« Gad Elmaleh contre les turpitudes de l'Eglise... | Accueil | Il y a des femmes remarquables... »

21 novembre 2022

Commentaires

F68.10

@ Achille
"À noter que la Crimée était russe depuis 1783 avant d’être rattachée à la l'Ukraine en 1954 par une décision de Nikita Khrouchtchev."

Et l'Alsace ?

Serge HIREL

@ hameau dans les nuages | 27 novembre 2022 à 17:59
« Qu’avez-vous fait dans la vie ? Allez, balancez sans tricher votre CV. »

N’imaginez même pas que RM vous indiquera la marque de ses ciseaux et de son pot de colle... Sa seule stratégie pour maintenir son rang de « Je sais tout » est de préserver quoi qu’il en coûte son anonymat. Dans un média grand public, ce genre de source d’information, vite repérée, fait l’objet d’un « classement vertical » immédiat. Sur un blog, au lectorat plus averti, elle est utile : elle amuse la galerie... De plus, nul besoin d’être troll pour l’exciter...

« Sans tricher »... « Et puis quoi encore ? », dit le suspect qui sait que le mensonge est son seul salut.

Quant aux prédictions de RM sur la chute de Poutine et de la Russie, elles sont aussi fiables que celles d’un escroc qui vous vend les numéros gagnants du Loto avant le tirage au sort... Dans les deux cas, dépourvues de la moindre fiabilité, elles reposent exclusivement sur la naïveté de celui qui les prend pour vérités.

----------------------------------------------------------------------

@ Giuseppe | 26 novembre 2022 à 14:16
« ...Pour les derniers en "carton", ce sont des pétainistes dans l'âme (...) à la première semonce ils vendraient leur âme, ils vendraient leur mère. »

Est-ce trop vous demander, à vous aussi, de laisser le Maréchal reposer en paix ? Que vient-il faire dans votre harangue contre les « néo-gaullistes », qui, d’ailleurs, le détestent ? S’il convient de saluer l’héroïsme de ceux qui ont pris les armes contre l’envahisseur, il n’est pas pour autant nécessaire de dénier tout honneur à ceux qui ont fait le choix d’assurer la continuité de l’Etat et réussi à éviter à la France la chape de plomb immédiate d’une occupation sans merci qu’ont connue certains Etats européens dont tous les dirigeants avaient baissé les bras au point de laisser leurs concitoyens sans la moindre administration nationale.

Quatre-vingts ans après la défaite de juin 40, il serait peut-être temps d’avoir un regard plus précis sur l’Etat français et de séparer le bon grain et l’ivraie. À Vichy, les traîtres n’ont pas manqué, mais tous n’étaient pas traîtres. À commencer par Pétain, qui avait tout à perdre en acceptant cette mission désespérée, qui lui vaut de ne pas avoir été et de n’être jamais panthéonisé.

hameau dans les nuages

@ Robert Marchenoir | 27 novembre 2022 à 03:38

Je vous jure, vous êtes une vedette :)
Comme disait Coluche l'artichaut est le plat du pauvre. Vous en avez plus dans l'assiette à la fin qu'au début. Vous décortiquez, désossez les contributeurs en recherchant "la" faille si tant est que cela en soit une pour in fine avoir raison, tout cela en restant dans votre fauteuil Voltaire les bras campés sur les accoudoirs. Le fait de ne rien savoir de vous évite que l'on trouve un défaut à votre carapace. Ce n’est pas honnête. D’autant plus qu’avec vos attaques personnelles, soit on n’y répond pas ce qui accrédite ce que vous insinuez, soit on y répond et on engage une polémique stérile et hors sujet.

Vous avez la manie telle la seiche de balancer votre encre pour échapper au sujet. Comment se fait-il que Zelensky nouveau président de l'Ukraine se retrouve à cette table de conférence ? Quels sont ses ou son intérêt quand tant d’autres chefs d’Etat ou responsables politiques n’y font pas acte de présence ?

À propos de l’Ukraine, un ancien général de l’armée américaine pense que l’Ukraine va perdre au bout du compte. Je ne vous donne pas son nom car vous allez fouiller dans son passé et nous sortir qu’en 2014 il avait fait un excès de vitesse ou trompé sa femme pour justifier encore une fois que vous avez raison et lui tort.

Qu’avez-vous fait dans la vie ? Allez, balancez sans tricher votre CV. Un peu de courage et d’humanité. Monsieur l’abbé Bilger attend vos confessions et nous enfants de chœur également. Cela ne sortira pas du blog, la vérité si je mens.

revnonausujai

@ Robert Marchenoir 27 novembre 2022 à 03:38
"Il n'y a pas d'implication de Zelensky dans l'affaire des Pandora Papers (et non des Panama Papers, renseignez-vous avant de copier-coller votre propagande poutiniste)"

https://ground.news/article/zelenskys-offshore-network-in-the-panama-papers-guardian-revelation

Pris en flagrant délit de mensonge, l'hystérique monomaniaque !

Le Guardian est de centre gauche, mais, en bon britannique historiquement antirusse et au moins par défaut pro-ukrainien ; pour qu'il évoque la question, les remugles doivent être monstrueusement malodorants.

Le reste de votre intervention est à votre image, des boursouflures, des obsessions et un creux abyssal !

hameau dans les nuages

@ Giuseppe | 26 novembre 2022 à 15:14

Jean Lassalle a bien des défauts notamment son côté dragueur lourdingue et j'étais au courant pour sa permanence, méthode pratiquée hélas par bon nombre de députés.

À côté de ça, étant de Lourdios-Ichère, en haute vallée d'Aspe, on ne peut pas le taxer de fainéantise. "Là-haut" on ne vit pas longtemps si on garde les mains dans les poches du pantalon.

Par contre pour la Syrie je ne suis pas d'accord. Dans ce Proche-Orient, véritable nid de frelons et coupe-gorge au sens propre, il fallait choisir le moindre mal sachant que les Américains, encore eux mais pas que, refer Fabius et son bon boulot, soutenaient en sous-main les djihadistes et un mouvement de libération qui n'en avait que le nom.

Car là aussi il y avait en fond de conflit une forte odeur de gaz que l'on essayait d'étouffer avec notre sacro-sainte démocratie que ces pays n'ont jamais connue.

Il faut arrêter d'être dupe. Comme le fait que la France devenue Arche de Noé par l'accueil de toute la misère du monde, va devenir le radeau de la Méduse.

On va vivre une époque formidable qui va nous faire crever, mais humainement et démocratiquement. Cela me fait une belle jambe.

Giuseppe

https://twitter.com/search?q=%23McKinsey&src=hash

McKinsey... Et dire que l'on dit que les Russes infiltrent notre système, pas besoin d'aller si loin, McKinsey et tous ces lascars sont des crépines, ils vous vendent une douzaine d'oeufs au prix du kilo de carbone pur.

On rétorquera qu'un Etat ne peut tout faire... Quand on voit le nombre d'experts qui officient sur les plateaux TV, c'est une insulte à l'intelligence du pays, et donc on considère que cette myriade d'experts en tous genres ne valent pas tripette... C'est ce que je pense...

McKinsey devrait postuler aussi chez n'importe quel fournisseur-loueur de matériel, rubrique "pompes d'épuisements", il faut leur reconnaître un grande efficacité en tant que rabatteurs de nappes, même les parois de bentonite ne les arrêtent pas, de vraies pompes d'épuisement.

Nous sommes fous en tant que citoyens d'accepter de telles dérives, ils nous pillent et quand on va faire la liste des études bidon, une nouvelle fois nous entendrons "plus jamais ça !", une marche blanche pour protester et McMachin se dorer la pilule aux Bahamas aux frais de la princesse...
La Princesse en a assez, de ces voleurs à la tire qui nous font les poches, le citoyen en a assez de ces crépines de nos poches et après on s'aperçoit qu'il n'y a plus un sou vaillant pour nos hôpitaux délabrés, ces masures qu'on appelle hôpitaux.

J'ai honte, nos dirigeants pour la plupart me font honte, ils nous pillent, il n'est pas possible d'avoir 3 000 milliards de dettes sans que l'on pose des collets. Je ne veux pas finir dans un couloir d'hôpital sur un brancard comme un chien battu, dans la puissance mondiale soi-disant qui a la bombe atomique et qui subit des larcins dignes d'apprentis voleurs.

Je me sens en pleine bourre, j'en profite un peu, les résolutions du genre: "Nous condamnons fermement..." sont la plus belle addiction à l'inertie, à l'incompétence et à la nullité crasse de la bêtise.

Achille

@ Serge HIREL | 26 novembre 2022 à 11:22
@ F68.10 | 26 novembre 2022 à 11:43
@ Giuseppe | 26 novembre 2022 à 14:16

À noter que la Crimée était russe depuis 1783 avant d’être rattachée à la l'Ukraine en 1954 par une décision de Nikita Khrouchtchev.
Il est évident que ce dernier n’imaginait pas qu’en 1991, l’effondrement de l’URSS aurait pour effet la création d’États indépendants du bloc soviétique.
Pour lui cette affectation constituait un simple redécoupage administratif vu que, de toute façon l’Ukraine tout comme la Crimée appartenaient au territoire russe.
Raison pour laquelle Vladimir Poutine a récupéré la Crimée en 2014 suite à un référendum de la population, majoritairement russophone et semble-t-il russophile.

C’est un peu comme si, en France, il était décidé d’affecter le département de la Moselle à la région Alsace, vu que les deux ont connu un destin commun entre 1871 et 1919.

Il est clair que Vladimir Poutine n’acceptera jamais de rendre la Crimée à l’Ukraine et dans le contexte actuel où il est question de guerre atomique, ce genre de deal n’est pas négociable.
D’ailleurs les Américains, qui tirent les ficelles depuis le début de ce conflit, n’y sont pas favorables et commencent même à s’inquiéter du comportement va-t-en-guerre de Volodymyr Zelensky.
Voilà ce qui arrive quand on veut jouer les apprentis sorciers...

Robert Marchenoir

@ caroff | 26 novembre 2022 à 09:59

D'où tenez-vous qu'Aldo Sterone est informaticien et travaille dans l'aviation ? Maintenant que vous le dites, j'ai cherché confirmation qu'il était chauffeur de taxi, et je n'ai pas trouvé. C'est une note mentale que j'avais faite il y a longtemps. Peut-être sur la base de sa présentation par ce blogueur dont j'ai parlé et qui reprenait ses vidéos.

Aldo Sterone ne dit pas que des sottises, en effet. Cependant, la petite recherche à laquelle m'a incité hameau dans les nuages m'a fait découvrir qu'il en dit beaucoup plus que je n'imaginais. En fait, quand quelqu'un dit autant de bêtises, les quelques vérités qu'il peut avancer n'ont guère d'importance.

S'il travaille dans l'aéronautique et qu'il a de bonnes analyses sur les accidents d'avion, alors il correspondrait à ce profil, assez courant, d'ingénieurs trop sûrs d'eux-mêmes, tellement imbus de leurs connaissances techniques, qu'ils s'imaginent pouvoir pérorer sur des secteurs où ils ne connaissent rien. Y compris en découvrant des "complots" que personne n'avait remarqués avant eux.

C'est ainsi qu'un ancien pilote d'Air France (donc quelqu'un avec de solides connaissances mathématiques et physiques) est à l'origine du célèbre bobard de "la loi Rothschild de 1973, qui a interdit à la Banque de France de prêter à l'État sans intérêt, c'est pourquoi la dette a explosé, ma bonne dame, décidément on peut pas faire confiance aux Juifs".

Pilote qui, par ailleurs, assurait avoir communiqué avec les extra-terrestres.

Et puis franchement, être de culture musulmane n'aide pas à la pensée rationnelle. J'ai repiqué un peu au truc pour voir : je vous conseille cette vidéo modestement intitulée "Qui est Aldo Sterone ? Ma vision des religions". Vingt-deux minutes de chauffeur de taxi (ou d'ingénieur informatique) vous expliquant ce qu'il faut penser du judaïsme, du christianisme et de l'islam. Il y a des gens qui ne doutent de rien -- et apparemment, ils n'ont pas complètement tort, puisqu'il y a des cohortes de neuneus pour les trouver profonds.
______

@ revnonausujai | 26 novembre 2022 à 08:23
"Des sites aussi complotistes et russophiles que le Monde, RFI, Europe 1, parlent ouvertement de l'implication de Zelensky dans l'affaire des 'Panama papers'."

Il n'y a pas d'implication de Zelensky dans l'affaire des Pandora Papers (et non des Panama Papers, renseignez-vous avant de copier-coller votre propagande poutiniste). Il y a eu mise à l'abri, par Zelensky, de sa richesse dans des sociétés offshore. Autrement dit, fraude fiscale possible.

C'est très bien, la fraude fiscale. Je suis pour. S'il y a paradis fiscaux, c'est qu'il y a enfer fiscal. Que messieurs les communistes commencent par baisser les impôts, et nous, les super-riches pourris de flouze, nous cesserons de nous casser le dos à inventer des circuits de fraude fiscale.

Vous ne manquez pas de culot de chercher des noises à Zelensky sur ses sociétés offshore, lorsque Poutine, et la totalité de la classe dirigeante russe avec lui, logent leur richesse, sans commune mesure, dans des boîtes aux lettres au Panama, des villas sur la Côte d'Azur et des immeubles dans les quartiers chics de Londres.

La toute petite différence entre les deux, en dehors des sommes concernées (d'après certaines estimations, Poutine serait tout simplement l'homme le plus riche du monde), c'est que le monstre du Kremlin, et ses potes oligarques, ont constitué leur fortune en pillant le peuple russe.

Ils ont littéralement converti le sang des assassinés du Goulag en dollars pour le mettre dans leur poche. Soixante-dix ans de souffrances du peuple russe sous la botte communiste : les usines, les mines, les kolkhozes, toute la production de l'URSS obtenue par les tortures que l'on sait ; puis le pétrole, le gaz et les minéraux extraits du sol Poutinus regnante : voilà ce qui tapisse les comptes offshore des dirigeants du régime.

Zelensky, lui, était un chef d'entreprise. Contrairement aux diffamations des néo-marxistes dans votre genre, ce n'était pas seulement un "clown", un "comique" d'ailleurs talentueux. C'était un producteur.

L'argent qu'il a caché ici ou là, il l'a gagné honnêtement à la sueur de son front. Il est assez piquant de voir des fonctionnaires manifestes tels que vous, qui sont donc objectivement des voleurs puisqu'ils vivent sur le dos du peuple français, reprocher au président ukrainien d'avoir gagné de l'argent mérité par son talent.

Au demeurant, je ne vois pas le rapport avec la choucroute : vous êtes en train de nous dire que l'armée russe est chargée d'envahir les pays dont les présidents ont fraudé le fisc ? C'est pour restituer aux contribuables ukrainiens les impôts non payés par Zelensky que la soldatesque russe viole les enfants et les grands-mères ?

Poutine a raconté beaucoup de salades successives sur ses motifs de guerre : il n'avait pas l'intention d'envahir l'Ukraine, c'étaient des bobards américains ; il a envahi l'Ukraine pour répondre à l'appel des camarades du Donbass, pour empêcher l'Ukraine de rejoindre l'OTAN, pour chasser les nazis, pour réintégrer le pays dans la sainte Russie parce que les Ukrainiens n'existent pas, parce que les Ukrainiens existent et sont sataniques, parce que l'Occident veut la mort de la Russie, d'ailleurs on n'a pas envahi l'Ukraine, vous avez dû rêver (ça, c'est le ministre des Affaires étrangères russe, s'exprimant en Turquie lors de négociations destinées à mettre fin à l'invasion russe qui n'a jamais eu lieu)...

Mais jamais, au grand jamais, Poutine ni l'un quelconque de ses laquais n'a prétendu avoir envahi l'Ukraine pour cause de fraude fiscale.

Je vous rappelle que Poutine nous a aussi menacés d'annihilation nucléaire, nous. Ça aussi, c'était pour punir Zelensky de sa fraude fiscale ?

"Perso, une victoire russe ne me réjouirait pas particulièrement, mais une victoire ukie suivie de son intégration à l'UE et à l'OTAN serait proprement catastrophique ; entre deux maux, le dépeçage de l'Ukraine (le Donbass à la Russie, l'ouest à la Pologne et à la Roumanie) serait la moins mauvaise solution."

Vous pouvez toujours rêver. L'Ukraine vaincra. Elle a déjà vaincu, d'ailleurs. La Russie s'effondrera, c'est inéluctable. Ça prendra le temps que ça prendra : un an, dix ou vingt. Mais le régime poutiniste est déjà condamné. Les nations constitutives de la "fédération" de Russie seront nombreuses à prendre leur indépendance.

Grâce aux Ukrainiens et au président Zelensky, la liberté de l'Europe sera protégée, et la menace russe, avec un peu de chance, disparaîtra du continent.

La Pologne et la Roumanie n'ont aucune revendication territoriale sur l'Ukraine, contrairement à vos calomnies puisées sur des sites de désinformation russe. Au contraire ! La guerre a scellé la réconciliation polono-ukrainienne. La Pologne est l'un des plus grands alliés de l'Ukraine dans son combat pour l'indépendance.

Le centre de gravité de l'Europe se déplacera vers l'Est. Les vieilles nations qui n'ont pas su se renouveler (France, Allemagne...) céderont le pas à des peuples plus courageux et plus travailleurs (Polonais, Ukrainiens, Tchèques, Baltes...) qui porteront haut les couleurs de la civilisation blanche et chrétienne.

Les sybarites fonctionnaro-gaullo-communistes iront mendier des emplois de concierge dans ces pays. Ils seront défendus par l'armée polonaise, en passe de devenir la plus importante d'Europe (1 000 chars d'assaut commandés en Corée du Sud -- et non plus aux États-Unis, incapables de les fournir).
______

@ hameau dans les nuages | 26 novembre 2022 à 00:25
"Oh purée l'échafaudage brinquebalant ! :) Et vous croyez que les gens vont y monter ? Il n'y a pas que Aldo faisant sa chronique de sa voiture."

C'est vous qui brinquebalez. Franchement, arrêtez de vous enfoncer. C'est gênant. On a honte pour vous.

Le nouveau lien que vous donnez ne sert qu'à montrer que vous êtes incapable de comprendre un texte simple traduit en français, d'avouer que vous avez menti ou les deux à la fois.

L'article du Daily Mail auquel vous renvoyez confirme mes propos : il se contente de dire que Zelensky, Bankman-Fried et Zuckerberg interviendront tous les trois au Deal Book Summit de New York (les deux premiers par lien vidéo : ils ne seront même pas présents, comme je vous l'ai expliqué).

C'est exactement ce que j'ai dit. Nulle trace d'un "Zelensky largement poissé dans l'affaire de la pyramide de Ponzi organisée par FTX", selon votre mensonge appuyé sur celui d'Aldo Sterone.
______

@ hameau dans les nuages | 26 novembre 2022 à 13:23

Je vois qu'une fessée ne vous suffit pas. Il vous en faut une seconde. À votre service.

"Ainsi donc on devient antisémite si on a le malheur de citer certains noms pincés dans une énorme escroquerie."

Non : on devient antisémite si l'on fabrique un faux pour insinuer que 4 orateurs, tous juifs, monopolisent la parole dans un événement qui en fait intervenir en réalité 18, pas tous juifs bien évidemment.

On devient antisémite lorsqu'on écrit que cet événement est "la conférence des escrocs", attribuant ce qualificatif non pas seulement au Juif Bankman-Fried, patron de FTX, que l'on peut légitimement suspecter d'escroquerie même si son affaire vient d'éclater, mais aux trois autres orateurs juifs nullement impliqués, qui ont malhonnêtement été extraits du lot pour les accuser par association.

Et l'on devient antisémite lorsqu'on accuse de façon mensongère, dans ce contexte, le Juif Zelensky d'être complice de fraude dans la faillite de FTX, comme vous le faites derechef malgré les preuves contraires que je viens de fournir.

"[On devient] homophobe aussi si on emploie le verbe poisser."

Vous mentez une fois de plus. Je n'ai pas prononcé le mot d'homophobie, que je n'utilise d'ailleurs jamais car je récuse le concept lui-même.

J'ai dit que vous avez, par l'emploi du verbe poisser, insinué que Zelensky était un pédophile.

C'est habile, car cela vous permet le déni plausible. Mais cela fait partie des techniques des complotistes. Les commentateurs d'Aldo Sterone n'ont nulle part écrit le mot "Juif". Ils ont parlé du "lobby togolais". Gros malins...

"Il n'a jamais dû faire de la mécanique ou utiliser de la colle à joints."

Ben si. J'ai fait de la mécanique et j'ai utilisé de la colle à joints. Et fait des installations électriques, d'ailleurs. Ça n'a rien à voir avec la choucroute, mais puisque ça vous intéresse...

"Il est vrai que je suis un manuel donc forcément pour lui avec un cerveau réduit à sa plus simple expression."

Ah, voilà. Vous êtes une pauvre victime. Un prolétaire. Donc vous avez raison.

Il est vrai que côté cerveau, ça laisse un peu à désirer, vous venez d'en fournir la preuve une fois de plus. Je n'y peux rien.

"Il n’a pas dit que j’étais raciste car c’eut été un compliment de sa part."

Tiens, tiens, tiens... vous êtes donc "anti-raciste", bien que vous passiez votre temps à hurler contre les Noirs et les Arabes, ici ?

Pauvre victime car "manuel", "anti-raciste" bien que montrant tous les signes du "racisme"... et pro-russe bien entendu : je ne me trompais donc pas de beaucoup quand je voyais en vous un gauchiste de cœur sous une défroque de droite.

"Et bien sûr le fin du fin, complotiste antivax antisémite, si je dis qu’un certain ministre en pleine assemblée se prend les pieds dans le tapis en voulant prouver qu’il était vacciné."

Écoutez, non : je n'ai pas dit un mot du Covid et des vaccins, j'ai déjà fort à faire avec vos imbécillités sur l'Ukraine. Une autre fois, si vous voulez bien ?

Giuseppe

Le copain de Mariani, Lassalle (oui oui, le berger) et consorts:

https://i.goopics.net/usf1qn.png

Ben sûr ils vous raconteront que... Enfin tous les trucs habituels pour hémiplégiques du bulbe.

Allez ! Tant que l'on y est les copains toujours, les amis... "Les emmerdes" aussi, chères à Aznavour. Il allaient prêcher soi-disant la bonne parole.

https://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/le-regime-syrien-cent-fois-plus-meurtrier-que-les-djihadistes-de-l-ei_1624707.html

Et puis Marine, il ne faut pas l'oublier non plus, le temps passe si vite:

https://i.goopics.net/8qkxkv.png

Je passe sur les broutilles:

https://www.francetvinfo.fr/politique/front-national/affaire-des-assistants-fn-au-parlement-europeen/video-emplois-fictifs-au-parlement-europeen-marine-le-pen-savait-j-ai-refuse-et-je-l-ai-prevenue-temoigne-un-ancien-eurodepute-du-fn_5444881.html

Le berger aussi se goinfrait, il ne m'a jamais fait rire, des moutons il ne sait sans doute pas à quoi ça ressemble, mais aller chez Assad sans vergogne et utiliser toutes les ressources pour se constituer un patrimoine, un vrai champion !

https://www.larepubliquedespyrenees.fr/politique/jean-lassalle/deputes-epingles-pour-l-achat-de-leur-permanence-jean-lassalle-reagit-4849254.php

Au fait, a-t-il remboursé sa permanence ? Il ne "savait pas", pour aller chez Assad il n'avait pas besoin de savoir non plus... Tristes sires.

Il a peur d'avoir froid Lellouche, bof ! Les autres versent leur sang, mais il a peur ce pauvre biquet d'avoir froid:

https://www.dailymotion.com/video/x8dvw8v

Au fond il sont à vomir, ils sont de ceux que Marc Bloch décrivait dans l'Etrange défaite, en pire quand même, ils nous vendraient à la découpe juste pour ne pas avoir froid.
La veulerie qui se couche sur tout, juste pour leur petite vie de misère, leurs propres intérêts. Ils me font honte. J'ai honte pour eux.
Pierre Lellouche... Vous parlez d'un guerrier ! Avec ces types nous finirions à Sigmaringen... Pouah !

"Un conciliateur c'est quelqu'un qui nourrit un crocodile en espérant qu'il sera le dernier à être mangé." Winston

Mon ami Winston doit se retourner dans la tombe de voir tous ces piteux, tous ces minables.

Giuseppe

@ Achille | 26 novembre 2022 à 09:29

La Crimée était ukrainienne de la même façon que l'Alsace et la Lorraine, russophone ne signifie pas russophile... La Russie depuis 2014 a gorgé ce coin de Russes et d'oligarques pour asseoir une certaine légitimité.

Qui vivra verra, mais ce qui est sûr, c'est que les matchs il faut les jouer jusqu'au bout si on veut espérer les gagner. Une interception de Penaud devant les Blacks a changé la face du match et la victoire tout au bout et à la fin.

Achille, préparez-vous un mental à la Volodymir, la Coupe du monde de rugby, bien sûr, va être cette fois exceptionnelle, les Bleus n'ont jamais été champions du monde, un petit détour en Ukraine leur ferait apprendre comment battre les plus gros que soi. Le lion et le rat, il faut se rappeler.

------------------------------------------------------------------

@ Robert Marchenoir
"En fait, c'est s'il s'avisait de céder aux injonctions patelines des promoteurs de la veulerie en Occident, en "négociant", comme ces derniers l'en enjoignent, de façon prématurée, que les Ukrainiens le récuseraient. Si l'Ukraine est en train de gagner la guerre contre la Russie, c'est bien que le peuple ukrainien tout entier est uni derrière son président. Contrairement aux Russes, qui vont au front en reculant.
Plus exactement, si Zelensky remporte tant de succès, c'est qu'il incarne la volonté de résistance de l'Ukraine tout entière.
90 % des Ukrainiens se disent prêts à supporter des coupures d'électricité pendant deux à trois ans, si cela leur permet, finalement, de rejoindre l'Union européenne. Je serais curieux de savoir ce que donnerait un sondage similaire en France. Surtout parmi les soi-disant "souverainistes", "patriotes" et autres guerriers en carton."

Du Winston dans le texte, il faut reconnaître que je suis sorti sonné... Le sang des autres qui nous sauvent de nos petits misérables égoïsmes.
Pour les derniers en "carton", ce sont des pétainistes dans l'âme, sous couvert de Mongénéral, à la première semonce ils vendraient leur âme, ils vendraient leur mère.
Entre Guaino et Lellouche... Pour le premier c'est pas triste:

"https://www.lefigaro.fr/vox/monde/henri-guaino-nous-marchons-vers-la-guerre-comme-des-somnambules-20220512"

À part du blabla, que du vent ! On s'est toujours gargarisé dans notre pays, pétainiste jusqu'à la dernière heure, la lâcheté de la Débâcle, il suffit de lire la trilogie de Lacouture et de relire les paroles de Guderian "qui rentrait dans du beurre" dans notre pays, en 72 h c'était plié et nos élites ont certainement un peu honte d'un passé pas si éloigné que cela...

Mes parents, mon oncle et d'autres leur auraient craché à la figure à ces Guaino et Lellouche et Mariani et consorts... La liberté ne se monnaye pas, un type s'est levé, tout seul, il fallait le faire. Il était seul, seul, personne n'y croyait, ils ne nous demandent rien, juste un peu de pognon et des armes, le sang c'est eux qui le versent pour nous payer, et nous enlever le poids du manque de courage. Cela vaut bien ça, non ?

https://www.lefigaro.fr/vox/monde/henri-guaino-nous-marchons-vers-la-guerre-comme-des-somnambules-20220512

Guaino... Il est d'une nullité crasse, un Munichois de plus pour une veulerie sans nom, une défaite de plus, un déroute encore.

Alors si la chapelure coûte un peu plus cher, on peut en faire le sacrifice, cela ne nous fera saigner que du portefeuille et encore, que de la menue monnaie. Le courage de Volodymir vaut bien qu'on le soutienne, il a fait ce que les Anglais ont réussi, pour lui ce n'est pas Assad son modèle, c'est Winston hasta la vida.

hameau dans les nuages

@ caroff | 26 novembre 2022 à 09:59

Le commentaire de Marchenoir, long comme un jour sans pain, est une véritable anthologie d'anachronismes. Une chorba-garbure que ne renierait pas Aldo, algérien d’Oran de naissance. Je le garde, c’est un bijou. Une bonne recette pour noyer le poisson dans une discussion et renvoyer dans les cordes un interlocuteur.

Ainsi donc on devient antisémite si on a le malheur de citer certains noms pincés dans une énorme escroquerie. Homophobe aussi si on emploie le verbe poisser. Il n'a jamais dû faire de la mécanique ou utiliser de la colle à joints. Il est vrai que je suis un manuel donc forcément pour lui avec un cerveau réduit à sa plus simple expression. Il n’a pas dit que j’étais raciste car c’eut été un compliment de sa part.

Et bien sûr le fin du fin, complotiste antivax antisémite, si je dis qu’un certain ministre en pleine assemblée se prend les pieds dans le tapis en voulant prouver qu’il était vacciné.

Jeannot, médicalement cocu et pas content car opéré quatre fois depuis janvier, et qui attend toujours les plaintes pour diffamation pour avoir donné des noms illustres de non-vaccinés mais donneurs de leçons, a dû se fendre la poire en visionnant la séance.

Axelle D

@ Achille | 26 novembre 2022 à 10:59

Avec vous c'est toujours le même refrain. Vous bottez en touche ou détournez le sujet pour avoir raison ce qui est puéril. Sachant qu'il était question de la bataille de Verdun dans la Meuse en 1916, de son ou ses vainqueurs, que viennent donc faire ici l'Aisne et le Chemin des Dames en 1917 ?
Par ailleurs, je vous signale qu'il existe à Verdun une rue du général Nivelle comme dans plusieurs autres communes de France et aucune portant le nom de Pétain.

F68.10

@ Achille
"Oui, Zelensky a changé. Au point qu’il ne se limite plus à défendre les frontières de son pays. Il veut désormais que la Crimée soit rendue à l’Ukraine."

La Crimée a bien été volée par la Russie. Après, on peut épiloguer sur le rôle de la Crimée dans l'histoire et dans le contrôle de la mer Noire. Mais la Crimée est bien ukrainienne.

"Pas sûr qu'avec ce genre d'ambitions il puisse prendre un taxi offert par les USA. Joe Biden est certes un peu gaga, mais il a quand même quelques moments de lucidité ! :)"

Je crois que les États-Unis n'ont pas une folle envie que la Russie contrôle la Crimée. La mer Noire est une zone qui échappe à l'influence maritimo-militaire des États-Unis car leurs navires sont en incapacité juridique de passer le Bosphore de Méditerranée en mer Noire. Je ne pense pas qu'ils soient ravis de voir une Crimée russe dominant la mer Noire.
Cette propagande que je vois apparaître dans la catégorie "il faut que Zelensky se calme et qu'il négocie une paix sans la Crimée" est assez odieuse.
La guerre se mènera à sa conclusion. Avec la Crimée ou sans la Crimée.

Jusqu'ici, je ne vois pas de signes que les US auraient retiré leur soutien à Zelensky au motif de la Crimée. Certes, les Russes jouent aux idiots à avoir déclaré la Crimée territoire russe, et c'est là un comportement qu'il convient que nous punissions car, après, cela donne des ailes à tous les crétins: l'Azerbaïdjan se la joue actuellement de plus en plus retors face à l'Arménie et Erdogan se lâche désormais contre les Kurdes, au point de potentiellement déstabiliser la Syrie (ce qui serait mal vu par Poutine). Bref, nous sommes maintenant dans un aventurisme géopolitique depuis ces comportements russes. Il faut y mettre un terme, et cela passe par nier les gains que ces comportements ont amenés pour Poutine. Nier ces gains, cela veut dire reprendre la Crimée. Voilà. C'est comme cela qu'on dresse l'aventurisme géopolitique.

Si les Républicains US avaient fait de meilleurs scores, je serais un peu plus inquiet de leur isolationnisme et de la poutinophilie de certains. Mais, là, en l'état, je ne vois pas de signes majeurs de lâchage de Zelensky par les États-Unis.
Et, de toutes manières, avec l'industrialisation des crimes de guerre russes, je pense qu'il ne faut se faire aucune illusion: il n'est pas vraiment concevable que les Ukrainiens abandonnent l'idée de recapturer la Crimée.

Je sais pas, moi... vous croyez encore que c'est en étant gentil avec Poutine, en lui offrant deux ou trois concessions, qu'il viendra se mettre autour de la table avec un esprit constructif pour mettre fin au problème ??
Vous rêvez. Les personnages de ce type ne sont mus que par leurs croyances et ataviques affects. Et vous n'aurez jamais aucun impact dessus. Aucun esprit constructif n'a la moindre chance d'émerger avant qu'il ne sente que la prise de jujitsu menace de lui faire sauter la colonne vertébrale.

Nous allons donc devoir, au contraire, nous préparer à ce que Poutine monte dans les tours, devienne de plus en plus hystérique, et que les menaces nucléaires se fassent plus explicites. Et il va falloir lui tenir tête.

Serge HIREL

@ Achille | 24 novembre 2022 à 07:18

Est-ce trop vous demander que de laisser reposer en paix le Maréchal, qui, je vous le rappelle, a décerné la francisque à qui vous savez... Laissez donc ce monopole de l’invective anti-Pétain à RM, qui hait tout autant le Général... Ne tentez pas de réécrire l’Histoire : 90 membres de la SFIO sur 126 présents à Vichy le 10 juillet 1940 ont voté les pleins pouvoirs... et certains d’entre eux l’entouraient - le manipulaient ? - au sein du gouvernement de l’Etat français.

À l’heure où des députés français de la Macronie pétitionnent pour faire entrer au Panthéon une avocate, célèbre pour son action en faveur du droit à l’avortement, mais qui doit d’abord sa gloire à sa proximité avec le FLN, qui combattait la France, n’est-il pas permis de se poser des questions sur le sort réservé aujourd’hui au vainqueur de Verdun ? Si l’Élysée leur donne gain de cause, on passerait du « en même temps » au « au contraire »... En fait, plus exactement, au « deux poids deux mesures ».
Que Gisèle Halimi repose, elle aussi, en paix... sur la terre qu’elle a, elle, choisie.

---

@ Achille | 26 novembre 2022 à 09:29
« [Zelensky] veut désormais que la Crimée soit rendue à l’Ukraine »

Que nous chantez-vous là ?! La Crimée est ukrainienne ! Seuls onze Etats (sur les 193 membres de l’ONU) ont reconnu son statut de terre russe, imposé par Moscou depuis l’invasion de 2014 : la Russie bien sûr, la Biélorussie évidemment, mais aussi l'Afghanistan, le Venezuela, la Syrie, le Soudan, la Corée du Nord, le Zimbabwe, Cuba, la Bolivie, le Nicaragua et le Kirghizistan, tous Etats où la démocratie s’épanouit, n’est-ce pas ?
D’évidence, vous êtes en bonne compagnie...

Achille

@ Axelle D | 26 novembre 2022 à 00:34

Le général Nivelle est surtout connu pour le fiasco de la bataille du chemin des Dames qui s’est traduit par le massacre de centaines de milliers de poilus et des mutineries. Les poilus ne le lui ont jamais pardonné !

caroff

@ Robert Marchenoir 22h09
"Il s'agit d'un tweet d'Aldo Sterone. C'est le pseudonyme d'un immigré d'origine algérienne en France, devenu chauffeur de taxi à Londres, qui connaît un certain succès avec ses vidéos enregistrées dans sa voiture."

Oui, en effet c'est un complotiste qui ne dit pas que des bêtises comme dans cet article où il compare l'immigration en France et au Royaume-Uni.

https://www.causeur.fr/aldo-sterone-je-suis-le-seul-blogueur-arabe-pro-israel-179995

Il est ingénieur informatique travaillant dans l'aviation. Son autre chaîne YouTube, passionnante selon moi, est consacrée à l'explication technique des accidents d'avion.

https://www.youtube.com/c/AldoSteroneAviation/playlists?app=desktop&view=1&sort=dd&shelf_id=0

Achille

@ Giuseppe | 25 novembre 2022 à 10:41
« On peut aujourd'hui penser que Zelensky a changé, sinon il aurait pris le taxi que lui offraient les USA. »

Oui, Zelensky a changé. Au point qu’il ne se limite plus à défendre les frontières de son pays. Il veut désormais que la Crimée soit rendue à l’Ukraine. Comme il est parti, il va aussi exiger que la Russie soit intégrée à l’Ukraine.

Pas sûr qu’avec ce genre d’ambitions il puisse prendre un taxi offert par les USA. Joe Biden est certes un peu gaga, mais il a quand même quelques moments de lucidité ! :)

revnonausujai

Des sites aussi complotistes et russophiles que le Monde, RFI, Europe 1, parlent ouvertement de l'implication de Zelensky dans l'affaire des "Panama Papers" ; si les Ukrainiens continuent à soutenir massivement le pianiste à queue (pas celle de l'instrument !), c'est un indice supplémentaire de l'esprit mafieux et corrompu de ce peuple, pas de ouatteaboutehisme, les Russes aussi mais eux ne prétendent pas intégrer l'OTAN et l'UE.

Ledit Zelensky aurait tout intérêt à méditer sur le sort des Diệm, Noriega, Karzai et autres marionnettes, les USA les laissant tomber quand ils ne leur sont plus utiles ou gênent leurs objectifs.

Or, les USA sont en passe d'atteindre leurs buts de guerre, affaiblissement durable de la Russie, antagonisme Europe/Russie assuré pour une ou deux générations, évaporation des velléités d'autonomie politique et économique européennes vis-à-vis de l'allié/grand frère.

Perso, une victoire russe ne me réjouirait pas particulièrement, mais une victoire ukie suivie de son intégration à l'UE et à l'OTAN serait proprement catastrophique ; entre deux maux, le dépeçage de l'Ukraine (le Donbass à la Russie, l'ouest à la Pologne et à la Roumanie) serait la moins mauvaise solution.

Axelle D

@ Achille | 24 novembre 2022 à 07:18
« Vouloir rejeter le pétainisme sur les socialistes est malhonnête car après la défaite de 1940 le pays était désemparé et Pétain bénéficiait de son aura de vainqueur de Verdun. La grande majorité des Français le plébiscitait »

Stop encore une fois avec cette légende concernant Pétain, prétendu "vainqueur de Verdun"...
En réalité c'est sous le commandement du général Nivelle que toutes nos positions furent reprises en 1916 et s'il fallait nommer un vainqueur ce serait lui, avec les innombrables poilus dont on ne saluera jamais assez la vaillance et l'héroïsme.
Quant à la noria, là encore Pétain l'imposteur s'en est attribué l'idée et le mérite, alors que le concepteur était un officier du génie, le capitaine Doumenc, promu au grade de commandant en 1916.

hameau dans les nuages

@ Robert Marchenoir | 25 novembre 2022 à 22:09

Oh purée l'échafaudage brinquebalant ! :) Et vous croyez que les gens vont y monter ?

Il n'y a pas que Aldo faisant sa chronique de sa voiture:

https://www-dailymail-co-uk.translate.goog/news/article-11466131/Zelensky-Zuckerberg-set-appear-alongside-disgraced-FTX-founder-Sam-Bankman-Fried.html?_x_tr_sl=en&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=sc

Que vient faire l'Ukraine dans cette histoire ou plutôt son dirigeant dans cette histoire de blanchiment ? Ses 12 comptes offshore peut-être ?

Je confirme, le peuple ukrainien est doublement victime comme nous allons l'être avec notre "rassembleur du en même temps".

Robert Marchenoir

@ hameau dans les nuages | 24 novembre 2022 à 20:17
"Faites attention à la vitrine alléchante. Il faut regarder l'arrière-cour qui n'est pas brillante. Il faut faire la différence entre les Ukrainiens et celui qui les dirige. Comme en France il ne faut pas amalgamer Macron avec le reste de la population. Zelensky est largement poissé dans l'affaire de la pyramide de Ponzi organisée par FTX."

L'ennui, c'est que les Ukrainiens ne font aucune différence entre eux et "celui qui les dirige", contrairement à vos diffamations misérables. Mois après mois, les sondages montrent que les Ukrainiens soutiennent massivement Volodymyr Zelensky et la poursuite de la guerre.

En fait, c'est s'il s'avisait de céder aux injonctions patelines des promoteurs de la veulerie en Occident, en "négociant", comme ces derniers l'en enjoignent, de façon prématurée, que les Ukrainiens le récuseraient. Si l'Ukraine est en train de gagner la guerre contre la Russie, c'est bien que le peuple ukrainien tout entier est uni derrière son président. Contrairement aux Russes, qui vont au front en reculant.

Plus exactement, si Zelensky remporte tant de succès, c'est qu'il incarne la volonté de résistance de l'Ukraine tout entière.

90 % des Ukrainiens se disent prêts à supporter des coupures d'électricité pendant deux à trois ans, si cela leur permet, finalement, de rejoindre l'Union européenne. Je serais curieux de savoir ce que donnerait un sondage similaire en France. Surtout parmi les soi-disant "souverainistes", "patriotes" et autres guerriers en carton.

J'ai eu la nausée, hier, en entendant le répugnant Nicolas Dupont-Aignan, sur Radio Courtoisie, accuser Zelensky d'être "fou", tandis que Poutine aurait simplement "commis une erreur d'analyse" en envahissant l'Ukraine.

Ce triste personnage se réclame du gaullisme. Imaginons de Gaulle, malgré tous ses vices, qui reprocherait à Hitler, en 1940, d'avoir "commis une erreur d'analyse" en envahissant la Pologne, et qui appellerait la France à "négocier" avec l'Allemagne. En vertu d'un "plan de paix" que lui, de Gaulle, aurait dans sa poche.

C'est ce que nous dit Nicolas Dupont-Aignan. Il a un "plan de paix" pour l'Ukraine. Il y a juste un problème : il n'a pas pris la peine de vérifier s'il était compatible avec le "plan de paix" des Ukrainiens, qui consiste à chasser les Russes de leur territoire, et à obtenir des garanties qu'ils ne reviennent jamais plus. Ou avec celui de l'État russe, qui consiste à génocider le peuple ukrainien.

Dupont-Aignan, et tous ceux qui tirent dans le dos des Ukrainiens actuellement, sont en réalité l'incarnation du pétainisme. La défroque gaulliste est un artifice commode pour masquer la promotion de la lâcheté. Et de la soumission aux tyrans étrangers.

Le politicard franchouille inopérant qui brode des mots à des milliers de kilomètres du front, dans un studio bien chauffé, et qui donne des leçons de morale à des gens qui risquent leur vie pour défendre leur liberté : il y a peu de spectacles plus vomitifs que celui-là.

Passons à la deuxième partie de vos méprisables calomnies, par lesquelles vous accusez Zelensky d'être compromis dans la faillite frauduleuse de la plateforme d'échange de crypto-monnaies FTX.

Qu'il soit bien clair que je ne cherche pas à vous convaincre de la fausseté de vos assertions. Un complotiste endurci tel que vous n'est pas gêné par le mensonge. C'est le contraire. C'est parce que vous savez que vos insinuations sont fausses que vous vous employez à les répandre.

Heureusement, il n'y a pas que des complotistes qui lisent ce blog. C'est pourquoi il est parfois intéressant de se livrer à la réfutation de telles sottises. Grâce à vous, j'ai appris deux ou trois choses.

Notons le raffinement de perversité de votre formule : Zelensky serait "largement poissé" par la faillite de FTX. Il s'agit évidemment d'insinuer que le président ukrainien, en plus du reste, serait pédophile. Ce verbe inhabituel est dans les mémoires pour avoir été employé par Luc Ferry à l'encontre d'un ministre qu'il accusait de pédophilie au Maroc.

Les accusations infondées de pédophilie parmi les "élites" sont un grand classique du complotisme. Elles ont failli provoquer un massacre aux États-Unis.

Comme beaucoup de complotistes, vous donnez un lien à l'appui de vos mensonges. L'ignorance et la sottise singent le savoir. La règle, en matière scientifique, est de donner des références. L'anti-savant donne donc un "lien", n'importe lequel, de préférence mensonger, et pense que cela va suffire. Intéressons-nous donc à ce lien.

Il s'agit d'un tweet d'Aldo Sterone. C'est le pseudonyme d'un immigré d'origine algérienne en France, devenu chauffeur de taxi à Londres, qui connaît un certain succès avec ses vidéos enregistrées dans sa voiture.

Je connais ce personnage depuis longtemps, grâce à un blogueur français auquel je ne veux pas faire de publicité : un rouge-brun, poutiniste, négationniste covidique, qui est parfois venu ici répandre ses insultes, et qui a régulièrement republié les vidéos d'Aldo Sterone.

Ce dernier apparaît comme un réactionnaire courant. Il a des propos de bon sens contre l'immigration et l'islamisation, entrecoupés de considérations assez fumeuses. Au total, un personnage d'une intelligence limitée qui semble plaire à beaucoup, chez les "populistes", parce qu'il constitue une caution arabe à des positions dénoncées comme "racistes" par la gauche, et parce qu'il est coutumier d'adresses assez méprisantes à l'égard des Français : un grand classique de l'extrême droite qui passe son temps à vomir sur son propre peuple (tout en faisant profession de patriotisme).

Bref, je n'ai jamais éprouvé le besoin de creuser plus avant les élucubrations et les convictions de ce personnage. Ce en quoi j'avais tort.

Car son masque de droite s'évapore dès que l'on se rend sur son compte Twitter. Il est couronné par une grande bannière rouge... avec, en haut, à gauche... un marteau, une faucille et une étoile jaunes. Le type te colle un drapeau de l'URSS sur toute la largeur de son compte Twitter, mais à part ça, il soutient "l'extrême droite".

Quant à son autoportrait, il commence par "ex-PCF". Pourquoi ex ? Soit il a renié ses convictions communistes, et alors pourquoi gaspille-t-il les caractères en tout petit nombre, concédés par Twitter, pour se définir ? Soit il ne les a pas reniées, et alors tout devient plus clair.

La suite de sa signature achève de révéler l'aspect trouble du personnage. "Opinion: (+) Chiisme, Soufisme, Judaisme, Christ", écrit-il (orthographe d'origine). Voilà donc un Algérien qui prétend défendre les Français contre l'islamisation, mais qui n'a rien de plus pressé que de se définir comme musulman.

Et de trahir une remarquable confusion mentale, en prétendant que l'on peut se revendiquer à la fois du christianisme, du judaïsme, du soufisme et du chiisme.

Encore mieux : il ajoute le hashtag #DefundThePolice, soit le slogan des Black Lives Matter, l'extrême gauche américaine raciste anti-blanche qui veut tailler dans les budgets de la police au profit des services sociaux. Exactement ce qu'il faut aux Français soucieux de lutte contre la délinquance et l'immigration.

Bien entendu, son fil Twitter regorge, sinon de louanges ouvertes au régime russe (les poutinistes l'ont un peu mise en veilleuse depuis l'invasion du 24 février), de désinformation anti-Ukraine.

Voilà donc, au minimum, un n'importe-quoi-iste, et, au pire, un imposteur pur et simple. C'est à ce genre d'imbécile fier de l'être que vous faites appel pour étayer vos calomnies.

Ça ne rate jamais : les complotistes s'appuient systématiquement sur les pires sources possibles. Ce n'est pas qu'ils les choisissent au hasard : vous ne verrez jamais un complotiste partager un lien vers une source compétente, faire référence à un expert reconnu qui a consacré sa vie professionnelle à l'étude du sujet en débat. Ce qui arriverait de temps à autre s'ils étaient simplement trop bêtes pour différencier les sources fiables des autres.

Je n'en ai pas fini. Intéressons-nous maintenant au tweet de votre bavard écervelé. Aldo Sterone écrit : "La conférence des escrocs va quand même avoir lieu la semaine prochaine. En fuite, le patron de FTX va participer aux côtés de Zelinsky."

Quelle est cette conférence ? Aldo Sterone fournit un lien. Il s'agit de l'un de ces innombrables séminaires internationaux, où sont conviés des dirigeants d'entreprise et des politiciens afin d'échanger sur la marche du monde. Celui-là s'appelle le Deal Book Summit. Il est organisé par le New York Times ; il a lieu dans cinq jours.

Non seulement il ne s'agit nullement d'une "conférence des escrocs", mais l'escroc, en l'occurrence, est Aldo Sterone. Il est ridicule d'insinuer, sous prétexte que le PDG de FTX et Volodymyr Zelensky participeront, tous deux, à la même conférence (ce dernier par lien vidéo, très certainement, comme d'habitude), que ce dernier serait impliqué dans la faillite frauduleuse de cette entreprise.

Ce qui est une fausse nouvelle lancée par les réseaux de désinformation pro-russes. Il est certes étonnant que Sam Bankman-Fried, le PDG de FTX, ait maintenu sa participation au Deal Book Summit, évidemment décidée avant la faillite de son entreprise. Mais c'est un fait, aisément vérifiable.

Sa participation se bornera, d'ailleurs, à être interrogé par un journaliste à distance, depuis les Bahamas où il réside.

À cette aune, le fait que Sam Bankman-Fried se trouve dans le même tribunal que le juge bientôt chargé d'évaluer son rôle "prouverait" que le magistrat en question est mouillé dans sa faillite. Peut-on être plus sot et plus malhonnête ?

Ce n'est pas fini. Pour accréditer son bobard, Aldo Sterone ajoute à son tweet ce qui semble être une copie d'écran du New York Times, montrant quatre des invités au Deal Book Summit : Sam Bankman-Fried, PDG de FTX ; Volodymyr Zelensky, président de l'Ukraine ; Mark Zuckerberg, PDG de Meta (l'entreprise-mère de Facebook) ; et Janet Yellen, secrétaire au Trésor des États-Unis.

Je m'y suis laissé prendre. Cependant, poussé par la curiosité, j'ai parcouru les réponses au tweet : "C'est le lobby togolais" ; "Et la liste de Schindler s'allonge encore un peu plus" ; "Que des islamistes..." ; "Qu'ont-ils en commun tous ces gens ?".

C'est assez clair : nous sommes censés comprendre qu'il s'agit du complot juif. Je savais que Zelensky et Zuckerberg le sont. Vérification faite sur Wikipédia, il s'avère que Sam Bankman-Fried et Janet Yellen sont juifs eux aussi.

Une bonne petite giclée d'antisémitisme, donc, propulsée par un Aldo Sterone qui se prétend pro-juif et tempère sa sympathie pour Alain Soral en regrettant "son obsession pour les Juifs".

Mais il suffit de se rendre sur le site du Deal Book Summit pour comprendre que l'image republiée par Aldo Sterone est un montage. Elle vise à faire croire qu'il n'y a que 4 intervenants à ce séminaire, et qu'ils sont tous juifs. En fait, la page correspondante du New York Times montre qu'il y en a 18.

Non seulement le faussaire anonyme qui a créé cette image a supprimé les 14 autres, mais il a changé l'ordre de présentation. Sur l'original, les intervenants sont alignés par ordre alphabétique. La brochette Bankman-Fried, Zelensky, Zuckerberg et Yellen présentée par Aldo Sterone est le fruit d'une falsification.

Et il suffit de consulter la liste complète des orateurs pour réfuter les insinuations antisémites de cette fausse nouvelle : on m'excusera de ne pas avoir davantage compté les Juifs, mais il est manifeste qu'une conférence qui réunit, entre autres, un Singapourien et quatre Noirs ne peut pas être une cabale juive. Même si le New York Times est, de notoriété publique, un journal juif.

Il y a donc pas moins de six mensonges dans votre commentaire de cinq phrases : l'affirmation que le président ukrainien mènerait la guerre contre la volonté de son peuple ; l'insinuation de sa pédophilie ; l'affirmation qu'il serait complice de fraude dans la faillite de FTX ; les allégations d'Aldo Sterone, que vous avalisez, selon lesquelles le Deal Book Summit serait "une conférence des escrocs" ; selon lesquelles les seuls orateurs invités seraient le PDG de FTX, le président ukrainien, le patron de Facebook et le secrétaire au Trésor américain ; et selon lesquelles, finalement, il s'agirait d'une manifestation de plus du complot juif, œuvrant comme d'habitude à opprimer le reste du monde par des malversations financières.

Vous démontrez ainsi deux choses : la loi de Brandolini, également appelée bullshit asymmetry principle ou teoria della montagna di merda, voulant qu'il soit infiniment plus long de réfuter des mensonges que de les produire ; et l'éternelle rage des médiocres à salir ceux qui les dépassent de cent coudées.

Le président ukrainien, en l'occurrence, et le peuple ukrainien tout entier.

Exilé

@ Achille | 24 novembre 2022 à 07:18
« Vouloir rejeter le pétainisme sur les socialistes est malhonnête car après la défaite de 1940 le pays était désemparé et Pétain bénéficiait de son aura de vainqueur de Verdun. La grande majorité des Français le plébiscitait »

Bien sûr, c'est ce qu'a très bien expliqué Henri Amouroux, dans ses ouvrages sur cette période, basés sur un nombre important de témoignages, la France d'alors cherchait un sauveur capable de la tirer dans l'immédiat d'une situation catastrophique.
En revanche, l'entourage politique du maréchal Pétain était plutôt de la dominante que j'ai indiquée et encore je n'ai pas mentionné des syndicalistes très à gauche.
Ce n'est pas moi qui l'ai découvert mais Simon Epstein dans son ouvrage « Un paradoxe français ».

sylvain

@ Giuseppe | 25 novembre 2022 à 10:41

J'adore votre sketch, ça me fait penser à celui des Inconnus : "mais... ça ne nous regarde pas..."

Giuseppe

@ hameau dans les nuages | 24 novembre 2022 à 20:17
"Zelensky est largement poissé dans l'affaire de la pyramide de Ponzi organisée par FTX"

Bon, il ne faut pas penser que tout ce qui pousse dans les champs c'est du tournesol, il y a du pissenlit aussi... Paroles locales.

Ici tout est contraire et on peut imaginer tous les trolls russes s'acharner contre Volodymyr Winston Zelensky:
https://www.ibtimes.com/did-ukrainian-president-zelensky-invest-billions-ftx-3638781

"www.ibtimes.com › did-ukrainian-president-zelenskyDid Ukrainian President Zelensky Invest Billions In FTX?
22/11/2022 · A viral conspiracy theory circulating across social media platforms is now claiming that Ukrainian President Volodymyr Zelensky has invested billions in failed cryptocurrency"

Bon, dans sa vie d' avant il avait mis quelques sous ailleurs, révélé par les Pandora Papers, mais ça c'était avant, les derniers remugles d'une époque qu'il a fui et dont il fuit aujourd'hui tous ses sales aspects:

https://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/economie-parallele-le-president-ukrainien-zelensky-dans-la-tourmente-des-pandora

Nous avons eu les mêmes chez nous guère plus reluisants, le dernier en date, le Cardinal qui pillait ses propres troupes quand il était ministre, Cahuzac le figaro des dames et messieurs, Juppé, Chirac, et la liste est aussi longue qu'un jour sans pain:

https://www.lemonde.fr/societe/article/2011/12/15/verdict-attendu-dans-l-affaire-des-emplois-fictifs-de-la-ville-de-paris_1618652_3224.html

On peut aujourd'hui penser que Zelensky a changé, sinon il aurait pris le taxi que lui offraient les USA.

Il ne se passe pas un jour sans qu'un média français fasse monter la sauce pour qu'il envisage une négociation, il y a un peu pour faire l'article mais au fond le pays est resté pétainiste,"ça ne nous concerne pas..."

Aliocha

Il est effectivement plus difficile de tenter de convaincre celui qui s'apprêtait à faire l'erreur de sa vie, plutôt que de jouer les fiers-à-bras après avoir menti à son peuple par désir de pouvoir personnel, et tenter de redorer un blason terni sur le dos des Ukrainiens, merci Poutine d'avoir ainsi ressuscité l'OTAN, fruit de l'absence ce cohésion européenne réclamée par Macron depuis son élection.

La seule erreur stratégique est le manque de cohésion européenne que nous payons au prix fort de ce qui ressemble à une reddition, qu'on ne vienne pas parler de gaullisme au nom du chacun pour soi et de puissance pour tous, on ne témoigne que du simple fait qu'on est manipulé par les diviseurs.

hameau dans les nuages

@ Giuseppe | 24 novembre 2022 à 10:55

Faites attention à la vitrine alléchante. Il faut regarder l'arrière-cour qui n'est pas brillante. Il faut faire la différence entre les Ukrainiens et celui qui les dirige. Comme en France il ne faut pas amalgamer Macron avec le reste de la population.

Zelensky est largement poissé dans l'affaire de la pyramide de Ponzi organisée par FTX

https://twitter.com/AldoSterone111/status/1595733794547535882/photo/1

Serge HIREL

@ Giuseppe | 24 novembre 2022 à 10:55

Bojo ne dit rien de plus que ce que l’on avait compris à l’occasion du limogeage du général Vidaud, lampiste désigné pour porter le chapeau de l’erreur stratégique commise par Macron, qui, confronté à une situation dont il ne maîtrisait aucun élément, s’est cru suffisamment fortiche pour, à lui seul, amadouer l’ogre russe. Il n’a finalement réussi qu’à l’exciter...

Ce que ne dit pas Johnson, qui, lui, entretenait d’excellentes relations avec les Etats-Unis, c’est si l’administration américaine et l’OTAN, que Washington contrôle étroitement, avaient suffisamment confiance en Paris pour lui dévoiler autant d’informations qu’à Londres... N’oublions pas que, quelques semaines avant de prendre la présidence du Conseil européen, Macron multipliait les initiatives et les discours pour relancer la défense commune européenne, dont les USA ne veulent pas entendre parler... Si les services de Biden lui ont tout dit, sa faute est inexcusable. Bien plus que celles de Scholz et de Draghi, qui, eux, étaient partagés sur l’attitude à adopter vis-à-vis de Moscou en raison de leur dépendance à l’énergie provenant de Russie.

Les quelques semaines de flottement qui, à cause de ces tentatives de négociation, ont précédé le début de l’agression russe le 24 février ont été déterminantes. Si, pendant cette période, au lieu de laisser Paris tenter la méthode douce avec Poutine, les Occidentaux, tous ensemble, avaient montré les dents, il n’est pas sûr que le Kremlin n’aurait pas baissé les pouces... et nous ne serions pas en train de nous inquiéter quant aux conditions dans lesquelles nous allons passer l’hiver... Merci qui ? La réponse n’est pas simple...

Giuseppe

Je ne sais pas si je suis courageux, mais au moins les fondements ont été autour de moi, l'abnégation et le travail sans compter de mon grand-père qui a tout reconstruit, le plus discret de tous, mon oncle, troupes de choc décoré par de Lattre de Tassigny, dont ma tante se moquait gentiment, il avait dû lui raconter comment il sautait en parachute démobilisé parmi les derniers, il a été au bout du bout... Mais ceci est une autre histoire.

Le "en même temps" est pétainiste, on se gargarise - Macron en tête - de parler aumondeentierquinousregarde, alors que nous pesons que dalle - je me permets, Céline n'aurait pas désavoué.

La France est toujours pétainiste, le culte de la négociation et de la défaite, heureusement Mongénéral s'est levé, il s'est souvent heurté à mon ami Winston, mais ce dernier reconnaissait qu'il était là pour notre liberté, vivre libre, libre.

Le RN ne vaut rien, c'est de l'esbroufe rétrograde, il suffit de voir et de lire les discours de Viktor Orbán, Poutine demain s'il le pouvait le mangerait tout cru, pour un peu de gaz il a vendu son âme, on ne peut pas faire confiance à ce type. Il a été élu démocratiquement, alors on verra, les Ritals sont dans la même mouvance, la liberté n'a pas de prix, vivre libre comme les Ukrainiens, c'est le prix du sang, c'est terrible, mais on ne peut vendre son âme pour juste du pétrole.

Les démocraties gaspillent, elles prêtent le flanc à toutes les nostalgies rances qui traînent. Il est extraordinaire de voir comment les Anglais résistent, et Macron de se gargariser et d'entretenir une relation minable avec un criminel de guerre. L'Europe n'existe pas, et ne se fera pas. Chacun pour soi et les USA pour tous.

Aliocha

Il a des choses à se faire pardonner le Bojo du Brexit :

"Rien n'y fait. Face aux critiques, Johnson soutient son protégé en dénonçant une « campagne de russophobie ». Le Premier ministre affirme avoir voulu reconnaître l'action philanthropique de Lebedev « au profit de la société britannique » et son mécénat haut de gamme. En fait, le chef du gouvernement a voulu récompenser l'aide financière substantielle accordée par Lebedev au Parti conservateur tout comme le soutien de ses journaux lors de ses deux mandats à la tête de la mairie de Londres, entre 2008 et 2016. Johnson aime le luxe et la compagnie des nantis. Il a participé à plusieurs fêtes somptueuses de Lebedev, notamment dans sa splendide villa italienne. Pour sa part, Carrie Johnson, son épouse, militante de longue date des amitiés anglo-russes, est une alliée du « tycoon »."

https://www.lepoint.fr/monde/les-liens-entre-le-milliardaire-russe-lebedev-et-boris-johnson-font-scandale-16-03-2022-2468409_24.php

On a beau jeu, après avoir fait le jeu des Russes pour diviser l'Europe, de jouer les Winston au petit pied, alors qu'on est un menteur et un fossoyeur de vérité.
À force de ne s'informer qu'au volatile déchaîné, on finit par être victime des propagandes de l'auto-dénigrement et complice de toutes les lâchetés.

Giuseppe

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/guerre-en-ukraine-quand-boris-johnson-se-l%C3%A2che-sur-la-france-et-l-allemagne/ar-AA14tuNI?ocid=msedgdhp&pc=U531&cvid=bb7eeef0bdc046d7bd938b0cfae4fe5e

Bojo est bien de la trempe des Anglais, et dire que nous sommes gouvernés ! C'est à se faire peur. Mon ami Winston me fait penser à Peato Mauvaka quand il marque contre les Blacks pour la dernière rencontre:

"On ne devrait jamais tourner le dos à un danger pour tenter de le fuir. Si vous le faites, vous le multiplierez par deux. Mais si vous l'affrontez rapidement et sans vous dérober, vous le réduirez de moitié."

De là l'Europe de Munich était bien dans tous les esprits. Bojo est arrivé et les habille pour l'hiver. Macroner c'est pas lutter.

Quelle leçon de Volodymir ! Le dernier vote du parlement européen, le RN en tête, montre combien ce parti est prêt à se vendre pour une poignée de figues. Il faut être fou pour penser que le RN ou LFI veulent le bien de notre pays. Eux ne mourront pas pour la patrie.

sylvain

Comme dirait Zemmour :

L'humanisme de gauche aujourd'hui, c'est bien ce sport où les de gauche démagos hypocrites exigent des autres en public tout ce à quoi ils se soustraient en privé.

Les de gauche, coeur à gauche mais portefeuille à droite, sont solidaires et partageurs avec l'argent des autres, surtout pas le leur, ce serait antisocial.

Les de gauche sont pour l'accueil des migrants, surtout pas chez eux, chez les autres bien sûr, un migrant ça sent mauvais, ne sait pas se tenir à table et risque de violer femmes et enfants et si ces autres refusent, ils seront taxés en public de racistes fascistes islamophobes d'extrême droite.

Nos perles Nupes parigots résument bien la situation chez les de gauche : le tandem Hidalgo Brossat qui accueille les migrants sous ses rocades et périph et qui financent la mafia des passeurs ONG : 100 000 euros, qui dit mieux ?

Il y a d'autres villes tout aussi malades de leur humanisme idéologique de gauche dans notre cher pays des drouâââ de l'homme : Nantes Marseille Grenoble Lyon Toulon etc. liste infinie, liste Nupes bien sûr.

Heureux Italiens, bienheureux Hongrois, voilà le chemin que notre pays devrait suivre.

Achille

@ Exilé | 23 novembre 2022 à 18:02
@ sylvain | 23 novembre 2022 à 16:28

En temps de guerre la politique change de nature. Il n’y a plus de citoyens de gauche et de droite mais des patriotes et des collabos que l’on trouve dans les deux camps.

Vouloir rejeter le pétainisme sur les socialistes est malhonnête car après la défaite de 1940 le pays était désemparé et Pétain bénéficiait de son aura de vainqueur de Verdun. La grande majorité des Français le plébiscitait. Il suffit de regarder les images d’archives.
Ce n’est qu’après sa reddition que les avis sur sa personne se sont partagés entre pétainistes et gaullistes.
Aujourd’hui certains politiques essaient de le réhabiliter et comme par hasard ils appartiennent à la droite dure, à commencer par Zemmour.
Que dire de plus ?

Vamonos

Avant et pendant, l’opposition perpétuelle entre les classiques et les modernes s’offre à nous, mortels pincés entre deux éternités.

En France, depuis quelques décennies, les gens font systématiquement de la politique et les médias considèrent les patrons et surtout les capitaines d’entreprise comme des cibles à abattre.

Avant, la France faisait du commerce, son agriculture était florissante et compétitive, les grandes entreprises exportatrices donnaient à la France une balance commerciale correcte.

Les grands groupes ont été dépecés, vendus à la découpe, des petits malins se sont enrichis pour leurs générations futures. Le savoir-faire est parti, il a été donné pour que nos fournisseurs puissent produire ce qu’ils nous vendent aujourd’hui et que nous ne savons pas et ne voulons plus fabriquer.

Maintenant, la dette gonfle, pour la masquer, on agite des épouvantails qui s’appellent RN et NUPES. C’est vrai qu’ils ne sont pas beaux. Ils sont à l’image de leurs électeurs campés sur leurs certitudes.

Il nous faut penser à demain, à la prochaine lumière du jour qui va se lever, à la prochaine étoile sur le maillot des Bleus. Espoir, force et courage.

Giuseppe

Quand même, respect pour les Anglais, ils ont repris le score aux All Blacks pour finir 25-25. Ils sont quand même incroyables, leur Président à peine élu va en Ukraine et leur ont envoyé des hélicoptères sans cachotteries inutiles.

Je déteste cette expression en même temps, et cette SDN qu'est l'Europe. Gauvain pour un destin exceptionnel, y croire jusqu'au bout de la mort, de la vie. Le "en même temps" n'existe pas, c'est un concept de batouilles, la balance des idées et d'un engagement ne se pèse pas, en même temps c'est penser comme un épicier qui peut équilibrer les plateaux pour vous donner un prix.

Macroner, ce n'est pas un destin, c'est de la gestion de viager, une épicerie de produits. Au fond des gazelles au pouvoir, sans bruit, sans odeur, et en plus mauvais gestionnaires.
Le pire est à venir, et dire que l'on s'est coltiné des Sarkozy, Pépère, avant, ils faisaient illusion ; on n'est pas sorti de l'auberge.

Patrice Charoulet

QUI ?

Le lepénisme a progressé régulièrement au cours des années passées. Deux fois de suite, l'actuel président l'a empêché de parvenir au pouvoir. Il ne pourra pas se présenter une troisième fois.
Qui pourra bloquer l'accession du lepénisme à l'Elysée ? C'est toute la question politique . Et la réponse n'est pas simple. Aucun nom ne s'impose, hélas.

Patrice Charoulet

ARROGANCE ?

Libre à chacun de préférer à M. Macron quelqu'un d'autre. Quels furent ses prédécesseurs ? De Gaulle, Pompidou, VGE, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande. Je lis que le plus arrogant de tous, ce serait le président actuel. Ouvrez le dictionnaire que vous voudrez.
M. Macron arrogant ? Dites que vous ne l'aimez pas, mais ne le qualifiez pas ainsi : cela ne rime à rien.

Exilé

@ Achille | 23 novembre 2022 à 10:52
« Ben oui, Élisabeth Borne n’aime pas le RN. La raison vient sans doute de son enfance avec un père résistant, rescapé des camps de concentration nazis d'Auschwitz et de Buchenwald. C'est lui qui lui a transmis son aversion pour l’extrême droite. Difficile de lui en vouloir. »

Ah ! Encore des amalgames à usage des perroquets qui ont la peau dure.
Que vient faire au juste l'extrême droite dans l'affaire ?
Peut-être ignorez-vous que parmi les premiers résistants plusieurs venaient de ce que selon les critères actuels on qualifierait d'à droite de l'extrême droite, alors que les partisans de la collaboration au pouvoir venaient le plus souvent des milieux pacifistes ou de la gauche.
Sans oublier que le nazisme, doctrine spécifiquement germanique, était surtout un avatar du socialisme.

Et quel rapport avec un parti politique récent dont les plus âgés des responsables n'ont que la cinquantaine ?

sylvain

@ Achille
« Ben oui, Élisabeth Borne n’aime pas le RN. La raison vient sans doute de son enfance avec un père résistant, rescapé des camps de concentration nazis d'Auschwitz et de Buchenwald. C'est lui qui lui a transmis son aversion pour l’extrême droite. Difficile de lui en vouloir.
Et avec Jordan Bardella, qui n’a rien à envier à papy Le Pen sur le plan des idées, tout semble indiquer que la France est en train de suivre le chemin tracé par l’Italie. Voilà qui devrait vous réjouir »

Tout faux cher Achille comme d’hab, ce père résistant a été capturé ou bien livré aux Allemands par les collabos pétainistes, gouvernement formé par la gauche du Front Popu socialo.
Eh oui c’est gênant je sais, ça fait mal quand la gauche est prise les doigts dans le pot de confiote.

Quand ça va mal pour eux, fastoche, un petit coup de négationnisme révisionnisme bien orchestré par les inquisiteurs procureurs de l’EN et hop c’est le méchant loup d’esseutrêêêêmeuh drouaaaate ; ça ne prend plus sauf chez les crétins gauchiasses au QI de bulot.

Bis repetita aujourd’hui l’anarchie et le chaos migratoire criminel c’est Zemmour, c’est Le Pen, c’est Meloni, Orban…

BEN VOYONS !

Quant à Jordan Bardella, je suis fier qu’il ait les mêmes idées que papy Le Pen et qu’il suive le bon et seul vrai chemin tracé par l’Italie.

Cher Achille restez bien sur le chemin de l’État de droit tracé par Macron, suffit d’avoir un bon déhanché pour esquiver les coups de couteau, ça vous fera de l’entraînement quand Mayotte va nous importer leurs perles chances pour la France, ce qui ne saurait tarder.

Aliocha

@ Giuseppe

Vous confirmez mes propos, ce n'est pas un article de début février ni les stats 2021 qui ont intégré la guerre en Ukraine, Borrell est plus lucide que vous, et l'Allemagne aussi dépendante que nous des esclavagistes :

« Les États-Unis s'occupaient de notre sécurité. La Chine et la Russie fournissaient les bases de notre prospérité. Ce monde n'existe plus. […] Notre prospérité reposait sur une énergie venue de Russie, son gaz, réputé peu cher, stable et sans risque. Tout cela était faux. […] Cela va engendrer une profonde restructuration de notre économie. »

Voilà, Macron avait et a encore raison, sans l'Europe on est mort.

Giuseppe

J'ai saisi au vol un sondage qui donnerait à une écrasante majorité, une motion de défiance pour l'aide sollicitée par Winston Volodymir Zelensky... La France de Munich, la France pétainiste, la France de la Débâcle... Celle qui faisait honte à Marc Bloch... Et je le comprends, la France de la réddition.

Nous n'avons plus un rouble vaillant, et nous pleurnichons sur nos misérables comptes bancaires de boutiquiers. Je l'ai écrit maintes fois ici, être endetté c'est être esclave, trop d'élus, trop de tout partout. Sans être négrier on peut mettre un peu plus de rythme dans la galère, pas au point comme le soulignait Céline de risquer de s'endormir et qu'il arrive le pire pour vos tripes.

Qu'on fasse un peu le ménage, ces maires qui pleurnichent... 60 % de leur CA est englouti par des salaires, et des gaspillages et autres ésotériques fonctions.
Aucune économie sociale d'échelle, la gabegie à tous les étages, Ciotti, Fillon et tous les autres, receleurs de notre argent public.

Le plus haut millefeuille du monde est notre pays, communes, communautés de communes, conseils départementaux, régions, métropoles, grand ceci, grand cela, et un trou stratosphérique à Paris... Paris qui pue, Paris des rats, Paris immondices.

Quand on n'a plus un rouble on fait des économies, commençons par les petits ruisseaux, l'inutile paraît-il, il se croit où l'Obèse qui donne des leçons pour se gaver comme une oie... une goutte d'eau ? Je suis prêt à l'accepter sur mes comptes cette goutte. J'ai honte, il me fait honte, ils ne se rendent même pas compte, même en faillite on bâfre:

https://i.goopics.net/4bzqo7.jpg

Ils ont de la chance, cela passe pour du divertissement aujourd'hui, 11 000 000 dans notre pays qui vivent avec moins de 1103€/mois et d'autres qui devraient donner l'exemple s'empiffrent avec volupté. Munich est dans l'assiette et ce n'est pas un vain mot, ni une vaine image:

https://www.ladepeche.fr/2022/10/13/un-repas-a-plus-de-100-000-euros-laurent-wauquiez-epingle-apres-un-diner-fastueux-10734383.php

Ils ne nous méritent pas, mon ami Winston a mis le curseur à la bonne hauteur, au fond rien de compliqué:

"Il n'y a rien de négatif dans le changement, si c'est dans la bonne direction."

Achille

@ sylvain | 23 novembre 2022 à 09:12
« Comme pour ses accusations ignobles envers le RN qui a raison avant tout le monde ? »

Ben oui, Élisabeth Borne n’aime pas le RN. La raison vient sans doute de son enfance avec un père résistant, rescapé des camps de concentration nazis d'Auschwitz et de Buchenwald. C'est lui qui lui a transmis son aversion pour l’extrême droite. Difficile de lui en vouloir.

Et avec Jordan Bardella, qui n’a rien à envier à papy Le Pen sur le plan des idées, tout semble indiquer que la France est en train de suivre le chemin tracé par l’Italie. Voilà qui devrait vous réjouir.
Mais il faudra attendre encore un peu… disons jusqu’en 2027, après advienne que pourra.
Ceci étant on ne saurait comparer Élisabeth Borne et Mathilde Panot. Elles ne jouent pas dans la même catégorie ! :)

Giuseppe

@ Aliocha | 23 novembre 2022 à 00:18

Il faut arrêter de se la raconter, l'Allemagne au fond se fiche de tordre les chiffres, la réalité se heurtera toujours à la vérité:

"Par Ninon Renaud
Publié le 9 févr. 2022 à 16:51Mis à jour le 9 févr. 2022 à 17:20
Le principal moteur de croissance de l'Allemagne a retrouvé son lustre. En hausse de 14 % sur un an à 1 375 milliards d'euros en 2021, les exportations allemandes sont supérieures de 3,6 % au précédent record historique de 2019, selon les chiffres publiés mercredi par l'Office fédéral de la statistique (Destatis). Il aura ainsi fallu moins de deux ans au pays pour tourner la page de la pandémie sur le front commercial, contre quatre ans lors de la crise financière de 2008."

Macron a beau lisser ses plumes, personne n'est dupe, 3 000 milliards de dette et une balance des exportations en lambeaux, tout le reste est roucoulement et blabla:

https://www.insee.fr/fr/statistiques/2381432

Ce ne sont pas les paroles du Président qui changeront grand-chose, l'Europe de la défense est une chimère, les années passent désespérément, les pays qui ont la trouille au ventre achètent US.

Ce n'est pas avec quelques broutilles de canons Caesar et 50 milliards à venir qui vont changer la donne.
L'Allemagne a choisi, et dans notre coin en 72h nous serions à genoux... 3 000 milliards de dette... Bon je vous l'accorde l'inflation cela fait un peu baisser le drapeau laissé aux contribuables... Une sucette, quoi !

Le pognon est le nerf de la guerre, de toutes les guerres y compris hybrides comme on dit maintenant, si vous saviez combien c'est facile de négocier quand vous tenez le manche, ou plutôt le portefeuille, même Nanard l'avait compris lui qui n'avait pas un sou vaillant mais qui a fait croire toute sa vie le contraire.

Denis Monod-Broca

@ Aliocha
"Macron propose la redéfinition d'un bien commun, national et européen"

Que cette phrase est ambiguë !
Le bien commun n'est ni français ni européen, il est commun, c'est-à-dire universel.
Quant aux intérêts français et européens, ils ne sauraient se confondre. Les intérêts français, le peuple français devrait être capable de les définir. Les intérêts européens, bien malin celui qui peut dire en quoi ils consistent.

Je vous rejoins sur notre renoncement à être ce que nous sommes, la France. Cela n'annonce rien de bon.

Encore un mot. Comme le dit Olivier Delorme, le danger vient des empires beaucoup plus que des nations. Le national-socialisme n'était ni nationaliste, ni socialiste, il était racialiste et impérialiste. Le communisme soviétique était impérialiste. Le mondialisme étatsunien est un impérialisme. L'européisme aussi est une sorte d'impérialisme. Les nations sont capables du meilleur et du pire, c'est vrai, mais la démocratie, la liberté, la politique elle-même au sens noble du terme, n'existent pas en dehors des nations. La France devrait être exemplaire en la matière. Elle le pourrait, à condition de retrouver la foi...

sylvain

@ Achille
"Autant de qualités qu’Elisabeth Borne a su démontrer au cours de ses six mois de fonction. La pauvre Mathilde Panot en est toute retournée !"

Comme pour Lola ?
Comme pour l'Ocean Viking ?
Comme pour ses accusations ignobles envers le RN qui a raison avant tout le monde ?

Mathilde Panot est seulement jalouse des succès de Borne, elles sont toutes deux en faveur de cette invasion immigration criminelle.
Panot n'a pas eu un mot de compassion envers Lola qui est blanche, ni aucune condamnation contre la tueuse arabe puisqu’elle est sa protégée électorale.

Mais Borne est battue à plate couture par Véran qui s’est exprimé au sujet de l’Ocean Viking : "Ce n’est pas un fiasco mais l'État de droit" !
Lola aurait donc subi l'État de droit de Véran spécialiste en fiascos, mensonges, trucages de chiffres, retournements de veste lors de la crise du Covid.
Les milliers de victimes des couteliers africains félicitent Véran et tout son gouvernement complice pour l'application stricte et criminelle de l'État de droit, enfin à titre posthume bien entendu.

Une ovation aussi pour Macron-Moretti : leur crime d'État fonctionne à merveille.

Quant à Darmanul, il continue à faire le pitre, un guignol sur une bouée dans les vagues des quarantièmes rugissants islamistes qui déferlent dans notre État de droit en toute liberté.

France salie humiliée rabaissée avilie remplacée massacrée, c’est dans le programme de Macron.

Aliocha

@ Giuseppe

On verra quand les USA ne défendront plus l'Europe, il est des esclavages non comptables qui coûtent fort cher, quand l'investissement devient indispensable.
200 milliards dans la défense plus cent pour soutenir l'économie dans la crise du gaz russe, la frugale Allemagne demande à sortir ces dépenses-là du pacte de stabilité, donnant raison aux demandes anciennes de la France.

Il est temps pour l'Europe de se réveiller et pour chaque pays d'accéder à l'exigence de leur souveraineté qui ne pourra s'affirmer qu'à l'échelle du continent.
C'est pas gagné.

Achille

@ sbriglia | 22 novembre 2022 à 17:55
« Comme Agnès Buzyn ? »

Si l’on en croit ses dires, il semble qu’elle avait prévenu ses chefs des risques de propagation du virus, mais ils ne l’ont pas crue. Ils avaient constitué un cabinet de crise composé d’un aréopage d’experts en virologie, épidémiologie, infectiologie, tous bardés de titres et de distinctions prestigieux qui affirmaient qu’il s’agissait d’une "grippette saisonnière". Donc elle ne faisait pas le poids.

Mais d’une façon générale, je trouve qu’il est bien de mettre un médecin au ministère de la Santé, un juriste, fût-il avocat, au ministère de la Justice, un diplomate au ministère des Affaires étrangères. Pour le ministère de l’Intérieur il faut surtout quelqu’un qui ait de la poigne et de la répartie. Gérald Darmanin est très bien à ce poste.
Et le fait d’avoir nommé une ingénieure X-Ponts comme Première ministre est un excellent choix : rigueur, pragmatisme, méthode. Autant de qualités qu’Elisabeth Borne a su démontrer au cours de ses six mois de fonction.
La pauvre Mathilde Panot en est toute retournée !

alain

Bonjour,

La situation décrite dans ce billet est exacte et incontestable.
Cependant il me semble que pour compléter le tableau il faudrait aller plus loin.
Notre président, qui est loin d’être un sot, de par son action ou inaction, au choix, favorise le capitalisme qui l’a mis au pouvoir : tant que l’on parle d’insécurité et autres faits divers, on oublie de se pencher sur le cas de ceux qui voient leur fortune augmenter d’année en année. Aides dans leur activité par les règlements et autres lois concoctées par nos élites silencieuses (celles qui s’auto-reproduisent et que vous ne voyez jamais).

Dans le monde libéral un peu de panique est nécessaire, puisque les gens regardent l’arbre, vous pouvez vous épanouir dans la forêt.
Du pain (les aides pour les ménages modestes), des jeux (la coupe du monde de foot ou de rugby) et le temps passe…

Pour que notre République retrouve son esprit, le travail sera long et difficile. Comme celui-ci n’a pas commencé, il y en a encore pour quelque temps.

Claude Luçon

@ Achille | 21 novembre 2022 à 08:36
« La faute à l’immigration, même si certains de ces délinquants qui nous pourrissent la vie sont, pour la plupart, nés en France, leurs grands-parents ayant débarqué chez nous dans les années soixante sans difficultés particulières. »

L'Évolution Achille, l'Évolution !

Tout individu a son ADN produit par l'environnement et les conditions d'existence de ses grands, très grands ancêtres, naître en France de grands-parents immigrés de modifie en rien son ADN ou si peu que c'est négligeable.
Je vous recommande le livre "Quoi de neuf depuis Darwin ?" de Jean Chaline, un peu ardu à lire mais passionnant quand même.

Sinon, si vous avez un copain africain demandez-lui comment chez les animistes africains, quand un homme est en difficulté il fait appel aux esprits de ses ancêtres pour l'aider, le guider, ce qu'ils ne peuvent lui refuser puisqu'il est la seule preuve vivante qu'ils ont existé avant lui !
Quelle magnifique et très ancienne tradition africaine... et définition de l'ADN !

Dans un film de Spielberg, occulté par le lobby afro-américain, Amistad (à voir absolument), cette croyance africaine est confirmée ! Le tort d'Amistad est d'avoir été produit au temps de la très célèbre, mais très fausse, série également américaine "Roots", un conte merveilleux que Charles Perrault aurait pu écrire !

Ce qui n'implique en rien que les Africains ne sont pas civilisés, au contraire, dans leur Histoire, en particulier côté Mali, Ghana, Nigeria et Maghreb, on découvre des empires et une pratique des sciences et des arts quand on s'intéresse précisément à l'Évolution !
Leur histoire, comme la nôtre, n'est qu'un chapitre de l'Évolution !

sbriglia

"C’est donc une personne parfaitement compétente dans le domaine qui lui a été confié." (Achille sur François Braun)

Comme Agnès Buzyn ?

Exilé

@ Marcel P | 22 novembre 2022 à 08:03
« Et ça, ça se produit peu de temps après que l'ancien préfet de police de Paris a révélé la part majoritaire des étrangers dans la délinquance de voie publique, après l'affaire Lola, point culminant des innombrables et quotidiens crimes commis par des clandestins. »

Nous sommes toutefois autorisés à nous demander si tous ceux qui ont été régularisés ou naturalisés ont vu le tréfonds de leur nature profondément modifié suite à ces types d'opération.

----------------------------------------------------------------

@ Achille | 22 novembre 2022 à 09:40
« C’est donc une personne parfaitement compétente dans le domaine qui lui a été confié. »

Personne ne remet en cause la compétence de M. Braun ni ses qualités personnelles.
Mais, simple hasard, ayant trouvé ce matin dans ma boîte aux lettres un exemplaire de test du journal local, j'ai pu y lire avec quelque inquiétude le témoignage d'un homme qui a passé 26 heures (!) dans un couloir aux urgences de l'hôpital départemental, dont une salle d'attente était remplie avec 67 personnes.
Le personnel, débordé, fait ce qu'il peut mais certains soignants ont du mal à tenir le coup.
« Mais où va-t-on ? » se demandaient certains patients en doutant sérieusement des capacités de l'hôpital public à prendre en charge les malades.

Pour en arriver là, cela veut tout de même dire qu'en amont, au niveau politique et administratif, il y a des gens qui ont laissé pourrir une situation qui a commencé à se détériorer depuis quelques années : numerus clausus, sur-représentation des administratifs par rapport au personnel soignant, conditions de travail éprouvantes, fuite des vocations, non réintégration des soignants encensés au début de l'épisode du Covid puis traités comme des chiens quand ils ont refusé de se faire injecter un produit expérimental comme s'ils étaient des cobayes...

Alors, que pourra faire M. Braun dans cette galère, au milieu d'un monde politico-administratif qui fait n'importe quoi mais qui refusera de se remettre en cause ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS