« Une démocratie bien propre sur elle ? | Accueil | Une victoire « qui l’oblige » »

24 avril 2022

Commentaires

F68.10

@ Axelle D
"Vous êtes particulièrement malhonnête et menteur de soutenir par deux fois que l'un de mes commentaires, que vous citez hors contexte, vous aurait été adressé personnellement. Alors qu'il rebondissait sur les réflexions d'un intervenant ironisant sur les centristes, lequel ne vous a pas mandaté que je sache pour réagir à sa place."

Madame. Compte tenu de votre commentaire du 26 avril à 23:52 sur ce billet, ainsi que de vos commentaires du 22 avril à 01:01 et 18:41, du 23 avril à 00:14 et 16:48 sur un autre billet, il me semble bien que vous n'êtes pas en mesure de donner des leçons de ce style.

———————————————

@ Giuseppe
"Macron ira voir sans doute son homologue en Ukraine avec deux casquettes."

Ouais... ben, en attendant, sur Twitter:

"Macron, avec sa clique, à l'évidence veut la guerre !" -- Philippot

Ce parti de l'étranger commence à sérieusement m'irriter de par son indiscipline.

Il ne suffit pas d'être une grande gueule pour être un rebelle, Monsieur Philippot.

Axelle D

@ F68.10 27 avril 02:22

Monsieur,

Vous êtes particulièrement malhonnête et menteur de soutenir par deux fois que l'un de mes commentaires, que vous citez hors contexte, vous aurait été adressé personnellement. Alors qu'il rebondissait sur les réflexions d'un intervenant ironisant sur les centristes, lequel ne vous a pas mandaté que je sache pour réagir à sa place.

Or, si vous vous êtes senti visé par ce propos, qui se voulait essentiellement "humoristique", ne désignant aucun contributeur en particulier, c'est votre problème.

Néanmoins, "si" vous vous êtes reconnu, bravo ! Cela prouve que vous êtes parfois capable d'autocritique !

F68.10

@ Axelle D
"Finalement sur ce blog on finit par faire de belles rencontres, appréciant particulièrement d'être enfin comprise après avoir été si longtemps et si injustement critiquée et vilipendée par de parfaits inconnus qui s'arrogent en justiciers et donneurs de leçons."

Oh ! Ça va, hein...

"Le Centre est à la politique ce que le nombril est au corps humain. Une fois le cordon ombilical coupé, il ne sert plus à rien. C'est juste une cicatrice pas très sexy en haut de l'abdomen, voire un endroit infesté de microbes si l'on néglige sa toilette. Certains ont la fâcheuse manie de regarder le leur en permanence, tandis que d'autres le couvrent d'artifices et l'exposent pour la danse du ventre afin d'aguicher la galerie !" -- Axelle D.

Qui est "donneur de leçons", ici ? Vous ou moi ?

Quand je vois de quoi donner une leçon, oui, je la donne. Mais je ne l'agrémente pas comme vous le faites de propos me qualifiant de "nombril" qui "ne sert plus à rien", et de "cicatrice pas très sexy" à grand renfort d'allusions sur la propreté, tout en m'accusant de nombrilisme et d'exhibitionnisme. Si j'ai quelque chose à vous dire, Madame, je vous le dis.

Cela étant maintenant dit, je ne trouve pas la performance de Mme El-Dibany exceptionnelle. Mais bon, son type de voix n'est pas exactement ce qui me fascine. Et même cet hymne, franchement, je suis loin d'être fan.

——————————————————-

@ Pierre Durand

Pour tenter de soigner votre glottophobie, je vous suggère ce fou furieux qui semble percer depuis quelques années: Dimash le kazakh m'impressionne techniquement beaucoup plus.

———————————————————

@ depiedcoi (@ Serge HIREL)
"D'évidence une fausse info..." -- Serge HIREL

J'ai effectivement eu l'occasion de visionner votre vidéo. Le Monsieur turc que j'ai eu l'occasion d'y voir ne mentionnait comme source que le gouvernement russe. Dans le contexte actuel, ce n'est pas suffisant pour y voir une source qui ne cherche pas à manipuler. Ses propos sont donc conjecturels, ne peuvent pas être pris pour argent comptant, et sont de toute évidence déployés dans une volonté d'intimidation de la France.

Si vous êtes capable de retracer davantage d'informations à ce sujet en provenance d'autres médias, non-nécessairement occidentaux, il conviendra d'examiner leurs preuves plus en détail. En l'état, attendons que les menaces de ce Monsieur turc se matérialisent... on traite parfois le bluff comme au poker.

Et même si c'était vrai, que des agents français se trouvaient là où il le prétendait, franchement, moi, ça me va. Envoyez-en plus.

"L'approche actuelle de réponse a posteriori en matière de sécurité de l'OTAN en ce qui concerne les pays baltes est désormais insuffisante. [...] Cette approche impliquerait, dans le pire des scénarios, que vos territoires seraient envahis avant qu'une réponse de l'OTAN ne vous renforce et libère votre territoire. [...] Après les crimes de guerre de Boutcha et de Marioupol, cette perspective de libération a posteriori n'est désormais plus acceptable. [...] Nous devons donc défendre chaque centimètre carré du territoire de notre alliance militaire dès la première minute." -- Annalena Baerbock en Lituanie, le 22.04.2022.

Envoyez-en plus. Encore plus. Toujours plus.

————————————————-—

@ Serge HIREL
"Cette Marseillaise massacrée n'était qu'une faute parmi d'autres: - Distribution aux militants d'une quantité de drapeaux européens plus importante que celle de drapeaux français."

Ah non ! Cela, ce n'était absolument pas une faute. Comme on le dit dans le métier d'informaticien: "This is not a bug, but a feature !"

Et cette Marseillaise n'était pas massacrée. Ce n'est simplement pas une voix qui s'y prête particulièrement bien. À mon sens.

—————————————————

@ semtob
"Quel triste spectacle nous avons pu suivre devant la Tour Eiffel ! Une brochette de fêtards de gauche..."

Cela s'appelle des centristes. Pas des gauchistes.

"...qui prétendent inventer une nouvelle méthode à la sauce socialiste de jadis !"

Non. Macron roule pour une économie de marché ouverte. Comme moi. Une économie de marché avec des caractéristiques européennes comme le dirait Xi Ping-Pong, mais une économie de marché tout de même. Un socialiste prône une économie de commande étatique et une administration de l'économie. Quelqu'un qui prône une économie de marché, c'est généralement ce qu'il convient d'appeler un ultra-néo-libéral. Un nazi, en somme.

Voilà. Vous le savez, maintenant: vous avez élu un nazi.

"...Et pour dépasser les bornes la fameuse Elisabeth qui a bien œuvré à la radiation des chômeurs..."

C'est quoi le problème, avec la radiation des chômeurs, si vous prétendez ne pas être un socialo ? Expliquez-moi...

"Retour des éléphants roses qui ont plombé la France !!"

Vous êtes à jeun ?

Axelle D

@ Pierre
@ Stéphane

Finalement sur ce blog on finit par faire de belles rencontres, appréciant particulièrement d'être enfin comprise après avoir été si longtemps et si injustement critiquée et vilipendée par de parfaits inconnus qui s'arrogent en justiciers et donneurs de leçons.

Exception faite pour notre hôte toujours fidèle à ses idées, objectif, droit et n'en démordant pas, nonobstant les critiques aussi injustes qu'acerbes qu'il a dû supporter trop souvent sans broncher en ces lieux où il continue néanmoins de nous accueillir avec élégance et courtoisie, en compagnie de sa délicieuse épouse dont, personnellement, je ne cesse d'admirer d'autant plus la patience et l'indulgence, face à des provocations de toutes sortes, que je suis incapable du même stoïcisme et des mêmes vertus, eu égard à mon tempérament passionné, indomptable et volcanique sur lequel les années n'ont jamais eu la moindre prise !

Bien à vous

stephane

@ Axelle D

Quoi de plus logique que Tintin Macron recrute la Castafiore (Fiorentino Casta) ?
Avec Dupond-Moretti en accompagnateur.
Misère de la France en déclin.
Félicitations pour votre vote blanc. Cette résistance vous honore.

Serge HIREL

@ depiedcoi | 25 avril 2022 à 23:03

D’évidence une fausse info... que vous n’auriez pas dû relayer sur ce blog, encore plus attaché au sérieux qu’au débat.

----------------------------------------------------

@ Axelle D | 25 avril 2022 à 13:54
@ Pierre Durand | 26 avril 2022 à 10:34

Cette Marseillaise massacrée n’était qu’une faute parmi d’autres :

- Distribution aux militants d’une quantité de drapeaux européens plus importante que celle de drapeaux français ;

- Diffusion de l’Ode à la joie, désormais plus connu sous l’appellation « hymne européen », annonçant l’arrivée du vainqueur de l’élection présidentielle de la République française, encore indépendante et souveraine ;

- procession de jeunes, ouvertement peu motivés, digne d’un patronage de jadis, pour accompagner jusqu’au pied de la tribune ledit vainqueur ;

- performance solitaire de l’artiste qui se pavane en scène, alors que, pendant la campagne électorale, il avait promis « Avec vous », puis « Nous tous » ;

- présence quasi constante auprès du vainqueur de son épouse, comme cela se fait dans les cours royales, côte à côte, sans même le retrait protocolaire en vigueur à Buckingham ;

- oubli de l’illumination tricolore de la Tour Eiffel (à moins que la propriétaire, sollicitée, s’y soit refusé)...

Bref, il aurait été plus original, moins guindé et même plus symbolique du changement promis vers moins de parisianisme et de verticalité que tout cela se déroule au Touquet-Paris-Plage, « le village anti-bling-bling »... Si, si, c’est vrai... en tout cas, c’est ainsi que la cité chère à Manu et Bribri se présente aux Belges pour contrecarrer la prétentieuse Knokke-le-Zoute, chère à Brel. Imaginez... Une Marseillaise à pleins poumons sur la plage, suivi d’un bain de minuit du couple présidentiel... Le succès aurait été planétaire !

D’ailleurs, il me semble qu’au Champ-de-Mars, quelques militants facétieux - ou des opposants malfaisants... -, qui s’étaient astucieusement approchés du micro d’un journaliste de CNews, ont lancé quelques « Macron à poil ». Garnements !

Giuseppe

@ Antoine Marquet | 25 avril 2022 à 14:56

Vrai beau cadeau, le brigadier pointeur-tireur était ému. Merci.

--------------------------------------------------------

@ Claude Luçon | 25 avril 2022 à 14:50

Je m'interroge sur ce choix, il fallait du puissant, l'Europe est bousculée, et en plus EM est président de l'Europe.
Ce type est déroutant, parfois... Souvent aussi.
La robe était éclatante, mais au fond un écran numérique minable affichait un drapeau, il fallait du tissu, de l'étendard qui flotte haut. Je ne comprends pas.

Pierre Durand

@ Axelle D | 25 avril 2022 à 13:54
"Notre hymne national, notre sublime Marseillaise massacrée par une cantatrice qui n'était pas du tout à sa place."

Comme votre commentaire me fait plaisir !
Je n'ai pas l'oreille assez musicale pour discuter de la meilleure tessiture, mais lorsque j'ai entendu cette Marseillaise chantée par une cantatrice qui ne l'était pas, j'ai eu une mauvaise impression.
D'abord à cause de l'accent étranger dans la prononciation de notre langue, très difficile à accepter pour moi qui suis glottophobe, lorsqu'il s'agit de notre hymne national.

J'ai apprécié de brefs passages où il y avait le coffre, le souffle, l'élan, l'élévation requis, mais on retombait vite dans le très moyen.
Pour les gens comme moi, Mireille Mathieu faisait bien mieux. Bon, vous avez le droit d'être encore plus exigeante.

On ne refera pas Macron. Il est déformé à vie. Les Français avaient une remplaçante décente. Ils ne l'ont pas reconnue. Que les nouveaux venus ne se bercent pas d'illusions, je désigne ainsi Valérie Pécresse-Ciotti (la mode est aux patronymes doubles). Pierre Durand Dupont.

Marius

Merci pour ce billet. Pas besoin de plus de commentaires. Juste rappeler un dicton (d'où vient-il ?!) :
« Le mouton a craint toute sa vie le loup, mais c'est le berger qui l'a mangé ! »

Giuseppe

Macron ira voir sans doute son homologue en Ukraine avec deux casquettes.

Toute la différence est là, David, soutenu par Goliath. Belles accolades à l'américaine, décontractées, chaleureuses, suffisamment courtes et fortes avant de monter au front.
Ces images en disent plus en quelques secondes que tous les discours fleuves... C'est cela... quand EM macronne.
Là, juste des stylos et du papier, tout se joue à l'ancienne, elles sont immenses ces images, elles signent aussi cette liberté qui est encore la nôtre aujourd'hui.
Les Européens vont devoir faire fort, très fort, la crédibilité a un prix et ne se monnaye pas:

https://www.boursorama.com/videos/actualites/ukraine-volodymyr-zelensky-rencontre-antony-blinken-et-lloyd-austin-d70615c8d4eb51777b123de7eb27b322

semtob

Cher Philippe,

Quel triste spectacle nous avons pu suivre devant la Tour Eiffel !
Une brochette de fêtards de gauche, tous aussi nuls les uns que les autres, qui prétendent inventer une nouvelle méthode à la sauce socialiste de jadis !
Retour des éléphants roses qui ont plombé la France !!
Attal, le protégé de Marisol Touraine, et pour dépasser les bornes la fameuse Elisabeth qui a bien œuvré à la radiation des chômeurs, mis dans la précarité les jeunes et les moins jeunes et Made in Normandie qui a bien défendu les affaires socialistes. Enfin, tout ce que les Français rejettent.

Nouvelles recettes expérimentales, nouveaux semblants de participation associative à la royale ! Comme si le pays pouvait se permettre de lambiner, de se complaire dans ses réunionnites qui n'ont jamais fait avancer le schmilblick.

Après Macron les mouches... et deux extrêmes triomphants sur le cadavre de la Ve République. La promesse d'un choix funeste dans 5 ans.

Pour dépasser les bornes, la French Reine Elisabeth ou les joues rouges de "Made in Normandie", un programme fantôme à désespérer, avec les recyclés, les vieilles méthodes nocives, toxiques. Et pendant ce temps-là, l'excellence se développe hors du pays et la médiocrité gangrène notre pays. Le massacre de l'intelligence, c'est maintenant.
françoise et karell Semtob

Pierre Durand

@ Serge HIREL | 25 avril 2022 à 13:35
"P.-S.: certes, votre propos concerne Z et MM, et non MLP, mais la contradiction demeure : les trois ont exprimé leur désir de modifier la Constitution et pour les mêmes raisons... À cette différence près que les deux premiers sont restés flous sur les moyens qu’ils emploieraient (ou plutôt, désormais, auraient employés). Comme l’article 89 est une voie sans issue en raison de l’opposition du Sénat, ils n'ont que la solution de « violer » l’article 11, comme l’aurait fait MLP. Pourquoi, dès lors, n’ostraciser que celle-ci ?"

À partir de là nous pouvons reprendre la conversation, brièvement j'espère. Prenez ce qui va suivre avec le sourire, comme je le donne, vous pourriez en avoir besoin :-)

Donc, en effet, MLP n'aurait pas eu d'autre solution que de violer l'article 11 en organisant un référendum aux fins de réforme de la Constitution. Exact.
Plus exact encore : que d'essayer de violer l'article 11. Et d'échouer, car le Conseil constitutionnel n'aurait pas autorisé l'organisation du référendum, et par conséquent MLP n'aurait pas pu essayer de se prévaloir de la décision du CC du 8 novembre 1962 pour valider a posteriori le résultat d'un référendum qui n'aurait pas eu lieu. Donc MLP aurait dû abandonner son projet de réforme de la Constitution et donc la page de son programme sur l'immigration aurait atterri dans la corbeille. Il y a déjà plusieurs jours que j'ai écrit ces quelques mots.

Hélas, vous m'en imposez encore quelques-uns à propos du projet de Reconquête!. Vous vous demandez pourquoi j'ostracise MLP, et pas Zemmour alors qu'il a le même projet sur l'immigration. Dans le commentaire que vous citez il y a une phrase que vous avez oublié de lire : je dis grosso modo que je pose deux conditions à Zemmour, une sur la Russie, et l'autre qui lui demande comment il compte faire passer ses mesures sur l'immigration en respectant l'Etat de droit, je répète : "en respectant l'Etat de droit", je répète "c'est une des deux conditions que j'ai mises". Donc pour la contradiction vous repasserez.

La différence avec MLP c'est que je crois Zemmour tout à fait apte à comprendre la question. Vous comprenez peut-être pourquoi cela ne m'amuse pas du tout de devoir écrire ce que j'écris en ce moment, et quand par-dessus le marché vous m'écrivez que mes propos vous soûlent, je suis très heureux de prendre la tangente. Malheureusement vous semblez avoir développé une sorte d'addiction. Mais si vous êtes maso, moi je ne suis pas sado. Ceci dit en toute amitié.

Zemmour peut donc me répondre soit : je violerai l'article 11 comme Napoléon et le Général de Gaulle. Bien. Je ne lui répondrai pas, et je combattrai Zemmour.

Ou il peut me dire : en effet il y a une impossibilité totale tant que je n'ai pas de majorité dans chacune des deux chambres. Alors je vais réduire mes ambitions à ce qui est possible, et je vais faire du Pécresse tendance Ciotti. Et je répondrai à Zemmour : je vous remercie de votre réponse et je vous souhaite bienvenue à bord.

Un dernier mot : rappelez-vous dans quelles conditions la phrase latine a été prononcée et vous verrez qu'il n'y a pas la moindre trace de mépris là-dedans. Il y a un fait.

Encore une fois, sans rancune, vous êtes simplement un peu trop impétueux pour moi, mais quand vous vous prenez trop au sérieux et frisez l'insolence cela ne va plus. Mais bon, ça suffit peut-être, on a assez bu et je supporte très mal la piquette que vous avez apportée.

Jérôme

Re cher hôte
Une, deux propositions d'Emmanuel "Kadyrov" Macron que j'approuve sans retenue, là vous venez de perdre 10 blogueurs de crise cardiaque 😀, la réduction du nombre de députés, le passage à un mandat présidentiel de 7 ans avec élection du parlement à mi-mandat.
S'il le fait, je l'appelle Emmanuel "Angela" Macron.

caroff

@ Patrice Charoulet 10h03
"Soit on invoque la démographie, soit la clandestinité, soit le choc des civilisations, soit le grand remplacement, soit la délinquance, soit les dealers, soit les racailles... et tous les électeurs sont priés de comprendre qu'il y a trop de Noirs et d'Arabes en France. Et le tour est joué !"

C'est ce qu'ont compris les Antillais qui ont voté à plus de 60 % pour MLP !
Il est bien connu que ce sont des racistes !!

Les faits sont têtus, si vous voulez bien lire les chiffres à votre disposition, mais ils ne se trouvent pas dans les dictionnaires...

F68.10

@ Giuseppe
"On ne joue plus, quand l'Europe représente le premier PIB mondial, l'Europe de la défense ne se fera jamais, même avec Macron réélu, la lutte est ailleurs, les Anglais ont aussi fait leur choix."

L'Europe de la défense est un concept repoussé dans le futur. Le renforcement de l'OTAN n'est par contre pas une vue de l'esprit.

Moi, je me demande quand même si la remise en cause de la règle de l'unanimité au sein de l'OTAN ne sera pas à l'ordre du jour au profit d'une européanisation de la décision des Européens au sein de l'OTAN.

Nous avons un Orban qui a en effet la capacité de paralyser l'OTAN. La question orbanienne peut déclencher des rééquilibrages au sein de l'OTAN s'il devient clair qu'on ne peut plus laisser un tel membre faire cavalier seul.

Et la posture strictement défensive de l'OTAN, du moins sur le flanc européen, me semble aussi être un point qui devra à terme être remis en question.

En somme: je ne vois pas l'Europe de la défense progresser à court terme. Mais l'européanisation de la décision au sein de l'OTAN ? Pourquoi pas.

Il faudra suivre l'évolution de la position française face à Poutine maintenant que Le Pen est rangée dans les placards. Je ne crois pas que le calendrier des législatives soit de nature à tétaniser notre exécutif en la matière.

---------------------------------------------------------

@ Serge HIREL
"Il ne suffit pas de citer quatre mots de latin méprisants et de tourner les talons pour se donner raison. Encore moins de confondre « peuple » et « populaire ». Apparemment, le suffrage universel n’est pas votre tasse de thé. Vous préféreriez qu’on en soit resté au vote censitaire, au choix par les élites..."

Un suffrage parlementaire n'est pas un suffrage censitaire.

Et oui, le suffrage universel est une idiotie totale. Vous le voyez encore dans l'élection que nous venons de vivre.

- Alexis Corbière (LFI): "Vous ne servez qu'à une chose, Monsieur Sanchez: à faire élire Monsieur Macron." - Julien Sanchez (RN): "Oui, oui, avec vos voix. Grâce à vous. Bravo. Vous vous êtes fait hara-kiri."

Un parlement, dans un pays démocratique, avec un système parlementaire un peu propre sur soi, cela sert justement à ce que l'échange ci-dessus entre Monsieur Corbière et Monsieur Sanchez, cet aveu de faiblesse, n'arrive jamais. Parce que la volonté du peuple serait alors respectée: elle nécessite une volonté de faire corps qui ici fait très manifestement défaut.

"Ne vous en déplaise, dans notre démocratie, la citoyenne Michu, qui n’a pas obtenu son diplôme de droit constitutionnel, possède le droit à la parole."

Ce n'est pas donner la parole à Madame Michu que de noyer sa voix dans des dizaines de millions de voix !!! Si Madame Michu votait localement, avec une population cantonale, sa voix serait plus audible !! Si Madame Michu votait sur des votations, elle répondrait à des questions qu'elle pourrait elle-même lancer plutôt que de donner des chèques en blanc pendant cinq ans !! Pour que Madame Michu ait du pouvoir, il ne suffit pas qu'elle vote !! Il faut aussi qu'elle puisse avoir un impact !! Et donc qu'elle puisse être respectée suffisamment pour être entendue quand elle l'ouvre !! Vous croyez que Madame Michu est entendu par son vote ?? Qu'elle arrive à transmettre toute la complexitude de sa pensée profonde dans un bulletin ?? Ce ne serait pas un peu méprisant pour Madame Michu que de répondre "oui" à cette question ?? Le vote, c'est de fait déléguer aux "zélites" et aux "médias" le droit de l'interpréter. Ils ne sont même pas les nouveaux chiens de garde: ils sont les nouveaux haruspices auxquelles Madame Michu, votante disciplinée et soumise, confie son destin en leur offrant son bulletin en guise d'entrailles.

Le vote ne suffit donc pas. Tout cela, c'est donc de l'esbroufe de votre part.

Le réel sujet qui vous fait vriller, c'est la question de la souveraineté du peuple, que vous instrumentalisez.

Le peuple N'EST PAS SOUVERAIN tant qu'il n'a pas l'initiative des questions auxquelles il répond. Le référendum, non, ce n'est donc pas l'exercice de la souveraineté du peuple. Les votations, oui, ce serait déjà mieux.

Maintenant, sur le fond constitutionnel: il y a effectivement une ambiguïté constitutionnelle délirante sur la question de la souveraineté du peuple qu'il faudra un jour purger. Monsieur Pierre Durand a signalé que la jurisprudence constitutionnelle aurait correctement cadenassé la question, mais il demeure que la question pose problème sur le plan des principes.

Ces principes relèvent d'un délire rousseauiste. Il s'agit du cadre philosophique foireux derrière la constit', qui sous-tend la conceptualisation française de la souveraineté du peuple. Les positions de Monsieur Jean-Jacques Rousseau n'ont pas pour autant valeur constitutionnelle...

Maintenant, et il convient de bien comprendre les conséquences de votre délire sur la question de la souveraineté du Peuple. Vous affirmez, en gros, que tant qu'on viole la constitution dans tous les sens pour extorquer un référendum, une fois le référendum effectué dans les pires des conditions constitutionnelles possibles, une fois le résultat connu... hop ! souveraineté du peuple !! Incontestabilité !! Comme le Coran !!

Avec de tels procédés, c'est ainsi qu'on crée des guerres civiles.

La réalité, c'est que la Constitution, c'est le cadre étatique et légal que votre fameux Peuple s'est donné pour opérer politiquement et aussi la réviser, cette Constitution. Tous les points activables en la matière sont là. cf. article 89. Vous n'avez donc pas d'excuses. Vous avez par contre un Sénat infect, qui a toujours pratiqué le blocage sur des évolutions démocratiques un peu sensées. Autant il est souhaitable qu'un Sénat avec une fibre territoriale existe et matérialise la continuité étatique, autant les positions du Sénat en matière de prérogatives constitutionnelles sont absurdes et montrent que les Français ont une démocratie non pas élitiste ou censitaire, mais notabiliaire.

Il n'y a pas de règne des élites. Pas de règne du pognon. Il y a un règne des petits notables qui s'imaginent être des petits génies pleins aux as. Petits notables qui cadenassent l'expression directe de la démocratie. Ils n'en veulent pas. Le Sénat n'en veut pas. Les Gardiens de la Constitution n'en veulent pas. J'espère qu'ils sentent quand même qu'ils commencent à avoir le feu aux fesses, ces irresponsables.

Mais Marine n'en veut pas non plus, d'une réelle expression directe... Elle refuse que ce soit les Français qui posent la question à laquelle il convient de répondre. Elle rêve de matérialiser et d'incarner l'entité médiatrice du peuple: celle qui pose la question. Elle cherche donc à usurper la souveraineté du peuple tout en violant la constitution à cette fin. Nous lui nierons son fantasme de héraut du peuple.

Si vous voulez une réelle souveraineté du peuple, demandez à un Helvète sur France Culture. Monsieur préconise de commencer par démocratiser de manière plus directe au niveau des élections locales. Ne vous en déplaise, donner la parole au Peuple, ce n'est pas se faire plaisir en référandant un peuple hypostasié en pure abstraction via un grand référendum comme d'autres allumeraient les feux de Beltaine pour la Saint-Jean. C'est permettre à Madame Michu (toujours elle, hein...) de commencer à recouvrir sa souveraineté chez elle, localement. Dans son bled. Qu'elle puisse lancer des votations locales. Avant de passer à l'étape suivante.

Ce que vous recherchez, vous, c'est le coup d'Etat.

"Autre incohérence : nier que le Peuple est supérieur au Droit, c'est considérer que la Déclaration des Droits de l'Homme de 1789, rédigée et votée par les pères de la Révolution française, est illégale, puisqu'ils n’ont pas respecté le droit divin du Roi..."

La Révolution française est effectivement illégale. Il s'agit très précisément d'un coup d'Etat. Et un coup d'Etat avec une telle composante populaire, cela s'appelle une révolution.

Bien sûr qu'à un moment, on avalise de tels coups populaires quand ils sont irréversibles. Il n'en demeure pas moins que ce n'est pas parce que le Peuple voulait cela qu'il avait raison. Et la preuve du danger, c'est que le 19e siècle est une incessante suite de coups d'État, terme que les Anglais ont d'ailleurs emprunté aux Français.

Le problème de la révolution n'est pas qu'elle soit illégale. Elle est illégale. À 100 %. Elle a créé un nouveau cadre légal.

L'intérêt d'une Constitution, c'est justement d'éviter, en la respectant, de tomber dans la guerre civile et les coups d'Etat incessants. Tout en fournissant un moyen de garantir de nombreuses choses, comme la souveraineté du peuple (qui n'est pas l'alpha et l'oméga non plus, hein...) et de fournir les moyens de l'affirmer et de d'amender son fonctionnement. Via l'article 89.

Il serait temps que ce tropisme illégaliste digne du plus vulgaire anar cesse en France. Votre constitution vous offre un chemin pour réviser la constitution. Il est ardu, certes. Mais c'est celui-là qu'il faut parcourir pour ne pas passer par la case guerre civile. La démocratie, cela sert justement à assurer des transitions pacifiques de pouvoir. Elle ne se résume ABSOLUMENT PAS à la seule incontestabilité du vote du Peuple, et la liberté de conscience et d'expression permet de contester la souveraineté du peuple si l'envie en prend à quiconque.

La Souveraineté du Peuple, non, ce n'est pas un Dogme. Tout Dogme est fallacieux sinon faux.

Antoine Marquet

@ Giuseppe | 25 avril 2022 à 13:16

Cadeau : https://www.youtube.com/watch?v=O3vGVR770WE

Claude Luçon

@ Giuseppe | 25 avril 2022 à 13:16

Au titre de l'égalité homme/femme ?
Une copine de Nagui ?
Elle était au chômage ?
Elle n'avait eu qu'à traverser la Méditerranée ?
Elle porte un nom d'immigrante genre Maghreb sans porter le voile ?
Sur suggestion vicieuse de Zemmour pour s'insinuer dans la victoire de Macron ?
En souvenir de Bonaparte et des pyramides ?
Elle portait une robe rouge fournie par Mélenchon ?
Parce que la seule soprano disponible était Bretonne et l'on sait ce que Macron pense des Bretonnes ?

Et, au fond, pourquoi pas ? La Marseillaise est universelle, les Ukrainiens pourraient la chanter aujourd'hui, Marioupol est leur Marseille !

Serge HIREL

@ Patrice Charoulet | 25 avril 2022 à 10:03
« Un mot sur le racisme. »

En quoi citer des documents officiels relève-t-il du racisme ? Faudrait-il interdire la publication de ces documents ?
En quoi dire qu’en France il y a trop d’Arabes et/ou trop de Noirs relève-t-il du racisme ? N’est-ce pas plutôt de la xénophobie, sentiment qui ne tombe pas sous le coup de la loi ?

Cette petite vidéo peut vous aider dans votre réflexion :

https://www.lumni.fr/video/quelle-difference-doit-on-faire-entre-le-racisme-et-la-xenophobie

Quant à votre propos sur l’extrême droite qui comprendrait plusieurs nuances et qu’ainsi dire que MLP et EZ sont d’extrême droite n’est pas les ranger aux côtés d’Hitler...

Êtes-vous bien sûr que, d’une part, cette nuance soit comprise par tous, d’autre part que ceux qui utilisent ce terme ne cherchent pas au contraire cet amalgame ?
MLP et EZ sont de droite... une grande famille qui comprend des nuances gaulliste, modérée, macroniste, chiraquienne, séguiniste, sociale, sarkozyste, dure... et nationale. Nationale et non patriote, parce que, au moins à droite, tous les Français le sont.

----------------------------------------------------------------

@ Reddef | 25 avril 2022 à 10:34
« Déjà, nul ne devrait être inquiété pour affirmer ses opinions, de plus l’extrême droite est interdite mais la droite nationaliste est autorisée »

Non, l’extrême droite n’est pas interdite. Ce sont ses exactions, ses propos antisémites et racistes et d’éventuels comportements mettant en danger la République qui le sont.
Non, la droite nationaliste n’a pas à « être autorisée », pas plus que n’importe quel autre parti. Elle est totalement libre d’exister sous cette appellation sans avoir ni de demande à formuler ni de comptes à rendre.

NB : il n’existe en France que quelques groupuscules d’extrême droite. RN et Reconquête! sont des partis « d’extrême droite », selon la locution chère au marais LREM-LR et à l’extrême gauche - celle-là existe bel et bien, elle s’appelle LFI - qui entendent les transformer en épouvantails éloignant les citoyens. A priori, le stratagème fonctionne de moins en moins (MLP : 42 %...).

Axelle D

@ Patrice Charoulet | 25 avril 2022 à 10:03

Pourquoi voudriez-vous que les 42 % de Français qui ont voté pour la candidate du RN se voient qualifiés d'extrémistes de l'ex-Front National ?
Il me semble plutôt que ce résultat démontre à tous ceux qui en seraient restés aux clichés et à la diabolisation de l'ex-FN qu'ils devraient changer de lunettes ou retirer leurs oeillères...

En réalité ceux qui ont fini par rallier un temps le parti honni en votant pour MLP l'ont sans doute fait moins par trahison ou reniement de leurs idées que pour soutenir une candidate patriote, notoirement de droite, qu'ils jugeaient moins "nocive" que Macron (qui lui mange à tous les râteliers) et ne semble pas aimer son propre pays. Pour en revenir à MLP, même si l'on peut douter de la capacité de cette femme à gouverner la France, force est de reconnaître que les idées qu'elle défend s'apparentent bien plus à celles de l'ex-RPR qu'à celles de l'extrême droite raciste et fasciste des années soixante ?

Quant à moi j'ai voté blanc, mais en définitive, je ne juge pas plus ceux qui ont choisi Macron que MLP. Sauf s'ils l'ont fait (uniquement) par intérêt dans le premier cas, mais c'est une autre histoire.

À chacun sa conscience politique ou autre !

-----------------------------------------------------------

@ Giuseppe | 25 avril 2022 à 13:40

Notre hymne national, notre sublime Marseillaise massacrée par une cantatrice qui n'était pas du tout à sa place.

Décidément ce Macron n'aime pas la France, dénature et abîme systématiquement tout ce qui fait son histoire, son honneur et sa fierté !

https://youtu.be/KOWLC1BQTdM

Par ailleurs, la Marseillaise peut être aussi bien chantée en solo par un ténor qu'une mezzo-soprano ou une soprano, l'essentiel pour ces deux dernières étant d'avoir du coffre et de réussir à "ténoriser" dans les aigus. Comme la mezzo Anita Rachvelishvili par exemple...
Sinon le chant reste mièvre en sans âme...

Giuseppe

Et pendant ce temps-là, ailleurs on ne "macrone plus":

"La première chose pour gagner, c'est de croire que l'on peut gagner. Et ils sont convaincus qu'ils peuvent gagner", a dit Lloyd Austin. "Ils peuvent gagner s'ils ont les bons équipements, le bon soutien", a-t-il ajouté, au lendemain de sa visite, la première de ministres américains depuis le début du conflit le 24 février.

"Nous voulons voir la Russie affaiblie à un degré tel qu'elle ne puisse pas faire le même genre de choses que l'invasion de l'Ukraine", a encore déclaré le ministre américain de la Défense, après avoir rencontré dimanche, avec le secrétaire d'Etat Antony Blinken, le président Volodymyr Zelensky.

On ne joue plus, quand l'Europe représente le premier PIB mondial, l'Europe de la défense ne se fera jamais, même avec Macron réélu, la lutte est ailleurs, les Anglais ont aussi fait leur choix.

Serge HIREL

@ Pierre Durand | 25 avril 2022 à 06:52

Il ne suffit pas de citer quatre mots de latin méprisants et de tourner les talons pour se donner raison. Encore moins de confondre « peuple » et « populaire ». Apparemment, le suffrage universel n’est pas votre tasse de thé. Vous préféreriez qu’on en soit resté au vote censitaire, au choix par les élites... Ne vous en déplaise, dans notre démocratie, la citoyenne Michu, qui n’a pas obtenu son diplôme de droit constitutionnel, possède le droit à la parole. Elle l’a exercé hier, en son âme et conscience, tout comme vous, tout comme moi. Le résultat du scrutin vous plaît, ne vous plaît pas ? Aucune importance : il exprime la volonté du Peuple souverain.

Restons-en là puisque vous le désirez, mais je ne peux pas vous laisser dire que les « Peuples » concernés ont cautionné la Terreur, le bolchevisme, l’hitlérisme, le maoïsme, le castrisme, et sont de ce fait coupables de leurs millions de morts. La raison en est simple : ils n’avaient pas la liberté de leur parole... comme dans toutes les dictatures.

P.-S.: certes, votre propos concerne Z et MM, et non MLP, mais la contradiction demeure : les trois ont exprimé leur désir de modifier la Constitution et pour les mêmes raisons... À cette différence près que les deux premiers sont restés flous sur les moyens qu’ils emploieraient (ou plutôt, désormais, auraient employés). Comme l’article 89 est une voie sans issue en raison de l’opposition du Sénat, ils n'ont que la solution de « violer » l’article 11, comme l’aurait fait MLP. Pourquoi, dès lors, n’ostraciser que celle-ci ? Ce n’est pas en lançant de tels anathèmes que la droite qui se dit « démocratique » parviendra à s’entendre avec celle qu’elle appelle « extrême » pour affaiblir le pouvoir de EM.

Giuseppe

Je ne sais pas quelle est la raison qui a poussé EM à faire chanter la Marseillaise à la mezzo-soprano Farrah El-Dibany... La Marseillaise doit être chantée par une soprano, le terme héroïque s'appliquera aux ténors.
Bon sang !
J'ai bien aimé une réflexion d'un intervenant, nous avons élu "un artiste et un magicien"... Les Ukrainiens aussi, mais en plus doublé d'un chef à la Winston... Bon sang, une soprano !

https://youtu.be/cxJj38vjg_k

Jérôme

On peut également, cher hôte, penser que ce n'est pas d'un courage incommensurable d'indiquer son vote.
Mais ce n'est pas la seule à l'avoir fait et nous n'avons pas vu de levée de bouclier envers les sportifs, artistes... qui se sont prononcés pour l'autre camp.
Pardon ? Vous dites ? Ahhhhh c'est le camp du bien.

Si MLP ne représente pas vraiment une option, ça va sans dire, j'aimerais qu'on me définisse le mal et le bien.
Projet contre projet. On n'a pas entendu grand-chose.
Les retraites ? Les retraités actuels qui votent Macron, à l'aise, ne voient aucune objection aux affirmations de la Macronie malgré les rapports du COR.
Ah mais c'est vrai.
Pour eux, ça va.
Pour les autres... ce sont les autres.
Le camp du bien, j'oubliais.

Réformer c'est bien. Réformer, ça implique de la concertation avec ceux qu'on n'aime pas, les syndicats, les gauchos, les droitos, le populo...
Agir, c'est bien, on peut agir en concertation. Avec...
Quid au moment du covid ?
Les décisions n'ont pas été rapides. Pourquoi alors squeezer l'Assemblée ? Pourquoi des conseils de défense aux décisions incompréhensibles et souvent contradictoires ?
Aurait-on des conflits d'intérêts à cacher ? Pfizer ? McKinsey ?
Mais c'est le camp du bien.
Rejoue encore nous disaient nos bons vieux flippers. Encore cinq ans.
Jusqu'au TILT...

Denis Monod-Broca

Pourquoi s'écharper à propos de ce second tour qui n'était qu'un simulacre, qu'un faux-semblant, qu'une farce ?
Le premier tour pouvait, à la rigueur, nous réserver des surprises, pas le second. Réédition de celui de 2017 (et de celui de 2002), il n'avait aucun enjeu. La réélection de Macron était assurée. Comment en douter ? Certains espéraient un autre résultat, d'autres le craignaient, mais c'était pour du beurre...

Question : comment sortir de cette nasse ? Comment avoir une autre politique ou plutôt : comment avoir une politique qui ne soit abandon au fil de l'eau européiste-atlantiste, comment avoir une politique qui nous soit propre ? En avons-nous même envie ?

Narcisses

"Ce ton que la décence et l'honnêteté même rendent séducteur, ce ton que les Françaises savent si bien prendre quand elles le veulent, et qui montre du sentiment, de l'âme, et qui promet des héroïnes de roman"
Jean-Jacques Rousseau

sbriglia

« Sutor, ne supra crepidam.
Et puisque je parle de sandales, si vous pouviez me lâcher les baskets ça me ferait des vacances. »
Rédigé par : Pierre Durand | 25 avril 2022 à 06:52

Enfin un latiniste distingué qui a la culture suffisante pour ne pas écrire qu’il ne faut pas poèter plus haut que son c… ce qu’avait oublié la non regrettée Minou Drouet.

Pierre Durand

@ Patrice Charoulet | 25 avril 2022 à 10:03
"...si l'on ne dit dans aucun discours public "les Noirs sont...", "les Arabes sont...", on prend des détours. Soit on invoque la démographie, soit la clandestinité, soit le choc des civilisations, soit le grand remplacement, soit la délinquance, soit les dealers, soit les racailles... et tous les électeurs sont priés de comprendre qu'il y a trop de Noirs et d'Arabes en France. Et le tour est joué !"

Votre analyse est rapide - je le comprends parfaitement, il ne serait pas convenable de trop occuper la conversation - mais elle contient des arguments incontestables.

Votre paragraphe sur le racisme est à revoir. Ce qu'il y a de trop en France ce ne sont pas des Arabes et des Noirs, ce sont des Arabes et des Noirs étrangers entrés légalement (regroupement familial, si on le conteste ou si on souhaite l'amender) ou illégalement, par effraction ou tromperie sur le droit d'asile. Cela n'a rien à voir avec le racisme, mais avec le respect du droit et de l'identité française qui est diluée, et le bénéfice réel pour le pays.

Et ce n'est pas parce que ces personnes seraient moins que d'autres. Ce n'est pas du racisme de souhaiter réformer le regroupement familial, le droit d'asile dévoyé, l'intrusion par effraction. Maintenant si l'on me dit que l'excision et la polygamie, pour ne citer que ces exemples, sont le fin du fin de la civilisation au XXIe siècle, je ne suis pas d'accord et je les préfère loin de chez moi.

Enfin le niveau de qualification de ceux dont nous héritons - où choisissent donc d'aller les plus qualifiés ?, je me le demande - est bas donc le bénéfice pour la France est moindre. D'ailleurs s'ils étaient qualifiés je dirais que c'est honteux d'en priver leurs pays d'origine.

Aucun tour à jouer. Aucun racisme là-dedans.
À ceci près je partage votre analyse, le RN est un parti d'extrême droite. Et si vous incluez Zemmour, cela ne me dérange pas. Mais pour moi l'élément essentiel et discriminant est la question de l'Etat de droit. MLP ne se rend même pas compte que sa voie pour faire adopter ses mesures sur l'immigration ne serait pas conforme à l'Etat de droit. D'ailleurs ses partisans n'hésitent pas à se référer à la Révolution française de 1789. Ils imaginent faire pareil.
Pourquoi pas ? Mais il faut le dire. En tout cas ce sera sans moi, et même contre moi. Vous évoquez vous-même très bien cette question dans le reste de votre commentaire.

Claggart

Je constate que Brigitte n'a pas appris les bonnes manières à son jeune époux : hier soir au Champ-de-Mars on l'a vu faire un baise-main à la cantatrice égyptienne.
Il ignore donc que ce geste ne se pratique jamais à l'extérieur.

Ninive

@ Patrice Charoulet | 25 avril 2022 à 10:03

Oui nous sommes envahis mais de le dire cela ne signifie pas que nous sommes des racistes. Aucun peuple d’Afrique ou du Moyen-Orient n’accepterait ce que nous vivons actuellement.


Reddef

Déjà, nul ne devrait être inquiété pour affirmer ses opinions, de plus l’extrême droite est interdite mais la droite nationaliste est autorisée et personne ne reproche aux Américains et Canadiens de choisir qui a le droit de venir travailler chez eux.

Patrice Charoulet

À la télé comme à la radio, nombre de commentateurs contestent qu'on puisse parler d'extrême droite quand il s'agit de M. Zemmour ou de Mme Le Pen. On s'empresse d'exagérer en ajoutant qu'il ne rime à rien de crier au fascisme. Mais le fascisme est le fascisme, et le nazisme est le nazisme. L'extrême droite dans le monde depuis 1945 a bien des nuances. C'est toutefois une très bonne catégorisation politique. On voit mal pourquoi l'on devrait s'en dispenser. Symétriquement, l'extrême gauche est une dénomination tout aussi nécessaire, qui comporte également bien des nuances.

Une des raisons pour lesquels certains refusent de parler d'extrême droite à propos du RN est une comparaison qui est faite entre elle et son père. Le Pen père avait des caractéristiques propres : ancien officier en Afrique du Nord, ancien partisan de l'Algérie française, très antisémite, bagarreur... La fille, installée par son père, a viré ce père trop encombrant, en essayant de se donner une image plus présentable. L'opération a réussi, d'où ce score important au second tour de la présidentielle.

Mais cette transformation a tout du vernis. Quand on scrute avec un peu d'attention les thèmes fondamentaux de ce parti, son fonctionnement, les réflexes de ses dirigeants, on est conduit à penser qu'on est bien en présence d'une vraie extrême droite, même si elle n'a plus rien à voir avec le système de Mussolini (fascisme à proprement parler) ou de Hitler (nazisme).

Un mot sur le racisme. Ceux qui refusent de parler d'extrême droite, quand il s'agit de Mme Le
Pen (ou de Zemmour d'ailleurs) ajoutent généralement qu'on ne peut pas non plus parler de racisme.
Réponse : si l'on ne dit dans aucun discours public "les Noirs sont...", "les Arabes sont...", on prend des détours. Soit on invoque la démographie, soit la clandestinité, soit le choc des civilisations, soit le grand remplacement, soit la délinquance, soit les dealers, soit les racailles... et tous les électeurs sont priés de comprendre qu'il y a trop de Noirs et d'Arabes en France. Et le tour est joué !

En un mot, j'avance qu'il est légitime de parler d'extrême droite et de racisme à propos du parti dirigé par Mme Le Pen. J'ai moins parlé de Zemmour, mais son cas n'en est pas moins clair.

Giuseppe

Emmanuel c'est quand même plié, en beauté malgré tout ce qu'on peut lire. Il fera ce qu'il pourra, qu'il ne se fasse pas d'illusions, Méluche il fait aussi peur que Marine, les législatives auront les mêmes effets.

Allôôô... Pépère ?... Il doit être enroué, il est aux abonnés absents, quant à Ségo attendons de voir ce qu'elle pense de Méluche et de son futur.
Avec ce couple calamiteux on n'a pas fini de rire.

Macron a gagné, là est l'essentiel et comme disait Pierre Berbizier, seule la victoire est belle.
L'été sera chaud, mais au fond il aime ça, et puis deux victoires d'affilée, même Sarko devait en rêver tous les matins en se rasant, il doit être vert de rage, relégué dans les coulisses, il n'est plus rien, son parti aussi, l'endogamie politique les a écrabouillés.

Julien Denormandie sera peut-être Premier ministre, ingénieur des ponts, c'est parfait pour franchir les torrents, et avec les pluies qui s'annoncent il va falloir les bâtir solides.

Vous les voyez les deux grandes bourgeoises en dehors de leur palais locaux ? Au prochain tour elles auront dilapidé l'héritage qui les faisait vivre, elles vont être chassées par le peuple qui ne veut plus de ces goinfrés de mandats. Le peuple veut du jeune, même s'il commet des fautes, mais au moins il lui ressemble mine de rien, peut-être pas de la tête au pied, mais au moins pour la tête.

C'était juste avant:

https://www.ladepeche.fr/article/2017/04/13/2555473-le-retour-aux-sources-d-emmanuel-macron.html

C'est au pied du mur qu'on voit le maçon, il a un autre mur à construire, certes le score est mince, mais l'arbitre a sifflé une victoire, alors l'avenir on verra.
Les plateaux TV ont délivré, comme d'habitude, le flot des supputations qui font leurs boutiques, parler toujours plus pour ne rien dire, boucher des trous, un torrent de bêtises à franchir, heureusement des ponts pour les enjamber.

Il a quand même un sacré gant à relever Emmanuel, la sécurité est le plus lourd... L'été sera chaud c'est sûr et la suite encore aussi.

Pierre Durand

Je ne connaissais pas les détails des malheurs de Delphine car le billet ne les donne pas. Par souci d'honnêteté j'ai donc interrogé Google, un court instant, j'aurais aimé pouvoir faire plus.

Je retiens qu'elle a été écartée de l'antenne par son employeur Cyril Hanouna pour une raison tout à fait légitime, légale et en plus compréhensible puisque la révélation de son vote avait les conséquences prévues par l'Arcom.

J'ignore si ses soucis ont d'autres sources.

Delphine a voté MLP. Parfait pour moi mais qui croit-elle que cela devrait intéresser ?

Je suis tout de même curieux de savoir quelle aurait été sa réaction de lauréate à lauréat à la lecture de ce que pense son confrère le prix Nobel d'économie Jean Tirole - oui, je sais, ce n'est pas un prix de beauté, mais ce n'est pas mal non plus - du projet économique de MLP.
Résumé ici:
https://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/presidentielle-le-prix-nobel-jean-tirole-denonce-le-programme-economique-de-marine-le-pen-20220416
extrait :
«Le programme de Marine Le Pen est une liste à la Prévert de dépenses supplémentaires, largement sous-estimées à 68 milliards d'euros par an, financées à l'aide de recettes hélas en partie fictives.»

Ce qui est chouette avec les cuvées récentes de Miss c'est que Prévert ça leur dit vaguement quelque chose. Il y a très longtemps ce n'était pas toujours le cas et leur vie était plus simple.

Pierre Durand

@ Serge HIREL | 25 avril 2022 à 00:42

Relisez mon commentaire. Je n'ai pas dit EZ et MLP mais EZ et Marion Maréchal.
Si vous insistez pour me citer, essayez de me citer correctement.

Quant à votre "Le Peuple prime le droit", puisque vous insistez aussi, c'est une horreur qui a servi à justifier des millions de morts. La Déclaration de 1789 n'a rien à voir là-dedans. La Terreur oui, le bolchevisme, hitlérisme, maoïsme, castrisme etc. oui. Je pense à tous ces morts, et je suis particulièrement sensible à ceux de 1793-1794.
Le débat entre souveraineté nationale (article 3 de la Constitution) et souveraineté populaire, qui est une question basique de droit constitutionnel, ce n'est pas votre truc, à l'évidence. Sutor, ne supra crepidam.
Et puisque je parle de sandales, si vous pouviez me lâcher les baskets ça me ferait des vacances.

Serge HIREL

@ Pierre Durand
« Je ne pense déjà plus à MLP, son sort est réglé » (votre commentaire du 24 avril à 07:09 sur le billet « Une démocratie bien propre sur elle »)
« À ces deux conditions, j'aurai plaisir à soutenir [EZ et MLP]. C'est d'eux dont je pourrais me sentir le plus proche. » (votre commentaire du 24 avril à 20:22 sur ce billet).

Un peu de cohérence ne fait jamais de tort...
Autre incohérence : nier que le Peuple est supérieur au Droit, c’est considérer que la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789, rédigée et votée par les pères de la Révolution française, est illégale, puisqu’ils n’ont pas respecté le droit divin du Roi...

Claude Luçon

@ Axelle D | 24 avril 2022 à 22:19

Merci ! Très belle chanson !
Pour le chemin je sais où je vais, pour la main et le coeur bah...

------------------------------------------------------

@ Pierre Durand | 24 avril 2022 à 21:10

J'ai apprécié votre commentaire ! Salut à un contemporain !
En ce qui concerne les juifs, rassurez-vous, je peux en parler librement, j'ai plusieurs fois partagé ma chambre à 11 ans avec quelques-uns de temps à autre, mes parents faisaient partie du réseau de résistance Combat, notre appartement était une étape d'un réseau qui acheminait des juifs, mais pas que, vers l'Espagne.
En 1956 j'ai été rappelé du Mozambique par la Royale pour aller combattre Nasser aux côtés des Britanniques et d'Israël ce qui ne me posait aucun problème.
Et ce n'est pas tout, ce sont des copains... sauf Zemmour bien sûr !

Aliocha

Les extrêmes déjà s'entre-dévorent sur les plateaux, ne s'entendant que sur le fait que 58 % des votes exprimés instituerait une défaite caractérisée qu'il serait nécessaire de corriger au troisième tour législatif.
La logique sacrificielle que célèbre notre hôte en ce billet est à l’œuvre, symptôme de la pathologie sociale que nous vivons, où la victime héroïque pourrait purger les frustrations d'échecs que l'on prête à tout sauf à ses propres erreurs, quand les petits monarques défaits n'ont plus que leur fantasme tchétchène pour dissimuler qu'ils ne sont plus démocrates, et cèdent à la tentation totalitaire des désirs de purification.

Merci à la France d'avoir voté clairement, s'ouvrent aux vaillants honnêtes les chemins d'invention qui permettront de ne laisser personne au bord de la route de cette invitation à l'émancipation démocrate.

sbriglia

« Couvrez ce vote que je ne saurais voir - Par de pareils bulletins les âmes sont blessées - Et cela fait venir de coupables pensées » p.c.c. Molière...

Ah ! les Tartuffes !

stephane

Delphine Wespiser
Si c'est cela le visage de l'extrême drouaate ça me va.
Si elle s'était affichée EELV elle aurait couru des risques, mais là.
Il y a de la place pour tout le monde dans l'isoloir.

Axelle D

@ Claude Luçon

https://youtu.be/5PnCleRSw3o

Patrice Charoulet

Bye bye, Le Pen !

Nicole VINCENT

Cette belle personne a juste utilisé son droit de choisir entre les candidats officiels. Elle n'a pas caché pour qui elle a voté (mais elle n'était pas obligée de le dire, le vote étant encore secret). Si le RN n'est pas honorable, pourquoi ne pas le dissoudre ? On le dit depuis trente ans...
Je pense que le parti La France Insoumise est beaucoup plus dangereux.

Pierre Durand

@ Claude Luçon | 24 avril 2022 à 14:53
"J'ai voté pour Pécresse au premier tour, Macron au deuxième faute de mieux, ai de beaux restes à 93 ans, ai été nommé Président d'un bureau de vote en 1962 et ai été copieusement insulté sur le blog parce que je n'aimais pas Zemmour, je devrais aussi me qualifier pour le titre de héros de la démocratie ? :(
Y'a pas d'Justice, même au Singulier :)"

Bonsoir Claude Luçon, salut Calimero, salut l'ancêtre ! (J'en suis un aussi.)

J'ai lu vos quelques lignes sur Zemmour et mes cheveux (je ne sais pas pourquoi j'en ai encore pas mal) se sont dressés. Vous avez vraiment jeté le bouchon un peu loin, en particulier avec le thème des juifs. Il y a une grande sensibilité sur ce sujet, et on le comprend. Le commentateur du "saperlipopette !" a eu raison, reconnaissez que les mots ont dépassé votre pensée.

Moi, j'aime bien Zemmour, et on finira, j'espère, par faire un dernier bout de chemin ensemble, Pécresse, Zemmour, Marion Maréchal, vous et moi. On n'empêchera pas MLP de voter pour nous, si elle veut bien.

Bien cordialement à vous.
Célébrons virtuellement la pâtée de MLP.

Marc Ghinsberg

Ne lisant pas Voici, ne regardant pas Touche pas à mon poste, ne m’intéressant pas aux élections… de Miss France, je n’ai pas vraiment suivi cette affaire.

Mais puisque Philippe Bilger y consacre un billet, c’est certainement sérieux. Je me suis donc rendu sur la toile pour voir de quoi il retournait. J’ai découvert une charmante jeune femme qui ne manque pas d’arguments.

Elle a donc pris positon pour Madame Le Pen. Si par ce motif, ses employeurs avaient mis fin à ses contrats, cela aurait été proprement scandaleux. Si j’en crois un média, que l’on ne peut sans mauvaise foi qualifier de gauchiste, il n’en est rien.

https://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/delphine-wespiser-va-t-elle-quitter-fort-boyard-apres-ses-propos-sur-marine-le-pen-la-production-a-tranche_f310b0f2-c15d-11ec-a272-41fd54d710e2/

Alors doit-on en faire une héroïne de la démocratie ? On n’est pas obligé de céder à l’emphase.

Etienne

L'ignoble Zemmour vient de jeter son venin d'extrême droite, insultant tous les Français qui n'ont pas voté pour MLP qui en prend plein la figure.
Non non, mille fois non à ce pitre... qui n'est qu'un Français de papier haineux.

Pierre Durand

Ouf !!!!!!!!!
Bien que révulsé par la personnalité de Macron et les mesures sociétales qu'il m'a imposées et que je n'accepterai jamais, je remercie Macron de m'avoir épargné un duel Mélenchon/MLP (ce qui m'aurait contraint à voter pour MLP).

Je le remercie de m'avoir finalement évité MLP.

Je mettrai tout mon amour de la France pour contribuer à limiter la nuisance de Macron.

Je remercie ceux de mon camp, celui de la droite démocratique, qui ont contribué à la défaite de MLP.

Je remercie aussi ceux de la gauche, démocratique ou pas, qui ont également contribué à cette élimination. Je n'ignore pas qu'ils auraient bien aimé éliminer ceux de mon camp en même temps s'il y avait eu une possibilité. Il n'y en avait pas cette fois. Quand ils s'affronteront à Macron je serai toujours dans le camp de Macron.

Je ne remercie pas les électeurs de mon pays qui à une écrasante majorité ont été incapables de reconnaître la compétence de Valérie Pécresse, sa personnalité volontaire, attachante et la qualité de son programme, même si je ne me dissimule pas que c'est d'abord elle qui n'est pas parvenue à convaincre. Je ne place pas l'aptitude à convaincre tout en haut de l'échelle des qualités. Mon modèle n'est pas le commis voyageur.

Voici quelques personnes de qualité qui comptent pour moi aujourd'hui: Eric Ciotti, Valérie Pécresse, Retailleau, Barnier, Bertrand, Juvin, Wauquiez, Stefanini, Agnès Verdier-Molinié, Ludovine de La Rochère, Alain Finkielkraut.

Je demanderai à Zemmour et à Marion Maréchal d'abandonner toute idée de rapprochement avec la Russie tant que la Russie n'aura pas été dépoutinisée, et de faire amende honorable.
Je leur demanderai également de préciser comment ils pensent pouvoir réformer la Constitution dans le respect de l'État de droit pour y introduire les mesures nécessaires pour lutter contre l'immigration forcée. À ces deux conditions j'aurai plaisir à les soutenir. C'est d'eux dont je pourrais me sentir le plus proche.

La première mesure que je souhaite est la proportionnelle pour les législatives. Macron en a parlé. J'attends de voir mais j'ai peu d'espoir.

Pierre Durand

Cette jeune femme qui appartient à la deuxième ou troisième division des people, parce qu'elle a affiché son vote, a eu des soucis. Il faudrait être bien insensible pour ne pas avoir envie de la consoler.

Personne n'a lu dans les pensées de cette dame, elle a rendu public son vote. Je n'ai aucune raison de penser qu'elle l'a fait par sottise ou par imprudence ou par bravade ou par provocation, auxquels cas elle n'aurait alors reçu que la monnaie de sa pièce.

On peut tout à fait supposer qu'elle en a fait un acte militant. Publier son vote c'est inviter les autres à faire de même, voire penser qu'ils le doivent s'ils ne sont pas idiots. C'est une pression qui expose à un risque. Elle aura appris qu'il a toujours été moins osé en France de dévoiler sa poitrine que son vote pour l'extrême droite.

Il y a des personnes qui pensent que dans son programme le RN contient des projets liberticides, que des suppôts de ce parti ont des intentions liberticides, mais en l'absence d'actions on ne peut encore pas dire: "on doit interdire le RN". Une fois dans la panade on pourra dire "on aurait dû".

Mais ce ne sera pas pour cette fois, même si j'entends à cet instant que le RN avec 42 % vient de remporter une éclatante victoire qui représente une grande espérance.

genau

Elle a subi le sort de tous les gens qui ont subi l'avalanche indigne des informateurs officiels et de la caste bien-pensante.
58 étant tout de même un joli score, il ne faut pas médiocriser l'élection de M. Macron. La patience est désormais la vertu cardinale.
Les choses deviennent très difficiles à l'Est et en Extrême-Est. Les coups de théâtre sont prévisibles, ou possibles, mais cela n'ira jamais vers la démocratie heureuse de ce pauvre Jadot. Réjouissons-nous que la défaite de Mme Le Pen n'ait été causée que par les doutes sur sa compétence, outre la crasse langagière des gens bien et surveillons de près la longévité de M. Poutine.

Je ne crois ni ne souhaite voir la prochaine élection, mais au moins, j'aurai vu une époque de plus de basculement du monde dont l'échantillon français donne une petite idée.

Serge HIREL

Cette « affaire Delphine Wespiser » donne froid dans le dos. Jusqu’où peut aller aujourd’hui en France la détestation d’une personne qui ose exprimer une opinion contraire à la doxa macronienne ? « Marie-Claire », dont on connaît les avis éclairés sur l’actualité politique, parle de « scandale ». Le terme est exact, mais la « scandaleuse » n’est pas DW. Ce qui scandaleux, c’est que celle-ci soit traitée comme une délinquante sur le plateau du pitre Hanouna et clouée au pilori par les courageux cloportes des réseaux sociaux.

Quel est son crime ? Elle est sincère, franche, voire naïve, parfois même candide... Quand, sans trop de pudeur, elle parle de ses démêlés amoureux, tout se passe bien, on rit, on la blague, elle rit... Mais Delphine, citoyenne, s’intéresse à la politique... et, déçue par les cinq ans de Macron à l’Elysée, dit sans mettre de gants qu’elle a envie que les Français essayent autre chose... Las, « autre chose » ne peut être que « la Diablesse »... À aucun moment, elle n’a appelé expressément à voter pour MLP, mais lui trouve un profil de « maman »... Bon, c’est vrai, comme argument politique, on fait mieux... et cela devrait plutôt prêter à rire une fois de plus...

Mais c’en est trop... et voilà qu’un bobo barbu se prend pour Fouquier-Tinville et lui assène la terrible question qui, posée par les procureurs autoproclamés dans les assemblées soixante-huitardes, réglait le sort de celui qui osait avoir une opinion autre que la leur : d’où viens-tu ? comment peux-tu ?... Et Delphine n’est plus une citoyenne lambda, qui a le droit de s’exprimer, mais une Miss France qui, par fonction, doit se taire... ou soutenir le roi Macron, au nom de la nécessaire cohésion du peuple qu'il a passé son temps à mettre à mal pendant tout son quinquennat.

Répudiée, la reine de beauté n’accepte pas de monter sur l’échafaud et, avant d’être néanmoins guillotinée, d’expier son péché. De sincère, elle devient courageuse, héroïque ne serait pas dithyrambique compte tenu de la virulence de ses détracteurs. Explique-t-elle que, si le duel du second tour avait opposé Macron à Mélenchon, elle aurait tenu le même discours... La sentence est la même : le bannissement, sous l’œil concupiscent d’un Hanouna particulièrement vulgaire.

Cette « affaire », grave puisqu’elle démontre que, dans l’état actuel de notre grande démocratie, seules les meutes pro-Macron peuvent aboyer et mordre, apporte aussi un éclairage inquiétant sur ces émissions telles TPMP qui mélangent plaisanteries de bas étage et pseudo-débats politiques.

On en est aujourd’hui à confondre téléspectateur cherchant à se détendre - si tant est qu’entendre des inepties permette de se détendre - et citoyen en quête d’informations. Ce format hybride est proprement insupportable et les politiques auraient tout à gagner en déclinant sans politesse excessive les invitations de ces « animateurs », dont l’unique objectif est la courbe d’audience, annonciatrice de leur maintien à l’antenne ou d’une mise au placard accélérée.

Hanouna me paraît le spécimen le plus achevé de cette ménagerie. En tous cas, il est sûr que, s’il venait à Poutine l’idée d’envahir la France, il ne serait pas notre Zelensky. Certes beau parleur comme lui, mais petit, petit, petit cerveau, tout juste bon à tenir un Café du Commerce fréquenté par de minables piliers de bar.

Ginette

Respect pour elle. Pourquoi ne pas dire notre pensée, le RN est le deuxième parti de France, n'en déplaise à certains.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS