« Les magistrats vont-ils faire peur à Emmanuel Macron ? | Accueil | L'Histoire et Emmanuel Macron : ni manipulation ni immobilisme... »

08 décembre 2021

Commentaires

Achille

@ Michel Deluré | 09 décembre 2021 à 08:48
@ sbriglia | 09 décembre 2021 à 09:06

Ne me parlez plus du PS et surtout pas d’Anne Hidalgo.

En 2017, pour la première fois depuis que j’ai ma carte d’électeur je n’ai pas voté pour ce parti dès le premier tour. Voter pour Benoît Hamon ce n’était pas possible car ce n’était pas ma gauche.
En tant qu’ancien rocardien, puis vallsiste je ne pardonnerai jamais aux frondeurs d’avoir réduit ce parti à ce qu’il est devenu. Une coquille vide, sans leader, sans vision constructive pour notre pays, prisonnier des mouvements communautaristes, écologistes et indigénistes.

Avec le temps, comme beaucoup de Français je me suis "droitisé", au point de devenir macronien, comme beaucoup de socialistes d’ailleurs. Souvenons-nous du score pitoyable de Benoît Hamon en 2017 (6 %).
Pire ! Je suis même un macronien "précresso-compatible". Ce qui signifie que je voterai certes pour Emmanuel Macron en avril prochain, mais que si Valérie Pécresse venait à être élue (en fait je n’y crois pas une seconde, mais on ne sait jamais), je ne serai pas vraiment consterné par sa victoire. L’important étant que ni J-L Mélenchon, ni Marine Le Pen et surtout pas Éric Zemmour n’accèdent au pouvoir. Tout le reste n’a pas vraiment d’importance.

Xavier NEBOUT

@ Exilé
"la conférence de Wannsee"

Personne n'a jamais produit la moindre trace de ce qui s'y est dit, ou plutôt soi-disant dit, de ladite "solution finale".
Le problème est que dans un pays de couillons sous coupe totalitaire sans même qu'ils s'en rendent compte, le sujet est interdit, comme en fait la plus grande partie de notre histoire depuis le Moyen Âge.

------------------------------------------------

@ Metsys

La main de l'un était dirigée vers le ciel, et l'autre vers la terre, nous raconte le plafond de la chapelle Sixtine.
Or, le lieu de la spiritualité est le ciel.
Lorsque notre docteur angélique l'a compris, il a voulu brûler tout ce qu'il avait écrit.

hameau dans les nuages

@ Xavier NEBOUT | 08 décembre 2021 à 23:02

Taisez-vous malheureux ! Non mais vous vous rendez compte de ce que vous dites alors qu'ils sont tous là à attendre la 3e dose libératrice ? :)

Ah, à l'oreillette monsieur Delfraissy me dit qu'avec la 4e...

Je me repasse parfois le film "Knock", visionnaire. "Je vois 200 bras qui se tendent...!"

Giuseppe

@ Savonarole | 09 décembre 2021 à 11:39

Je me permets d'emprunter vos lignes et de les diffuser à mon député, il a commencé à l'UDI, Bayrou, Juppé, Fillon et pour finir Macron.
Un essuie-glace toute sa vie, même par temps de soleil il les actionne.

Savonarole

À seule fin que nul ne meure idiot sur ce blog, il convient de rappeler la liste des cadors à qui on attribuait un futur glorieux, du Général Boulanger à Alain Juppé.
La liste étant trop longue, on ne retiendra que celle d’Alain Juppé, plus proche de nous, bien qu’un certain nombre d’entre vous semblent avoir très bien connu le Général Boulanger.

https://www.acrimed.org/Juppe-forcement-le-retour

Giuseppe

Méluche est le seul d'accord pour une primaire à gauche, dont il se considère déjà vainqueur, il est pour le tous pour un, et un faut pas chercher bien loin.

Ronsard et Hidalgo, Pépère, Ségo, toute cette troupe qui gît à nos pieds, fossoyeurs de la France de Jaurès et de Blum :

"Je n'ay plus que les os...

Je n'ay plus que les os, un schelette je semble,
Decharné, denervé, demusclé, depoulpé,
Que le trait de la mort sans pardon a frappé,
Je n'ose voir mes bras que de peur je ne tremble."

On va vivre une époque présidentielle formidable, le débat de Z avec Le Maire ne va pas faire de quartiers, Z ne s'empêchera pas d'être l'équarisseur de ces politiques sans colonne vertébrale, il adore ça et en plus là c'est le combat de sa vie.

Exilé

La France est tout de même un curieux pays.

Alors que le fait de mettre sur le marché des vins dont la nature ne correspond pas à ce que laissent entendre les étiquettes laissant miroiter de grands crus entraîne les foudres de la Répression des Fraudes aux auteurs de cette supercherie, la tromperie sur le positionnement politique à des fins électoralistes ne semble déranger personne, sachant que c'est tout de même l'avenir de la France qui est en jeu, parfois avec des risques de catastrophes à la clé.
C'est assez clair en ce qui concerne l'étiquette de « droite » actuellement apposée sur des partis qui ne partagent en rien les vertus de cette mouvance.

Pis encore, ce genre de tromperie sur la marchandise est même avalisé par le ministère de l'Intérieur lui-même...

Patrice Charoulet

Sur Facebook, suivant une discussion entre politologues, je commente certains propos. Cette discussion a l'avantage de mettre en évidence certains commentaires en gros caractères en bas de l'image de l'orateur du moment.
Critiquant sévèrement un homme politique actuel, je le cite pour le désapprouver.
Facebook (ou plus exactement une machine, car un être humain en chair et en os aurait compris que je critiquais et que je n'approuvais pas) m'envoie cet avertissement :

"Votre commentaire va à l’encontre de nos Standards de la communauté en matière de discours haineux
Personne d’autre ne peut voir votre commentaire.
Nous avons mis en place ces standards parce que nous voulons que les discussions sur Facebook soient empreintes de respect.
Des infractions répétées à nos Standards de la communauté peuvent entraîner encore davantage de restrictions de compte."

Amusant !

Exilé

@ Denis Monod-Broca
« Il reste que, en prônant la collaboration avec l’occupant, Pétain et son régime ont fait de la France la complice de la politique nazie d’extermination. Politique dont, il faut le reconnaître, de Gaulle et la France libre, qui avaient d’autres chats à fouetter c’est vrai, se sont désintéressés. »

Sauf que cette politique d'extermination dite « solution finale », décidée le 20 janvier 1942 lors de la conférence de Wannsee, a été tenue ultra-secrète, seuls quelques hauts responsables du régime nazi dont Heydrich étaient au courant en Allemagne même, ce qui signifie que personne d'autre dans le monde ne pouvait réellement savoir ce qu'il en était.

Donc, sans pour autant excuser la politique menée alors par le gouvernement de Vichy en matière de déportation des Juifs, lui imputer dès 1940 une complicité dans « la politique nazie d’extermination » n'a pas de sens car relevant au moins d'un anachronisme.

Les Alliés n'ont été mis partiellement au courant de ce qui se passait qu'à partir d'août 1942.
Mais pour les États-Unis par exemple et malgré quelques articles dans la presse, ce n'était pas une priorité.

https://encyclopedia.ushmm.org/content/fr/article/the-united-states-and-the-holocaust

La première photographie aérienne connue d'Auschwitz a été prise en avril 1944 par un avion sud-africain à des fins stratégiques.

« Il est important de noter que les analystes en photographie n'ont jamais réalisé la signification de Birkenau, malgré l'existence du camp III, situé près de l'usine IG Farben, identifiée comme camp de concentration. »

https://www.yadvashem.org/yv/fr/expositions/a-travers-lhistoire/auschwitz-photos-aeriennes.asp

robert 2

@ sylvain

Quel plaisir prenez-vous à insulter ?
Vous êtes pitoyable... Et vous ne servez pas l'auteur de ce blog, les commentaires deviennent en majorité d'une bassesse inouïe...
Et quel courage avez-vous de vous abriter derrière l'anonymat de réseaux sociaux…

Axelle D

@ Bill Noir | 09 décembre 2021 à 08:01

Sauf que dans mon imaginaire, je faisais allusion au premier tour de la présidentielle et que le félin, attendant son heure toutes griffes rentrées, n'est pas Macron mais une guéparde.

Aliocha

Le guépard a l'habitude de dire la vérité à son peuple, non, ne le sifflons pas, et se voit ainsi attaqué de toutes parts par les caciques de l'ancien système qui ne tiennent pas à en changer.
De l'affaire Benalla aux trois jours de la fille de notre hôte chez Dupont Lajoie, en passant par un plan banlieue refusé avant que Collomb de Lyon ne démissionne, les mâles blancs et leurs femelles auront résisté, semble-t-il, car nous ne savons rien et ne pouvons que soupçonner et risquer de donner quitus au pire du complotisme.

La machine profonde va-t-elle donc refermer ses mâchoires pour retrouver les illusions d'une droite dure qui déjà renforce une gauche hypocrite ressuscitée car le centre, lui aussi, s'enfonce dans le yaourt corrompu de la rhubarbe et du séné ?
Qui alors dira donc la vérité, au bénéfice du pays ?

Cela risque de donner raison à la meute des sylvain suivant l'exemple du reconquistador, qui jubile d'être contre le Christ au bénéfice de sa chapelle intégriste, et rejoindre la cohorte bourgeoise de tous ceux qui prônent la saine exclusion sectaire pour justifier leur pulsion délétère, et témoignent depuis deux mille ans qu'ils se trompent de père et ne savent toujours pas, à l'image du petit pharaon, ce qu'ils font.

Macron avait promis l'évaluation de sa politique, l'heure est venue d'aller au bout de son audace, fût-ce au prix de son martyre qui ne lui rapportera que d'avoir mis le pays face à lui-même, ses élites cooptées face à leur impéritie.

S'ils ne supportent pas d'entendre la vérité de leur système qui coûte un pognon de dingue pour des résultats minables, tant pis, Pécresse alors sera bien obligée, elle aussi, de passer à la moulinette de ceux qui aujourd'hui la soutiennent, et demain, quand elle tentera de déranger les confortables à toi-à moi, se verra pendue au cocotier des prébendes qui nous vendent au djihad généralisé.
On pourra alors assister à la messe de l'immaculée délaissée sur la chaîne de Bolloré, recevoir l'absolution des crimes du passé pour mieux recommencer à refuser d'entendre l'enseignement tranquille et véritable des vrais juifs et des vrais chrétiens, qui sont de même religion, celle de la connaissance exigeante de l'incarnation qui permet la réconciliation par le pardon, évitant de devenir un djihadiste comme les autres, adorateur du père fouettard qui n'est que la réalisation fantasmée de la violence des humains.

Chacun en ce contexte de montée aux extrêmes de la violence a le devoir de maîtriser ses propres montures, là est la seule autorité viable et la meilleure défense, là est l'enseignement historique du fondement démocratique et son indispensable éducation, là est le devoir de ceux qui savent résister à ce qui détruit réellement la France, qui savent renoncer à suivre ceux qui, en son nom, ne savent que la renier.

La route est droite, bien que dangereuse et escarpée, le guépard n'a plus qu'à l'emprunter, et si le peuple comme ses élites ne sont plus qu'un ramassis de cooptés accoutumés à la vengeance pour ses petits avantages qu'on leur aura ôtés, ils retourneront au trou qui leur est destiné, confondus avec la France au magma de ceux qui, de toute éternité, n'ont jamais su croire qu'en la violence, et rester en la demeure du collecteur d'impôt à ânonner la parabole jupitérienne des égorgeurs, ben voyons, laissant le modèle ineffable sur le petit de l'âne entrer en la cité, y accomplir les Écritures.

sbriglia

"En cas de victoire de Valérie Pécresse..."
Rédigé par : Achille | 09 décembre 2021 à 06:35

C'est impossible : il y a peu un homme au tendon fragile nous a assuré que Macron passerait haut la main.

PS : le petit théâtre de LR n'a rien à envier au guignol's band d'Hidalgo et consorts... Donc abstenons-nous de toute moquerie à double tranchant…

Michel Deluré

@ Achille 09/12 06:35

Mais toute élection Achille n'est-elle pas un vaudeville dont les candidats sont les acteurs et où les électeurs tiennent le plus souvent le rôle des cocus ?

Et il y a même parfois des rôles pathétiques comme celui joué hier soir sur TF1 par Anne Hidalgo !

sylvain

BEN VOYONS !

Chers collabos anti-Zemmour macroniens, chers BOF, Beurre Oeufs Fromages, chers Poissonnards vichystes, rassurez-vous, restez cools, la seule cause qui empêchera Zemmour de se présenter à l'élection, c´est le nombre insuffisant de parrainage des maires :

BEN VOYONS !

Parrainages publics connus de tous, fallait y penser, nos dirigeants traîtres antidémocrates antirépublicains l'ont fait.

Avec les chantages, menaces de morts, agressions physiques et morales que tous ces maires subissent en ce moment, il faut être suicidaire pour parrainer Zemmour.

Imaginez que les élections ne se passent plus dans le secret de l'isoloir mais à voix haute et mains levées dans des salles communales : qui oserait prononcer haut et fort le nom de Zemmour devant une foule soumise de délateurs prête à le lyncher ?

Qui oserait ressortir de la salle sans craindre un tabassage en règle voire une décapitation par un comité de fachos antifanazis islamogauchistes qui l'attendrait à l'extérieur ?

BEN VOYONS !

N'importe quel citoyen en faveur de Zemmour aurait peur et soit n'irait pas voter, soit prononcerait le nom d’un candidat compatible islamogauchiste macronien pour avoir la paix, ressortir intact de la réunion et ne pas risquer d'être catalogué comme le mouton noir du quartier.

Finalement c'est une tactique très machiavélique pour éloigner un candidat gênant : parrainages connus de tous, inquisitions calomnies stigmatisations mises à l’index, caricatures et agressions physiques contre Zemmour par les fachos nervis de SOS Racisme et les suppôts de Sopo voilà le moyen le plus efficace pour l'éliminer par la peur et les désordres organisés dont seul Zemmour sera coupable.

BEN VOYONS !

Vous pouvez dormir tranquille, Zemmour le plus grand danger qu'aura connu l'humanité, retournera dans ses pénates sain et sauf et n'aura pas à subir comme les maires dissidents la barbarie sanglante islamogauchiste macronienne.

Tout dans cette macronie a odeur de poudre et goût de sang.
Une atmosphère délétère et sanglante pire que celle de Vichy.

À un maire de ma connaissance auquel je posais la question sur cette histoire de parrainages publics en faveur de Zemmour, je voyais son visage se décomposer, sa gêne se lisait dans son regard ; j'ai répondu à sa place :

« Fais pas le con, pense à ton intégrité physique et morale, à ta famille et tes enfants, tu risques de payer très cher cet acte héroïque sur l'échafaud macronien, ta vie sociale sera finie, tu seras un paria et surtout raye de ton vocabulaire les mots démocratie, république, liberté d'expression, nous sommes dans une dictature d´opinion unique seule autorisée, les faits divers le prouvent ».

Et si tu veux être très bien vu du système, mets des fatmas voilées potiches provocs dans tes conseils municipaux, des horaires aménagés pour les femmes en burkini dans la piscine publique, des accompagnatrices scolaires en burqa, construis-leur une belle mosquée et fait surtout beaucoup d'écologisme : suppression de tous les symboles chrétiens, crèches, sapins qui pourraient heurter les musulmans, du halal partout dans tous les commerces, pas de foie gras dans ta mairie, pas de Tour de France, pas de Miss France macho sexiste, des panneaux indicateurs en écriture inclusive et le top : des jardins et salles de shoot pour migrants ».

Grâce à tous ces gestes collabos, les subventions vont pleuvoir, les merdias soumis vont te mettre à l'honneur et un avenir politique très prometteur t'attend en islamogauchie.

BEN VOYONS ! C'est facile à comprendre, vous faut un dessin ?

Bill Noir

L'agresseur de Zemmour… un LR ! (Jérôme)
Est-il besoin d'une manipulation pour discréditer cette formation ?

Un lièvre, une autruche, un guépard (Axelle D)… j'aime !
Un lièvre ou un levraut ?
Aucune ambiguïté dans votre propos… l'époux de Brigitte ne saurait être un guépard !

Zemmour et les exigences de sa jeune et fougueuse maîtresse versus Macron et les directives de sa vieille épouse.
MENIER, son fils et l'âne espèrent des maires de France… une ultime haloperie dans la vie politique d'un peuple au bord de la tombe.

« Le Pétain bashing ça suffit » Il faut tout de même se rappeler qu'il y a des Français (!) qui sont nés après 68 mais qu'il y en a aussi un certain nombre qui sont nés avant 40.
Ils n'ont pas - ne peuvent pas avoir - la même conception de l'Histoire.
Il faut se rappeler qu'il y a deux Histoires : celle que l'on a vécue et celle que l'on apprend/lit dans les livres.
Elles divergent forcément.

Bonjour Ninive, 8 décembre 14h09… quoi d'autre à dire ?
Écrivez Souhmis plutôt que Soumis… soumis est un mot trop français pour nommer ces gens-là… de plus Pascale ne vous en voudra pas !

« Les amoureux de Zemmour sont cocus avant de l'avoir élu. »
Les amoureux (terme excessif) de Giscard, de Mitterrand, de Chirac, de Sarkozy, de Hollande, de Macron le furent après les avoir élus.
Ça change tout !
Chi va insano non va.
C'est tout pour aujourd'hui.

Achille

@ Michel Deluré | 08 décembre 2021 à 16:28

Ce qui est quand même remarquable dans cette course à l’échalote, c’est que les adhérents de LR ont choisi la candidate qui avait quitté le parti car elle reprochait à son président de l’époque, Laurent Wauquiez, une politique trop droitière.
Mais ce n’est pas sans contrepartie car elle a désormais collé à ses basques un chaperon qui ne la lâche pas d’une semelle.

Tout ça fait un peu théâtre de boulevard. Avec les quiproquos, les portes qui claquent. Il y a même l’incontournable mari cocu en la personne de Xavier Bertrand.
Lui qui pensait "être le seul à pouvoir battre Emmanuel Macron" s’est fait recaler en quatrième position à la primaire de LR. Enfin il pourra toujours se consoler en se disant qu’il a réussi à battre Philippe Juvin.
Un autre cocu dans l’histoire est Laurent Wauquiez qui a fait l’impasse de 2022 pour préparer l’élection de 2027.
En cas de victoire de Valérie Pécresse (après tout pourquoi pas, nous avons vu que tout est possible dans une élection présidentielle), vu qu’elle compte bien faire ses deux mandats, il devra repousser ses ambitions en 2032.
Il va devoir être très patient ! :)

Xavier NEBOUT

Le professeur Luc Montagnier - le pif notoire qui est juste prix Nobel etc. etc. - nous dit depuis longtemps que plus on vaccine plus on crée de variants et donc que la vaccination générale est une absurdité.
Et maintenant, ça commence à faire surface.

C. Perronne un charlatan ; D. Raoult deux charlatans, Montagnier trois charlatans, ça fait zéro charlatans.

Par contre, nous découvrons des liens entre Bill Gates, l'OMS et les grands laboratoires qui arrosent toutes les pelouses.
Et qui joue au golf sur les pelouses ? Les couillons amenés par le petit commercial nommé personne...

Pouvons-nous compter sur V. Pécresse pour renverser le pot au roses ?
Qu'en voilà, une chouette de question.


Metsys

@ Xavier NEBOUT
"Celle-ci doit donc être équilibrée par le pouvoir spirituel, et aujourd'hui, il semble qu'il n'y ait qu'en Islam que ce soit possible.
Ne bougez pas, je cherche la solution".

N'allez surtout pas à Lourdes, on n'y fait pas ce genre de trouvailles miraculeuses ! Mais je crois que vous découvrirez des éléments de réponse au centre culturel Garnelles, non loin des bords de la Seine. Pour m'y être égaré une ou deux fois pendant ma période "Querelle des universaux", je peux vous dire que vous ne risquez pas d'y rencontrer des gens de gauche, ni des idiots... Et puis c'est plus moderne que chez les Jez, et dépendant d'une prélature personnelle.

Ensuite, une petite recherche au scriptorium du Saulchoir vous permettra de fixer vos idées dans le calme et de fonder le parti de vos rêves.
À défaut, le second volume de la Poétique d'Aristote est enfoui dans une cavité, à trois mètres sous la dalle de l'angle sud-ouest du jardin intérieur de la bibliothèque. Saint Dominique a soustrait le manuscrit à Guilhabert de Castres lors de son séjour à Fanjeaux. Je vous conseille de vous munir de gants...

Jérôme

Bonsoir Philippe,

L'agresseur de Zemmour, un type encarté à LR depuis un mois. Pourquoi pas une manipulation de la macronie qui l'aurait envoyé en service commandé pour discréditer LR ?

----------------------------------------------

@ sylvain

Je ne partage rien avec vous mais vos diatribes me font rire. Elles sont à peu près aussi stupides que les miennes. L'enfant qui est né m'a-t-on dit a une tache de vin sur la main. Mais tout le monde est rassuré c'est une tache de vin blanc.
Plein de bonnes choses à lui, par exemple devenir communiste.

Bill Noir

@ sylvain

Zemmourix... je prends !

Claude Luçon

"Chi va piano, va sano" dit le proverbe italien !
Non il n'est jamais trop tôt pour se confronter à une situation difficile, une bonne planification prend du temps.
Ceux qui se confrontent à Valérie Pécresse à savoir MLP, Zemmour et la gauche sont des amateurs, quant à Emmanuel Macron il n'est qu'un apprenti président devant le professionnalisme et l'expérience politique de VP.
De plus elle a deux bulldozers pour ouvrir la voie : Jacob et Stefanini ! Dans le genre on fait difficilement mieux en tactique politique.
Tous deux ont un intérêt personnel dans ce succès imprévu.
Jacob sera le Charles de Gaulle des LR en ruines en refaisant un parti digne de ce nom ! Il n'a pas traîné, il a déjà dégagé deux objecteurs !
Stefanini confirmera son rôle de faiseur de roi et de reine en étendant le royaume de la dauphine VP de l'ÎIe-de-France à la France tout entière.
Les autres sont ambitieux, ils voleront au secours de la victoire d'autant plus que quatre d'entre eux sont en pole position pour quatre ministères et pas n'importe lesquels !

Ce à quoi se confronte VP, plagiant Daninos et son Major Thompson, est que la France est "divisée" en 67 millions de citoyens, dont 45 millions d'électeurs tous Président-conseil ! Là par contre il va falloir aller vite !

Une chose est passée sous silence : le documentaire de LCI dont le sujet était la raison pour laquelle Zemmour a décidé de se présenter à la Présidence.
Il faut espérer qu'ils le repasseront aussi souvent qu'il nous passent leurs documentaires sur la famille royale britannique.
Ce documentaire était pourtant clair, la raison s'appelle Sarah Knafo.
Nous y découvrons que EZ et Sarah Knafo se connaissent depuis quinze ans.
Elle avait alors 13 ans, elle est séfarade comme lui, et devenue énarque pas comme lui ; il l'aidait lors de ses études lycéennes.
Ce qui place leur relation plutôt sur un plan filial qu'amoureux.
Car Sarah est ambitieuse et a amené dans sa suite une série de copains énarques et Sciences Po de son âge, tous ambitieux, la génération Z.
Et c'est cette génération qui a poussé Zemmour à la candidature d'après LCI.
Une discussion entre les deux filmée à Londres avec leur accord démontre clairement qui est le chef, qui manipule l'autre, elle y suggérait que sa position ressemble à celle qu'a clarifié VP récemment à l'égard de Ciotti !
C'est la génération Z qui veut la Présidence, Zemmour n'est que leur affiche de propagande.
On comprend mieux maintenant pourquoi il a soudain changé de nature ! Pas étonnant qu'EZ traite EM de marionnette, sans doute de Brigitte dans son esprit, il est lui-même la marionnette de Sarah !
Ce documentaire fut une révélation pour moi, quelque chose m'intriguait du caractère de Zemmour.
J'ai lu deux de ses bouquins, suivi sa pensée ; dans la nature enfantine de ses récentes interventions, conférence comprise, ne le percevant pas comme un Casanova engrossant une jeune femme, sa mue soudaine de commentateur à candidat agressif à la présidence, ne collait pas avec l'individu !
Mais par contre tout cela colle parfaitement aux caractères d'une équipe de jeunes bourgeois gonflés par leurs diplômes !

Attention, amoureux de Zemmour vous êtes déjà cocus avant de l'avoir élu !

Michel Deluré

@ Achille 08/12 10:47
« Pas à dire, ils sont forts à LR. »

Eh bien oui, Achille, il est vrai qu'ils sont forts car il y a quelques mois seulement, qui aurait pensé que ce parti que d'aucuns décrivaient en ruine, inexistant, réussirait à organiser une primaire, à faire que celle-ci se déroule dans des conditions exemplaires, pour aboutir à la désignation d'une unique candidate derrière laquelle pour l'heure les autres partants se rangent ?

La chose était loin d'être gagnée d'avance et constitue par conséquent déjà une belle réussite. Et que cette réussite soit bonifiée par le regain d'intérêt pour ce parti et sa candidate et permette de rebattre les cartes dans cette campagne présidentielle, voilà qui prouve qu'effectivement chez LR et pour l'heure, « ils sont forts ».

Alors bien sûr qu'il y aura d'ici l'élection quelques tiraillements et qu'EC tentera de tirer autant que faire se peut la couverture à lui pour faire valoir ses convictions. VP pourra alors toujours s'inspirer de la pratique du « en même temps » d'EM pour résoudre ces tensions.

Denis Monod-Broca

Les « lois » de Vichy contre les Juifs, décidées dès juillet et octobre 1940, étaient des lois antisémites, elles visaient à la mise à l’écart des Juifs, pas à leur extermination.

Plus tard, il est, je crois, juste de dire que les Juifs étrangers ont été déportés avant les Juifs français et, proportionnellement, en plus grand nombre qu’eux. Si j’ai bien entendu Zemmour, il ne veut pas dire autre chose.

Il reste que, en prônant la collaboration avec l’occupant, Pétain et son régime ont fait de la France la complice de la politique nazie d’extermination. Politique dont, il faut le reconnaître, de Gaulle et la France libre, qui avaient d’autres chats à fouetter c’est vrai, se sont désintéressés.

Analyser les tenants et aboutissants de la politique de l’époque (le poids en particulier de l’anticommunisme dans l’indulgence envers le nazisme), d’accord. Mais réhabiliter Pétain, non, c’est une mauvaise idée.


sylvain

Notre malheureux Macrounet s'est pris lui-même dans le piège que voulait lui tendre Zemmour.

Voulant défier notre héros national résistant à l'envahisseur, tout ce qu'a trouvé de mieux notre Pétain macronien en se rendant à Vichy c'est de déclarer que Zemmour falsifiait l'histoire.

LOL ! Quel bigorneau ce Microunet, il est très bien placé pour en parler, lui qui actuellement tient le rôle de Pétain en collaborant et se couchant devant les islamistes conquérants et en envoyant ses nervis fachos antifanazis islamogauchistes SOS Racisme de Sopo perturber et attaquer les meetings des résistants à l'invasion organisés par Zemmour qui, en bon et vrai héros tient le rôle de Jean Moulin.

Rasez les murs de Vichy cher traître pétainiste Macronibus, vous n'avez pas honte ?

Allez plutôt fêter le prix de l'humour politique gagné par votre macronette Schiappa, laissez des gens comme Zemmour redresser ce pays que vous avez sali humilié rabaissé.

Exilé

@ Marc Ghinsberg
"Emmanuel Macron est un cynique, voire les grands jours un pervers narcissique cynique."

Ah ! Notre cher Marc reprend le diagnostic qu'un psychiatre italien avait posé en 2017 avant son élection - diagnostic ayant laissé prévoir la suite des événements - et que nous avions été quelques-uns à citer ici,vox clamans in deserto...

Axelle D

Une France à la dérive, ballottée entre la politique-spectacle... et la politique-fiction...
Un lièvre poursuivi par une autruche et un guépard en embuscade prêt à fondre in extremis sur des proies trop naïves !
Guess who is who ?

Giuseppe

Du côté de chez nous il existe un proverbe qui dit qu'il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué :

https://i.goopics.net/baso6k.png

Il faut reconnaître à cette grande bourgeoise sans squelette d'avoir été patiente... Pécresse qui en rêvait discrètement mais tous les matins en s'épilant.

On le serait à moins, être patient, quand d'office on est toujours investi aux meilleures places de la République, toujours en tête des listes électorales, sûre d'être élue.

Le besogneux n'y sera jamais convié, même s'il n'y croit pas il est du côté de MLP, le PS et ses affidés ont craché à la figure du prolo, de la caissière, de l'aide-soignante et de ce qui faisait vivre ce parti, désormais il est devenu le papier gras du boucher qui finit froissé à la poubelle.

Le challenge de Z c'est de conquérir cet électorat, il est un grand bourgeois lui aussi, mais il n'a "rien volé", ce qui est vrai.
Il a vécu de son métier de journaliste, tous les autres ont vécu de ce prosélytisme politique qui fait se nourrir dans l'entre-soi, la carrière de père en fils, la légation en rente viagère, vivre en autarcie, l'énarchie dans sa splendeur, fermer la porte à qui d'autre voudrait la pousser, le Conseil d'Etat aux premières loges, jamais l'ingénieur ESTP.

Il est vrai qu'il n'était pas payé s'il n'était pas au charbon, et ne pouvait pas se mettre en disponibilité tous frais et salaires versés malgré son absence, Pépère est une des médailles emblématique de cette caste qui pouvait faire de la politique sans toucher, même de très loin, la faim, les fins de mois, pour lui et sa famille. Heureux ces énarques, le cancer et la soie de notre beau pays.

Le bleu de chauffe a choisi MLP, après Mitterrand qui avait ménagé quelque peu la salopette. L'outilleur du coin s'est mis à détester Pépère, et Royal qui transpirait la bourgeoise des beaux quartiers, la choyée d'un système où elle se vautrait avec gourmandise, ce PS qui avait déserté le monde de la populace qu'ils détestaient, ce peuple qui allait au chagrin sans rechigner, pour qu'ils puissent continuer à les représenter... Mais ils ont été trahis, Hidalgo paye l'addition, Ségo est désormais méprisée, elle voudrait y croire encore, le peuple qu'ils ont négligé leur crache dessus sans remords.

Hidalgo rentière de son prédécesseur est aujourd'hui à son vrai niveau de reconnaissance nationale, Carole Delga habite la ville de notre fleuron national, elle aime encore un peu le cambouis et le chaudronnier, le métier le plus rare et le plus recherché. Elle se fait discrète mais elle est la mieux élue des régions dans une partie de France de cabochards.

Et tous les autres de cette caste dorée du socialisme, qui vivaient comme des nababs - Internet est passé par là -, alors que les pégreleux, les petits, les besogneux, voyaient leurs fins de mois aussi épaisses que du papier Job.

Pécresse est une loche, elle rêve de la présidence depuis longtemps, mais elle sera laminée, car elle a les os spongieux, la colonne vertébrale avec de l'arthrose à force de contorsions et de reniements.

Au dernier moment, le miséreux celui qui est fidèle à celle qui leur fait croire qu'elle est avec eux, votera à nouveau pour elle, MLP, car même si elle n'y croit pas, elle parlera encore de ceux qui ont des cals dans les mains et les chaussures de sécurité aux pieds.

C'est tout l'enjeu de Z pour écrabouiller la grande illusion d'une bourgeoise dont les comptes ont été critiqués par la Cour du même nom à Paris. Elle est une dépensière de plus, Hidalgo son double, les deux ont la scoliose des contorsionnistes, même si l'habit n'est pas le même, MLP devrait être celle qui devrait abreuver Z s'il sait parler comme Flambeau. Lui qui se réfère à Napoléon. Six mois encore pour une campagne, pour qui sera celle de Russie ?
Napoléon a fini à Saint-Hélène, il avait la fièvre de ceux qui avaient perdu le sens du peuple et de la vie.

MENIER

Zemmour est-il réellement intéressé par la présidence de la République ou veut-il simplement satisfaire les exigences momentanées de sa jeune et fougueuse maîtresse ? Ses bourdes à répétition, ses provocations, ses insultes intolérables ne vont pas inciter les maires à le parrainer. En cas d'impossibilité, il ne manquera pas de se déclarer victime de "l'odieux système" !

Ninive

Pécresse n’a pas de grandes ambitions pour la France ; son ambition personnelle étant déjà largement réalisée, elle est sans doute une femme politique par excellence et son parcours le prouve… elle est tellement occupée que l’on se demande si elle arrive à croiser les siens quelquefois dans l’année. C’est l’un des modèles du BCBG.

Elle profite comme d’autres femmes de l’obligation de la parité qui est requise dans tous les domaines, mais quel que soit le sujet elle fait toujours un pas en avant puis deux pas en arrière.

Pour l’instant elle réconforte les LR qui servent Macron et donne espoir à ceux qui ne pouvaient le dire de le virer de son piédestal usurpé, celui-ci n'ayant principalement pour électorat du premier tour qu’une diaspora africaine et antifas.

Il reste encore quatre mois à tous ces gens-là pour tromper encore une fois Marianne, ce qui n’empêche que notre avenir à tous est terriblement incertain et au train où vont les choses l’Europe sera africanisée dans cinquante ans à moins que…

Achille

@ sylvain | 08 décembre 2021 à 13:04

Ainsi donc un petit Zemmourion est arrivé. Bon, vu qu’il ne sera pas opérationnel avant 2050, beaucoup d‘entre nous ne seront pas concernés. :)

stephane

@ MENIER
"Le bon sens paysan dit que c'est à la fin de la foire que l'on compte les bouses."

Je n'ai jamais compris le sens de cette expression.
S'il y a beaucoup de bouse, ça veut dire quoi ?
S'il n'y en a pas beaucoup, ça signifie quoi ?
Quand les vaches se vendent bien, il y a beaucoup ou peu de bouse ?

-------------------------------------------

@ Achille

Vous avez raison sur Julien Dray.
Cet épisode me l'a rendu sympathique. D'autant que ce ne fut pas acheté avec le salaire de son assistante parlementaire. Il a su se défendre sans en faire trop.
Le sommet de l'investisseur immobilier reste Richard Ferrand.
- Tu achètes un local en t'assurant d'un bail.
- Tu le loues à la mutuelle que tu diriges en lui faisant en plus payer les travaux de rénovation.
Mais c'est légal.
Richard Ferrand va plomber Macron pour 2022.

MENIER

Le bon sens paysan dit que c'est à la fin de la foire que l'on compte les bouses. Le "vrai sondage" aura lieu le 10 avril. Dans le sondage paru hier dans La Provence, résultat inverse au second tour.
La paix est provisoire. Ciotti et ses amis ne manqueront pas de savonner en permanence la planche à Pécresse afin de favoriser la candidature de Wauquiez en 2027.

sylvain

@ Ninive
"Félicitations à la famille de sylvain et bienvenue à ce futur chef gaulois.
Amicalement."

Merci Ninive pour votre message de sympathie pour notre petit Zemmourix.
Merci à stephane et ainsi qu'à tous les zemmouristes.

lucterius

Monsieur Bilger vous écrivez "Certes je peux être agacé par le besoin de VP de faire trop souvent référence à Jacques Chirac - ni un modèle d'éthique ni l'adepte d'une France en mouvement" et vous avez bien raison. Réalisons que le politiquement correct est actuellement au bashing systématique de la France concrétisé dés 2002 par le match Lorient-Bastia ou le stade entier a hué la marseillaise. Chirac outré a quitté le match alors que, peu après, lui-même a donné le même exemple de mépris de la France en faisant participer nos plus beaux bateaux à la commémoration de notre défaite de Trafalgar alors qu’il a boycotté ensuite celle de notre victoire d’Austerlitz. Ce n'est pas ce mépris de la France que nous attendons de VP.

stephane

Vu la possible non réélection des députés LREM, une question va finir par se poser dans quelques semaines: Emmanuel Macron va-t-il être candidat à sa succession ?
On est quand même passé d'un deuxième tour Le Pen/Macron à "Qui sera au deuxième tour ?"

Il y a 5 ans, lorsque j'évoquais ma conviction de non-candidature de Hollande, peu me prenaient au sérieux.
Le contexte n'est pas le même, mais je pense qu'il y a dans une bonne partie de la population un gros agacement de la théâtralisation macronesque, indépendamment de certains résultats probants.

Puisque Pécresse est la même économiquement, alors pourquoi ne pas le remplacer ?
Benalla, Richard Ferrand, Pierre de Villiers, le théâtre permanent, Agnès Buzyn, Juppé au Conseil constitutionnel...
Des réussites également. Suffiront-elles ?

sylvain

Merci à Bill Noir pour son message de sympathie.

J'aurais aimé l'appeler Zemmour mais ce prénom risque de fâcher les municipalités islamo fachos gauchistes lèche-babouches macrono-pécressiennes.
Mais j'en ferai quand même un adepte fan supporter de ce héros résistant aux charias traîtres collabos fascistes du virus antifanazi de Sopo et tout le lisier nauséabond des inquisiteurs anti-Zemmour.

stephane

@ sylvain

Félicitations. Dans ma famille aussi, une naissance ce matin. Un prénom bien chrétien. Le grand repeuplement est lancé. À moins qu'on soit de la même famille sans le savoir, nous voilà unis par ce lien : ce 8 décembre sont nés deux enfants avec des prénoms bien chrétiens.
Ça console de toutes les trahisons, tout ça.

-------------------------------------------------

@ caroff

Autant si Xavier Bertrand avait été candidat, ç'aurait été difficile de reprendre des votes, autant là il y a quand même eu des dysfonctionnements qui vont faire franchir le pas. Rappelons-nous de Benalla, de certaines pimbêches faisant fonction de député. Des concours de brushing et de chevelure. Macron pourrait bien ne pas être au deuxième tour. Il aura eu sa chance.

Je pense que la dynamique Pécresse va continuer, son principal atout étant au final Éric Ciotti. Si on a Pécresse et Ciotti, je suis preneur.
De surcroît elle saura tirer profit des erreurs de Sarkozy, tant politiquement que comportementalement.
En tous cas bravo à elle. Je n'aurais pas parié un centime sur elle. C'est la mieux placée et il ne faudrait pas être surpris qu'elle monte à 24 % très rapidement.
La jospinisation de Macron est en marche.

HOPE

@ Marc Ghinsberg

Oui, d’accord avec vous.
De plus je ne comprends pas ! "Valérie Pécresse trop vite, trop tôt ? » ?? Mais PB n’a eu de cesse pendant des mois et des mois de critiquer (il sait faire !) Christian Jacob qui ne faisait pas le nécessaire pour que le candidat de son parti soit nommé !? Moi y’en a pas comprendre 🤔

Xavier NEBOUT

Outre qu'on peut toujours rêver, je n'ai pas entendu V. Pécresse parler du "grand remplacement".
Or il n'y a aucun autre sujet et de très loin qui doive détourner notre attention de cette catastrophe à venir.

Et comme ici on semble ne pas encore avoir compris, on répète: la population africaine subsaharienne double tous les trente ans alors que celle de l'Europe stagne.
Ce sont donc plusieurs centaines de millions d'Africains qui se rueront sur notre pays si nous n'organisons pas dès maintenant, et pas dans dix ou même cinq ans, le barrage, sachant que tout Africain arrivé est un cheval de Troie en puissance pour les suivants.

Alors comme je ne veux pas que mes enfants et petits-enfants vivent cette catastrophe et crachent sur ma tombe pour ne rien avoir fait pour l'éviter, je vote Zemmour.

Lire "la Ruée vers l'Europe" de Stephen Smith - prix du livre de Géopolitique 2018, remis par Jean-Yves Le Drian.

-----

Comme il est de bon ton de classer E. Zemmour à l'extrême droite, il ne serait pas inutile de dire ce que pourrait être une véritable extrême droite.

D'abord, l'extrême droite du parlement face au Roi, c'est derrière le roi. L'extrême droite devrait donc être royaliste.

Face à une démocratie séquestrée par l'athéisme, le capitalisme financier - la bande à Soros etc. et d'une manière générale la pègre intellectuelle de gauche -, il faudrait faire face.
L'extrême droite devrait donc être fasciste au sens de Franco ou de Pinochet.

Le défaut de l'extrême droite, c'est que les "bavures" semblent lui être consubstantielles.
Celle-ci doit donc être équilibrée par le pouvoir spirituel, et aujourd'hui, il semble qu'il n'y ait qu'en Islam que ce soit possible.

Ne bougez pas, je cherche la solution.

Xavier NEBOUT

@ lucterius

Je me sentais un peu isolé à défendre la mémoire de P. Pétain, mais voilà en peu de temps deux soutiens.
On entend parler d'un long article dans le Figaro qui fait de même.

Tipaza

VP battrait EM au second tour, voilà qui sur le simple niveau du ressentiment que cet individu a provoqué chez beaucoup d'entre nous serait un plaisir de gourmet, la vengeance étant un plat qui se mange froid, et parfois à des tables inattendues.

Ce plaisir de bas étage satisfait, rien ne serait résolu. La personnalité de VP, Young Leaders, montre qu'elle se situe dans le camp des mondialistes, comme Macron avec les nuances qui s'imposent, c'est à dire moins d'arrogance et peut-être plus de mesure, elle a montré son adaptation à ce cours du temps.

Les temps changeant, elle peut changer également, c'est l'avantage des girouettes, et comme tout converti, se montrer plus déterminée dans ses nouvelles orientations.
Je n'y crois pas trop, mais admettons.

Pour le moment elle n'a pas fait sienne l'excellente proposition de Ciotti, d'un référendum de souveraineté juridique, qui est a minima la première action qui permettrait de se désengager de la tutelle oppressive bruxelloise.
Et c'est justement sur ce point qu'elle n'est pas crédible aujourd'hui, du moins pour ceux qui disent "surtout vive la France".

VP se présente comme la "Dame du faire", j'ai bien peur qu'effectivement il faudra qu'elle fasse:

- avec une Allemagne de plus en plus conquérante, sur le plan industriel et politique, cherchant dans les coopérations industrielles le maximum d'avantages et les obtenant.

- avec une techno-administration UE étouffante.

- avec un traité de Marrakech qui nous impose une ouverture à l'immigration envahissante, conforté par une Allemagne immigrationniste.

- avec une relation US qui relève plus du protectorat que de la relation entre États, comme l'affaire des sous-marins l'a montré.

Et surtout avec un Euro qui empêche toute manoeuvre monétaire, au moment où il faudra éponger la dette du "quoi qu'il en coûte", et se réindustrialiser.

Être une présidente du changement radical impose sinon de renverser la table du moins de la dresser de façon différente. En est-elle capable ? je ne le crois pas, elle suivra le même chemin que son mentor qu'elle cite trop souvent, Chirac. L'immobilisme en mouvement suivant l'UE et les traités passés, considérés comme des tables de la Loi intouchables, et pire, dont l'interprétation n'est pas nôtre.

Achille

@ Marc Ghinsberg | 08 décembre 2021 à 10:03

Voilà qui est très bien résumé. Comme toujours !👍

Ninive

@ sylvain | 08 décembre 2021 à 09:22

Félicitations à la famille de sylvain et bienvenue à ce futur chef gaulois.
Amicalement.

Achille

À LR, Éric Ciotti fait plus penser à Gaston Lagaffe qu’à Charles Pasqua.
Après avoir dit qu’il voterait Éric Zemmour si celui-ci accédait au second tour de l’élection présidentielle (ceci alors qu’il était lui-même candidat), moins de 24H après la désignation de Valérie Pécresse il clame devant tous les médias que "son message n’est pas le bon".
Certes, le lendemain de ce qu’il faut bien appeler une gaffe, il assure qu’il restera "derrière" la candidate officielle de LR.

Je ne vous raconte pas le remontage de bretelles qu’il a dû se prendre par Christian Jacob.
D’ailleurs ce dernier a également démis de leurs fonctions de vice-présidents Guillaume Peltier et Gaël Perdriau, trop proches à son goût des idées d’Éric Zemmour.

En clair, à LR on peut partager les idées d’Éric Ciotti, mais pas celles de Zemmour, même si ce sont les mêmes.
Vous apprécierez la subtilité sémantique.
Pas à dire, ils sont forts à LR. :)

Serge HIREL

Ces jours-ci, le quatre-quarts est à la mode dans le monde politique. Notre hôte en propose une recette qui, sans être franchement originale, est très prisée chez ceux dont les convictions ont le vent en poupe. Un quart d’enthousiasme, un quart de béatitude, un quart de méthode Coué, un quart de précipitation... Mélanger le tout sans agiter et ajouter un zeste de sondage frais du jour...
Vous obtenez une magnifique mise en bouche intense et succulente pour tout convive qui déteste le goût un peu fade de la tambouille élyséenne, dite du « en même temps », et se réjouit de déguster au printemps les plats roboratifs de la nouvelle carte promise par une accorte restauratrice - au double sens du terme - qui entend bien chasser ce chef encore jeune, adolescent disent certains, mais néanmoins déjà rompu aux méthodes ancestrales de la cuisine électorale.

Une prudence à observer toutefois : dans les jours qui viennent, l’entretien d’une douce chaleur, comme il sied entre amis, permettant aux divers ingrédients de ne pas se désolidariser pendant l’hiver, est indispensable, d’autant que d’autres cuistots se sont mis en tête de proposer des plats eux aussi séduisants et composés pour partie de produits identiques. Un peu d’inattention, une flamme un peu forte ou trop faible et voilà le beau gâteau transformé en soufflé sans allure...

J’admire votre joie, cher Philippe, mais il me semble qu’en fin de billet, vous la tempérez un peu, vous paraissez même douter. Et vos conseils, que vous avez la délicatesse de présenter sous forme d’une réflexion personnelle, seront très utiles à Dame Valérie pour confirmer son exploit et présenter aux Français des mets dont, après des années de cantine aux relents progressistes, ils ont oublié le parfum enivrant.

Pour l’heure, après quelques embardées dues probablement à l’euphorie de la victoire, elle maintient le cap. Mais des concurrents la tiennent encore à portée de fusil et elle ne pourra les distancer qu’en hissant toutes les voiles, avec l’espoir que les tempêtes qu’elle aura à affronter feront souffler dans le même sens des vents habituellement contraires. À elle de savoir border et choquer les bouts en temps utile et d’éviter une gîte trop forte qui l’empêcherait d’arriver à bon port... avant les autres.

Exilé

Il serait trop long d'exposer ici tous les éléments de son parcours politique nous faisant douter de sa capacité à sortir de la gangue conformiste de LR, modelée de façon non dite sur des références socio-culturelles gauchistes.

N'oublions pas que madame Pécresse n'est pas une plante hors sol et qu'elle est tenue en laisse par l'appareil de son parti d'accueil, LR, sur lequel elle s'est appuyée à des fins tactiques de préférence à son propre micro-parti.

Or, quand nous avons vu M. Jacob faire dernièrement le ménage de façon énergique en ayant écarté tous les éléments supposés trop à droite, le message est clair et le bon score rassurant en apparence de M. Ciotti ne doit pas tromper les électeurs sur la nature profonde de LR qui n'a pas changé d'un iota de sa ligne directrice centriste, ce qui signifie en pratique une ligne « rad-soc » sans une once de droiture.

Adieu veau, vache, cochon, couvée...
(Fable de la Fontaine, Pécresse et le pot au lait)

sylvain

J'ai oublié dans ma publication de ban de naissance : pour bien former le bébé et en faire un bon citoyen, un vrai Français qui respecte toutes les valeurs de la vraie France, morale, civisme, respect et fierté de son histoire, de sa race, de sa religion et de sa culture, nous lui avons gardé l'enregistrement de tout le discours de Zemmour au meeting de Villepinte, le plus beau de tous ceux qu'il nous ait été donné d’entendre dans toute l'histoire de la politique ; le plus beau de tous les cadeaux que l'on puisse faire à un enfant si on veut bien l'élever.

lucterius

Cher monsieur Bilger, je viens à l'instant de vous écouter sur CNews à propos de Pétain et j'espère que vous accepterez mon commentaire bien qu'il paraisse décalé par rapport au sujet actuel. J'ai relevé que vous venez de dire qu'aujourd'hui "le simple fait de parler de Pétain est condamnable" et je trouve que vous avez tout à fait raison car j'ai envoyé récemment à la presse le commentaire suivant suite à un article sur ce sujet et il n'a pas été publié.

"Le Pétain bashing ça suffit. Ou bien, pour être cohérents avec eux-mêmes, ses contempteurs devraient demander la démolition des 30 000 monuments aux morts qu’il y a en France puisque chacun d’eux affiche à la vue de tous les milliers voire les millions de Français qui ont été épargnés par la difficile mais lucide décision en 1940 de Pétain de demander l‘armistice.
En effet la Seconde Guerre mondiale a fait trois fois plus de morts que la Première (source Wikipédia). Sans la décision de Pétain, surtout vu comment ça avait déjà commencé, la liste sur nos monuments aux morts pour les morts de la Seconde Guerre devrait donc être trois fois plus longue que celle des morts pour la Première. Or, grâce à Pétain, ces listes sont étonnamment courtes surtout comparées aux listes de la Première Guerre. Il en résulte que des milliers voire des millions de Français vivant aujourd’hui lui doivent leur vie. Ce n’est pas la gratitude qui les étouffera".

Merci M. Bilger pour votre combat pour la liberté d'expression.

Lucterius (dernier résistant gaulois à César)

Ninive

N'en déplaise aux soumis.

Reconquista !

Reconquête... Résurrection qui laissera derrière elle les soumis, les soumis à l'invasion, les soumis à l'islam, les soumis à l'endettement destructeur, les soumis à une société LGBT, les soumis à la disparition de la France, les soumis à un psychopathe pervers qui fait ce qu'il veut sans l'accord de quiconque et qui a transformé notre démocratie en dictature.

Attendez-vous demain à voir l'énergumène changer la Constitution européenne pour devenir le premier Président en titre de l'Europe pour sept ans renouvelables sans passer par le suffrage universel mais par des tricheries ingéniées par l'oligarchie financière mondiale.

Ave les soumis de droite comme vous dites.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS