les radios, les agences de pub et les annonceurs, c’est l’audience instantanée, minute par minute. Et Médiamétrie la leur fournit sans jamais la diffuser orbi et urbi. Il arrive qu’il y ait quelques fuites... autour des prestations des politiques...

Il faut aussi que vous sachiez que votre belle « société anonyme » a des actionnaires. Ce sont ses clients (65 % sont détenus par les médias - dont 10,8 % par TF1 et 39 % par l’audiovisuel public ; 25 % par les agences de pub et 10 % par l’Union des annonceurs). Vous ne trouvez pas ça bizarre en matière d’indépendance ? Je te tiens, tu me tiens par la barbichette... Avez-vous déjà aperçu un taux d’audience d’un spot de pub ? Secret défense.

Allez ! Continuez à lire Le Monde et Libé, d’excellents journaux de droite, un tantinet trop zemmouriens pour mon goût.

Achille

@ Serge HIREL | 18 décembre 2021 à 17:25
« Quant aux 63 % de Français qui souhaitent que EM ne soit pas réélu, c’est un dangereux journal gauchiste qui a publié cette info au lendemain de son numéro d’autosatisfaction. »

Si c’est un journal gauchiste comme Le Figaro qui a sorti cette information, il n’y a pas trop de souci à se faire.
Ce genre de journal ferait bien mieux de se soucier du nombre de Français qui souhaitent Anne Hidalgo (ou Christiane Taubira), Yannick Jadot ou encore J-L Mélenchon comme président(e). Là il y a du boulot !

Quant à ma source, il s’agit de Médiamétrie, société anonyme spécialisée dans la mesure d'audience et l'étude des usages des médias audiovisuels et numériques en France. Difficile de trouver plus fiable comme source.

À noter que l’émission de TF1 a été diffusée en même temps que les deux derniers épisodes de la série "Le Code" sur France 2, ce qui a forcément affecté le taux d’audience de TF1.
D’ailleurs même moi, j’ai préféré regarder France 2, comme certainement beaucoup de "macroniens", afin de connaître le dénouement de l'histoire.
Il n’en demeure pas moins que l'interview d'EM a fait le meilleur score des prime times. Bien plus au demeurant que l’émission "Face à Baba" consacrée à Zemmour qui a fait 2 millions de téléspectateurs, ce qui pour Hanouna constitue une audience inespérée.

Serge HIREL

@ Achille 17 décembre 2021 à 12:09

Le chiffre de 3,8 millions que vous utilisez représente l’audience cumulée de l’émission, c’est-à-dire le nombre de téléspectateurs qui, pendant une durée plus ou moins longue, l’ont regardée (avec plus ou moins d’attention).

Le chiffre de 1,4 million est beaucoup plus significatif : il indique le nombre de téléspectateurs à la fin de l’émission.

Le différentiel de 2,4 millions correspond au nombre de téléspectateurs que EM a réussi à intéresser plus ou moins longtemps... sans les convaincre. Pas de quoi pavoiser... Il y a même de quoi inquiéter la Macronie.

Quant aux 63 % de Français qui souhaitent que EM ne soit pas réélu, c’est un dangereux journal gauchiste qui a publié cette info au lendemain de son numéro d’autosatisfaction. C’est même pire puisque la question exacte était : souhaitez-vous que Macron se représente en 2022 ? Les deux tiers des Français ne veulent même pas qu’il soit candidat... Sondage Odoxa Backbone Consulting pour... Le Figaro.

Merci de prendre vos infos à de meilleures sources... Pour ce qui est de la comparaison avec le PSG, elle est exacte : le club parisien dépense, lui aussi, « un pognon de dingue »...

Achille

@ Serge HIREL | 17 décembre 2021 à 12:09
« Tout derniers sondages : 63 % des Français souhaitent que Macron ne soit pas réélu (s’il se représente) ; 60 % des téléspectateurs qui, à un instant ou à un autre, ont regardé son numéro d’acteur sur TF1 l’ont trouvé mauvais. Seuls 1,4 million d’entre eux ont supporté « le président content de lui » jusqu’au bout, ce qui ne veut pas dire qu’ils sont tous ses adorateurs... »

Nous n’avons pas les même chiffres, mais c’est normal. Le contraire eut été étonnant.

Selon Ouest France , avec 3,82 millions de Français jusqu’à 23 h selon Médiamétrie, elle devance France 2 et la diffusion du final de sa série judiciaire française « Le code »,

Pour ne rien vous cacher je n'ai pas regardé l’entretien d’Emmanuel Macron sur TF1. J’ai préféré regarder la série « Le code » sur France 2. J’avais déjà suivi les quatre précédents épisodes et donc je voulais connaître le dénouement de cette histoire. (À noter l’excellente prestation de l’acteur noir qui jouait le rôle principal.)

Il n’en demeure pas moins que l’interview d’Emmanuel Macron arrive leader en prime time. Mais, bien sûr, c'est un échec pour ses contempteurs. Bah, si cela peut leur faire plaisir. Il est vrai que les autres candidats à l'élection présidentielle patinent sacrément dans la semoule en ce moment et pas seulement ceux de la gauche.
C'est à la fin du match que l'on compte les points. Pour l'instant Macron, c'est un peu le PSG ! :)

Serge HIREL

@ Achille 16 décembre 2021 à 07:47

Tout derniers sondages : 63 % des Français souhaitent que Macron ne soit pas réélu (s’il se représente) ; 60 % des téléspectateurs qui, à un instant ou à un autre, ont regardé son numéro d’acteur sur TF1 l’ont trouvé mauvais. Seuls 1,4 million d’entre eux ont supporté « le président content de lui » jusqu’au bout, ce qui ne veut pas dire qu’ils sont tous ses adorateurs...

Pour le reste de vos commentaires, vous êtes égal à vous-même... Relisez toutefois l’article 35 de la Constitution qui concerne la déclaration de guerre... et l’obligation de consulter le Parlement. À propos de l’emploi de l’arme nucléaire, je crains plus « l’adolescent » que tout autre responsable politique. Macron n’est pas Kennedy lors de la crise des missiles de Cuba... Fort heureusement, notre armée a des chefs autrement plus solides que lui.

---------------------------------------------------------

@ hameau dans les nuages 16 décembre 2021 à 00:41

Les complotistes internautes utilisent beaucoup le cloud pour y stocker leurs âneries. Vivant dans les nuages, vous avez été contaminé. Un matheux - ce qui n’est pas mon cas - vous expliquerait aisément que, si le taux global de contamination est de 1 % de l’ensemble de la population, sur 100 000 habitants (soit 1 %), 1 000 seront malades. Si le taux de vaccination est de 80 % et le taux d’efficacité du vaccin est de 70 %, sur 100 000 habitants, on ne compte plus que 14 000 personnes exposées au virus, sur lesquelles 1 000 seront atteints (soit 7,1%). Si le variant Omicron est trois fois plus contagieux que le Delta - ce qui semble être le cas - le taux de contamination passerait à 3 % de l’ensemble de la population. Si, après la troisième dose, le taux d’efficacité du vaccin grimpe à 90 %, sur 100 000 habitants, 10 000 personnes seraient encore exposées au virus, dont 3 000 seraient malades (soit 33,3 %). Sur ces 3 000 malades, 2 800 environ sont double vaccinées (sur 86 000), dont 270 sont triple vaccinées (sur 90 000). Les autres malades sont non-vaccinées...

Toute l’astuce des complotistes, pour faire croire à l’inefficacité du vaccin - et même à sa dangerosité - consiste à utiliser ces taux de malades de plus en plus importants, en oubliant de dire qu’au fil des vaccinations, ils concernent des groupes de personnes exposées au virus de moins en moins importants...

Bill Noir

MADAME COVID

Il y a des gens qui croient que leur température dépend de la durée de la prise.

Bill Noir

JUIFS ET ARMÉNIENS

Mathieu Bock-Côté nous a offert hier soir un moment de lucidité exceptionnel sur la destinée de ces deux peuples. Le « pèlerinage » dans le Caucase, seul Zemmour pouvait le faire : la présence d'un humilié à un Peuple humilié.

En toile de fond la saga turque et la remémoration des erreurs de l'Occident à la fin de la WW1.
Quand les armées arabes mirent à la porte les Ottomans, « dans le même temps », sous la houlette des Germains, les Occidentaux ratèrent l'occasion de renvoyer, pour le compte, ce peuple barbare dans sa contrée d'origine, au pied des Monts Altaï.

On mesure aujourd'hui combien il eut été nécessaire de couturer l'Europe sur le Bosphore, « reconquérir » Sainte-Sophie, vider Chypre et la mer Égée des miasmes du Prophète, faire naître la nation kurde, « ossifier » le verrou d'Alexandrette séparant le monde turc du monde arabe.

Mais cela ne se fit pas et le Kaiser vaincu sauve sa mise et son rêve, son cher « B and B »… le chemin de fer Berlin-Bagdad. Un rêve qui fut celui de son successeur dont les armées poussèrent jusqu'au Caucase.
Merkel et ses prédécesseurs ont parfait l’œuvre en installant des millions de Turcs au cœur de l'Europe.

Si l'Europe meurt on saura pourquoi !

Achille

@ F68.10 | 16 décembre 2021 à 01:16
« Oui. Ben non. Zemmour est responsable intellectuellement de ses propos. Pas de ceux des identitaires. »

Non, ben si.
Je vous ferai juste remarquer que tout organisateur de meeting, que ce soit un parti, un syndicat, une association, se doit de prendre les mesures de sécurité élémentaires afin que celui-ci se déroule sans incidents.
Concernant le meeting de Zemmour on avait nettement l’impression que son service d’ordre était les gros bras d’extrême droite qui ont agressé les journalistes accrédités qui étaient juste venus faire leur travail et tabassé les quelques militants de SOS Racisme qui avaient juste arboré des T-shirts contre le racisme.
Un service d’ordre normal se serait contenté de les exfiltrer fermement mais sans violence.
C’est un peu facile de dire "ces gens-là, je ne les connais pas" et de regarder ailleurs quand ceux-ci utilisent leur méthode pour mettre de l’ordre.

« Qualifier Macron d'adolescent qui se cherche ? Un propos que personne de sensé ne devrait prendre au sérieux. Propos qui n'est pas violent. »

Et dire qu’il n’est rien, qu’il n’est pas fini, ce n’est pas violent, peut-être ?
EM est juste président de la République, ce qui n’est pas rien puisqu’il représente l’ensemble des Français devant le monde entier.
Dire du président qu’"il n’est pas fini", le pauvre Zemmour ferait bien de se regarder. Je ne m’attarderai pas sur son physique qui n’a rien d’un Adonis, Quant à ses qualités intellectuelles, celles d’Emmanuel Macron n’ont rien à lui envier.

Je sais bien qu’en période électorale, les esprits ont tendance à s’échauffer provoquant parfois des dérapages verbaux, mais il y a des limites que Zemmour a dépassées à plusieurs reprises.
Je n’ose imaginer un président de la République qui maîtrise aussi mal ses nerfs. N’oublions pas que c’est lui qui a le bouton déclenchant l’arme atomique.

Bien sûr que l’islamisme est un problème. EM et son gouvernement n’ont pas attendu les harangues de Zemmour pour s’en apercevoir et prendre des mesures. Nombre d’attentats islamistes sont déjoués quotidiennement par les services de la sécurité intérieure. Ceci en toute discrétion sans que cela fasse la une des médias et heureusement sinon vous imaginez la panique dans la population
Panique que s’efforce d’exploiter Zemmour, MLP et autres ersatz de l’extrême droite du genre Dupont-Aignan et Philippot et Asselineau.

« C'est le retour d'une droite qui cherche des solutions simples à des problèmes complexes et qui échouera. »

À noter que les sondages lui sont plutôt favorables. Certes il y aura des petits arrangements en coulisses, au second tour, comme cela s’est toujours fait dans la Ve République et même avant. Les sondages sont bien en peine de les anticiper, ce qui explique qu'ils se sont trompés dans bien des élections.
Mais tel Horace vainquant les Curiace (aussi coriaces soient-ils), je pense que le président sortant devrait en venir à bout.

F68.10

@ Achille
"Bien sûr que si ! Ces groupuscules d’extrême droite se retrouvent dans les propos identitaires particulièrement violents de Zemmour. Même sans les connaître il devient naturellement leur porte-parole."

Oui. Ben non. Zemmour est responsable intellectuellement de ses propos. Pas de ceux des identitaires.

Maintenant, quels sont les "propos violents" d'Eric Zemmour ?

Qualifier Macron d'adolescent qui se cherche ? Un propos que personne de sensé ne devrait prendre au sérieux. Propos qui n'est pas violent.

"Je sais ce qu'il pense. Quand il dit par exemple qu'islam et islamisme c'est la même chose, à partir d'une théorie absurde qui prouve qu'il n'est pas vraiment cultivé et qu'il n'a pas vraiment lu cette littérature-là, et qu'il dit que les commandements du Coran débouchent inévitablement sur l'islamisme, eh bien il met le feu dans les esprits." -- Bernard-Henri Lévy

L'islam et l'islamisme ne sont bien sûr pas vraiment la même chose. Mais l'islam couvre l'islamisme de son déni et de sa complaisance passive, et, si, bien sûr que si, les commandements du Coran débouchent inévitablement sur l'islamisme si on les prend au sérieux. La question est celle de la distanciation du texte que pratiqueront ou ne pratiqueront pas les musulmans. Mais un texte "saint" et des compilations de hadiths qui mettent la guerre contre les sassanides comme l'exemple incontestable de la piété, si, cela ne peut déboucher que sur l'islamisme. L'analyse de Zemmour est sur ce point correcte. Et c'est sidérant que les gens soient capables de nier ce point précis.

C'est là un "propos violent" ? Alors c'est la réalité qui est violente.

C'est ce type de déni qui fait que Bernard-Henri Lévy rejoint, par sentimentalisme ou irénisme complaisant avec la religion, la cohorte des islamo-gauchistes.

"Maintenant, il faut bien comprendre ce qu'il s'est passé. Il y a des gens qui viennent pour faire de la provocation", se justifie-t-il. "Ils viennent, ils savent très bien qu'ils vont énerver les gens qui sont là. Ils font ça et ils le font pour que les médias disent 'houlala ils sont méchants, les autres sont violents'. Ils n'avaient rien à faire là." -- Zemmour au sujet des violences de Villepinte.

Là encore, Zemmour a intégralement raison.

Zemmour s'en prend aux immigrés "colonisateurs" et à l'"islamisation de la rue" ?

Ce sont malheureusement des propos dans l'ensemble factuel. L'islam et le Coran prônent l'extension de l'islam par l'émigration. Cela assure des récompenses célestes au croyant qui émigre. Les immigrés musulmans ne viennent pas tous pour cela, bien entendu, loin de là, mais l'islam, lui, cautionne et encourage ce comportement. C'est là une vérité textuelle.

De même que c'est une vérité que l'islam cherche à imposer les prières de rue. Comme sur cette vidéo à Calcutta. C'est un dispositif bien rodé pour imposer la présence de la religion et la pression sociale y afférente.

C'est quand même important de le savoir.

Quand on veut critiquer Zemmour sur la violence de ses propos, comme tant le font, il convient quand même de s'assurer si oui ou non ses propos sont véridiques. Il pratique l'exagération, l'emphase et l'hystérisation, certes, mais cela devient légitime face au déni. Si le déni était moindre, je serais bien moins complaisant avec Zemmour. Mais là, face au niveau de déni, c'est devenu immoral de baisser son pantalon en qualifiant ces propos de violents pour les délégitimer.

"En France, comme dans toute l'Europe, tous nos problèmes sont aggravés – je ne dis pas créés – par l'immigration : école, logement, chômage, déficits sociaux, dette publique, ordre public, prisons, qualifications professionnelles, urgences aux hôpitaux, drogue... Et tous nos problèmes aggravés par l’immigration sont aggravés par l’islam. C’est la double peine."

C'est encore une fois un propos factuel.

"Ils n'ont rien à faire ici, ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs, c'est tout ce qu'ils sont, il faut les renvoyer et il ne faut même pas qu'ils viennent."

Bon. Là, il abuse. Il y a néanmoins une réalité derrière ces propos qu'il convient de ne pas nier. Ayaan Hirsi Ali en parle bien mieux que tout le monde. Et sûrement mieux que Zemmour.

"Tous les mineurs isolés ne sont pas des violeurs. Mais la responsabilité de la France et du gouvernement c’est de ne pas prendre le risque [...] Dans le doute il ne faut laisser rentrer personne."

Et v'là que j'te passe la pommade...

C'est quand même urgent qu'on puisse discuter de ces problèmes. Je ne partage pas la vision des choses de Zemmour, mais, quand, par exemple, les US accueillent une bonne tonne d'Afghans, il est évident que c'est une bombe à retardement. Il faut quand même le savoir, et ne pas le nier.

Bref. On peut continuer longtemps à disséquer les propos de Zemmour. Ce qui est grave, c'est qu'on considère que ces questions se situent en dehors de l'enceinte du débat démocratique. Ce qui est grave, c'est qu'on dénie aux gens le droit de réfléchir et de discuter sur ces sujets et qu'on place ces questions au-dessus du pouvoir du droit de vote en prétendant que le nazisme est au coin de la rue.

Bien sûr que la situation peut dégénérer. Comme cela dégénère d'ailleurs souvent quand l'islam tente de s'affirmer un peu partout dans le monde. Est-ce que c'est le retour du nazisme ? Non. Sûrement pas.

C'est le retour d'une droite qui cherche des solutions simples à des problèmes complexes et qui échouera. Aidée en cela par une gauche qui refuse qu'on pose les questions, et qui condamne ainsi l'éventuelle résolution du conflit à la violence si la chape de plomb ne tombe pas.

hameau dans les nuages

@ Serge HIREL | 14 décembre 2021 à 17:16

Quelle ironie de l'histoire ? C'est vous qui racontez des âneries. Avoir des anticorps au contact d'un virus cela s'appelle l'immunité naturelle acquise complémentant celle innée quand vous avez tété le colostrum de votre mère. Et ce processus existe depuis la nuit des temps.

J'ai peut-être moi-même des anticorps en ayant été au contact du virus mais comme je ne me suis encore jamais fait tester... ni mon épouse d'ailleurs... ni deux de mes enfants, le troisième ne s'étant pas vacciné pour raison médicale mais parce qu’il devait aller à l'étranger pour un concours sportif… Mais il va renoncer à la 3e dose commençant à voir les dégâts autour de lui.

Pour la bonne blague à ce sujet, monsieur Blachier a annoncé que les doubles vaccinés étaient sensibles au Omicron, encore plus les triples vaccinés alors que les non-vaccinés le sont encore moins que les doubles vaccinés. Vous me suivez ?
Oui on ne vous l'a peut-être pas dit mais ces vaccins qui n'en sont pas sont des vaccins "facilitants" aux nouveaux variants.
Et ce soir toujours pour la bonne blague, monsieur Macron a paraît-il annoncé de nouveaux rappels.

Si ça vous amuse d'essayer d'attraper la queue du mickey tous les trois mois... Moi c'est vitamines D, C et zinc et si possible du soleil. Pour ce qui est de l'exercice je fais le plein.

Achille

@ Valéry | 15 décembre 2021 à 18:56
« Cela ne le rend pas responsable pour autant. »

Bien sûr que si ! Ces groupuscules d’extrême droite se retrouvent dans les propos identitaires particulièrement violents de Zemmour. Même sans les connaître il devient naturellement leur porte-parole.

« Sûrement pas Marine Le Pen. Ce serait intéressant de creuser là-dedans, trouver qui a voté qui puis voir si votre logique admet les mêmes conclusions, cette fois-ci incriminant l'autre camp. »

Les islamo-gauchistes, auxquels vous faites allusion, n’ont certainement pas voté Macron, mais pour LFI qui continue aujourd’hui plus que jamais à les soutenir, vu que ce parti n’a plus que ces gens-là comme électorat.
À noter qu’Anne Hidalgo, qui culmine à 3 ou 4 % dans les sondages, se met elle aussi à faire de la retape auprès des musulmans, qu’elle ose comparer aux Juifs des années 40.
Pauvre PS, là il touche véritablement le fond.

Achille

@ sbriglia | 15 décembre 2021 à 19:00
« Les charentaises achilléennes sont un puissant somnifère… »

C’est la raison pour laquelle je vous conseille de lire mes commentaires après 23H.

La journée vous pouvez toujours lire du sylvain. Bon c’est un peu rengaine, voire carrément du radotage, mais au moins il vous évite de réfléchir et même de répondre. :)

sbriglia

« Pire que le bruit des bottes… le silence des pantoufles »

Les charentaises achilléennes sont un puissant somnifère…

Valéry

@ Achille
"Leur chef a été interpellé par la police. Zemmour a affirmé ce matin qu’il ne connaissait pas ces gens. Mais eux, manifestement le connaissent très bien et ne manqueront pas de voter pour lui en avril prochain…"

Cela ne le rend pas responsable pour autant. On peut regarder ce problème de l'autre côté de la barrière : pour qui ont voté la majorité des islamistes français ayant commis des attentats ?

Sûrement pas Marine Le Pen. Ce serait intéressant de creuser là-dedans, trouver qui a voté qui puis voir si votre logique admet les mêmes conclusions, cette fois-ci incriminant l'autre camp.

Achille

@ Exilé | 15 décembre 2021 à 12:24
«…pouvez-vous nous citer quelques exemples d'organismes publics ou privés qui soient infestés, hormis quelques hurluberlus, par des fascistes affirmés (voire des nazis), à supposer qu'il en existe, ou même qui n'aient pas été écartés depuis longtemps… »

Vous avez entendu parler des Zouaves de Paris?
Je pense que ce document en lien devrait répondre à votre question.

C’est ce groupuscule d’extrême droite qui est venu chercher la castagne au meeting de Zemmour à Villepinte.
Leur chef a été interpellé par la police. Zemmour a affirmé ce matin qu’il ne connaissait pas ces gens. Mais eux, manifestement le connaissent très bien et ne manqueront pas de voter pour lui en avril prochain…

Exilé

@ Achille
« Aujourd’hui il y a des néonazis qui collectionnent des objets rappelant la sinistre époque du Führer (pistolets, uniformes, drapeaux, etc.) et qui se réfèrent à l’idéologie nazie. »

Il existe des passionnés de « militaria » qui collectionnent des objets contemporains de divers conflits armés, dont en ce qui concerne la Seconde Guerre mondiale ceux en provenance de diverses armées dont surtout celle des États-Unis d'Amérique, sans pour autant être des nostalgiques du régime nazi.

La possession d'objets faisant référence au nazisme n'est pas interdite, en revanche leur exhibition l'est.
https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000022375941

Mais la question n'est pas là.
Alors que nous savons tous où sont tapis des gens de gauche qui se présentent comme tels, par exemple dans l'Université, dans les médias, à l'Ednat, dans le syndicalisme y compris judiciaire, dans le monde du spectacle etc. où ils imposent leurs oukases terroristes au reste de la population, pouvez-vous nous citer quelques exemples d'organismes publics ou privés qui soient infestés, hormis quelques hurluberlus, par des fascistes affirmés (voire des nazis), à supposer qu'il en existe, ou même qui n'aient pas été écartés depuis longtemps sous ce prétexte des gens jugés simplement non conformes au moule gauchiste ?

Donc, tant qu'un Nuremberg du communisme n'aura pas été organisé, seul le totalitarisme lié à ce système monstrueux continuera d'occuper le terrain en imposant ses anti-valeurs.

Lodi

Vive lady Montagu et les autres personnes responsables de la vaccination ! Sinon, que lis-je, qu'on rend pour la première fois le refus de vaccination responsable des morts d'une épidémie ?

Tout en tenant compte du fait qu'il n'y a jamais une seule cause d'une chose, bien sûr que les gens refusant la vaccination sont responsables des morts d'une épidémie quand il existe un vaccin !
Exemple par la rougeole :

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/maladie-infectieuse-retour-force-rougeole-plus-meurtriere-jamais-18296/

Serge HIREL

@ caroff 13 décembre 2021 à 23:55

...À moins que vous ne préfériez être bedeau à Illiers-l’Evêque, commune - bien réelle celle-là - de la circonscription ébroïcienne du natif de Neuilly-sur-Seine, qui a récupéré cette terre électorale en or des mains de Jean-Louis Debré, sans faire depuis lors les préaux d’école. L’archétype de l’énarque... suffisant et sans empathie.

----------------------------------------------

@ Achille 13 décembre 2021 à 22:18

L’infime différence entre BLM et les trois personnalités du parti gaulliste que vous citez, c’est que lui, mécontent de ces 2 % à la primaire de 2016, s’est réfugié avec armes et bagages chez l’adversaire. Cela ne s’appelle pas de la trahison, mais de la haute trahison...

Quant à la « traîtresse » Pécresse, elle a effectivement trahi Juppé et Fillon, quitté les LR et signé une pétition islamogauchiste. Cela fait beaucoup à se faire pardonner... Si Wauquiez avait tenu bon, elle ne serait jamais rentrée au bercail.

« ...quelques militants de SOS Racisme »

Bref, des enfants de chœur... C’est vraiment ignoble de matraquer ces petits chéris... Sauf que, lorsque l’une des « militantes pacifiques » raconte ses malheurs, le visage ensanglanté, le preneur de son a enregistré une petite phrase qui révèle la provocation. « Non, ne me nettoie pas... J’ai encore une télé... », dit-elle à un ami qui s’approchait pour l’essuyer. Drôle de réflexe pour une blessée innocente...

----------------------------------------------------

@ hameau dans les nuages 14 décembre 2021 à 00:16

Les nuages qui isolent votre hameau émettent-ils des interférences qui rendent inaudibles certains sons ? L’Heure des Pros n’abrite pas un défenseur des libertés, mais un antivax pur et dur, qui tente de justifier son entêtement par des arguments un peu moins complotistes que les vôtres. Libre à vous de croire ces âneries, même de les diffuser. Elles n’en restent pas moins des âneries... pures et dures. Ironie de l’histoire : le voici équipé des anticorps dont il ne voulait pas...

sylvain

GWG, que j'adore, a dû lire tous les commentaires que je poste ici et ailleurs concernant ce fascisme de gauche que je dénonce depuis des années, j'étais même le seul à en en parler et l'écrire, j'étais visionnaire.

J'avais donc bien fait de m'emparer de ce sujet avant tout le monde car je me rends compte qu'aujourd'hui cette expression est devenue monnaie courante sur les blogs des résistants aux fascismes ultragauchistes.
Le fascisme est de gauche, il existe un fascisme islamiste, le fascislamisme islamogauchiste, une idéologie nazifiante de gauche, le nazislamisme gauchiste, le gauchislamisme.

Ces idéologies nauséabondes haineuses criminelles de gauche disposent de fachos nervis ultragauchistes antifanazis tels les antiracistes des SOS Racisme de Sopo manipulés par Macron afin de créer des désordres dans les rues et meetings et répandre la terreur pour diaboliser, caricaturer, calomnier et faire taire les opposants trop dangereux pour son pouvoir ; c'est du fascisme, c'est une dictature, la gauche en est spécialiste et se met à la disposition du plus offrant, en l'occurrence Macron le traître à la France.

Petit rappel. Le fascisme socialocommuniste : 100 millions de morts.

Zemmour, l'empêcheur d'immigrer en rond, en est la victime principale et ostracisé comme le plus dangereux pour ce régime pétainiste collabo immigrationniste criminel.

Axelle D

@ Michel Deluré
@ Achille

Dois-je préciser que mon propos ne faisait suite qu'à une remarque humoristique du contributeur qui parodiait une chanson de Joséphine Baker, "J'ai deux amours" devenant ainsi "J'ai deux zemmour".
Ce qui m'avait aussitôt remémoré les deux et mêmes trois Zemmour qui avaient alimenté durant plusieurs décades les rubriques journalistiques de la pègre et du grand banditisme parisien (à noter que ce nom à l'époque figurait toujours avec deux m)...
Comme si un Zemmour, l'actuel, qui n'a manifestement rien à voir avec les trois ou quatre marlous précédents, ne suffisait pas !

Concernant donc les frères Zemmour originaires de Sétif, on retrouve la même orthographe de ce patronyme dans nombre de documents de l'époque (articles de journaux ou reportages) mais aussi plus récents comme celui paru dans l'hebdomadaire Paris Match du 20/01/2020, trois ans après le décès d'Hélène Martini, alias l'Impératrice de la Nuit ou la "Taulière" qui avait régné durant quarante ans sur plusieurs dizaines de cabarets parisiens, au grand dam des frères Zemmour, de la bande des Trois Canards, et autres racailles du Milieu interlope de Pigalle et alentour qui n'avaient jamais réussi à l'éliminer.

Consulter aussi le livre d'Annie Rey-Goldzeiguer "Aux origines de la guerre d'Algérie, 1940-1945 : De Mers-el-Kébir aux massacres du Nord-Constantinois" qui mentionne également cette famille de truands, proxénètes, trafiquants etc. sévissant dans la Casbah :
quote
« D'autres qui refusent toute assimilations mais aspirent à une vie de richesse dans ce monde de pauvreté, vont s'organiser pour se partager les bénéfices fructueux de trafics en tous genres. Dans la région de Batna, les frères Zemmour* commencent une prodigieuse carrière qui les ménera comme rois du trafic en France, où ils défraieront la chronique des caïds du marché noir. A la Casbah d'Alger** les gangs pullulent etc. »
unquote

*également mentionné par Francis Attard dans un reportage du Midi Libre concernant le Milieu de la Casbah durant la guerre d'Algérie (paru en 1971 dans Historia-Magazine)

**à partir de 1955.

NB : mais peut-être que l'ouverture anticipée des archives de la guerre d'Algérie qui n'est certainement pas sans arrière-pensées politiciennes nous en apprendra davantage sur la proximité du FLN avec le milieu de la pègre et du grand banditisme...

Achille

@ Exilé | 14 décembre 2021 à 10:36

Le fascisme c’est comme le nazisme. Aujourd’hui il y a des néonazis qui collectionnent des objets rappelant la sinistre époque du Führer (pistolets, uniformes, drapeaux, etc.) et qui se réfèrent à l’idéologie nazie. Le fascisme relève de la même idéologie raciste. Ne jouons pas sur les mots !

hameau dans les nuages

@ Gavot | 14 décembre 2021 à 10:13

Oh détrompez-vous je n'ai absolument pas peur ! Ceux qui ont peur sont ceux qui se sont précipités sur ce type de vaccins. Ils ont tellement peur qu'ils veulent embringuer les non-vaccinés dans leur galère à dix doses qui se révèle comme un mirage dans le désert, l'oasis de l'immunité vaccinale qui est un leurre absolu.

Courez si vous voulez mais n'entraînez pas les autres. Se faire vacciner pour avoir un pass et pouvoir aller au cinéma ou au restaurant montre l'horreur absolue de cette "épidémie" qui va maintenant "décimer nos petits-enfants".

P.-S.: Je ne suis pas "antivax ou "pro-covid", nouvelle appellation de la part des hystériques, je suis même vacciné contre le choléra pour aller à l'époque dans la zone, et même dans le village où en Espagne avait eu lieu l'épidémie. Là il était plus que raisonnable de se faire vacciner du virus atténué. Mais alors les vagues successives de covid pardon ! Mais n'étant pas fan de surf je regarde de la plage...

Exilé

@ Achille
« Par fachos je qualifie ces individus qui se sont distingués par leur violence et leurs propos racistes lors du meeting de Zemmour à Villepinte... »

Mais il ne s'agit là que d'une opinion personnelle sur un événement particulier (que je n'ai pas du tout suivi) que vous interprétez à votre manière.

Sachant que le fascisme, le vrai, a disparu avec Mussolini, tout autre emploi d'éléments liés à cette période de l'histoire résulte donc, sauf éléments contraires réellement objectifs, de procès d'intentions tendancieux.

Gavot

@ hameau dans les nuages | 14 décembre 2021 à 00:16

Vous avez lu l'article que vous mettez en lien ? L'essai thérapeutique décrit n'a strictement rien à voir avec les vaccins à ARN. Ceux-ci sont bien des vaccins et pas des "thérapies géniques" comme vous vous plaisez à les appeler dans la foulée des obscurantistes anti-vaccination qui tentent sans cesse de faire naître la peur.
Et cette peur naît de l'ignorance, cette même ignorance que vous vous complaisez à étaler à chaque fois que vous militez contre les vaccins sur ce blog.

Achille

@ Axelle D | 13 décembre 2021 à 12:14

Attention. Il y a Zemmour et Zemour (avec un seul m)..
Certes les deux viennent du même patelin d’Algérie, mais ils n’ont, semble-t-il, rien d’autre en commun.


Michel Deluré

@ Axelle D. 13/12 11:34

Bien qu'ayant déjà franchi la frontière des 70 ans, j'avoue que cet épisode que vous nous rappelez m'était sorti de la tête. Une véritable saga finalement ces Zemmour ! Bill Noir va être content.

Bill Noir

LES PRAUD SE RIENT

Rioufol est revenu… il nous fait un petit coucou de chez lui… forcément il est confiné (un drôle de mot)… il est là au fin fond de son appart, au chaud à voir le gabarit de son lourd radiateur en fonte qui date de Haussmann pour le moins… il est confiant, il nous annonce qu'il sera de retour au milieu de ses camarades dès cette semaine… les autres manifestent leur contentement… Rioufol va revenir… il ne prononce que quelques mots… il ne faut pas qu'il fatigue… d'ailleurs la Ville et le Monde connaissent par cœur ses thèses, c'est un journaliste scientifique, il est respecté… s'il a chopé Madame Covid c'est parce qu'il a été en présence d'un double vacciné… la vache !

On touche au sublime… l'inversion dans la logique : le vaccin protège le vacciné et lui permet, plein de santé, de porter le virus à ceux qui ne le sont pas… c'est simple.

C'est comme l'Algérie française dont il était fervent, laquelle a permis par un frotti-frotta bien naturel d'obtenir la France algérienne.

L'épidémie qui pèse sur nous est une surprise dans le En Marche de l'Humanité vers le Bauneure… il se pourrait bien qu'elle donne raison à ceux qui prétendent que la mondialisation est une Invasion... et rien d'autre !

Quelques mots sur le coucou… cette technique où l'on fait parler une célébrité de chez lui… ce qui permet au pékin de pénétrer dans l'intime de ces gens qui « l'enseignent » et qu'il n'approchera jamais… une coloration « charnelle » du surhomme admiré.

On se rappelle la rigolade qui s'ensuivit quand Jérôme Béglé se livra à cette facétie pour ses potes avec comme arrière-fond, en enfilade, son interminable bibliothèque où figurait La Pléiade au grand complet… on lui demanda s'il avait lu tout ça… il rougissait, un exploit !

Rioufol est plus secret… le cadrage était resserré un max… seule attirait la couleur des murs peints dans un jaune ocre indéfinissable et subtil, vermeerien.

Achille

@ caroff | 13 décembre 2021 à 23:55

Ainsi donc d’après les dernières prévisions de l’OCDE, la croissance devrait atteindre 6,8 % en 2021 et 4,2 % en 2022.
L’OCDE ajoute: « Les mesures d'urgence ont permis à la France de protéger son capital industriel et humain. »
Et pour finir: « Pour autant, même si la plupart des clignotants économiques sont au vert, de nombreux nuages planent sur la reprise économique à commencer par l'accélération des contaminations en France, en Allemagne ou au Royaume-Uni ».

En clair le contexte n’est pas seulement franco-français, mais mondial, avec pour principale cause la pandémie.
Mais bien sûr si tout va mal c’est la faute au gouvernement.
Vous êtes un marrant, vous. Finalement vaut mieux que vous restiez sacristain, c'est là votre place ! :)

hameau dans les nuages

@ Serge HIREL | 13 décembre 2021 à 18:20

Ce ne sont pas des vaccins.
Monsieur Rioufol n'est pas contre la vaccination mais contre la vaccination obligatoire. Nuance.

D'autant plus que cette thérapie génique a été appliquée dans les années 2010 par monsieur Fischer de l'INSERM.
Et que cette thérapie génique a été stoppée car provoquant des cancers sur les enfants.

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/les-bebes-bulles-un-succes-tres-isole_27340

Vous voulez toujours "vacciner" les enfants ?

Je suis désolé, libre à chacun de se vacciner mais je préfère faire partie du groupe placebo et pour le moment cela me réussit.

C'est quand même bien la première fois que l'on rend responsable celui qui n'est pas vacciné de l'échec d'un vaccin. Car c'est bien le but premier d'un vaccin que de protéger la personne vaccinée, non ?

Or ce n'est plus le cas, Mais libre à vous

caroff

@ Serge HIREL 18h20
"Si l’on plaçait caroff au rang de BLM, il serait tout juste diacre, à la cathédrale Notre-Dame d’Evreux par exemple. « Valet de Bruxelles », a dit Zemmour"

Ou même sacristain à Triffouillis-les-Oies quand on lit les remarques sévères de l'OCDE sur l'économie française !!

https://www.latribune.fr/economie/france/reprise-transition-ecologique-emploi-le-carton-jaune-de-l-ocde-a-la-france-896658.html

———————————————-

@ Tipaza 11h34
"À lire les âneries parfaitement maîtrisées, circonstance aggravante, d'Achille, je me demande s'il ne faudrait pas changer le titre du billet en :
"On ne sait plus où donner du Zemmour !"

Oui, il fait une fixette sur Zemmour et c'est d'autant plus assommant que ses commentaires n'apportent pas de valeur ajoutée au blog puisqu'il se contente de rapporter l'aigreur que le candidat d'extrême drouate suscite dans les médias "mainstream"...

sylvain

En conclusion, par fachos je qualifie ces individus antifanazis ultragauche des SOS Racisme de Sopo qui se sont distingués par leur violence et leurs propos haineux contre Zemmour lors du meeting de Villepinte, s’en prenant aux spectateurs et au service d’ordre. 
Coups, menaces de mort, remarques antisémites, insultes, casses de matériel, bref, ils ont sorti toute la panoplie sinistre criminelle des parfaits fachos islamogauchistes clones des nazis de triste mémoire.

Zemmour est un patriote, un résistant au fascisme islamiste, c’est un héros de la France libre, l’avenir lui donnera raison et le glorifiera.

Aliocha

Crèon comme Antigone sont tous deux nus quand la tragédie, ayant accouché sa victime, permet à Tirésias après la catharsis d'accéder au point indivisible républicain, ce point exact où la foi n'est plus vectrice d'oppression, mais d'émancipation.

"Si on est trop jeune, on ne juge pas bien. Si on est trop vieil, de même. Si on n’y songe pas assez, si on y songe trop, on s’entête, et l’on ne peut trouver la vérité.

Si l’on considère son ouvrage incontinent après l’avoir fait, on en est encore tout prévenu. Si trop longtemps après, on n’y entre plus.

Il n’y a qu’un point indivisible, qui soit le véritable lieu de voir les tableaux. Les autres sont trop près, trop loin, trop hauts, trop bas. La perspective l’assigne dans l’art de la peinture. Mais dans la vérité et dans la morale qui l’assignera ?"

http://www.penseesdepascal.fr/Vanite/P-R-Vanite9.php

Vienne la nuit, sonne l'horloge au clocher de Tübingen :

Sie Zählete dem Vater der Zeit
Die Stundenschläge, die goldnen.

Elle comptait au Père du Temps
Les coups de l'heure au timbre d'or.

Hölderlin, Remarques sur Œdipe / Remarques sur Antigone.

Achille

@ Exilé | 13 décembre 2021 à 11:24
« Pouvez-vous avoir la bonté de nous donner avec précision une définition de la qualification de « fachos » d'une part, ainsi d'autre part que des exemples concrets de groupes ou de personnes susceptibles d'être revêtues de cette appellation »

Pas de problème. Par fachos je qualifie ces individus qui se sont distingués par leur violence et leurs propos racistes lors du meeting de Zemmour à Villepinte, s’en prenant à des journalistes dûment accrédités et à quelques militants de SOS Racisme.
Coups, menaces de mort, remarques antisémites, insultes, vol de matériel, bref, ils ont sorti toute la panoplie des parfaits fachos.
Je pense avoir répondu à votre question.

Reste maintenant à savoir si ce genre d'individus seront présents à tous les meetings dudit Zemmour. Auquel cas il faudra en tirer les conclusions qui s'imposent concernant l'engeance qui suit le désormais candidat à l'élection présidentielle lors de ses déplacements.

--------------------------------------------------------

@ Tipaza | 13 décembre 2021 à 11:34
« À lire les âneries parfaitement maîtrisées, circonstance aggravante, d'Achille, je me demande s'il ne faudrait pas changer le titre du billet en :
"On ne sait plus où donner du Zemmour !" »

Une ânerie maîtrisée n’est plus vraiment une ânerie. C’est même le contraire. C’est le terme qui est donné par ceux que cela contrarie et qui généralement répondent par de vraies âneries.
Mais je pense que je ne vous apprends rien sur ce coup-là ! :)

------------------------------------------------------

@ Serge HIREL | 13 décembre 2021 à 18:20
« Une question : BLM aurait-il droit à votre encensoir si, n’ayant pas trahi, il était aujourd’hui membre de « l’équipe de France » de Valérie Pécresse ? »

En matière de traitrise, je vous invite à lire ce que pense Éric Zemmour de Valérie Pécresse . C’est gratiné !

De toute façon en politique la trahison est monnaie courante : Giscard a trahi de Gaulle, Chirac a trahi Giscard, Sarkozy a trahi Chirac, et des mauvaises langues disent que Macron aurait trahi Hollande. Bref tout est "nominal".

stephane

Je demeure un antisarkozyste primaire mais je trouve l'incarcération de Claude Guéant scandaleuse.
Richard Ferrand mérite bien plus la prison et d'autres également.
Philippe, qu'en pensez-vous ?

Robert Marchenoir

@ Xavier NEBOUT | 13 décembre 2021 à 10:41
"Côté amabilité je me bornerai à 'pauv' c...'."

C'est bien ce qu'il me semblait. Vous exigez la courtoisie, et puis vous répondez par l'insulte.

"Comme je ne suis pas un malade qui passe son temps sur ce blog peut-être sur un fauteuil roulant [...]"

Ah, de mieux en mieux, maintenant : vous insultez les invalides pour leur invalidité ? Charmant garçon... heureusement que vous passez votre temps à nous donner des leçons de christianisme et de vie monacale... C'est dans quel monastère, qu'on vous a appris à vous moquer des malades en fauteuil roulant ?

"Par ailleurs, voilà que pour me traiter de traître, je soutiendrais les islamistes. Vous êtres vraiment frappé."

C'est bien vous qui passez votre temps à souhaiter, ici, que l'islam prenne le pouvoir, pour punir les Français de leur athéisme supposé. Voulez-vous que je vous remette vos commentaires sous le nez ?

Sans compter que vous soutenez aussi la Russie, laquelle passe son temps à expliquer qu'elle est notre ennemie. Donc, oui, vous êtes un traître, à double titre. Assumez au moins vos propos.

"Ci-joint le site établissant que contrairement à ce que vous dites, l'Ukraine n'est pas majoritairement russophone, mais très minoritairement: https://www.axl.cefan.ulaval.ca/europe/ukraine-1demo.htm"

Bah non, ce site n'établit nullement cela. Vous ramassez n'importe quel lien sur Internet pour appuyer votre propos, mais vous ne parvenez qu'à montrer à nouveau toute l'étendue de votre ignorance.

Avant toute chose, il est important de souligner que vous pinaillez, vous détournez la conversation : on s'en moque, que les Ukrainiens parlent le russe ou le chinois. Vous avez justifié l'invasion de l'Ukraine et l'annexion d'une partie de son territoire par la langue que parleraient les Ukrainiens : c'est en cela que vous êtes un bandit. C'est cela qui condamne votre politique comme votre morale.

Maintenant, si vous êtes véritablement un universitaire raffiné tenant à comprendre les subtiles nuances de la situation linguistique en Ukraine, je vous le répète : c'est toute l'Ukraine qui est russophone. En ce sens que le russe est une langue véhiculaire dans tout le pays.

Il est pratiqué comme une seconde langue bien au-delà des fameuses "régions russophones" dont la propagande du Kremlin nous rebat les oreilles.

Le site que vous êtes allé chercher en deux secondes pour défendre votre position indéfendable dit autre chose : il parle des communautés linguistiques définies par leur langue maternelle. En ce sens, effectivement, seule une minorité d'Ukrainiens sont de langue maternelle russe.

La propagande poutiniste dont vous vous faites le très inefficace relais ici dissimule cette distinction, en persuadant des ignorants dans votre genre qu'il y a ceux qui parlent l'ukrainien et ceux qui parlent le russe, et que les premiers interdisent aux seconds d'employer leur langue.

Alors qu'il n'y a aucune animosité envers la langue russe en Ukraine, pas davantage qu'il n'y en a, disons, envers le français dans l'Afrique francophone.

Même le précédent président de l'Ukraine, Petro Porochenko, qui incarnait le nationalisme militariste face à l'agression russe, parlait le russe à la maison !

Bien sûr, à force de massacrer les Ukrainiens et de leur expliquer qu'ils n'existent pas, Poutine a réussi à raviver l'usage de la langue ukrainienne, par réflexe patriotique.

Mais il ne faut pas compter sur des rustres tels que vous pour entrer dans ces menus détails.

Vous avez fait la preuve, une fois de plus, que le poutinisme est simplement un moyen, pour certains Français, d'assouvir leur rage et leur haine contre leurs compatriotes.

Aucun des poutinistes qui m'ont pris à partie depuis des années n'a jamais été en mesure de défendre ses positions, ou même de faire semblant. Ils font tous pschitt en deux secondes, comme vous-même à l'instant.

Vous venez de nous montrer le vrai visage du poutinisme : c'est celui de frustrés qui sont trop lâches pour assumer leur mentalité de voyou dans la vie réelle.

Du coup, ils jouissent d'imaginer la France asservie par le vrai bandit de grand chemin qu'est Vladimir Poutine. L'homme qui a accompli l'ultime transformation du communisme, en montrant ce à quoi, en définitive, se réduit cette idéologie : l'amour du crime.

La mafia kleptocratique qui dirige la Russie a établi son pouvoir sur un monceau de cadavres. Poutine, qui est peut-être l'homme le plus riche du monde, incarne le culte de la force brute en vue du pouvoir personnel. Il y en a visiblement que cela attire. Mais de grâce, qu'on ne me parle pas de géopolitique. Et encore moins de foi chrétienne !

Et sinon, sur le fond de mon commentaire originel, qui expliquait la continuité entre l'idéologie "antifa" dont nous traitons ici, et le poutinisme lui-même, lequel revendique sa filiation avec le stalinisme, qui a créé le concept même d'anti-fascisme ? Vous auriez quelque chose d'intelligent à dire ?

Non, bien sûr :

"Côté amabilité je me bornerai à 'pauv' c...'."

"Comme je ne suis pas un malade qui passe son temps sur ce blog peut-être sur un fauteuil roulant [...]"

Poutine aussi, montre sa vraie nature, en recourant volontiers à l'insulte. C'est bien le seul point sur lequel vous parvenez péniblement à égaler votre maître.

Michelle D-LEROY

@ Achille
"Sans doute un petit relâchement de nos diplomates.😊"

Un diplomate fait une carrière sur plusieurs années, il représente la France et son gouvernement, c'est ce pourquoi il est nommé, mais parfois, il n'est pas toujours d'accord avec le gouvernement en place, même s'il fait comme si.

C'est d'ailleurs pourquoi, au début de son mandat, M. Macron voulait nommer ses amis, et a dû rétropédaler suite à une levée de boucliers au Quai d'Orsay.

Serge HIREL

DE LA RESPONSABILITE D’UN JOURNALISTE ANTIVAX

Je suis un ferme partisan de la liberté totale d’opinion. Mais l’exercice de toute liberté ne se conçoit pas sans le devoir de responsabilité. La plume et, aujourd’hui, le micro, lorsque ceux qui les emploient n’ont cure de cette obligation, qui relève tout autant de la conscience personnelle que de règles professionnelles, peuvent se révéler des armes de destruction massive.

Ivan Rioufol qui, aujourd’hui, sur un blog très suivi, que, de surcroît, il dirige, et lors d’une émission TV attirant des centaines de milliers de téléspectateurs, milite sans aucune nuance pour la non-vaccination, sans disposer de la moindre formation à la médecine, nuit gravement à la santé de ceux qui, hésitants, en l’écoutant, basculent dans le camp des antivax.

On ne connaîtra jamais le nombre de ses victimes parmi ceux qui, non vaccinés, souffrent et meurent dans nos hôpitaux. Bien sûr, bon nombre de vaccinés peuvent néanmoins transmettre le virus, mais il est un fait prouvé : les non vaccinés, qu’ils aient été contaminés par un vacciné ou non, sont bien plus nombreux en réanimation que les vaccinés.
Tout esprit censé doit en conclure qu’il vaut mieux être vacciné. Pour sauvegarder sa santé, mais aussi celle des autres. De la jugeote élémentaire, mais aussi, simplement, de la bienveillance et du civisme. Trois qualités humaines qui, chez lui, sont submergées par un entêtement bravache dont on comprend mal l’origine. Besoin de se singulariser ? Envie de briller ? Ou opposition à toute autorité, ne soit-elle que scientifique ?

D’autres aspects de ce refus médiatisé du vaccin m’inquiètent tout autant. Et d’abord l’attitude des autres débatteurs de L’Heure des Pros. Hormis Jérôme Béglé qui lui tient tête avec constance - et remet son masque dans la seconde qui suit la fin de l’émission -, ainsi que notre hôte qui désapprouve avec son habituelle affabilité, le ton est plutôt à l’ironie, à la plaisanterie, au quolibet amical. Certes, aucun ne l’approuve expressément, mais sourire est-ce suffisant pour contrecarrer un point de vue mettant en danger la vie d’autrui ? Sourirait-on à une personne qui, à tout instant, nous conseillerait de franchir une ligne blanche ?

Mon autre inquiétude est liée au laisser-faire des patrons du journal auquel appartient le blog - Le Figaro pour ne pas le citer - et de CNews. Certes, aucune loi n’est enfreinte et l’accusation de complotisme est difficile à soutenir, tout comme celle de diffusion de fausse nouvelle. Mais, en fermant les yeux et les oreilles, les deux médias partagent la responsabilité des conséquences de ces affirmations péremptoires, répétées à l’envi, mettant en doute l’efficacité des vaccins.
Tout en respectant la liberté d’opinion de cet antivax forcené, ne faudrait-il pas, lors des débats TV autour de la Covid-19, établir en quelque sorte un contre-feu en diffusant régulièrement un bandeau rappelant que l’ensemble de la communauté scientifique conseille la vaccination ? Dans le même esprit que celui imposé pour toute publicité pour un produit alcoolisé.

Enfin reste le manque de courage d’Emmanuel Macron et de son gouvernement qui, en se refusant à rendre la vaccination obligatoire, laisse le champ libre aux antivax. L’Elysée et Matignon préfèrent pour contraindre employer le passe sanitaire, qui, lui, est contestable tout autant sur le plan des libertés individuelles que sur celui de l’efficacité.
Bien plus que les arguties juridiques et l’opposition du Sénat, plus politique que motivé médicalement, l’explication de cette reculade tient en deux mots : l’élection présidentielle. Que deux ou trois pays européens, dont, si possible, l’Allemagne, se décident et, le lendemain, la France leur emboitera le pas.
Les antivax ne contesteraient plus alors une vérité scientifique, mais inciteraient à enfreindre la loi. Le débat opposerait cette fois le principe de précaution, inscrit dans la Constitution, et le droit à la désobéissance civile, qui n’est pas constitutionnalisé. De quoi alimenter quelques riches heures sur les plateaux TV...

Tout ceci dit, je souhaite moi aussi que la Covid relâche au plus vite celui qui, s’opposant à la seule arme contre elle dont la médecine dispose à ce jour, l’aide à se propager. En souhaitant cependant que cet isolement forcé lui permette l’introspection que nécessitent ses convictions. Ses confrères du service « médecine » du Figaro, médecins diplômés - une quasi-exception dans les médias français -, pourraient l’y aider.

-------------------------------------------------

@ Achille 13 décembre 2021 à 11:01
« Bruno Le Maire est un excellent ministre des finances. Sans doute le meilleur que la France ait connu depuis des décennies. »

Hola ! Comme vous y allez ! Avez-vous déjà entendu parler d’Antoine Pinay, de Valéry Giscard d’Estaing, de Dominique Strauss-Kahn, de Nicolas Sarkozy, de Raymond Barre, de Jacques Delors... J’arrête, la liste est longue... un petit dernier ? d’Emmanuel Macron... Si l’on plaçait caroff au rang de BLM, il serait tout juste diacre, à la cathédrale Notre-Dame d’Evreux par exemple. « Valet de Bruxelles », a dit Zemmour. Puis-je ajouter : laquais de Macron ?
Une petite vidéo datant de 2011 pour votre édification... BLM était alors ministre de l’Agriculture. « Un hectare, c’est combien de mètres carrés ? », lui demande la journaliste. Notre énarque sèche... « c’est 100m sur 100m... », lui dit son voisin avenant... Nouveau silence de BLM... Le voisin compatissant : « 10 000m2... »... « J’ai jamais été doué en maths », s’excuse le futur ministre des Finances...

https://www.youtube.com/watch?v=yZAwFPE3zB0 (à partir de 01:53)

Une question : BLM aurait-il droit à votre encensoir si, n’ayant pas trahi, il était aujourd’hui membre de « l’équipe de France » de Valérie Pécresse ? Pour ma part, je crois que vous auriez retrouvé la vidéo ci-dessus...

------------

@ Achille 13 décembre 2021 à 06:38
« ...concernant Éric Zemmour, je pense que son cas relève plus de la psychiatrie que du pénal... »

L’asile psychiatrique... Ben voyons ! Méthode éprouvée tant par les fascistes que les cocos. Hitler, Staline... Vous voici en excellente compagnie...
Pour votre part, direction la 17e, pour délit d’injure. Attention, vous êtes en état de récidive...

Xavier NEBOUT

@ Achille

Votre naïveté me confond.
Quelle autonomie de décision attribuez-vous à Bruno Le Maire pour être un "excellent ministre des Finances" ?
Ne confondriez-vous pas avec Colbert ?

Xavier NEBOUT

Il est dit qu'EZ a été refoulé de Londres.

On doit savoir que si son maire d'origine pakistanaise a voté le Brexit, c'est pour que seulement des Pakistanais puissent arriver clandestinement en Angleterre et non des Polonais régulièrement.

F68.10

@ Bill Noir
"La campagne est bien lancée… soit on est pour, soit on est contre... rares sont ceux qui élèvent le débat (F68.10 12 décembre 22h01)… pour ou contre le petit homme qui s'en est allé en Arménie, premier royaume chrétien de l'Histoire..."

Je viens d'apprendre ce voyage en Arménie de Zemmour.

C'est justement tout l'inverse de ce qu'il faut faire.

Il est en train de transformer le conflit idéologique actuel en guerre de religion christianisme contre islam.
Alors que la question de fond est liberté de conscience contre islam.

Tant qu'il ne sera pas au clair sur point, Zemmour restera un danger public.

Il a fait exactement ce que je craignais qu'il ne fasse.
Il a fait exactement ce que la gauche a poussé la droite à faire en créant l'impossibilité d'un consensus sur la liberté de conscience, d'expression et de religion y compris contre la religion en maquillant toute la question sous l'angle du racisme.

C'est pourquoi je déconseille fermement le vote Zemmour. Et que si j'étais plus à droite que je ne le suis, je conseillerais Pécresse contre Zemmour.

Parce que, à l'heure actuelle, ce genre de comportement fait de nous de futurs perdants.

Ninive

@ sylvain | 13 décembre 2021 à 10:53

Tous les ambassadeurs sont en alerte rouge et le premier qui n'obéira pas aux ordres secrets de Macron sera viré. Il faudra attendre que Macron soit éjecté pour que le calme règne à nouveau dans nos ambassades.

Quel mauvais tour nous prépare-t-il encore, comme vous pouvez le constater il n'a pas attendu le 1er janvier 2022 pour se comporter comme le président tournant de l'Europe.

Il a offert des Rafale d'occasion à la Croatie, avec quoi espère-t-il acheter la bienveillance d'Orban ? Une volée de fake news de la presse française est tombée sur Boris ; le nouveau Chancelier allemand a été invité, reçu et probablement gâté. Qui sera le suivant ?

Macron utilise la France à des fins personnelles.

sylvain

@ Achille
« En fait je dois reconnaître qu’il a été plutôt bien accueilli à Budapest. Sans doute un petit relâchement de nos diplomates »

Tout à fait Thierry, nos Ferrero ont affaire à un costaud en la personne de Orban, ils font moins les kékous là-bas, ils serrent les fesses pour éviter tout relâchement… pas de couil*es molles chez eux comme ici chez votre freluquet LGBT tripoteur d'abdos antillais.

Orban, voilà la solution, c'est quelqu'un comme lui qu’il faut à la tête de la France pour la dépolluer de toutes les racailles islamogauchistes, migrants et LGBT.

Sinon, il y en a un ici, un Orban bis : Zemmour mais ce serait donner de la confiture aux cochons islamogauchistes.

Vive Zemmour, vive la Hongrie, vive Orban !

Giuseppe

Je voulais faire une intervention... Je suis submergé par l'émotion, le Cardinal est en taule, je pleure... oui je pleure... de joie.

Robert

Ce billet, Monsieur Bilger, contient une excellente définition des prétendus "antifas". Elle est parfaitement exprimée dans ce passage :
"Ils ne pouvaient perpétrer le pire puisque l'Histoire les avait nommés antifascistes et antiracistes : le meilleur surgissait d'eux comme une eau bénite d'idéologie.
Mais quelle formidable réaction: on ne se contente plus d'observer et de subir leurs lamentables attaques et saccages ; on n'accepte plus le règne de leurs mots factices ; on constate désormais que leur nature ressemble trait pour trait à ce que leur prétendu antifascisme vitupérait, à ce que leur antiracisme illusoire dénonçait.
Ils étaient, en fait et au fond, des antifas nominaux mais de vrais fachos, des antiracistes de pacotille mais des racistes avérés."

En revanche, votre conclusion me semble parfaitement illusoire : "S'ils ne veulent plus être stigmatisés comme racistes et fascistes malgré leurs actes et leurs propos - tous les racismes existeraient sauf le racisme antiblancs -, qu'il balayent devant leur porte révolutionnaire, consentent à réviser et à réapprendre l'Histoire et traitent leurs adversaires en ne les prenant pas systématiquement pour ce qu'ils ne sont pas !"

Comment voudriez-vous qu'ils balayent devant leur porte alors que c'est le fond même de leur idéologie. Elle était à l’œuvre en 1968, a perduré depuis. Par ailleurs, elle a perverti l’État lui-même, au sein même de ses hautes administrations, à commencer par l’Éducation nationale avec les résultats que l'on peut observer.
Cette idéologie a été particulièrement cultivée dans nos universités dans la suite de Jean-Paul Sartre. Tout comme le wokisme, le racialisme et autres systèmes de pensée du type "genrisme", vraies balivernes antiscientifiques, qui nous reviennent en boomerang de l'extrême gauche (souvent l'aile gauche des Démocrates) des Etats-Unis, et sont principalement le résultat des élucubrations bourdieusiennes, bien françaises celles-là.

Comment donc prétendre demander à des gens imperméables à toute logique autre que révolutionnaire de renoncer à leur idéal d'imposer leur révolution ? On peut toujours rêver !

Axelle D

@ Michel Deluré
@ Achille

Je vous parle d'un temps que les moins de 70 ans ne peuvent pas connaître...
Ah les frères Zemmour, toute une époque !

https://youtu.be/HuotX66UQnw

Tipaza

À lire les âneries parfaitement maîtrisées, circonstance aggravante, d'Achille, je me demande s'il ne faudrait pas changer le titre du billet en :
"On ne sait plus où donner du Zemmour !"

Exilé

@ Claude Luçon
"Ou nous n'y tenons pas particulièrement et refusons la vaccination. Ou nous y tenons, nous faisons vacciner et pouvons continuer à écrire des commentaires sur Justice au Singulier !"

Sauf que des gens qui ont reçu leur 3e dose peuvent aussi tomber malades comme s'ils n'avaient pas été traités avec cette substance encore au stade expérimental...
Regardez sur covidtracker.fr une carte de France donnant la progression des taux d'incidence en fonction des taux de "vaccination" relativement élevés et posez-vous quelques questions au sujet de l'efficacité de ce "vaccin" (*).
Plus on "vaccine" plus le virus mute et plus il y a de cas. Il y a comme un défaut.

Il faudrait tout de même que tous ces apparatchiks reconnaissent humblement qu'ils ne savent pas grand-chose, qu'ils ne maîtrisent rien et qu'ils tâtonnent lamentablement.
Qu'on libère les traitements alternatifs précoces efficaces, qu'on lève la scandaleuse interdiction de prescrire faite aux généralistes qui pour plusieurs ont trouvé des solutions et qu'on arrête d'embêter les Français.

(*) Pour le Pr Perronne par exemple, un produit qui ne fait pas disparaître un virus et ne protège pas n'est pas un vaccin.

------------------------------------------------------

@ Achille
« Fachos et antifas sont à mettre dans le même sac. »

Encore une fausse opposition pour jouer au modéré sympa.
Si les antifas revendiquent eux-mêmes cette appellation et se livrent à un certain nombre de manifestations violentes exposant leur véritable nature, pouvez-vous avoir la bonté de nous donner avec précision une définition de la qualification de « fachos » d'une part, ainsi d'autre part que des exemples concrets de groupes ou de personnes susceptibles d'être revêtues de cette appellation, forgée par la gauche mais non revendiquée par quiconque dans la vie courante ou politique ?

Achille

@ caroff 13 décembre 2021 à 10:40
« Il est possible de ne pas être d'accord avec ses propositions mais il faut en débattre sans lui couper la parole sans arrêt comme l'ont fait la honte du journalisme Salamé et l'agrégé de lettres modernes Le Maire, aussi doué en économie que moi archevêque... »

Alors vous avez toutes les chances de devenir le prochain archevêque de Paris. :)

Bruno Le Maire est un excellent ministre des Finances.
Sans doute le meilleur que la France ait connu depuis des décennies.

-------------------------------------------------------

@ sylvain | 13 décembre 2021 à 10:53
« Normal qu'il soit mal accueilli, la macronie a ordonné à toutes ses diplomaties d'organiser un « mauvais accueil » bien médiatisé contre Zemmour et les naïfs crédules tombent dans le panneau. »

En fait je dois reconnaître qu’il a été plutôt bien accueilli à Budapest. Sans doute un petit relâchement de nos diplomates.😊

sylvain

Ça tourne en boucle sur tous les merdias islamogauchistes macroniens :

« Comme à Genève, comme à Londres, Zemmour été très mal accueilli à Erevan. »

BEN VOYONS !

Normal qu'il soit mal accueilli, la macronie a ordonné à toutes ses diplomaties d'organiser un « mauvais accueil » bien médiatisé contre Zemmour et les naïfs crédules tombent dans le panneau.

Les bons soutiens de Zemmour seront ignorés, zappés des merdias soumis, hélas pour nos gauchistes il en a de plus en plus mais ils sont menacés physiquement s’ils osent se montrer au grand jour.

Ça s’appelle une dictature, ça s’appelle du fascisme, méthodes criminelles que leurs modèles nazis employaient pendant les années de terreur de leur star hitlérienne.

La propagande ad nauseam contre la campagne de Zemmour enregistre des succès phénoménaux, tous les moyens sont bons, calomnies caricatures inquisition menaces agressions fascistes, tout l'arsenal de destruction massive violente haineuse est aux mains de ses ennemis.

Zemmour veut aller à la plage ? En été, pas en ce moment : SOS Racisme organisera un comité de baigneuses en burkini escorté par les nervis fascistes antifanazis de Sopo.

Un fascisme plus terrible que ceux qu'on a connus jadis sévit actuellement dans notre pays et à l'étranger : le fachislamisme, le nazislamisme dont un nombre impressionnant de citoyens de gauche soumise collabo semble s’accommoder par lâcheté et haine de la France, de ses race, histoire, culture et religion.

Malheureusement pour ces fachos, Zemmour a des plumes de canard, ça glisse sur lui et il revient toujours plus fort face aux rageux qui veulent sa peau.

Achille

@ Michel Deluré | 13 décembre 2021 à 10:37
« Alors, je vous invite à écouter une très récente panthéonnisée du nom de Joséphine Baker qui chantait je crois "J'ai deux Zemmour..." ! »

Entre nous, je pense que pour Joséphine Baker, un Zemmour était encore un de trop ! 😊

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS